GAMERSYDE | PS4, Switch Mardi 10 avril 2018 | 14:11

Impressions sur Atelier Lydie & Suelle

Impressions sur Atelier Lydie & Suelle

Après un Atelier Firis de qualité, Gust nous offre une nouvelle fois la possibilité de pratiquer l'alchimie la plus kawaï du monde avec Atelier Lydie & Suelle : Alchemists of the Mysterious Painting. Censé célébrer les 20 ans de la série, cet opus est-il un flamboyant feu d'artifice ou un chaudron baveur ? Un embryon de réponse maintenant, avec nos impressions cuites à point !

On se fait Suelle

Jumelles alchimistes de leur état, Lydie et Suelle n'ont qu'une ambition : remplir la promesse faite à leur mère décédée d'avoir le meilleur atelier du pays, ce que leur père, peu brillant dans l'art de Severus Rogue, ne facilite guère. Tout basculera le jour où les deux sœurs découvriront une peinture magique qui les emmènera dans un autre monde gorgé d'ingrédients merveilleux, idéaux pour fabriquer les plus parfaites des potions et gravir un à un les échelons de la célébrité...

Avec ses personnages mignons tout plein et son humour gentillet, Atelier Lydie n'est guère recommandé aux amateurs d'ambiances sombres et de personnages virils. Si toute cette kawaïerie peut se montrer reposante, on ne saurait que trop recommander au joueur de vérifier son taux d'insuline après chaque session, tant l'univers créé par Gust dégouline littéralement de mièvrerie aussi sucrée qu'une pâtisserie marocaine. L'atelier des héroïnes jumelles se situe dans la ville de Merveille, plutôt grande, où il sera possible de récupérer bon nombre de quêtes annexes. Il est en revanche dommage que les déplacements soient d'une lenteur digne d'une limace arthritique, rendant la balade extrêmement pénible. Fort heureusement, un système de déplacement rapide raccourcira grandement les trajets.



Paint it blague

Curieusement, le déroulement par chapitres du jeu supprime le temps limité cher à la série, ce qui ravira les réfractaires aux quêtes chronométrées. Chaque chapitre semble avoir le même objectif : faire augmenter le rang de l'atelier familial via divers objectifs, plus ou moins en rapport avec l'alchimie (récolte d'ingrédients, préparation de potions, mais aussi combats contre des ennemis spécifiques). Les PNJ croisés rivalisent quant à eux de potentiel comique plus ou moins drôle, et si certains gags font mouche, d'autres se montrent plus que poussifs. On regrette également que les niveaux à l'intérieur des tableaux soient aussi minuscules, avec une exploration quasi nulle. Pas de surprise au niveau du système de combat, qui utilise encore une fois le bon vieux tour par tour, et se montre toujours aussi efficace et plaisant. On note toutefois la possibilité nouvelle d'utiliser l'alchimie pendant les affrontements. Le hic, c'est que l'équipe du joueur peut comprendre d'autres chimistes occultes que les jumelles... mais que seules ces dernières pourront l'utiliser en combat ! Un choix pour le moins étrange. Le crafting alchimique (navré, mon dictionnaire de synonymes est épuisé) est heureusement plus riche que jamais, avec des catalyseurs permettant de customiser grandement ses équipements pour une montée en puissance fort plaisante.

Visuellement, ce nouvel épisode d'Atelier brille une fois de plus par ses modèles 3D très fins et détaillés, ainsi que par ses spectaculaires effets lors des combats. Il est en revanche dommage d'évoluer dans des décors toujours aussi sommaires techniquement, d'autant que les environnements des tableaux bénéficient d'une très belle direction artistique, hélas gâtée par ses graphismes d'un autre âge. Autre motif de fâcherie, les animations n'ont pas évolué d'un iota depuis le premier épisode de la Ps3, où elles étaient déjà anachroniques. Les personnages étant de plus en plus évolués visuellement, les voir bouger comme des protagonistes de jeu Ps1 fait réellement peine à voir... La durée de vie semble en revanche plus que satisfaisante, le jeu paraissant regorger de quêtes annexes en tout genre, saupoudrées dans toute la ville. Les musiques se distinguent essentiellement par leur cohérence avec l'ensemble, c'est à dire aussi mielleuses que le reste. À vous de voir si votre pancréas tiendra le coup !



Impressions


Comme on pouvait s'y attendre, Atelier Lydie & Suelle : Alchemists of the Mysterious Painting ne semble révolutionner en rien la série. Pour les 20 ans de la licence, Gust paraît avoir limité la prise de risque au minimum, avec un système de jeu en forme de melting pot des précédents opus. L'habitué de la série y trouvera sûrement son compte, mais un nouveau venu ne pourra s'empêcher de pester face au rythme soporifique et aux carences techniques hélas inhérentes à la série - qui gâchent toujours autant une direction artistique aussi mignonne que léchée. Le changement n'était donc pas pour maintenant...

Tous les commentaires

Commentaire du 10/04/2018 à 18:51:45
Cette série m'a toujours intrigué mais sa non localisation m'empêche de m'y essayer... tant pis
Commentaire du 10/04/2018 à 19:46:55
J'ai eu peur que ce ne soit sans Suelle!
Commentaire du 10/04/2018 à 22:20:25 En réponse à MadDemon
Je comprends, même si c'est toujours mieux qu'aucune sortie européenne du tout ^^ Mais c'est vrai que j'aurais dû préciser que le jeu n'était qu'en anglais. Donc je le précise maintenant :D Et j'en profite pour dire qu'il y a aussi les voix japonaises (et uniquement les voix japonaises, d'ailleurs - qui a dit tant mieux ?)

@augur : Cent Suelle ? Une ne te suffit pas ?
Commentaire du 10/04/2018 à 22:44:16 En réponse à skiwi
Posté par skiwi
@augur : Cent Suelle ? Une ne te suffit pas ?
Ca se casse tellement vite! :(

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • LC71
    LC71 @CraCra: pile poil quand j arrive :) (il y a 12 Heures)
  • CraCra
    CraCra live stream pour the crew 2 à 18h [url] (il y a 12 Heures)
  • notourious67
    notourious67 @notourious67: d'ailleurs je viens de lire que FIFA envisagé le cross play également dommage si Sony le bloque aussi (il y a 13 Heures)
  • notourious67
    notourious67 @BlimBlim: ben ils peuvent pas demander à Sony :) en tout cas mes collègues qui ont PS4 et Switch l'ont bien mauvaise (il y a 13 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd Les excellents Limbo et Inside vont sortir le 28 juin sur Switch ! (il y a 13 Heures)
  • Orbbs
    Orbbs @BlimBlim: Et c'est de bonne guerre. Les gentilles moquerie entre MS et Sony ne sont pas nouvelles (péniche MS pour la lancement de la PS3, petite phrase sur les jeux d'occaz en 2013...) (il y a 14 Heures)
  • CraCra
    CraCra @BlimBlim: Moi j'ai juste entendu parler d'un tweet d'un ancien de chez Sony, rien avoir avec bigN ou Ms (il y a 15 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer