GSY REVIEW | 3DS Lundi 16 janvier 2017 | 12:52

GSY Review : Dragon Quest VIII

GSY Review : Dragon Quest VIII

La boucle est bouclée. Après l'excellent portage du septième épisode de la série, la 3DS accueille Dragon Quest 8 : l'odyssée du roi maudit, faisant ainsi le lien avec l'opus 9 sorti huit ans plus tôt sur sa grande sœur à double écran. Jusqu'ici pas loin du sans-faute sur la portable de Nintendo, la série de Square Enix va t-elle poursuivre son parcours parfait avec ce nouveau portage fort attendu ? Voyons cela sur l'heure !




HeroQuest

Qui n'a jamais rêvé d'incarner un preux chevalier volant au secours d'une belle princesse, mandé par un noble roi ? C'est précisément cette expérience que propose Dragon Quest 8, à ceci près que la belle princesse en question est une jument et le noble roi une créature située entre le gobelin et le crapaud. Victimes d'une malédiction (d'où le titre) du redoutable sorcier Dhoulmagus, ces deux membres de la famille royale ne pourront compter que sur vous, héros sans nom et sans voix, et Yangus, malfrat repenti et bourru, pour sauver leur royaume désormais pétrifié. Mais peut-être pourrez-vous agrandir votre équipe au gré des rencontres que vous ferez lors de votre épopée, et ainsi augmenter vos chances de vaincre le démoniaque sorcier...

Avec son histoire simple et efficace ainsi que ses personnages attachants, Dragon Quest 8 est on ne peut plus éloigné des enjeux cosmiques et autres protagonistes torturés des Final Fantasy, vieux rivaux de la série d'Enix. Et il faut bien avouer que, malgré ou peut-être justement à cause de ce classicisme parfaitement assumé, on se laissera facilement happer par la trame de cet épisode, où l'humour souvent présent se mariera à merveille avec la direction artistique du toujours fidèle Akira Toriyama. Quoi de plus normal, avec une telle ambiance, de sauvegarder dans des églises, restaurer la santé de ses personnages à l'auberge, et s'aventurer dans de labyrinthiques donjons. Classicisme, encore et toujours…

Ça manque de cel

À l'époque de sa sortie sur Ps2 en 2004, Dragon Quest 8 était donc un J-RPG au système de jeu old-school, qui se distinguait par son vaste monde ouvert – oui, c'était une exception à l'époque – doté d'un magnifique rendu en cel-shading. Huit ans plus tard sur 3DS, le jeu de Level-5 s'offre une légère touche de modernité en supprimant les combats aléatoires, mais garde son gameplay tour par tour à l'ancienne et sa progression tout en leveling forcené. Une jouabilité d'un autre temps néanmoins agrémentée d'un système de compétences par paliers synonyme de choix cruciaux, d'un chaudron d'alchimie permettant moult recettes, ainsi que de la possibilité de recruter des monstres spéciaux après les avoir trouvés puis vaincus sur la map du jeu. Bref, malgré une interface austère et des combats raides comme la justice, il y a largement de quoi s'occuper pour l'amateur d'optimisation acharné.

Si le système de jeu reste globalement inchangé, il en va tout autrement pour l'aspect visuel ; Dragon Quest 8 3DS est en effet bien moins clinquant graphiquement que son homologue Ps2. Les éléments du décor auront en effet souvent tendance à apparaître au dernier moment et souffriront de textures assez vilaines. Fort heureusement, les protagonistes jouissent quant à eux d'une modélisation tout à fait acceptable. Autre déception, à l'instar du portage de son prédécesseur, DQ8 n'offre pas les versions symphoniques de ses excellentes musiques, pourtant encore une fois bien présentes sur la version japonaise du jeu. Il faudra donc se contenter encore une fois d'une version midi de l'OST. Pour se consoler, on pourra se réjouir des ajouts exclusifs dont bénéficie ce portage 3DS : avec deux personnages jouables supplémentaires, des séquences de jeu dévoilant des pans inédits de l'histoire du héros et de son antagoniste, un donjon bonus bien costaud et des costumes en prime, DQ8 voit son contenu de base déjà conséquent encore plus enrichi, pour une durée de vie flirtant avec la centaine d'heures. Suffisant pour faire replonger l'aficionado de la série ayant déjà retourné l'original sur Ps2 dans tous les sens ? S'il/elle est un vrai fan, nous sommes tentés de dire que oui !


Verdict


Claque visuelle comptant parmi les meilleurs RPG de l'ère Ps2, Dragon Quest 8 reste un must have sur 3DS, malgré des graphismes revus à la baisse. Toujours fidèle à ses mécaniques old school et son atmosphère de conte de fées manga, le jeu de Level-5 profite de son portage nomade pour gonfler encore une durée de vie déjà fort conséquente de base. Une adaptation de qualité qui achève avec brio le cycle Dragon Quest commencé sur DS il y a dix ans, et que tout amateur de J-RPG se devra de posséder dans sa ludothèque !


Les plus


+ Tout Dragon Quest 8 au creux de la poche
+ Des ajouts en pagaille pour les fans (et les autres)
+ La fin des combats aléatoires
+ Durée de vie colossale
+ Un RPG à l'ancienne


Les moins


- Graphiquement inférieur à la version d'origine
- Musiques orchestrales absentes
- Un RPG à l'ancienne

Tous les commentaires

Commentaire du 16/01/2017 à 14:33:55
Très bonne review,l'ayant déjàs fait sur PS2 à l'époque je passerai mon chemin mais un "must have" pour tout fan de jrpg old school.
Commentaire du 16/01/2017 à 22:53:50
Il se joue en 3d?
Commentaire du 16/01/2017 à 23:03:21 En réponse à hamster_eater
Nope ! Pas de 3D, comme pour le dernier Pokemon. Trop gourmand, peut-être ?
Commentaire du 17/01/2017 à 16:22:23 En réponse à skiwi
Probablement. Avec ma new 3ds rt le track heading. La 3d a vraiment un intérêt sur cette console. Ca rajoute pas grand chose au gameplay mais clairement a l'expérience visuelle...
Commentaire du 17/01/2017 à 19:11:16
inférieur graphiquement comparé à la version ps2.. Je pensais que la 3ds était supérieur techniquement...

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Tompouss: Sur PC et PS4 aussi pour Wolfenstein 2. (il y a 3 Heures)
  • Tompouss
    Tompouss Démos de Wolfenstein 2 et Project Cars 2 dispo sur le Xbox Live (il y a 3 Heures)
  • CaptainTARASS
    CaptainTARASS [url] (il y a 21 Heures)
  • CaptainTARASS
    CaptainTARASS Un vrai mode solo et plein d'autres choses pour Gt sport (il y a 21 Heures)
  • cryoakira
    cryoakira @GTB: en même temps, Trump au pouvoir, les Rep tiennent les chambres... C'est now or never. (il y a 1 Jour)
  • skiwi
    skiwi @GTB: ça va avec la tendance actuelle... (il y a 1 Jour)
  • GTB
    GTB @cryoakira: Ils cassent les couilles avec ça. Ils l'achent pas l'affaire malgré les échecs. (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer