GSY REVIEW | X360 Samedi 23 juin 2012 | 16:15

Gamersyde Review : Steel Battalion HA

Gamersyde Review : Steel Battalion HA

Alors que l'été vient tout juste de commencer et que le gamer moyen s'apprête à rouler des mécaniques sur les plages de l'hexagone, Capcom pense au mech qui sommeille en chacun de nous en nous livrant cette semaine Steel Battalion: Heavy Armor, suite du célèbre titre sorti sur la première Xbox en 2003. Pour l'occasion, Gamersyde a donc enfourché son V-Tank le plus rutilant pour vous fournir les habituelles vidéos et impressions indispensables avant toute décision d'achat.




Mech of Steel

Steel Battalion, c'est d'abord un jeu qui sera parvenu à marquer les esprits des plus réfractaires au genre, grâce à son impressionnante (et imposante) manette. Chacun se souvient obligatoirement de l'investissement nécessaire à l'acquisition de ce bel objet, qui reproduisait scrupuleusement le panneau de commande d'un robot mecha. Un jeu de niche, comme on les appelle communément, destiné à un public de hardcore gamers désireux de vivre une expérience unique et éprouvante. Car Steel Battalion, c'était aussi une véritable ode à l'exigence, le titre de Capcom ne lésinant pas sur la difficulté. Comment oublier, par exemple, ce choix audacieux de game design qui obligeait le joueur à s'éjecter de son robot avant que celui-ci n'explose, sous peine de perdre l'unique sauvegarde et d'être contraint de tout recommencer le jeu depuis le début ? Une sanction lourde et aussi impitoyable que l'univers de Dallas, même à une époque où le challenge ne se conjuguait pas au temps passé.



De l'opus original, Heavy Armor conserve le côté hardcore, et ce dès la première mission, mais délaisse le contrôleur de luxe au profit de Kinect, et tant pis pour les fans qui espéraient retrouver les sensations d'antan. Pourtant, Steel Battalion Heavy Armor a la bonne idée de ne pas proposer un contrôle total avec le périphérique de mouvements de Microsoft. Aussi, tout ce qui touche aux déplacements, à la visée et aux tirs est laissé au soin du bon vieux pad, pour ne pas perdre en précision. Kinect, quant à lui, se voit réservé à toutes les interactions liées aux instruments de bord, du choix du type de munition à l'utilisation du périscope ou des mesures anti-incendie, pour ne citer que quelques exemples. Un éventail de possibilités qui, s'il n'égale pas celui offert par le contrôleur de l'époque, s'avère tout de même assez vaste pour le néophyte. Ponctuellement, Kinect permet également de serrer la main d'un coéquipier, ou d'utiliser une paire de jumelles lorsque l'on sort du cockpit, en position debout donc. Car en effet, grande première dans un jeu Kinect, il est enfin possible de jouer assis, confortablement installé dans son canapé, ou presque.



Acier trompé

Sur le papier, l'idée d'un gameplay hybride a de quoi séduire, mais dans la pratique, le bilan s'avère des plus laborieux. En dépit de tous nos efforts pour calibrer correctement Kinect, nos sessions de jeu ont été plus frustrantes et pénibles que le visionnage de l'intégrale des enquêtes de l'inspecteur Derrick en version originale. Alors qu'il était censé apporter une vraie souplesse d'utilisation, le périphérique de Microsoft se pose en premier adversaire à affronter, dans un jeu où le moindre faux pas peut être fatal. Son fonctionnement est même à ce point aléatoire que chaque geste, aussi subtile soit-il, peut avoir de graves conséquences sur l'issue d'une mission. Comment ne pas hurler contre ces changements épileptiques de caméra, quand, en voulant passer de la vue cockpit à la vue "capot", la caméra se lance dans un va-et-vient frénétique et incontrôlable qui peut durer plusieurs secondes ? Impossible de pardonner au jeu ses errements, lorsqu'il déclenche des actions que le joueur n'a pas commandées, le laissant totalement médusé de voir la main de son avatar saisir d'un levier, alors même que lui n'a pas bougé d'un cil. Bien sûr, la situation inverse est aussi fréquente, et il faudra parfois plusieurs (longues) secondes avant de parvenir à changer de type de munition par exemple.



Une reconnaissance de mouvement très aléatoire donc, même dans les situations les plus posées. On vous laisse imaginer le résultat lorsque la panique s'empare du joueur à mesure que les tirs ennemis s'abattent sur lui, ajoutant à la confusion générale. Il se retrouve alors à fermer le volet de protection avant par accident, pour ne plus être capable de le rouvrir par la suite, ou encore à actionner des leviers qu'il n'avait jamais voulu attraper à la base... Le simple fait de serrer la main d'un coéquipier peut prendre l'allure d'un véritable parcours du combattant, comme en attestent d'ailleurs les gesticulations que vous pouvez apercevoir dans nos vidéos. Tout cela est d'autant plus dommage que, lorsque tout fonctionne correctement, le jeu y gagne nettement en immersion. On se prend alors à regretter amèrement l'absence d'un contrôleur hors de prix, pour lequel on aurait finalement été ravi de prendre un crédit à la consommation. D'autant que si on n'y réfléchit bien, l'achat de Kinect et du jeu n'est finalement pas si éloigné du prix de vente de l'opus original.



Steel not loving you

Pourtant, l'ambiance de Steel Batttaltion Heavy Armor est plutôt bien restituée. La cacophonie des champs de bataille, avec sa symphonie d'explosions mêlée aux cris stridents des instruments de bord, met le joueur dans un état de stress permanent. Une tension qui monte bien évidemment d'un cran lorsque la visibilité, déjà ridiculement limitée au départ, devient quasi nulle après un tir ennemi bien placé. Les affrontements sont donc rudes et les missions souvent ponctuées de morts prématurées qui obligent à tout reprendre à zéro. Quand bien même celles-ci sont (étonnamment) courtes, comme en témoigne la vidéo ci-dessous, l'échec répété pourra donc décourager les plus vaillants d'entre vous. Techniquement, le jeu de From Software souffre d'un aliasing envahissant sur les décors et d'un rendu global assez grossier. Ceci étant dit, le soin apporté à la modélisation du cockpit, très immersive, et au rendu de la lumière assez réaliste sont à souligner. On regrette cependant le gros manque de lisibilité de l'action, les ouvertures sur l'extérieur étant tout de même bien étriquées. Un parti pris réaliste sans doute, mais qui ne permet pas toujours de profiter d'une bonne visibilité.



Si l'ambiance sonore et les bruitages sont globalement bons, on reste cependant très dubitatifs quant au choix (économique ?) de ne pas proposer une version française intégrale. Les dialogues sont bien évidemment sous-titrés dans la langue chère à Molière - et certains argueront qu'une bonne VOST vaut mieux qu'un doublage raté -, mais croyez bien que dans le feu de l'action, il ne sera pas toujours aisé de garder un œil sur les sous-titres, tout en restant attentif à ce qui se passe à l'extérieur. Problème, les instructions qui vous arrivent sont souvent vitales pour comprendre ce que l'on attend de vous, ou tout simplement ce qui se passe. Inutile de dire que dans la panique de l'action, les choses ont tendance à se compliquer davantage à cause de cela. D'autant que les objectifs ne sont pas toujours très clairement indiqués, ce qui s'ajoute aux problèmes liés à la mise en scène et au rythme des missions, bien mal calibré. On pense par exemple à cette séquence où il est demandé d'observer les environs à l'aide de jumelles, une séquence longue et ennuyeuse pendant laquelle rien ne se passe. Arrive ensuite le bref affrontement contre une patrouille ennemie, un combat pas bien passionnant qui peut même devenir frustrant s'il se solde par un échec, puisqu'il faut forcément subir la phase d'observation avant de pouvoir retenter sa chance...



Verdict


Entre les (rares) bonnes sensations que peut procurer Steel Battalion Heavy Armor et les nombreuses approximations de gameplay liées à Kinect, la déception est de mise pour ce qui s'annonçait pourtant comme le premier mariage réussi entre motion gaming et contrôles standards. Alors que From Software nous avait habitués à des jeux exigeants au gameplay parfaitement calibré, ils ne sont à l'évidence pas parvenus à tirer profit du périphérique de Microsoft, pas assez précis pour prétendre laisser une chance au joueur. Que de regrets donc, en pensant ce qu'aurait pu être Heavy Armor avec un mode de contrôle alternatif (et une manette digne de la légende). En l'état, cette suite restera une tentative courageuse mais indubitablement manquée de prouver que Kinect a aussi sa place dans les jeux destinés aux hardcore gamers. Et vous, vous y croyez encore ?

Introduction
Tutoriel #1
Tutoriel #2
Mission #1
Mission #2
Extraits

Tous les commentaires

Page 1 2 >>
Commentaire du 23/06/2012 à 17:19:18
J'ai essayé la démo, et c'est con parce que le jeu a l'air plein de bonnes idées, mais c'est juste injouable. C'est un sacré gâchis.

Déjà qu'à la manette je supporte pas les jeux qui répondent pas au doigt et à l'oeil, alors là, j'ai même pas tenu 2 minutes.
Commentaire du 23/06/2012 à 17:49:01
Un jeu Kimerde ^^

Dommage...
Commentaire du 23/06/2012 à 19:51:14
Ah lala, mais quel dommage... il aurait suffi qu'ils rendent le bousin compatible avec la méga-manette, et je me serais bien laissé tenter !

Quel gâchis...
Commentaire du 23/06/2012 à 20:38:10
C'est ça qu'il faut !!
http://www.youtube.com/watch?v=mq-B8vrzP88&list=UU...

Tain', vivement Hawken !
Commentaire du 23/06/2012 à 20:46:15
Avec le contrôleur physique intégrale je le prennais, là il restera en rayon, la demo est clairement injouable.
Commentaire du 23/06/2012 à 21:08:10
Donc Kinect ça va finalement être merdique jusqu'au bout :'( ?

Et dire qu'on a pas notre prochaine console à cause de ce truc brrr mais merci pour la review en tout cas !
Commentaire du 23/06/2012 à 21:16:02
Quel regret de ne pas avoir eu le premier...moi qui pensais peut être un jour un peu compenser avec sa suite, et bien c'est raté! en même temps avec Kinect je n'avais pas trop d'espoir^^" moi je veux bien croire en ce genre d'accessoire mais le temps prouve que c'est bidon, et même si il a des bons trucs (Child of Eden, Rise of Nighmare, le premier n'est d'ailleurs pas Kinect only) ça reste quand même très léger et ne justifient en rien ce truc. J'attends le jeu qui me donnera tord...
Commentaire du 23/06/2012 à 21:53:58
Moi je suis toujours pas convaincue par la wiimote alors le kinect ... hahahaha
Rien ne vaut un bon pad ou un clavier souris
Commentaire du 23/06/2012 à 22:05:57
Y'a un an et demi je me faisais rabrouer ici même car je disais que je trouvais que ce truc n'apportait rien, du moins qu'il apportait au moins autant de désagréments que d'avantages, que les ventes phénoménales du bidule sans jeu qui mette tout le monde d'accord n'allaient avoir pour seule conséquence que de retarder la next gen. On me repondait avec dédain que kinect c'était le futur du jeu video, incontournable, qu'il fallait attendre car les vrais jeux gamers de toute façon allaient arriver, bref limite nous les gamers vieux de la vieille on n'avait plus qu'à se ranger et partir se cacher dans le placard, si on n'était pas capables de se passer du contrôle précis offert par un pad (par opposition au motion gaming).

Mmmmh, je vois que la tendance semble s'inverser ^^
Commentaire du 23/06/2012 à 22:27:50 En réponse à 3333
Kinect s’intègre à merveille dans Mass Effect 3, bon ok c'est juste la reconnaissance vocale et ça ne justifie pas un capteur de mouvement mais c'est effectivement le seul truc valable.
Commentaire du 24/06/2012 à 00:56:05
Ptain encore un jeu que j'ai préco et qui va finir dans un coin : '(
Commentaire du 24/06/2012 à 01:09:53
le motion gaming sera le gros epic fail côté jeu sur cette génération, heureusement qu'il y a eu le succès commercial (inespéré) en face et quelques licences qui sont sorties de l'eau (Just Dance, Dance Central, Wii Sport...), mais pas dit que l'enfilade marche à plein une seconde fois sur la prochaine gen.

concernant ce jeu, le plus dingue de la part des développeurs, c'est de ne pas avoir prévu un gameplay "alternatif" à la manette, surtout que ça ne doit pas être bien complexe à implanter.

ils vont aller droit au casse pipe si ça se joue qu'à Kinect (ce qui réduit fortement le nb de joueurs) et qu'en plus c'est tout moisi à manipuler

j'espère qu'ils ont reçu un gros chèque de MS (pour promouvoir Kinect) afin de garantir leurs frais, sinon je leur souhaite bien du courage après un truc pareil.
Commentaire du 24/06/2012 à 12:54:33

En l'état, cette suite restera une tentative courageuse mais indubitablement manquée de prouver que Kinect a aussi sa place dans les jeux destinés aux hardcore gamers. Et vous, vous y croyez encore ?
J'étais persuadé que Steel Battalion était une mauvaise idée depuis le début, et j'en ai eu la confirmation en testant la démo, mais je trouve agaçant ce snobisme derrière lequel se réfugient les "hardcore gamers" autoproclamés.
Essayez de finir une chanson en "master" sur un des jeux de Konami, et on verra qui est vraiment "hardcore".
Posté par 3333
On me repondait avec dédain que kinect c'était le futur du jeu video, incontournable, qu'il fallait attendre car les vrais jeux gamers de toute façon allaient arriver, bref limite nous les gamers vieux de la vieille on n'avait plus qu'à se ranger et partir se cacher dans le placard, si on n'était pas capables de se passer du contrôle précis offert par un pad (par opposition au motion gaming).
"Le futur du jeu vidéo" ça ne veut pas dire que ça va remplacer tout ce qui se fait. Ca veut dire que ça va être un élément qui sera présent dans le monde du jeu vidéo, parmi d'autres. La 3D a été le futur du jeu vidéo, et tous les jeux ne sont pas en 3D. Tout comme le jeu en ligne, les jeux musicaux, les jeux communautaires, les jeux mobiles, les tamagotchis, les jeux "d'entraînement cérébral"...
C'est parce que les joueurs raisonnent en "tout ou rien" qu'on arrive à des guéguerre stériles.
Commentaire du 24/06/2012 à 13:05:34 En réponse à Alx
Hardcore dancer tu veux dire ?
Commentaire du 24/06/2012 à 13:07:07 En réponse à Driftwood
L'un n'empêche pas l'autre, au contraire.
Commentaire du 24/06/2012 à 13:12:58 En réponse à Alx
Posté par Alx
L'un n'empêche pas l'autre, au contraire.
Quand on déteste la danse comme moi, je t'assure que si. :D

Les 3/4 et demi des jeux Kinect, c'est de la pure merde, c'est un fait. Le périphérique est sans doute un peu mal exploité, mais il est surtout hyper limité dans son utilisation. À part les jeux de danse, il y a quoi de "hardcore" sur Kinect ? Rien à part des promesses qui n'ont jamais pu être tenues (et ne le seront jamais). Je serais sans doute moins dur si je n'avais pas payé cet attrape poussière de ma poche, mais là, aucune pitié, même si je ne faisais guère d'illusions dès le départ. Bon après, pour les amateurs de danse, c'est sûr que Kinect est juste parfait.

Au fait, il paraîtrait qu'une MAJ est apparue pour Steel Battalion et qu'elle corrige les problèmes. J'en doute vraiment, mais n'ayant pas le courage (et le temps) de relancer le jeu, il faudra demander ailleurs. GK n'a, comme nous, pas eu la chance de tester le jeu avec le patch en tout cas.
Commentaire du 24/06/2012 à 13:28:25 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Quand on déteste la danse comme moi, je t'assure que si. :D
On n'est pas obligé d'aimer. Ce n'est pas pour autant que ça autorise à le dénigrer comme un sous genre. Donc je ne vois pas pourquoi un mec qui maîtrise un DDR ou un Dance Masters ne serait pas "hardcore", et donc le jeu lui-même l'est tout autant.
Posté par Driftwood
À part les jeux de danse, il y a quoi de "hardcore" sur Kinect ?
Peu de choses, et c'est regrettable. On notera au passage que la volonté derrière kinect n'a jamais été de faire du "hardcore" à tout prix, mais quelque chose de différent.
Posté par Driftwood
Rien à part des promesses qui n'ont jamais pu être tenues (et ne le seront jamais).
Là par contre je ne suis pas du tout d'accord. Repasse toi toutes les vidéos, présentations et interviews sur kinect, et dis-moi quelle promesse a été faite qui n'ait pas été tenue. Si on reprend le trailer concept de Natal de l'époque, on peut retrouver jeu pour jeu des exemples de titres qui sont sortis sur ces modèles de gameplay (il ne manque que le quiz, de mémoire).
Les promesses ont été tenues, mais évidemment ça n'inclut pas tous les délires que se sont faits les joueurs en ne pensant qu'à leur petit nombril.
Commentaire du 24/06/2012 à 13:36:24 En réponse à Alx
Je ne dénigre pas le genre, c'est juste que quand on parle globalement de Kinect, on ne peut clairement pas parler de jeux hardcore, ou même juste core, gamers.

Pour les promesses, citons au hasard Star Wars, voire même Steel Battalion, sans oublier le jeu fantôme de Molyneux (et dont la plupart des idées n'ont jamais vraiment été reprises dans de vrais jeux).

Depuis le début, Kinect a aussi été présenté comme pouvant parfaitement s'intégrer à des types de jeux plus "gamers" dans l'âme. Tout ce qu'on a eu, c'est de la reconnaissance vocale dans ME3, comme on pouvait le faire sur Xbox avec Rainbow Six 3.
Commentaire du 24/06/2012 à 13:48:14 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Pour les promesses, citons au hasard Star Wars, voire même Steel Battalion, sans oublier le jeu fantôme de Molyneux (et dont la plupart des idées n'ont jamais vraiment été reprises dans de vrais jeux).
Y a une différence entre promesse non tenue et jeu raté. Les commandes par geste fonctionnent dans la plupart des jeux, après si les développeurs en font un mauvais jeu ce n'est pas la faut du système de contrôle.
Posté par Driftwood
Depuis le début, Kinect a aussi été présenté comme pouvant parfaitement s'intégrer à des types de jeux plus "gamers" dans l'âme.
D'une part ça n'a pas été présenté ainsi depuis le début. Le concept de kinect depuis le départ c'est une interface naturelle, qui s'adresse avant tout à ceux qui sont intimidés par les pads à 20 boutons, ou ceux qui cherchent quelque chose de nouveau.
D'autre part je rejette toujours cette notion de jeux "plus gamers dans l'âme". Les jeux de sport, de danse ou les compilations de mini-jeux sont tout aussi "gamers" que les autres (peut-être même plus que certains, vu qu'on ne nous colle pas des séries de cinématiques pendant lesquelles par définition on ne joue pas). S'ajoute à cela la notion de "hardcore", qui concerne les jeux/joueurs nécessitant un investissement personnel pour pouvoir aller loin ou faire de bons scores, et là encore certains jeux kinect s'y prêtent déjà (même s'ils sont peu nombreux).

L'erreur actuelle, et elle est principalement motivée par les demandes des joueurs et le manque d'imagination des développeurs, c'est de considérer que pour faire un jeu kinect "hardcore", il faut prendre un jeu "hardcore" actuel et coller des commandes gestuelles par dessus. Non seulement ça ne tire pas parti du potentiel du système, mais ça prend comme point de départ des jeux qui ont été conçus pour un système complètement différent (Steel Battalion en étant un exemple frappant).
Ce n'est pas un hasard si les principaux jeux "hardcore" sur kinect sont des jeux de danse : non seulement le genre s'y prête bien, mais surtout ils ont pris la peine de revoir complètement le gameplay à partir de zéro. Si Konami avait simplement repris le concept de DDR avec un gameplay à base de flèches qui défilent, ça aurait été complètement nase.
Commentaire du 24/06/2012 à 14:05:29 En réponse à Alx
Tu as en gros ceux qui n'adhèrent absolument pas au principe du motion gaming (et là dedans tu as, que tu le veuilles ou non, une grosse majorité de joueurs core ou hardcore). Je ne me considère pas comme un hardcore gamer, juste comme un joueur, mais je sais que le motion gaming est une direction que je ne veux pas que le jeu vidéo prenne. La seule bonne chose qui en ressortirait pour moi, c'est que ça me ferait arrêter de jouer et que ça me donnerait du temps pour me consacrer à d'autres loisirs. Je reconnais m'être amusé sur quelques titres, mais ça ne correspond absolument pas à ce que j'attends pour me divertir.

De l'autre, tu as tous les amateurs de Kinect/Wii/PS Move, qui comprennent une grosse part d'enfants et de non initiés, ainsi qu'une plus petite part de joueurs qui savent en apprécier les principes (et les jeux qui vont avec). Quand tu dis que les jeux de danse sont des jeux tout aussi destinés à des novices qu'à des gros joueurs, je ne dis pas le contraire, mais la part de jeux de ce genre sorti avec Kinect est tellement minime que l'on ne peut raisonnablement pas nier le fait que le périphérique de MS ne puisse être considéré, pour la plupart des gros joueurs, comme un produit qui leur est destiné. J'ai même envie d'aller jusqu'à dire que la Wii Mote et le PS Move sont beaucoup plus flexible pour proposer une expérience diversifiée.

En ce qui concerne les développeurs, on est d'accord qu'ils ne font pas forcément beaucoup d'efforts, mais c'est aussi parce que le périphérique ne leur parle pas forcément beaucoup en tant que joueurs. On parle d'une "invention" d'un constructeur créée pour surfer sur le succès de Nintendo en proposant autre chose, pas d'un concept dont les développeurs ont voulu à la base. Un mal ou un bien chacun en jugera, mais en ce qui me concerne, c'est vite vu.
Commentaire du 24/06/2012 à 14:34:13 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
En ce qui concerne les développeurs, on est d'accord qu'ils ne font pas forcément beaucoup d'efforts, mais c'est aussi parce que le périphérique ne leur parle pas forcément beaucoup en tant que joueurs.
Je ne crois pas que ce soit un problème d'inspiration. Les développeurs (les "vrais" en tout cas), sont naturellement curieux et ont souvent envie d'explorer les nouveaux concepts (y a qu'à voir tous les projets amateurs qui se sont montés autour de kinect). En revanche les éditeurs sont généralement frileux, et hésitent à investir dans l'exploration de nouvelles technos. On a pu constater au dernier E3 à quel point ils préfèrent cloner les recettes à succès plutôt que de chercher à sortir du nouveau.
Posté par Driftwood
On parle d'une "invention" d'un constructeur créée pour surfer sur le succès de Nintendo en proposant autre chose, pas d'un concept dont les développeurs ont voulu à la base. Un mal ou un bien chacun en jugera, mais en ce qui me concerne, c'est vite vu.
A mon avis ça va beaucoup plus loin que ça. Le côté "ils copient Nintendo" est une interprétation assez "myope" de joueur. Le concept d'interface naturelle est en développement depuis longtemps, ça faisait des années que les prototypes de téléviseurs intégraient des caméras 3D... De même qu'Apple a fait décoller son iPhone avec le multi-touch et le relance avec des fonctionnalités come Siri, Microsoft compte sur les interfaces kinect pour pousser le concept plus loin, dans un modèle plus adapté au salon.
Commentaire du 24/06/2012 à 14:40:09 En réponse à Alx
Les quelques développeurs que je connais ne partagent pas ton avis.

Et encore une fois, sorti des jeux de danse et des jeux pour enfants sympathiques comme Kinectimals, qu'est-ce-que Kinect peut bien apporter ? En quoi peut-il se rendre aussi indispensable qu'un pad pour l'expérience de jeu ? Dans Steel Battalion, même s'il fonctionnait correctement, il ne pourrait jamais remplacer le feeling donné par la manette sortie en 2003, tout comme un Forza 4 avec Kinect ne pourra jamais égaler la précision et les sensations au pad ou avec un volant.

Le Move, par exemple, trouve une utilisation logique dans Sorcery, et ajoute grandement à l'immersion dans un jeu qui n’aurait finalement sans doute pas grand intérêt sans. Mais il utilise aussi des contrôles de mouvements standards, grâce au second pad.
Commentaire du 24/06/2012 à 16:50:45
Driftwood, ou comment écrire 40.000 signes pour en remplacer une phrase toute bête.

"C'est de la merde." ^^
Commentaire du 24/06/2012 à 21:08:14 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Et encore une fois, sorti des jeux de danse et des jeux pour enfants sympathiques comme Kinectimals, qu'est-ce-que Kinect peut bien apporter ? En quoi peut-il se rendre aussi indispensable qu'un pad pour l'expérience de jeu ? Dans Steel Battalion, même s'il fonctionnait correctement, il ne pourrait jamais remplacer le feeling donné par la manette sortie en 2003, tout comme un Forza 4 avec Kinect ne pourra jamais égaler la précision et les sensations au pad ou avec un volant.
Steel Battalion comme Forza sont des cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire avec un kinect, puisqu'ils proposent d'interagir sur des interfaces physiques (leviers et volants) avec un système qui a pour principe de supprimer tout ce qui est physique.
C'est pour cela que je disais qu'il faut construire les jeux pour le système, et non essayer de greffer le bidule sur des jeux existants. Parce que les jeux actuels sont le résultat d'années de design basé sur des boutons. De fait les jeux actuels reposent quasiment tous sur la rapidité des réflexes du joueur, plus depuis l'arrivée de la souris sur la qualité de pointage en 2D.
La techno kinect étant moins réactive pour ce genre de critères, il faut forcément s'écarter de ce concept, et viser davantage d'autres compétences du joueur, notamment : la qualité du geste, la synchronisation/l'équilibre, l'endurance, l'adresse de façon générale...
Evidemment les genres les plus évidents sont la danse, le sport et le combat (sauf que le gameplay ne doit plus reposer sur l'entrée d'une commande à la milliseconde, mais sur la qualité du geste, comme on l'a vu dans la transition DDR -> Dance Masters). Mais pour voir arriver de vrais nouveaux genres, il faut surtout reprendre le chemin de l'évolution du design depuis le début. Les jeux d'action 3D par exemple sont un lointain héritage du moment où quelqu'un s'est dit "tiens si je faisais sauter un bonhomme à l'écran quand on appuie sur le bouton ?". Si aux premières heures du jeu vidéo on avait eu du kinect plutôt que des boutons, peut-être que les jeux de plateformes de l'époque auraient été remplacés par des jeux de jonglage, et aujourd'hui au lieu de jouer à Call of Duty on jouerait tous à "Pinder Circus 2012".

Après tout ça c'est si on cherche absolument à faire un jeu à base de mouvements. Mais comme je le disais aussi, le concept de kinect c'est avant tout d'être une interface naturelle, pour laquelle le geste n'est qu'un des éléments. De ce fait, il permet d'ajouter un mode d'interaction supplémentaire avec la machine, pendant le jeu ou non, et pour cela les commandes vocales sont tout aussi importantes, voire davantage.
Commentaire du 24/06/2012 à 21:52:42 En réponse à deepbluesea
Posté par deepbluesea
Driftwood, ou comment écrire 40.000 signes pour en remplacer une phrase toute bête.

"C'est de la merde." ^^
Dit celui qui a besoin de 15 messages dans la shout de suite pour s'exprimer. :p
Page 1 2 >>

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • bosozoku
    bosozoku @Bigquick: Encore... holala... (il y a 1 Heure)
  • Bigquick
    Bigquick Soldes Steam de Noel imminente. D: (il y a 1 Heure)
  • Zega
    Zega Ah oui j'ai inversé, merci pour vos réponses! (il y a 13 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Zega: Pour le vrai W8 c'est les pros, là c'est RT. Pour les applis, j'en utilise peu, la tablette se comporte très bien sur les sites. A éviter si pour le jeu en revanche, il y en a peu. (il y a 13 Heures)
  • Miguel
    Miguel @Zega: la "Surface 2" non "Pro" est une RT, et niveau applis oui, largement : [url] (il y a 13 Heures)
  • Zega
    Zega @Sweeney Todd: même si ce n'est pas une RT? Il y a assez d'appli dispo? (il y a 14 Heures)
  • GTB
    GTB Un petit Black & Blue d'Archive: [url] (il y a 19 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rdv ce soir 21h30 pour 45 minutes avec le Master Chief. Les premiers arrivés auront droit au livestream gsy en 60 fps. (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv dès demain matin 8h01 pour notre review et nos vidéos direct feed de Sunset Overdrive. Bonne nuit aux noctambules ! (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Ce lundi 20 octobre, les non anglophobes qui veulent revoir le début de Sunset Overdrive commenté cette fois en anglais par nos soins pourront nous retrouver sur Twitch à 21h30. (il y a 8 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview de Far Cry 4 et nos vidéos direct feed capturées sur place. (il y a 9 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood On vous rappelle qu'un live DriveClub est prévu ce soir sur la chaîne twitch GSY vers 21h30. Préparez vos questions. (il y a 10 Semaines)
  • Game2k
    Game2k Vous pouvez suivre toutes les conférences GamesCom 2014 sur GSY. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Journée riche aujourd'hui puisqu'à 15h, vous aurez droit à nos vidéos PC de GRID Autopsort, tandis qu'à 18h, ce sera au tour de la review de Soldats Inconnus. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer