GSY REVIEW | X360, PS3, PC Mercredi 20 octobre 2010 | 10:05

GSY Review : Fallout New Vegas

GSY Review : Fallout New Vegas

Deux ans et neuf jours après la sortie de Fallout 3, voici venir un nouveau volet de la licence à succès de Bethesda, désormais sous la houlette d’Obsidian. Fallout New Vegas nous plonge cette fois-ci au beau milieu du désert américain du Mojave, trois ans après les événements du dernier opus. La survie dans le désert n’est déjà pas chose aisée en temps normal, je vous laisse imaginer les conditions de vie après un hiver nucléaire apocalyptique. La survie est donc au cœur du gameplay dans cette aventure et vous verrez que les développeurs ont permis au joueur de pousser le réalisme jusqu’au bout. Mais pour en savoir plus, je vous propose d'en découvrir la review exclusive.




Chose surprenante en lançant le jeu pour la toute première fois, le menu principal permet de sélectionner la fonction "continuer" comme si une sauvegarde était déjà présente. Curieux de nature, nous avons donc décidé de choisir l'option continuer qui nous amène alors un message nous proposant de charger une sauvegarde. Évidemment, puisque celle-ci s'avérait inexistante, c'est sans surprise que l'on découvre qu’aucun fichier n’est présent sur le disque dur. Un petit bémol sur la finition du jeu qui ne met pas en confiance pour la suite de notre session il faut bien l'avouer.

Une fois la partie lancée, un petit récapitulatif du passé et une brève introduction de ce nouveau monde nous en dit plus sur ce qui nous attend. Une partie de Las Vegas a été épargné par les missiles nucléaires lancés lors de la dernière guerre et un mystérieux personnage du nom de Mr House (aucun lien de parenté avec le célèbre docteur à priori) a pris le contrôle de ce secteur pour redonner vie à ce nouveau Vegas. Si un certain nombre de choses ont changé, la ville demeure malgré tout le temple du jeu et de la débauche que l'on connaît aujourd'hui.

Non loin de là, deux grandes factions se livrent une guerre sans merci pour le contrôle d’un barrage gigantesque. La RNC (République de Nouvelle Californie) tente de défendre le barrage contre la terrible Légion (un groupe d’esclavagistes sanguinaires qui s’inspire des soldats de l’Empire romain). Loin de cette actualité tumultueuse, vous incarnez un "courrier" (l’équivalent d’un coursier à notre époque), qui va se voir confier une livraison qui va changer à jamais le cours de sa vie. Un certain Benny va en effet l’intercepter et se débarrasser du malheureux avant même que vous n’ayez eu le temps d'en prendre le contrôle.



Bien évidemment, le personnage que vous incarnez survit miraculeusement à cette tentative d’assassinat et se retrouve chez un médecin bienveillant qui le remet sur pied en deux temps trois mouvements. C’est ici que commence l’aventure de notre héros (ou héroïne), bien décidé à se mettre en chasse de son assassin et découvrir le contenu de cet étrange paquet qu’on lui avait confié. Le doc va vous faire passer toute une série de tests pour s’assurer que vous êtes en état d’affronter le désert et ses nombreux dangers. Un moyen original de procéder à la création de votre personnage puisque vous pourrez ainsi choisir son sexe et son apparence physique. Malheureusement, la modélisation des visages n’étant pas très esthétique, il faudra vous armer de patience si vous souhaitez créer un héros qui ressemble à quelque chose. Les fantômes d'Oblivion et de Fallout 3 continuent donc de rôder à ce niveau.

Seuls les psychanalystes les plus avisés seront en mesure de comprendre le résultat des questions que le doc vous posera par la suite, questions qui permettront en fait de répartir vos points de compétences. Il faudra donc, par exemple, répondre à un simple mot par le premier mot qui vous vient à l’esprit, en sélectionnant l’une des réponses dans la liste. Ou encore faire des tests de Rorschach, et répondre à d’autres questions énigmatiques qui façonneront la personnalité de votre avatar. Heureusement, après cette expérience originale, il est possible de corriger le résultat de ce test et modifier comme bon vous semble les caractéristiques de votre héros si celles-ci ne vous conviennent guère. Cette introduction terminée, vous voilà fin près à affronter ce nouvel univers de Fallout !



Une fois à l’air libre, un magnifique ciel bleu orné de jolis nuages vous accueille et vous démontre au passage que l’hiver nucléaire est désormais un lointain souvenir. Si l’on apprécie la beauté du ciel et les jolis effets de lumière dus au soleil, il n’en va pas de même lorsque le regard se pose un peu plus sur terre. En effet, le moteur d’Elder Scroll a déjà plus que fait son temps et l’aspect graphique du désert, des bâtiments, ruines et autres vestiges du passé ne sont hélas plus du tout au goût du jour. On regrettera également le manque de variété des éclairages dynamiques en fonction des moments de la journée, qui auraient pourtant aidé à apprécier un peu plus les contrées désertiques du Mojave. Il ne faudra donc pas être soucieux de l’esthétique de ce Fallout Vegas si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure. Pour ceux qui sauront faire abstraction de ce défaut majeur, l’ambiance, le scénario et les sensations de jeu sont heureusement au rendez-vous.

Le mélange d'une ambiance Mad Max et Western saupoudrée de la culture des années 30-40 reste tout à fait dans l'esprit Fallout et devrait donc ravir les fans. Grâce au Pip-Boy (l'interface qui permet de gérer son personnage, son équipement, ses déplacements etc), vous pourrez d'ailleurs écouter différentes radios (qui varient selon l’endroit du désert où vous vous trouvez), et déambuler sur fond de musique Jazz, country et soul. En progressant dans le jeu, vous pourrez même entendre parler de vos exploits aux infos de New Vegas. Pour ceux qui veulent pousser le réalisme dans ses derniers retranchements, il est même possible d'activer à tout moment le mode Hardcore, ajoutant notamment la gestion de la déshydratation, du sommeil, de la faim et le poids des munitions. Ainsi, il vous faudra constamment surveiller vos besoins pour ne pas y laisser des plumes et mourir de soif au milieu du désert. Un mode qui colle bien avec l’univers survival du jeu mais qui, comme son nom l'indique, s'adresse avant tout à ceux qui désirent s'offrir un peu plus de challenge.

Comme dans Fallout 3, la carte est truffée de multiples lieux répartis au quatre coins du désert, même si elle est globalement moins étendue que celle de Washington et de ses environs. Comme dans tout Fallout qui se respecte, de nombreuses quêtes optionnelles viendront agrémenter l’intrigue principale, vous permettant d’explorer les moindres recoins du désert du Mojave pendant des heures. L’ambiance sonore est également relativement soignée dans l'ensemble, avec parfois le bruit des sirènes qui se mêlent à la musique ambiante, comme pour transmettre tout l'effroi d'un passé terrifiant au joueur. Hélas, mille fois hélas, les doublages en français sont souvent très moyens, tantôt à cause d'une traduction complètement ratée, tantôt à cause d'un jeu d'acteur peu inspiré. Quand on connaît le panel de célébrités qui a participé à la version originale, on ne peut que rager de n'avoir droit qu'à la VF sur nos consoles...



Il est maintenant temps de parler un peu du gameplay de ce nouvel épisode. Première constatation, le système de combat n’a pas changé d’un iota. Il est toujours aussi délicat de viser en temps réel (bon, d'accord, peut-être un peu moins, mais cela reste compliqué) et l’utilisation du mode SVAV (Système de Visée Assistée Vault) demeure vital dans la plupart des combats. Les ennemis manquent sans doute un peu de variété, mais les habitués de la série Fallout seront ravis de constater le retour des fameux Geckos. La nature hostile et ses bêtes sauvages ne sont cependant pas les seuls dangers que l'on peut être amené à rencontrer puisque l'on affronte également bon nombre d’humains durant l’aventure. Autre menace, la radioactivité se fait, elle, un peu plus discrète, mais on trouve ici et là des flaques visqueuses dont il ne vaut mieux pas s'approcher de trop près, ainsi que quelques lieux proscrits dans lesquels il est conseillé de ne pas s'aventurer sans se munir de l’équipement adéquat.

Le bricolage, la réparation et la récupération d’objets en tous genres font leur grand retour mais les possibilités offertes sont beaucoup plus poussées que dans l'épisode précédent. En termes de nouveautés, on trouve diverses améliorations pour upgrader vos armes, mais également des mini-jeux pour ceux qui voudraient faire une petite pause entre deux missions. Des jeux de casino classiques (roulette, jackpot etc…), ainsi que le "Caravan", une variante du Black Jack feront partie des activités annexes proposées. Les rencontres ont aussi une importance assez capitale dans ce nouveau volet, car vous pourrez monter une équipe qui vous suivra dans vos péripéties, vous apportant certains perks bonus au passage.

Selon vos actions et vos choix, vous faites non seulement évoluer votre karma, mais, et c'est une nouveauté, également votre réputation auprès des villes et des différentes factions en présence. Vos actions envers les autres vous octroient donc des avantages ou des inconvénients, selon le camp que vous décidez d'aider. Les dialogues avec les différents PNJ ne sont hélas pas toujours des plus réalistes, le jeu d’acteur manquant parfois de naturel et il arrive même de constater parfois quelques incohérences au cours d'une discussion. Par exemple, à un simple "bonjour", on peut vous répondre un "ça va bien et vous ?" complètement hors de propos. Certains diront que le soleil du désert et les radiations ont vite fait de faire surchauffer les neurones, mais le nombre d'insolations tient hélas plus de l'épidémie que du cas isolé. Dommage pour l'immersion donc, car à côté de cela, le scénario se laisse suivre avec plaisir et l'humour sarcastique de la série fait encore et toujours mouche.



Verdict


Ce nouveau volet de la saga Fallout ne vient donc pas révolutionner le genre et son moteur graphique a malheureusement pris un sacré coup de vieux. Le plus dur étant que, malgré cela, le jeu se paie le luxe de ne pas être parfaitement fluide, des saccades et du tearing venant troubler la partie de temps à autre (du moins sur Xbox 360). Le moteur physique Havok quant à lui joue bien son rôle, comme à son habitude pourrait-on dire. Pour ceux qui ne se soucient guère de l’aspect esthétique, on retrouve par contre toute l’ambiance et l’univers de la série Fallout, l'aventure se balançant au rythme des musiques des années 30-40. Grâce au soin particulier qui a été apporté à l'aspect survie dans le jeu, on éprouve aussi de bonnes sensations en arpentant les contrées désertiques du Mojave. Sensations qui sont d’autant plus fortes si on active le mode Hardcore bien évidemment. L'intrigue principale quant à elle, a fait l'objet d'un soin tout particulier mais on n'en attendait pas moins d'Obsidian. Background solide et étoffé, rebondissements en tous genres, vous ne devriez pas être déçus sur ce plan. En dépit de défauts techniques évidents, ce Fallout New Vegas sera donc probablement un incontournable pour la communauté de fans du troisième épisode, et même cette fois des deux premiers opus. À l'inverse, il risque de laisser sur leur faim les joueurs un brin exigeants qui recherchent avant tout le plaisir de la nouveauté associé à une plastique plus aguicheuse.

Intro
Les 10 premières minutes
Environnements
Gameplay

Tous les commentaires

Commentaire du 20/10/2010 à 10:19:39
À noter que malgré des sessions de jeu acharnées depuis la réception du jeu en fin de semaine dernière, Ghost n'est pas parvenu à terminer l'aventure principale, preuve que la durée de vie semble bel et bien au rendez-vous.

Malgré tout, il a suffisamment eu le temps d'avancer pour se forger une bonne opinion du jeu. Attention cependant, Ghost n'est pas un adepte de la série et a donc abordé cet épisode avec un œil plutôt neuf.

Les vidéos ne montrent que des extraits du tout début de l'aventure pour ne pas en montrer trop. :)
Commentaire du 20/10/2010 à 10:59:48
Comme d'hab, top Review sur GSY !! Bon ben j'ai pas accroché au premier, je laisse donc tomber celui-là.
Commentaire du 20/10/2010 à 11:14:39
Merci! par contre pour moi aucun tearing ou ralentissement aprés 5 heures de jeux, pourtant j'ai provoqué un affrontement de NPC d'au moins 10 gars, dynamite inclus.
Commentaire du 20/10/2010 à 11:34:50 En réponse à shura_ksp
Il y a tout de même de légères saccades certainement causées par le chargement d'une zone. Rien de dramatique de ce que j'en ai vu.
Commentaire du 20/10/2010 à 12:14:46
Ça donne vraiment envie tout ça. En faite, à part les graphismes le jeu a l'air très bon et comme j'ai aimé Fallout 3 j'aimerais sans doute celui-là.

Ah et aussi, c'est bien les vidéos en français. :D
Commentaire du 20/10/2010 à 14:35:58 En réponse à Driftwood
Merci pour le brin d'explication car c'est justement la question que je me suis posé en voyant GSY review Fallout NV : comment Ghost_Deus a pu réussir à faire le test en aussi peu de temps ? O_o (perso j'ai toujours pas fini Fallout 3, faudrait que je m'y remette un jour d'ailleurs)

Sinon pour l'option continuer vous avez essayé avec une vieille save de Fallout 3 ? (des fois qu'il y ait une petite surprise à la clef)
Commentaire du 20/10/2010 à 16:28:34 En réponse à 3333
Non, le profil qu'on a utilisé samedi n'avait pas ma sauvegarde et de son côté Ghost n'avait pas fait Fallout 3. On s'est posé la question, mais comme Vegas n'a aucun lien avec l'épisode précédent, on doute que ça change quelque chose.
Commentaire du 20/10/2010 à 16:39:22
Et pourtant j'ai près de 30h de jeu au compteur, avec une session de 12h non stop... :p

Pour les saves, le jeu ne détecte pas celles du 3 en effet. Vu qu'il n'y a aucun lien entre le 3 et NV, je ne pense pas qu'il y aura une mise à jour par la suite.
Commentaire du 20/10/2010 à 17:44:54
Le (très bon) test confime ce que je pensais....excellent!!j'ai adoré le 3 avec 120h au compteur environ.Mis à part l'aspect technique vieillot(tout est relatif quand même)il y a tous ce qui faut pour moi!!!par contre je le ferais plus tard j'ai trop de jeux en cour là :D
C'est dommage pour la save,car même si il n'y a pas de lien,un petit bonus aurait été sympa^^
Commentaire du 21/10/2010 à 17:03:55
Mon Dieu, je vais encore y passer une centaine d'heures comme pour le 3

excellent test qui ne se focalise pas sur la forme mais le fond, qui semble de qualité :)
Commentaire du 21/10/2010 à 18:59:15
Cette review est très utile, car cela me permet de savoir que si c'est l'aspect graphique qui pèche "uniquement" je le prends sur PC.
Avec une résolution de barbare ca devrait passer...
De toute façon la série des fallout d'après moi est une série à faire sur Ordi (si on possède une machine correcte évidement) car la communauté PC est très présente sur cette série, ainsi que de nombreux mods permettant d'améliorer entre autre graphiquement le jeu.

Pour imager mes propos, voici mon perso de fallout 3 :
http://i8.photobucket.com/albums/a9/Zeishinprog/a2j_ScreenShot11.jpg
Commentaire du 22/11/2010 à 21:28:08
Vu qu'il n'y a pas de forum dédié pour Fallout New Vegas, je pose ma question ici, désolé ;)


Je suis allé voir Caesar et j'étais en train de lui faire une mission quand je me suis dit que j'étais toujours pas allé voir le dr house pour lui rendre le jeton de platine après avoir tué Benny.
Seulement voilà, quand je vais voir le dr house il me dit que je n'ai pas le jeton de platine et qu'il faut que je revienne le voir une fois ce dernier en ma possession !
Oups, je crois bien que je l'ai donné à Caesar ( pour pouvoir faire ses quêtes il me semble)mais je croyais qu'il me l'avait rendu une fois sorti de sa tente ... :/
Question : Est ce que je suis baisé ? est ce que le fait de faire les quêtes de Caesar m'oblige à le choisir lui plutot que le Dr house et c'est donc pour ça que je n'ai plus le jeton ?
Ou est ce qu'a la fin des quêtes de Caesar , Caesar me rend le jeton de platine pour que je puisse faire mon choix ?


Merci de m'éclairer car, si je dois recommencer une save avant d'être allé voir Caesar, je perds 6 h de jeu et 5 niveaux (alors que j'étais niveau 25)
merci de votre aide à tous ;)
Commentaire du 22/11/2010 à 21:36:30 En réponse à Chic_planet
Arf je peux pas t'aider Mes relations n'étant pas au beau fixe avec la légion ils m'ont attaqués dès mon entrée dans le camp... Du coup j'ai tué tout le monde et récupéré le jeton.
Commentaire du 22/11/2010 à 21:43:35 En réponse à Aure04
il semblerait que Caesar te le redonne pour aller détruire le bunker de Mr house mais qu'une fois le bunker détruit, le jeton disparait aussi....
je ne suis toujours pas allé aller détruire le bunker de Mr house mais je n'ai pourtant pas le jeton en ma possession, ce qui veut dire qu'accepter de rencontrer Caesar empeche definitivement de se lier au docteur house :/
Si c'est le cas, il pourrait prévenir avant d'aller le voir :/
ou alors c'est un bug...
Dans tout les cas, je crois que je suis fuck....
me reste plus qu'a me retapper 6h de jeu... ou d'accepter les conséquences de cette bétise :)
Commentaire du 22/11/2010 à 21:49:09 En réponse à Chic_planet
Perso moi je me suis allié à Beni Oui Oui, après m'être rendu compte que finalement le House il est pas très net... Mais bon je vais pas te spoiler, fais comme tu le sens, après tout c'est là tout le charme de New Vegas
Commentaire du 22/11/2010 à 21:54:43
Oui, tu as raison, c'est d'ailleurs ce qui rend accro au jeu :)
Mais je suis déçu, je voulais en savoir plus sur Mr house et faire quelques unes de ses quêtes mais ça semble raté :/
Petite question sur benny oui oui : en le choisissant en fait, on roule pour sa pomme et on se met les 3 grandes factions à dodo non ?
Commentaire du 22/11/2010 à 21:57:25 En réponse à Chic_planet
Avec Beni oui oui tu n'es pas obligé de faire tout ce qu'il demande, il veut juste des infos pour pouvoir les controler mais tu peux mentir et te faire amis avec les factions Et c'est pas du luxe d'avoir quelques amis pour la fin du jeu. D'ailleurs c'est pas mal aussi de se servir de House pour pouvoir contrôler ces Mega Robots avant de l'éliminer.
Commentaire du 22/11/2010 à 22:07:34 En réponse à Chic_planet
Posté par Aure04
Et c'est pas du luxe d'avoir quelques amis pour la fin du jeu. D'ailleurs c'est pas mal aussi de se servir de House pour pouvoir contrôler ces Mega Robots avant de l'éliminer.
Bah oui, c'est bien mon problème :)
Là, en fait, je n'ai que le choix d'aller détruire le bunker de Mr house pour Caesar car House ne veut plus me parler tant que je n'ai pas le jeton.
à moins qu'une fois dans le bunker, Mr house se manifeste pour qu'on puisse choisir de le détruire ou pas ?
Commentaire du 23/11/2010 à 15:16:34 En réponse à Chic_planet
Faut que tu récupéres le jeton au mec qui t'as confisqué des armes et aussi le jeton soit à l'entrée du camp soit à la sortie du bunker avant de retourner dans le camp

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • MadPchhit
    MadPchhit @Sopikey: y a Sony derrière. pas convaincu qu'il cherche des investisseurs encore. et il faisait pareil chez Konami. (il y a 53 minutes)
  • Alx
    Alx @Sopikey: c'est risqué pour un studio fauché de jouer la carte "on embauche des superstars" pour faire venir les investisseurs, quand même. (il y a 1 Heure)
  • Sopikey
    Sopikey Kojima Prod a besoin d'argent pour financer le titre. C'est comme ça que Kojima parvient à attirer des investisseurs tout en restant indépendant. GG. (il y a 3 Heures)
  • Dazman
    Dazman @Bertha: ma carte n'a pas changé et j'ai encore fais des achats avec. Faudrai me dire les admins si vous avez reçu mon paiement. (il y a 3 Heures)
  • Miguel
    Miguel @GhostDamon: :O (il y a 3 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon Nico Rosberg arrête sa carrière. (il y a 3 Heures)
  • face2locust
    face2locust @MadPchhit: Tu fais que des suppositions là... (il y a 4 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 5 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer