GSY REVIEW | X360, Xbox One Dimanche 18 mai 2014 | 21:46

Gamersyde Review : Super Time Force

Gamersyde Review : Super Time Force

En développement depuis 3 ans dans les studios de Capybara Games, Super Time Force pointe ce mois-ci - ou le mois dernier, ou il y a dix ans… - le bout de son nez sur Xbox One et Xbox 360. La rencontre orgiaque entre Contra et Braid surprend agréablement son monde malgré un design rétro qui, à force de présence, peut commencer à écoeurer certains joueurs. Laissez-nous vous présenter cette petite pépite explosive au concept fort addictif.




La cité de looper

Super Time Force est un jeu qui commence le jour de la marmotte, premier clin d’oeil d’une très longue liste, le voyage dans le temps étant au cœur de l’histoire comme du gameplay, voir même du design. Il est permis par l’invention d’un scientifique borgne, futur leader de la Super Time Force composée au départ de trois personnages complémentaires : Jean Rambois dispose d'une mitrailleuse qui n’a aucun mal à toucher nos cibles tant les tirs sont rapides et dispersés ; Aimy McKillin profite d’une arme dont les balles rebondissent sur les surfaces ou passent au travers ; Shieldy Blockerson dispose d’un bouclier qui permet de renvoyer les balles ou de créer un champ protecteur ; Jeff Leppard, lui, fait parler la puissance de son bazooka. La team s’élargit rapidement en sauvant un dinosaure skateur assez difficile à appréhender, un Jedi qui s’est laissé aller ou encore un dauphin armé au nom très approprié de Dolphin Lungren. D’autres personnages viendront se greffer à votre équipe mais vous découvrirez cela par vous-même.

Une fois la Time Force présentée, nous avons droit à un didacticiel très clair, qui permet de s’habituer à un gameplay bien plus accessible qu’il en a l’air en vidéo. Suite au premier niveau, les stages sont accessibles dans l’ordre qui vous convient, et c’est donc à vous de choisir si vous sauverez d’abord les dinosaures ou l’Atlantide. Oui, car dans sa grande bonté, votre leader s’est mis en tête - un exemple parmi d’autres - que les dinosaures pouvaient très bien vivre en paix avec les hommes, ce qui amène souvent quelques scènes cocasses. Les niveaux sont découpés en plusieurs parties, et si leur architecture n’est pas forcément exceptionnelle, quelques détails amusants et pas mal d’éléments à collecter vous pousseront à les explorer - attention au twist - en moins d’une minute.



L’art du rambobinage

Super Time Force est un jeu dans lequel ce qui nous tue nous rend plus fort. Votre espérance de vie ne dépassant pas 60 secondes il vous faut forcément appréhender la mort différemment des autres Run & Gun. C’est là qu’intervient la subtilité apportée par la Time Force : l’art du rembobinage. La mécanique n’est pas forcément simple à comprendre en vidéo - ni même à expliquer à l’écrit -, mais elle s’avère rapidement instinctive en jeu. Chaque retour en arrière permet l’arrivée d’un nouveau personnage, sans pour autant effacer les actions du précédent ; ainsi, face à un ennemi ou à un obstacle imposant, la bonne tactique est de rembobiner plusieurs fois de quelques secondes pour démultiplier votre force de frappe. Sachez également que vous pouvez ré-apparaître à n’importe quel moment dans l’intervalle de 60 secondes qui vous impose de terminer le niveau.

Vous pouvez aussi empêcher la mort du personnage qui vous a précédé, lorsque vous parvenez à l'absorber avec son arme avec le personnage suivant, ce qui double alors sa puissance de frappe. Malheureusement, on ne peut cumuler que la force de deux personnages - ce qui n’est en fait pas plus mal puisque sans cette limite, le jeu deviendrait vite trop simple. Cela permet donc plusieurs combinaisons létales, comme l’association d’un bouclier et d’un lance-grenades, ou d’un sabre laser et d’un fusil à pompe… Pour terminer les niveaux à temps, il faut donc parvenir à optimiser ces combinaisons tout en surveillant le nombre de retours en arrière disponibles - il a tendance à très vite s’amenuiser tant la frénésie des affrontements ne pardonne rien. Malgré cette maîtrise du temps, il n’est pas rare de terminer un niveau ou un boss au dixième de seconde près, ce qui rend la collecte des divers items assez compliquée à certains moments. Les secondes qui s'égrainent ne sont cependant pas vos seuls ennemis, puisque vous devez aussi faire face à nombre d'adversaires très variés - dinosaures, robots, E.T - qui tenteront de vous empêcher d’atteindre votre objectif coûte que coûte.



Time is a flat circle

Super Time Force est un jeu au design rétrograde, véritable hommage aux jeux du genre des années 80-90, il allie le pixel-art à la chiptune, comme l’a fait parfaitement Fez. Si la direction artistique reste cohérente, elle ne permet pas toujours une lisibilité évidente étant donné que les nombreux rembobinages ont tendance à rendre l’écran de jeu rapidement surchargé par les divers effets et explosions. Nous ne sommes pas forcément adeptes de la patte graphique, mais les fans seront forcément conquis par le soin apporté par les développeurs. Les différences entre les versions Xbox 360 et Xbox One ne nous ont pas sauté aux yeux, les deux versions sont techniquement irréprochables. Le seul atout réel de la version One est la possibilité de partager facilement les replays disponibles à la fin des niveaux. Ces derniers sont d’ailleurs de véritables réussites, puisque contrairement au gameplay (à force de rembobinage et de bullet-time) ils se déroulent réellement sur 60 secondes - ou légèrement plus si vous avez eu accès à des bonus de temps - on observe donc tous les personnages en mouvement, ce qui peut rendre l’action très confuse pour les non-initiés, les vidéos de Driftwood vous permettront de profiter de ces replays.

Verdict


Lorsqu’on a appris que Super Time Force était un Run & Gun en 2D, à la patte pixel art et doté de niveaux à terminer en moins de 60 secondes, nous avions très peur. Finalement le concept du voyage dans le temps nous a totalement séduit. Rendant le jeu assez jouissif, il est en plus soutenu par un humour de circonstance et de nombreux clins d’œil aux œuvres qui se sont frottées au thème. S’il se termine en 3 heures, c’est avec grand plaisir que l’on rembobine pour aborder les niveaux différemment.

Tous les commentaires

Commentaire du 18/05/2014 à 22:28:42
Excellent concept, mais cette créativité aurait déjà pu arriver sur Old Gen et je trouve dommage qu'au lancement d'une console (premiers mois) ils sortent des jeux comme ça et pas des truc d'avantage tape à l'oeil doté malgré tout d'un bon contenu.

Malgré tout, c'est le genre de jeu qui permet de passer de longues heures et de bien s'éclater durant nos soirées avec des potes fan des oldies.
Commentaire du 18/05/2014 à 22:33:34 En réponse à wolverine655
Il est aussi sorti sur 360. Le mettre à disposition sur les deux plateformes ne peut pas être une mauvaise chose.
Commentaire du 18/05/2014 à 23:31:43
Oui aussi.
Même si la plupart des gens qu'on une One ont la 360.
Commentaire du 19/05/2014 à 00:23:17
Day One pour la version PC, en tant que fan des jeux Capy. Quand elle arrivera. Merci pour la review. ^^
Commentaire du 19/05/2014 à 00:35:07
Ce qui serait bien à mon avis, c'est de passé au moteur de rayman, que le pixel art.

Bien plus joli et lisible.
Commentaire du 19/05/2014 à 01:36:39 En réponse à marctheboss
Moi j'aime le pixel art, ça me rappelle les consoles 8/16bits, l'Amiga et L'Atari ST aussi. Ce qu'Ubi fait avec son moteur, c'est magnifique, mais c'est complètement différent, il faut de tout, c'est comme le cell shading, certains aiment, d'autres moins, c'est bien que certains jeux l'utilise.
Commentaire du 19/05/2014 à 01:40:04
Moi aussi j'aime, mais bon on sature un peu, et y a pixel et pixel aussi.
Trop bouillis c'est pas top non plus.
Commentaire du 19/05/2014 à 07:26:02
Il est vrai que le moteur de Rayman offre une ribambelles de possibilités et ce serait bien moins brouillon visuellement mais c'est volontaire donc il faut respecter l'esprit créatif.^^
Commentaire du 19/05/2014 à 09:22:40
Je respecte, et il a l'air bien cool en plus.

Je préfère plus comme ça alors pour le coup.

http://www.jeuxvideo.com/screenshots/images/00037/...
Commentaire du 19/05/2014 à 10:54:02
Génial ce jeu, mangé en deux soirées me reste à attaquer le mode hardcore qui s'annonce sympa lui aussi :)

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Dazman
    Dazman @badogidon: ce qui se passera a Juan les Pins restera a Juan les Pins ;) (il y a 5 minutes)
  • badogidon
    badogidon @Dazman all inclusive ça comprend la coke et les putes? Bon sejour ;) (il y a 52 minutes)
  • Dazman
    Dazman bah moi je suis a Nantes pret a embarquer pour Nice pour mes 3 jours de séminaire all inclusive ;) (il y a 1 Heure)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Blackninja: Ah mince :/ (il y a 1 Heure)
  • Dalariel
    Dalariel @Lynn0ne: Félicitations :) (il y a 1 Heure)
  • Lynn0ne
    Lynn0ne merci les amis. je suis joie. enfin jusqu'à mars. :D (il y a 14 Heures)
  • kinghonk
    kinghonk @bosozoku: si dalle flinguée ( cassée) sav conpliqué. (il y a 14 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 9 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer