GSY REVIEW | 3DS Mardi 13 mai 2014 | 10:15

GSY Review : Mario Golf: World Tour

GSY Review : Mario Golf: World Tour

Près de dix ans après sa dernière apparition sur Game Boy Advance, la série Mario Golf fait son retour avec Mario Golf: World Tour sur 3DS. Développé par Camelot Software Planning et édité bien sûr par Nintendo, le jeu est un habile mélange de "vrai" golf et de l'univers Mario, saupoudré de quelques petites subtilités. Nous vous invitons à parcourir notre review afin de découvrir si le birdie est accessible sans que vous n'y laissiez quelques plumes.




Si le titre du jeu ne vous a pas mis sur la voie, Mario Golf: World Tour est l'un des dignes représentants des jeux de golf "arcade" développé par Camelot Software Planning. Ce studio de développement a la particularité d'avoir, entre autres choses, travaillé sur les anciens opus de Mario Golf, mais également sur une autre série de jeux de golf à succès , nous voulons bien sûr parler d'Everybody's Golf. Toute ressemblance étant bien entendu purement fortuite, le gameplay et le design cartoonesque des deux jeux ont cependant de quoi mettre la puce à l'oreille aux grands connaisseurs de la discipline.



Birdy Nam Nam

Petite nouveauté apportée par l'arrivée du jeu sur 3DS, il est possible, en plus des nombreux personnages jouables tous issus des aventures du plombier italien (Peach, Yoshi, Wario, Bowser, Donkey et Diddy Kong, etc ...), d'incarner votre propre Mii lors de votre progression sur les différents parcours. Le menu principal vous permet d'accéder aux parties rapides et à quelques modes de jeu, allant du simple "Stroke Play" pour aller sur un parcours au choix, en passant par le tournoi avec son système de points classique. On apprécie au passage la présence d'un mode multijoueur en local ou sur internet qui donne accès aux mêmes modes de jeu. Puis, on découvre le "Club du Château", le lieu central du jeu que vous pouvez visiter de fond en comble. Vous pourrez notamment y rencontrer les autres personnages du jeu, ce qui donne lieu à quelques dialogues sympathiques, ou bien participer à différents tournois pour gagner des pièces et des étoiles.

La progression dans le château est assez simple : vous découvrez d'abord un parcours avec un entrainement, puis vous participez à un tournoi à handicap. Enfin, vous accédez au championnat dans lequel vous devez bien entendu viser la victoire. Le gain de pièces va vous permettre d'acheter différents items qui vont être débloqués au fur et à mesure de vos parties (comme des nouveaux clubs, des nouvelles balles, tenues, casquettes, etc...). Ces items vont améliorer les statistiques de votre Mii et le personnaliser un peu plus. Sachez en tout cas que débloquer tous ces objets vous demandera un certain temps car ils sont très nombreux. Après les trois parcours de 18 trous vient l'heure d'attaquer les nombreux défis du jeu, toujours en quête de ces fameuses étoiles qui vont vous donner accès à un total de dix parcours - chacun d'entre eux ayant un lien avec l'un des personnages du jeu. Ces parcours seront ensuite accessibles dans tous les modes de jeux et viennent bien évidemment rallonger une durée de vie déjà satisfaisante.



Swing Low, Sweet Chariot

Les parcours justement, sont un savant mélange entre réalité et fiction. Réalité car ils sont tous très cohérents dans leur construction et leur approche. L'aspect fiction tient bien évidemment aux lieux visités : île paradisiaque, nuages, ou même un désert, le tout étant bien sûr très coloré et agréable. La possibilité de swing manuel ou automatique (nous y reviendrons plus tard) permettra également à tout le monde de s'amuser avec le jeu et un simple bouton sur l'écran tactile suffit pour alterner entre les deux modes. Techniquement, pas de folie, on reste dans un jeu fidèle à l'esprit Mario avec des décors assez travaillés et des personnages maintenant connus de tous. Sur le plan sonore, on reconnaitra quelques thèmes assez célèbres légèrement modifiés et des bruitages plaisants, si on arrive toutefois à faire abstraction des horripilantes voix françaises intégrées au jeu...

Mario Golf: World Tour possède donc deux modes de contrôle du swing bien distincts : un mode dit automatique, le plus accessible pour les néophytes et les plus jeunes, qui vous demande seulement de viser et de remplir une barre de puissance en deux clic (un pour le début du remplissage de la barre, un autre pour l'arrêter) ; deuxième option, le mode manuel qui, à l'instar des autres jeux de golf, vous offre un contrôle plus approfondi de la balle avec par exemple une gestion des effets (topspin, backspin) et une marge d'erreur réduite. Ici, trois clics sont nécessaires (deux pour la puissance comme en mode auto, puis un dernier pour l'impact), le plus délicat à gérer étant le dernier car il peut clairement vous faire rater complètement votre coup. Si vous utilisez l'écran tactile, le point d'impact sur la balle aura également son importance. Par exemple, si vous placez le point d'impact sur le dessous de la balle, sa trajectoire sera par conséquent beaucoup plus haute.

Il est important de noter que tous ces éléments de gameplay sont très bien expliqués dans un tutoriel dirigé par Toad himself. C'est d'ailleurs dans une partie spécifique du jeu nommée le "Coin de Toad" que l'on retrouve le célèbre personnage apparu pour la première fois dans Super Mario Bros - précisons aux férus d'histoire du jeu vidéo que celui-ci ne devint réellement un allié de Mario qu'à partir du troisième épisode. C'est dans ce lieu dédié que vous pourrez accéder à tous les contenus additionnels à venir (un bien ou un mal selon votre point de vue sur la question), à vos statistiques personnelles, aux divers tutoriels donc, mais aussi à un "Lexique du Golf" qui donnera l'occasion à ceux qui ignorent totalement les règles du jeu d'apprendre simplement les bases de la discipline. Un ajout sympathique qui démontre une fois de plus le soin apporté à ce nouvel épisode qui a à cœur de satisfaire le public le plus large possible.





Verdict


Disponible en version boite et sur l'eShop, ce retour de Mario aux joies du golf va vous faire (re)découvrir ce sport à la sauce du plombier moustachu, c'est à dire un mélange de réalisme (en ce qui concerne les règles du golf notamment) et de joyeuse fantaisie, univers oblige. Avec ses personnages charismatiques et son déluge de couleurs, les amateurs du héros à la casquette rouge ne seront pas dépaysés. Doté d'un contenu solo assez important et de modes multi sympathiques, la durée de vie du titre est déjà satisfaisante à la base, mais on peut également compter sur de nombreux DLC d'ores et déjà prévus pour la rallonger. Outre ses quelques défauts, dont un manque assez criant d'originalité, Mario Golf: World Tour reste un jeu sympathique et plaisant qui vient sans mal compléter la ludothèque déjà bien fournie de la 3DS.

Trailer

Tous les commentaires

Commentaire du 13/05/2014 à 11:00:02
Une série que je ne connais pas du tout.

Il est par contre étonnant de voir cet opus 3DS qui semble pleine de charme, mignon tout plein, et un jeu de golf inclus dans Wii Sport Club absolument horrible esthétiquement.

Moi pas comprendre!
Commentaire du 13/05/2014 à 12:46:30
Joué sur la 64 à l'époque.J'ai essayé la démo, et c'est carrément un autre monde par rapport à cette version.
Je le choppe avec Kirby dés que j'ai fini Zelda.
Commentaire du 13/05/2014 à 15:14:17
J'ai trouvé la démo sympa, le blème c'est qu'il va y avoir beaucoup de dlc.
Commentaire du 13/05/2014 à 15:59:04 En réponse à marctheboss
En même temps le contenu de base est identique aux opus précédent donc c'est plus du bonus.
Commentaire du 13/05/2014 à 16:14:09
dommage qu'il n'y ai pas une version wii u....
Commentaire du 13/05/2014 à 17:05:34
J'ai acheté le jeu le jour de sa sortie. J'ai environ 15 heures au compteur et je dois dire que je ne regrette pas mon achat. Les DLC ne sont pas obligatoires bien entendu, mais c'est la première fois que je sens Nintendo mettre autant l'emphase sur ces derniers.

Car dans le menu des tournois en ligne disponibles on voit beaucoup de tournoi accessible uniquement à ceux ayant payé pour les DLC. Sur 8 tournois "officiels" il y en a facilement 4 réservés au dlc. C'est assez énorme selon moi.

Mais bref, le jeu a assez de contenu sans ces derniers c'est un fait. Beaucoup d'items/personnages/tableaux à débloquer. Le gameplay est vraiment soigné et peut devenir vraiment technique.

Un bon petit jeu 3DS quoi!

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • GTB
    GTB @Jaipur: J'avoue que c'est une logique qui m'échappe. (il y a 1 Heure)
  • Jaipur
    Jaipur @Tompouss: "c'est sûr qu'une chienne comme Lolita j'en trouverais pas 2"^^ (il y a 1 Heure)
  • Tompouss
    Tompouss @Jaipur: On ne peut pas tirer sur les autres chasseurs comme en vrai ?^^ (il y a 1 Heure)
  • Jaipur
    Jaipur Tuer virtuellement des humais pour s'amuser ok mais pas des animaux. J'y arrive pas. Sinon le jeu est vreiment superbe. (il y a 1 Heure)
  • bosozoku
    bosozoku @Yack: [url] Superbe ! (il y a 3 Heures)
  • Yack
    Yack [url] 0_0 (il y a 4 Heures)
  • Musimon
    Musimon @Yack: Le JV, la dernière contrée sauvage? (il y a 5 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer