GSY PREVIEW | X360, PS3, Wii U, PS4, Xbox One Mercredi 23 juillet 2014 | 16:07

Gamersyde Preview : PES 2015

Gamersyde Preview : PES 2015

Challenger depuis maintenant sept ans pour le titre de meilleur jeu de football ravi par un certain Fifa, la série Pro Evolution Soccer va tenter de reprendre son bien avec l'ouverture prochaine de la véritable première saison de foot vidéoludique sur Playstation 4 et Xbox One. Conviés par Konami à tâter du cuir next-gen, GSY a mouillé le maillot pour vous livrer ses premières impressions sur PES 2015.




Cette preview sera un peu spéciale : en effet, la démo présentée par Konami était à première vue loin de représenter le jeu définitif sur de nombreux plans (notamment graphique), et avait pour but de se concentrer surtout sur le gameplay. De plus, votre serviteur ayant passé ses dernières années sur le concurrent Fifa, c'est vierge de toutes connaissances sur les précédents PES qu'il a découvert cet aperçu de la future nouvelle mouture next-gen.

Le poids démo

Offrir un jeu de football accessible possédant une vraie profondeur technique : tel est le but avoué de PES 2015, qui table sur le rutilant Fox Engine et un gameplay revu et corrigé pour se refaire une santé face au rouleau compresseur d'Electronic Arts. Qu'en est-il dans les faits ? La première chose qui frappe quand on s'essaie à ce PES, c'est la sensation de "masse" des joueurs. Beaucoup plus lourds que chez le concurrent, les athlètes du jeu de Konami nous donnaient une impression de poids plutôt convaincante, un bon point pour le réalisme du soft. On était en revanche moins enthousisates sur le sprint, le joueur accélérant beaucoup trop soudainement et ayant plus de mal à s'arrêter qu'un Usain Bolt sous café serré. Dans le même esprit, le dosage des passes, centres et tirs se montrait délicat, la jauge ayant tendance à se montrer très - voire trop - sensible lors de la pression du bouton. L'habitude permettra peut-être de passer outre ce défaut, mais en l'état, construire une offensive avec cette jauge très chatouilleuse était assez malaisé et inconfortable. L'option de dribbles précis activable via la touche R2 était par contre fort sympathique, et permettait d'intéressants changements de rythme en posant le jeu à volonté. L'impression donnée par le jeu offensif était donc finalement plutôt positive, avec la possibilité de belles actions malgré ce souci d'hyper-sensibilité, et en dépit de frappes un peu trop molles à notre goût.

Le jeu défensif, quant à lui, était une toute autre affaire. Non pas que le nombre d'actions défensives était pauvre, bien au contraire ; entre les tacles glissés, les tacles debout, ou le pressing jusqu'à trois joueurs, la défense était en théorie dotée de toutes les armes pour arrêter les offensives adverses. Malheureusement, lors de notre session, les défenseurs de PES 2015 étaient bien trop souvent dépassés par la vitesse des attaquants, et un simple coup de rein suffisait à provoquer la panique dans la surface de réparation. Trop lents et pas assez réactifs, les défenseurs étaient le gros point noir de cette démo, et on espère que le tir sera corrigé dans la version finale. De plus, l'arbitrage étrange qui sanctionnait des fautes invisibles n'aidait guère à défendre proprement. Seul le gardien arrivait finalement à se montrer convaincant lors de ses interventions, pour une prestation défensive globale pour le moment tout sauf satisfaisante.



Le choc des poteaux

Du point de vue tactique, la gestion des formations était tout aussi efficace que chez la concurrence, avec notamment la possibilité identique de changer de stratégie en temps réel via la croix directionnelle (ou via le stick analogique pour les irréductibles du déplacement à la croix). Plus anecdotique mais amusant, un simple glissement sur le pavé tactile de la manette Ps4 permettait de changer de tireur de coups francs sans passer par le menu. Des coups de pieds arrêtés un peu gâchés visuellement parr une ligne de trajectoire fort peu esthétique, qu'on espère désactivable dans le jeu final.

Il sera d'ailleurs difficile de juger la partie graphique, celle-ci étant loin de refléter la qualité finale, de l'aveu même de Konami. On pouvait néanmoins apprécier des visages photo réalistes, loin du rendu plastique d'un Fifa, et bon témoignage de la puissance du Fox Engine. Les collisions nous ont en revanche paru un poil trop exagérées, et un peu trop démonstratives dans leur volonté de se montrer réalistes. Aucune trace de crasse sur les maillots ou de dégradation progressive de la pelouse n'était au rendez-vous, même si on nous a garanti une salissure des maillots en temps réel dans la version définitive. De plus, la palette de couleurs utilisée donnait un rendu assez terne à l'ensemble, pour une impression un peu grise et triste. Peut-être encore une question d'habitude ? Les menus, quant à eux, profitaient de nombre de statistiques aptes à satisfaire les puristes, et la gestion des ralentis se révélait parfaite pour apprécier ses actions.



Premières impressions


De bonnes intentions à confirmer, voilà comment nous pourrions résumer ce premier contact avec ce cru 2015 de PES. Si la physique des joueurs déconcertait au premier abord, la sensation de poids ajoutait grandement au réalisme de l'ensemble, et encourageait un jeu plus posé et réfléchi que dans la série d'Electronic Arts. La grosse déception se situait dans une défense quasiment toujours dépassée et laxiste, qu'un arbitrage aussi sensible que les jauges de passes et de tirs n'encourageait guère à se montrer efficace. Un bilan pour le moment en demi-teinte donc, riche de potentiel mais qui devra offrir une jouabilité plus rigoureuse et précise dans sa version finale, en attendant de voir ce que prépare l'actuel tenant du titre sur la nouvelle génération.

Tous les commentaires

Commentaire du 23/07/2014 à 17:49:18
eh benh je ne l'attendais pas cette preview. Merci !
Commentaire du 23/07/2014 à 17:56:51
"De plus, votre serviteur ayant passé ses dernières années sur le concurrent Fifa, c'est vierge de toutes connaissances sur les précédents PES qu'il a découvert cet aperçu de la future nouvelle mouture next-gen."

Skiwi vierge... On essaie vraiment de nous faire gober n'importe quoi sur GSY ! ^^
Commentaire du 23/07/2014 à 18:58:38 En réponse à JebOne
C'est fin :D
Commentaire du 23/07/2014 à 19:13:55
Je suis pas client de la tendance visant à alourdir les joueurs, sur le terrain ça donne des situations vraiment ridicules (des joueurs comme Robben ou Ribéry qui peinent à faire demi-tour sans sprinter, bah voyons !). Comme chaque année je me forgerai mon avis sur les démos, les tests promettent à chaque fois que c'est mieux et au final il y a toujours un lot incroyable de bug qui plombe l'expérience. Quoi qu'il en soit PES a mis du temps à être détrôné, Konami doit s'attendre à devoir faire mieux que Fifa plusieurs années de suite pour inverser la tendance.

PS : Avec le mercato, je n'imagine même pas la tronche de l'équipe du Real cette année (dans Fifa du moins), je sens encore qu'en ligne ça va être ultra riche niveau adversaire.
Commentaire du 23/07/2014 à 19:52:59
Merci Skiwi! :D

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Dazman
    Dazman @rekator: bah non puisque je n'ai pas aimé :xD (il y a 4 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @DJOJO843: Pas de dates pour cette bêta ? On peut s'y inscrire depuis juin, ça fait long ^^ (il y a 5 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick Même moi qui aime pas trop les JRPG en général, j'ai bien aimé Lost Odyssey. :D (il y a 7 Heures)
  • rekator
    rekator @Dazman: T'es passé à côté d'un des meilleurs J-RPG qui soit. (il y a 11 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon 42.6Go pour la taille total de Battlefield1 sur Xbox one: [url] (il y a 13 Heures)
  • cryoakira
    cryoakira @guts_o: happy end... disons qu'avec tout ce qu'ils se mangent dans la tronche en cours de route, ce n'est pas non plus l'ode à la joie. (il y a 13 Heures)
  • Orbbs
    Orbbs le live de la fin de mission de Rosetta avec son crash en direct contrôlé [url] (il y a 14 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer