VIDEO | PC, PS4, Xbox One Mardi 24 février 2015 | 15:00

ACU quelques mois plus tard

ACU quelques mois plus tard

La nouvelle génération étant à priori celle des polémiques, revenons quelques instants à celle ayant entouré la sortie chaotique d'Assassin's Creed Unity, que notre bien aimé tyran avait malgré tout apprécié pour ses qualités. Bientôt quatre mois après son arrivée sur Xbox One, PS4 et PC, le dernier opus de la saga est passé à la loupe des cartes de capture Gamersyde pour nous permettre de constater si le titre d'Ubisoft a su profiter de ces quelques mois de mises à jour supplémentaires. Je profite de l'occasion pour vous toucher quelques mots sur le guide officiel du jeu dont un exemplaire avait trouvé son chemin jusqu'au pied du sapin familial fin 2014.




Assassin's Greed

Commençons par la version PC, qui était sans doute celle qui s'en sortait le mieux en novembre dernier, même s'il fallait obligatoirement baisser certains réglages graphiques (l'antialiasing notamment) pour que le framerate ne soit pas trop mis à mal. Les heureux possesseurs de SLI récent n'étaient bien sûr pas contraints de faire autant de concessions, mais le contraire eut été étonnant avec pareil matériel. Pour autant, même sur une bonne machine, le jeu souffrait de bugs à foison, qu'il s'agisse de PNJ se déplaçant dans les airs, d'animations bloquées de ces mêmes passants, ou encore du personnage principal qui se mettait à traverser les éléments du décor (on pouvait par exemple se retrouver coincé dans un bâtiment normalement non visitable, ou faire une chute sans fin après un saut de l'ange). À cela s'ajoutait le pop-up agressif des éléments du décor ou des PNJ (qui s'habillaient au fur et à mesure que l'on s'approchait d'eux...), et les problèmes de collision dont la saga était coutumière jusque là. Sur consoles, le constat était bien plus sombre, le framerate subissant de lourdes baisses, tout particulièrement sur PS4. Un tollé général qui avait poussé Ubisoft à offrir presque gracieusement un jeu parmi plusieurs aux malheureux détenteurs du season's pass, et le premier DLC narratif prévu à tous les autres.



Aujourd'hui, l'expérience de jeu se veut heureusement bien plus agréable, comme en attestent d'ailleurs nos vidéos de la version Xbox One (nous n'avons pu tester la mouture PS4). S'il subsiste encore des bugs, qu'un monde ouvert aussi peuplé ne pourra jamais totalement éradiquer, déambuler dans les rues de Paris est devenu bien plus plaisant. Le constat est plus ou moins le même sur PC, mais même en se contentant du FXAA (un antialiasing peu gourmand, mais aussi moyennement efficace), le fait de pousser toutes les autres options au maximum ne se fera pas sans conséquences. Sur notre configuration de test (i5 4670K @ 4.0 GHz, 8 Go RAM, Windows 8.1, Nvidia Geforce GTX 970 Gigabyte OC), les baisses de framerate à 40/45 fps ne sont donc pas rares lorsque le bondissant Arno évolue sur la terre ferme au milieu de la populace. De même, on note toujours des micro-freezes désagréables quand le héros se fait repérer et que la dernière position connue s'enclenche. Ce n'est pas systématique, la jouabilité n'en souffre pas spécialement, mais cela reste très agaçant. Pour contourner ce problème de framerate fluctuant, reste l'option de le limiter à 30 images par seconde en passant par les pilotes de votre carte graphique. Un compromis que certains trouveront supportable pour profiter du meilleur affichage possible, mais que beaucoup auront du mal à accepter.



Le fond du jeu n'a évidemment pas changé, et avec le recul, on réalise assez vite que les promesses affichées par Ubisoft n'ont pas encore été tenues dans cet épisode. Amputé de toute sa partie navale, ce premier volet next gen devait enfin permettre de jouir des joies de l'infiltration de la meilleure manière qui soit. La possibilité de se déplacer en position accroupie est certes appréciable, mais le système de mise en couverture perfectible allié à l'étroitesse de certains lieux traversés rendent les déplacements pénibles en intérieur. Sans compter que l'intelligence artificielle n'a fait l'objet d'aucune amélioration notable. Les gardes ennemis souffrent donc toujours d'un temps de réaction étonnamment long, et leur cécité en surprendra plus d'un. Difficile en effet de ne pas voir l'immersion se briser lorsque, vaguement dissimulé derrière une table, Arno reste invisible aux yeux de la sentinelle postée juste devant lui. Le système de combat ne parvient pas non plus à satisfaire, coincé entre les mécaniques usées des précédents épisodes et l'envie de proposer une expérience plus exigeante. Loin des sensations des jeux Batman ou plus récemment de L'Ombre du Mordor, la série d'Ubisoft peine à convaincre dans sa partie action pure. Le free run affiné sera moins sujet aux critiques, mais la descente facile tant mise en avant manque singulièrement de mouvements spectaculaires (comme le laissait pourtant entrevoir la présentation live de l'E3 2014).



Assassin's Guide

Quelques mots pour terminer sur le guide édité par Piggyback, des habitués du bel ouvrage qui ont redonné leurs lettres de noblesse aux bonnes vieilles soluces que l'on pouvait trouver dans les magazines des années 80/90. Déjà détenteur d'un autre guide du même éditeur (Final Fantasy X) et de deux autres d'un publication différente (Fifa 10 et GTA V pour ne pas les citer), je ne fus pas surpris de constater le soin apporté à ce beau livre de plus de 300 pages. Vendu avec une carte du Paris révolutionnaire que l'on aurait certainement trouvée dans la boîte du jeu à une époque, il se découpe en plusieurs partie très classiques. On commence par les principes du jeu et les mécaniques de gameplay (encore une fois, le genre de choses que l'on trouvait dans la doc du jeu jadis), puis vient la soluce elle-même, avant de détailler toutes les quêtes annexes. Les différentes pièces d'équipement et autres techniques de jeu ont également droit à une quarantaine de pages, tandis que les suppléments révèlent secrets et analyse de l'histoire. À noter que dans cette dernière partie, de très beaux artworks originaux sont dévoilés, 36 pages que ne sauraient renier les amateurs de collector. La mise en page et le papier utilisé sont de très bonne facture, et voilà décidément un bien bel objet à ajouter à sa collection. Mais voilà, au delà de sa présentation et son contenu, la question est de savoir si un jeu comme Assassin's Creed appelle le soutien d'un guide. Si dans le cas de GTA V (contenu gargantuesque, nombreux secrets), de FFX (fiches statistiques des montres, quêtes annexes, tactiques de combat, etc.) ou même Fifa (liste de tous les gestes techniques), la question ne se pose pas, il n'en va pas de même pour la série d'Ubisoft.



En effet, malgré la structure plus ouverte des missions que l'on peut plus ou moins aborder de différentes façons (en fonction de l'orientation de son personnage notamment), l'aide proposée dans le guide n'apparaît pas comme indispensable, à moins de vouloir absolument obtenir le rang maximal à chaque séquence (la condition étant de remplir tous les défis rappelés dans la présentation de chaque mission). La partie walkthough s'accompagne de nombreux screens sur lesquels ont été ajoutées des flèches de trajectoire pour indiquer le meilleur chemin à prendre, mais rien qu'un habitué de la série ne saura trouver seul. La présentation des quêtes annexes et des missions coop suit le même schéma, en y ajoutant le niveau de difficulté et les récompenses obtenues en cas de succès. Les récits parisiens sont répertoriés sur une carte de la ville, puis détaillés un par un à la manière des autres missions du jeu. Il en va de même pour les missions de club, les meurtres à résoudre et les failles Helix. À noter que la très courte partie sur la compagnion app est devenue obsolète depuis la dernière mise à jour du jeu puisque celle-ci a tout bonnement été sacrifiée suite aux problèmes la concernant. Plus intéressant pour les moins courageux, les 16 pages dédiées aux énigmes de Nostradamus vous guideront à travers Paris à la recherche de tous les glyphes. Enfin, impossible de publier un bon guide sans ses parties consacrées aux cartes, au listing de tous les objets à collecter, aux armes disponibles, aux tenues (et à leurs statistiques) aux types d'ennemis, etc. Voilà sans doute ce qui justifie un tant soit peu l'investissement, mais une fois de plus, cela n'aura rien d'indispensable pour la majorité des joueurs.




Au final, après un démarrage assez catastrophique, le titre d'Ubisoft a en partie corrigé le tir. En partie uniquement car subsistent encore tous les problèmes liés à la construction du jeu lui-même, ce que seule une suite saura peut-être (enfin) corriger. Après un quatrième épisode qui avait su se détacher un peu de ses racines, Assassin's Creed revient donc à ses fondamentaux, mais sans parvenir à totalement convaincre pour autant. On attendait beaucoup de Unity, trop peut-être, mais ce qui est certain, c'est que pour avoir une chance de séduire les critiques, le prochain volet n'aura droit à aucun faux pas. Espérons juste que les très bonnes ventes de ce premier épisode next gen ne viennent pas conforter l'éditeur français dans sa manière de développer les jeux ces dernières années. Si Gamersyde a toujours salué les initiatives de la firme, il est plus que jamais nécessaire qu'on laisse aux équipes de développement le temps de finaliser correctement leurs projets au lieu de céder aux contraintes commerciales qui ne cessent de les dicter. À force de payer les pots cassés, le consommateur pourrait bien finir par se lasser et assassiner la poule aux œufs d'or dans un mouvement unanime et unifié de contestation.

Gameplay PC (FXAA)
Rift (PC-FXAA)
Freeride (X1)
Mission Partie 1 (X1)
Mission Partie 2 (X1)
Exploration (PC-FXAA)

Tous les commentaires

Commentaire du 24/02/2015 à 15:21:49
Ah tiens je pensais à me remettre sur la version One qui est entrain de sécher depuis un moment.Merci.

C'est quand même triste on ne lui donne plus assez à manger au Driftwood du coup il régurgite c'est vraiment une triste période.:p
Allez Driftwood vu que tu t'ennuie fait nous un petit topo s'il te plait de Snow et de Next car game j'aimerais bien voir comment ils ont avancés ces deux jeux.;)
Commentaire du 24/02/2015 à 15:22:56
Ça va être rapide, ils n'ont pas avancé. :p
Commentaire du 24/02/2015 à 15:40:34
J'ai tout lu. Et du coup, je me dis que ce genre d'article est plutôt intéressant, même si personnellement, a part les bugs inhérents aux open world, je n'ai jamais rencontré de problème de performances sur le je (PC mais bon tu le sais déjà).

En conclusion, Ubi aurait seulement mieux fait de sortir son jeu en Février. Prochain arret, Assassin Rogue PC > 10 Mars.
Commentaire du 24/02/2015 à 16:05:26
Vu les accouchements prématurés sur cette gen, ce genre d'articles faisant le point au bout de quelques mois est une très bonne chose!
Commentaire du 24/02/2015 à 16:07:49 En réponse à deepbluesea
Avec un SLI ça serait malheureux que tu aies eu des soucis de performances. :)
Commentaire du 24/02/2015 à 16:55:37
Ayant commencé Unity récemment et après toutes les mises à jour sur X1, ce qui m'a le plus choqué ce sont les bruitages tous horriblement compressés, la palme d'or aux bruits de pas d'Arno!
Je ne comprends pas que personne en parle et que les discussions se soient concentrées sur les graphismes (très beaux d'ailleurs, surtout en intérieur), la qualité du son pour moi étant une partie importante pour l'immersion.
Commentaire du 24/02/2015 à 17:07:59
Sympa cette contre visite et cet avis sur le guide. Les dégâts sont faits, j'espère que Victory fera mieux.

Cet Unity attendra encore quelques mois, quand on se croisera dans des soldes steam et que ma carte graphique sera changée. C'est pas l'envie qui me manquait de le faire pourtant initialement.
Commentaire du 24/02/2015 à 18:05:17
QUID de la Tesselation ? Après plusieurs mois d'attentes sérieux !
Commentaire du 24/02/2015 à 21:13:01
Vous n'avez pas testé le jeu en SLi apparemment. Déjà on gagne quasi rien en perf, et en plus y a un bug de scintillement sur toutes les surfaces d'eau. Je ne sais pas si ça a été corrigé avec le dernier patch mais le bug était encore présent il y a 2 semaines.
Commentaire du 24/02/2015 à 21:38:34 En réponse à cooly08
Posté par Zian91
QUID de la Tesselation ? Après plusieurs mois d'attentes sérieux !
Mais de quoi parles tu ??? Le jeu est bourré de tesselation.
Posté par cooly08
Vous n'avez pas testé le jeu en SLi apparemment. Déjà on gagne quasi rien en perf, et en plus y a un bug de scintillement sur toutes les surfaces d'eau. Je ne sais pas si ça a été corrigé avec le dernier patch mais le bug était encore présent il y a 2 semaines.
Les bugs de flickering en SLI sont apparus avec le patch 1.4, et résolu avec le dernier patch. Durant la période 1.4, il suffisait de repatcher son jeu en 1.3 pour se débarrasser du flickering. (il y avait aussi d'autres astuces).

Ensuite au niveau des perfs, c'est complètement faux. Elles sont doublées en SLI. Si ce n'est pas le cas chez toi, c'est que tu es CPU limited, ton CPU n'est pas assez costaud, Unity étant très gourmand à ce niveau (et c'est d'ailleurs un des gros problèmes des versions consoles avec leurs CPU en mousse), et un i7 saura se montrer bien plus efficace qu'un i5 (un des rares titres dans ce cas là).
Commentaire du 25/02/2015 à 02:15:57
Je parle de ça : http://www.geforce.com/whats-new/guides/assassins-...

Jusqu’à preuve du contraire, c'est toujours pas implémenté !
Je trouve ça à la hauteur d'Ubisoft ces temps ci, nul.
Commentaire du 25/02/2015 à 02:52:40
Article très intéressant et tout à fait en phase avec notre merveilleuse époque de jeux vendus à moitié terminés. Merci !
Commentaire du 25/02/2015 à 11:59:50 En réponse à Zian91
Posté par Zian91
Je trouve ça à la hauteur d'Ubisoft ces temps ci, nul.
WOKÉ. Mais la en fait cher ami, Tu confonds la tesselation (déja bien présente) et "l'advanced tesselation", qui une nouvelle technologie du programme Gameworks (ici Geometry Works) d'Nvidia. Et pour le coup Ubisoft n'y est pour rien, c'est Nvidia qui doit publier des pilotes permettant le déploiement de sa nouvelle techno.
Commentaire du 25/02/2015 à 17:11:53
Quelques petites questions, comment fait on pour limiter à 30 fps sachant que je suis sous du nvidia, pas vu l'option dans les paramètres de la carte...

Pour ce qui est du sli sur ce jeu, cela améliore énormément le jeu, il y a une vraie différence. Et pareil pas eu de gros bug dessus (avec ma précédente gt680 c'était injouable)
Après le gros gros point noir ce sont les combats, absoluement atroces, chiant au possible, sans intérêt aucun

Cependant encore une fois, sur far cry 4, là dessus toujours autant de ralentissements lorsque je suis en véhicule, c'est inssuportable (970gtx)

Comment fait-on pour retrouver un patch précédent ? (notamment pour far cry 4 qui a vu disparaitre de façon sensible les godrays et brouillard après le 4)


Merci beaucoup
Commentaire du 25/02/2015 à 18:00:39 En réponse à roreaver
De mémoire, la vsync adaptative (celle à moitié de la fréquence de rafraîchissement).
Commentaire du 25/02/2015 à 18:45:44 En réponse à roreaver
Posté par roreaver
Comment fait-on pour retrouver un patch précédent ?
En empruntant des chemins interdits.
Commentaire du 25/02/2015 à 19:09:05 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
De mémoire, la vsync adaptative (celle à moitié de la fréquence de rafraîchissement).
Mais ce vsync (dans les menu far cry4) bouffe je crois plus de ressource que celui dans le panneau de nvidia. A voir si dans ce même panneau il y a cette option.

Sinon le bad pour les chemins interdits ! snif
Commentaire du 25/02/2015 à 19:19:57 En réponse à roreaver
Je te parle de l'option du panneau Nvidia, qui d'après mon expérience, s'est toujours avérée plus fluide que les pseudo options 30 fps de Watch_Dogs ou FC disponibles dans le jeu.
Commentaire du 26/02/2015 à 02:55:31 En réponse à deepbluesea
Posté par deepbluesea
WOKÉ. Mais la en fait cher ami, Tu confonds la tesselation (déja bien présente) et "l'advanced tesselation", qui une nouvelle technologie du programme Gameworks (ici Geometry Works) d'Nvidia. Et pour le coup Ubisoft n'y est pour rien, c'est Nvidia qui doit publier des pilotes permettant le déploiement de sa nouvelle techno.
Ok, donc tu n'y connais rien ou presque mais tente de faire comme si.
La technologie en question, que tu devrais voir comme une boite à outil, est supporté dans les drivers depuis fort longtemps, c'est exclusivement à la charge d'Ubi d'en exploiter (ou non) les spécificités. En l’occurrence, ils l'avaient promis, et pour changer se sont révélé incapable de livrer quelque chose de viable.
Commentaire du 26/02/2015 à 09:56:22 En réponse à Zian91
Rester courtois c'est possible?

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • CraCra
    CraCra merci, vais regarder ca quand j'ai 5min (il y a 2 Heures)
  • GTB
    GTB Pour les intéressés ou les curieux, 2 film-docu sur la Vape viennent de sortir en VOD dont un gratos => [url] (il y a 11 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon Ma femme qui travail dans une grande enseigne, me dis qu'ils ont vendu tout leur stock de FIFA17 en moins d'une heure. 1 jour avant la sortie officielle. Maintenant ils sont mal pour demain ^^ (il y a 12 Heures)
  • Alx
    Alx @GTB: oui c'est le fond de l'article, je reprenais juste les stats d'intro. D'ailleurs en toute rigueur, il faudrait dire "de 8 à 15% des français pensent que le JV est moins culturel que la chasse" (il y a 20 Heures)
  • GTB
    GTB et il est vrai d'un certain manque de maturité parfois. Bon et en plus on a aucune donnée sur le protocole d'étude. (il y a 20 Heures)
  • GTB
    GTB @Driftwood: Deux même! @Alx> Ce résultat est une combi de plusieurs choses: méconnaissance du media en lui-même, de son offre, des métiers, l'image publique, de ce que chacun met derrière "culture"... (il y a 20 Heures)
  • rekator
    rekator @Alx: Et Duck Hunt c'est plus culturel ou moins? ^^ (il y a 20 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer