GSY REVIEW | Xbox One Vendredi 3 novembre 2017 | 09:00

La One X dévoile toute sa puissance

La One X dévoile toute sa puissance

Attendue fébrilement par bon nombre d'entre vous, la Xbox One X est arrivée entre nos mains en début de semaine, de quoi nous laisser à peine le temps de préparer une avalanche de vidéos de titres aussi divers que variés. Entre les jeux d'ores et déjà patchés pour profiter des muscles saillants de la "nouvelle" console de Microsoft, ceux qui se contentent de bénéficier de la puissance brute de la machine pour gommer certaines de leurs imperfections techniques, et les quelques titres du catalogue 360 mis à jour pour en tirer toute la quintessence, croyez bien qu'il y avait de quoi faire. On vous parle de tout cela, sans chichi, juste après le clic.




La machine elle-même


Bien empaquetée dans une jolie boîte noire/grise et verte, la console surprend tout d'abord par son poids, assez conséquent compte tenu de la petite taille de la machine. Avec son gabarit à peu près similaire à celui de la Xbox One S, la X affiche un design plutôt sobre et discret, qui se fond parfaitement dans n'importe quel salon moderne bourré d'appareils high-tech. Certains regretteront peut-être de ne pouvoir opter pour le coloris blanc de sa grande sœur, mais il fallait bien trouver un moyen pour les distinguer l'une de l'autre. La console est assez logiquement vendue avec un câble HDMI et un câble d'alimentation (on rappelle au passage que cette dernière n'est plus externe), mais également avec une manette (malheureusement un "simple" pad One) et un jeu de piles (pas de câble USB pour la brancher cependant). Privilégiés que nous sommes, notre colis était également complété par une ribambelle de jeux, déjà sortis pour la plupart, comme Forza 7, Gears of War 4, ACO ou Halo 5, mais aussi accompagnés de quelques hits potentiels à venir, Call of Duty WWII et Star War Battlefront 2 pour ne pas les nommer. Que celles et ceux qui ont choisi de s’asseoir près de Soda tempèrent son enthousiasme cependant, ces deux derniers jeux resteront bloqués jusqu'à leur date officielle de sortie. Enfin, divers codes visant à nous faire profiter pendant quelque temps de certaines applications payantes (EA Access et Netflix en 4K pour un mois par exemple) et un Bluray 4K/HDR Planet Earth 2, la console étant (elle) munie d'un lecteur UHD. Microsoft a donc été plutôt généreux avec la presse et les influenceurs, comme Sony le fut d'ailleurs à l'époque de la sortie de la PS4 ou du PS VR - rappelons que l'éditeur japonais nous avait aussi fourni un bon nombre de jeux. Mais trêve de bavardages inutiles sur l'objet lui-même, il est temps de vous parler de tous les titres qui ont rempli le disque dur de 1 To de la console (ainsi qu'une bonne partie du disque dur externe de même capacité que nous lui avons ajouté) depuis quelques jours.

Les jeux Xbox One X Enhanced


Il est tout d'abord important de préciser que tous les jeux dont on sait déjà qu'ils devraient bénéficier d'un petit coup de jeune grâce à une mise à jour dédiée ne disposent pas encore d'un patch à l'heure où nous écrivons ces lignes. Ne soyez donc pas étonné de ne pas voir figurer Forza 7, Rise of the Tomb Raider, Shadow of War ou ReCore (pour n'en citer que quelques uns) dans notre liste de vidéos. Nous avons fait au mieux dans le temps qui nous était imparti, à la fois pour télécharger ces centaines de gigas et pour traiter chacun des titres, anciens et plus récents. Nous ne manquerons évidemment pas de couvrir les titres manquants dès qu'ils profiteront du gain de puissance de la Xbox One X.

Gears of War 4

Le quatrième épisode de la série lancée initialement par Epic Games propose deux modes "graphiques" dans son menu d'accueil. Ainsi, chaque joueur pourra choisir de privilégier la résolution ou les performances, en fonction de ce qu'il considère comme étant le plus important pour son expérience de jeu. En 4K, le framerate est bloqué à 30 images par seconde, mais l'affichage est particulièrement net, surtout quand on prend le temps d'observer le décor sans trop bouger la caméra. Nous n'avons pas noté de ralentissements dans cette configuration, mais soyez conscient qu'il nous a été impossible de tester toutes les séquences du mode solo pour nous en assurer. Le mode censé favoriser les 60 images par seconde nous a en revanche assez déçus, le jeu peinant à maintenir un framerate stable, même en l'absence d'ennemis à l'écran. Rien de catastrophique non plus, mais pour avoir pu terminer la campagne principale à ce taux de rafraîchissement sur PC il y a un an, inutile de dire que nous attendions bien plus de cette version Xbox One X. On se console en se disant que ces légers ralentissements ne concernent finalement que peu de niveaux dans le jeu.



Quantum Break

S'il est un point sur lequel le jeu de Remedy ne brillait pas particulièrement à sa sortie, c'était sur la qualité de son affichage, à la fois du fait d'une résolution trop basse sur Xbox One, mais aussi à cause du bruit ajouté à l'image et de la solution d'antialiasing choisie par le studio. La mise à jour du jeu sur Xbox One X ne règle évidemment pas tout, mais il est indéniable que l'on y gagne en confort visuel. Il est d'autant plus dommage de ne pas avoir droit à des textures plus fines, car il en résulte toujours une impression de rendu brouillon des environnements. Il ne nous semble pas non plus que les ombres aient profité de la puissance accrue de la machine, mais on rappelle que d'une manière générale, la version PC ne possède pas non plus une qualité d'image incroyable. Au rang des bémols, quelques ralentissements marqués ont pu survenir dans certaines cinématiques lors de nos tests, alors que nous n'avions pas souvenir de ces problèmes dans la version "originale". Heureusement, au cœur de l'action, nous n'avons pas remarqué de baisses de framerate ou de freezes, ce qui est bien évidemment l'essentiel pour maintenir le plaisir de jeu intact.



Assassin's Creed Origins

Le splendide (et très bon) Assassin's Creed Origins affichait déjà un bien beau ramage sur la Xbox One de base (au point qu'il fait certainement partie des titres qui nous auront le plus marqué sur la machine ces derniers temps), il fait assez logiquement un joli bond qualitatif sur Xbox One X. Distance d'affichage accrue, transitions entre Bayek et Senu plus rapides, résolution 4K (ou oversampling pour les possesseurs d'écrans 1080p), le jeu d'Ubisoft ne se lasse pas de faire le beau. Il reste bien évidemment les petits soucis de pop-in habituels des mondes ouverts, quelques textures en deçà des attentes parfois, mais de ce que nous avons pu en voir, l'animation ne semble pas fléchir dans la première zone traversée. Nous ne manquerons pas de mettre à jour cet article si nous devions constater des ralentissements dans les jours à venir, mais si vous ne possédez pas un PC suffisamment puissant pour faire tourner ACO, voilà sans doute la version la plus aboutie techniquement.



Super Lucky's Tale

Seule réelle nouveauté disponible pour la sortie de la Xbox One X, Super Lucky's Tale risque très probablement d'essuyer quelques plâtres. Doté d'une direction artistique très générique, d'un univers assez peu accrocheur, et d'un humour que l'on qualifiera de très médiocre, le titre de Playful se retrouve dans une position difficile. Techniquement très moyen, la faute à des ralentissements trop fréquents pour être excusables, on ne comprend pas vraiment pourquoi Microsoft a décidé de le jeter dans la fosse aux lions en le proposant comme seule exclusivité du lancement de la machine. L'image a beau être particulièrement propre grâce à la très haute résolution, le moteur Unity n'est pas réellement mis en valeur dans cette production indé. Nous serions sans doute plus cléments si le gameplay venait relever le niveau, mais ce n'est pas le cas. Parfois imprécis, souvent très plan-plan, Super Lucky's Tale ennuie plus qu'il n'amuse, du moins quand on dépasse à un certain âge. Un jeu à réserver aux plus jeunes, à condition de les épauler un minimum sur certains passages, mais qui ne restera pas dans les mémoires, même auprès de ceux qui pensent que les jeux du genre se font trop rares.



Need for Speed Payback

Le jeu d'Electronic Arts venant d'arriver en "accès libre" pour les abonnés au service de l'éditeur américain, nous avons pu nous y essayer sur Xbox One X. Si la qualité d'image est plutôt satisfaisante, on ne peut cacher notre déception face aux graphismes, qui manquent cruellement de détails. À ceci viennent s'ajouter les gros problèmes de pop-in, qui peuvent occasionner quelques moments gênants, comme lorsqu'un pan de falaise apparaît soudainement juste en face de sa voiture. Côté gameplay, la série délaisse la lourdeur de ses contrôles pour proposer des réactions plus nerveuses et dynamiques des différents véhicules, mais cela se fait au détriment du réalisme, ou plus ennuyeux, de la crédibilité du moteur physique. À ce titre, les coups de frein à main sont plus efficaces que les aérofreins d'un avion de chasse, ce qui a tendance à rendre certaines situations assez surréalistes. Alors bien sûr, vous allez nous dire qu'il s'agit d'arcade avant tout, mais nous ne pensons pas qu'un jeu d'arcade implique un comportement farfelu des voitures. Tout n'est pas mauvais pour autant, les takedowns procurant toujours d'excellentes sensations en ne lésinant pas sur les changements d'angles de caméra pour assurer le spectacle lors des accidents. L'intrigue se place dans la droite lignée de certains épisodes plus anciens, comme le Most Wanted de la 360 par exemple, et sans aller jusqu'à dire qu'elle s'avère particulièrement intéressante, elle a au moins le mérite de faire le maximum pour varier les plaisirs en nous mettant au volant d'un bel éventail de bolides (aux sons de moteur toujours aussi réussis).



FIFA 18

Peu de choses à signaler concernant FIFA 18, qui dispose essentiellement d'une résolution plus élevée qui se remarque surtout lors des gros plans. Comme sur PS4 Pro, les ralentis restent malheureusement bloqués à 30 images par seconde, ce qui place toujours la version PC au dessus de ses petites copines de salon. On précise d'ailleurs que la mouture Xbox One X ne dispose pas d'un affichage aussi fin que ce que nous avions montré à la sortie du jeu sur notre i7 6700K épaulé par une GTX 1080. Cela se remarque cependant majoritairement lors des plans larges présentant les stades et les tribunes, en début de rencontre.



TitanFall 2

Le mal aimé (et surtout très sous-estimé) Titanfall 2 revient en très grande forme sur Xbox One X, avec des graphismes d'une propreté à toute épreuve et un framerate qui nous a semblé impeccable. Une version très soignée qui prouve une fois de plus que les développeurs de Respawn Entertainment sont décidément très doués, et tant pis si les chiffres de vente s'évertuent à prouver le contraire. On en profite pour conseiller le jeu à tout le monde, pour son solo très bien construit, avec une montée en puissance jouissive et très bien retranscrite, mais aussi son multi - s'il reste encore suffisamment de monde pour y participer. Le jeu étant "offert" aux abonnés EA Access, pourquoi ne pas vous laisser tenter pour un petit mois d'essai et puis s'en va ?



Killer Instinct

On ne présente plus Killer Instinct, série débutée sur la Super Nintendo à l'époque où les stations Sillicon Graphics faisaient rêver les adolescents. Le jeu de Microsoft peut désormais être joué en très haute résolution et 60 images par seconde, même si l'apport visuel est clairement moins déterminant que dans d'autres titres.



Rush: A Disney Pixar Adventure

Sorti à l'origine en 2012 sur Xbox 360, Rush: A Disney Pixar Adventure est au départ un jeu Kinect censé mettre en avant la caméra "révolutionnaire" de Microsoft. Comme la plupart des jeux utilisant l'accessoire, le titre était assez limité dans son gameplay, mais il proposait néanmoins aux plus jeunes de vivre quelques aventures sympathiques dans une sélection d'univers imaginés par les studios Pixar. Sur Xbox One X, c'est à la manette que nous avons découvert le jeu pour la première fois, jeu qui reste cependant totalement jouable avec Kinect. Assez logiquement, de nombreuses actions sont très automatisées pour faciliter la progression, ce qui fait de ce jeu une porte d'entrée parfaite pour les enfants qui débutent dans le médium. Cars, Toy Story (et ses voix françaises officielles !), Dory, Là Haut, Les Indestructibles, Ratatouille, le choix est suffisamment éclectique pour ravir les plus petits. Visuellement, les univers intégrés au jeu sont parfaitement respectés, avec quelques jolis panoramas à découvrir, mais il ne faudra évidemment pas vous attendre à retrouver le niveau technologique des longs métrages.



Disneyland Adventures

Second titre aux origines Kinect quasi inavouables aujourd'hui, Disneyland Adventures adapte lui aussi son gameplay à la manette, pour un résultat que nous trouvons un peu moins concluant dans l'ensemble. Ici, il est question de visiter le célèbre parc à la recherche des personnages les plus connus pour leur demander des autographes ou des câlins, mais également de vivre quelques aventures dans des univers bien précis du géant de l'entertainment. Techniquement, le jeu fait bien plus peine à voir que celui consacré à Pixar, avec un pop-in trop visible de la foule et des éléments du décor dans le parc, et surtout un framerate curieusement bas et asthmatique.



Halo 5: Guardians

Entre la mise à disposition tardive du patch de Halo 5 et le ralentissement soudain de notre connexion Internet hier soir, nous n'avons guère eu le loisir de nous attarder sur les apports de cette version One X. On vous laisse donc juger sur pièce dans l'unique vidéo de gameplay que nous avons eu le temps d'enregistrer avant de nous écrouler de fatigue.



Jeux Xbox One non patchés


Project CARS 1

Quand un jeu n'a pas été pensé pour la Xbox One X, il n'en profite pas moins de sa puissance. À l'instar du mode boost de la PS4 Pro, les "vieux" jeux du catalogue One peuvent en effet voire leurs performances s'améliorer. Mieux, la console classée X force automatiquement la synchronisation verticale et augmente le filtrage des textures (en 16x). Le temps nous ayant cruellement manqué pour mener une longue batterie de tests, nous avons arbitrairement choisi de revenir sur le premier Project CARS, qui peinait à maintenir un framerate stable sous la pluie, et qui souffrait surtout de problèmes de tearing très marqués sur certains circuits. Sans aller jusqu'à affirmer que tout cela n'est plus qu'un lointain souvenir, nos deux vidéos semblent attester d'une amélioration notable par rapport à notre couverture de 2015. Si d'autres jeux parviennent à faire de même, il ne fait aucun doute que nous serons rapidement mis au courant grâce à la magie d'Internet, des forums et de YouTube.



Jeux Xbox 360 patchés pour la One X


Pour marquer dignement l'arrivée de la Xbox One X dans les étales des boutiques spécialisées et des grandes surfaces, Microsoft et certains éditeurs ont mis les petits plats dans les grands en essayant de titiller la fibre nostalgique des joueurs. La rétrocompatibilité a donc également droit à son lot de patches pour améliorer l'expérience des amateurs de la ludothèque Xbox 360.

Halo 3

Pas forcément plus fluide que l'original, Halo 3 profite de la Xbox One X pour mettre en valeur ses textures et ses éclairages (merci le HDR). Le résultat est finalement assez impressionnant pour un jeu de son âge, même si on aurait préféré que la compilation Master Chief passe en priorité à la moulinette Xbox One X. On ne va pas bouder notre plaisir pour autant, cette troisième redécouverte du titre de Bungie passant comme une lettre à la Poste pour tout amateur de la série disposant toujours de son exemplaire original.



The Elder Scrolls IV: Oblivion

Place aux anciens, Oblivion renaît de ses cendres 11 ans après sa sortie initiale. Ce qui nous avait éblouis à l'époque a certes vieilli, mais la Xbox One X permet au moins de donner un coup de jeune à la qualité d'image. Les problèmes de framerate subsistent bien sûr, de même que le pop-in parfois agressif des décors, mais à moins de posséder le jeu sur PC, vous pourrez difficilement trouver mieux ailleurs. Aussi surprenant que cela puisse sembler, le charme opère toujours en dépit des tares techniques évidentes du jeu, la musique se chargeant de nous emporter pour un voyage presque touchant au pays des souvenirs d'une époque où le simple affichage HD parvenait à faire rêver les joueurs que nous étions.



Fallout 3

Bethesda toujours pour terminer, avec Fallout 3, qui a lui aussi droit à son patch X pour le rendre plus flatteur aux yeux des possesseurs d'écran 4K. Ce premier épisode chapeauté par Bethesda a également pris de l'âge, même si l'amélioration visuelle est indéniable, mais plus que ses graphismes datés et ses animations rigides, ce qui nous aura le plus choqué est indéniablement la qualité inégale de sa version française. Autant Bernard Chuck Norris/Phileas Fogg Tiphaine est toujours aussi convaincant dans son rôle de présentateur radio, autant le doubleur du père du héros nous aura bien faire rire. "Je suis ton papa !!!"



Impressions


Plus profitable à son ancien catalogue que la Pro, la Xbox One X a encore beaucoup de choses à prouver pour justifier son existence. Sur le papier, la machine impressionne, et il ne fait aucun doute que certaines mises à jour tendent à confirmer son potentiel, mais il faudra tout de même attendre les futures sorties (exclusives et tiers) avant de savoir si cette nouvelle version de la console de Microsoft deviendra indispensable. Ce qui semble évident par contre, c'est que le joueur Xbox One sentira nettement plus la différence en passant de la machine originale à la X que le joueur PS4 a pu le constater en migrant vers la Pro. On aura donc tendance à conseiller vivement la machine à ceux qui n'ont jamais quitté le navire Xbox et qui n'ont pas goûté aux plaisirs défendus de la concurrence. Pour les autres, reste à savoir comment les éditeurs tiers décideront de mettre à profit ces "nouvelles" machines, et si le fossé technique entre les jeux justifiera un nouvel investissement.


Les plus


+ Plus silencieuse que l'arme de service de l'Agent 47
+ La puissance brute au service des jeux
+ Ligne sobre et efficace
+ Un sacré potentiel
+ Une bonne raison de ressortir certains jeux
+ Le lecteur UHD (même si le catalogue Bluray reste maigre)


Les moins


- Aucune nouveauté exclusive valable pour accompagner sa sortie
- Super Lucky's Tale, ni super, ni chanceux
- Le 60 fps loin d'être acquis

Xbox One X - GoW4 Mode Resolution
Xbox One X - GoW4 Performance Mode
Xbox One X - Quantum Break #1
Xbox One X - Quantum Break #2
Xbox One X - ACO 4K
Xbox One X - ACO 1080p
Xbox One X - Super Lucky's Tale #1
Xbox One X - Super Lucky's Tale #2
Xbox One X - Super Lucky's Tale #3
Xbox One X - NFS Payback #1
Xbox One X - NFS Payback #2
Xbox One X - FIFA 18 #1
Xbox One X - FIFA 18 #2
Xbox One X - Titanfall 2
Xbox One X - Gameplay
Xbox One X - Pixar 4K
Xbox One X - Pixar #2
Xbox One X - Disneyland
Xbox One X - PCARS #1
Xbox One X - PCARS #2
Xbox One X - Halo 3
Xbox One X - TES Oblivion
Xbox One X - Fallout 3
Xbox One X - Halo 5

Tous les commentaires

Page 1 2 3 4 >>
Commentaire du 03/11/2017 à 09:05:25
Super article !

Craquer, pas craquer...
Commentaire du 03/11/2017 à 09:38:09
Jolie présentation et beau boulot.

Bon comme prévu... elle a autant d'intérêt que la ps4 pro. Et encore la pro avait l'intérêt supplémentaire de la VR.
A réserver à ceux qui veulent passer à la 4K et ne pas en attendre grand chose de plus.
Commentaire du 03/11/2017 à 09:42:23
Ouais, bel article!

Dans les +, je note le silence de la machine. Un point super important pour moi, je m'en réjouis! :-)
Commentaire du 03/11/2017 à 09:44:56 En réponse à MadPchhit
Posté par MadPchhit
A réserver à ceux qui veulent passer à la 4K et ne pas en attendre grand chose de plus.
L'article ne reflète pas du tout ton propos. Moi, je n'ai pas de TV 4K et la lecture m'a conforté dans mon choix de prendre la X. Elle ne changera pas ma vie, mais les apports sont bien présents, même en HD.
Commentaire du 03/11/2017 à 09:47:38
Indépendamment de la X, je suis déçu que Lucky's Tale ne soit pas à la hauteur. J'aimais bien le style visuel moi, mais si le jeu ne suit pas je passe.
Commentaire du 03/11/2017 à 09:53:05 En réponse à Alx
J'imagine qu'il plaira toujours à certains, mais honnêtement, quand on le compare avec ce qui sort de la scène indé (ce ne serait pas juste de le faire avec Mario ou les quelques autres gros jeux du genre), je ne vois vraiment pas trop ce qui pousserait quelqu'un à y jouer très longtemps. Autant un Ori ou un Max and the Curse of Brotherhood étaient bourrés de personnalité, autant là...
Commentaire du 03/11/2017 à 09:55:28 En réponse à Alx
A vrai dire, je n'y ai jamais vraiment cru, à celui-là, tant les retours sur la version VR étaient déjà moyens. Mais dommage, oui: je n'aurais pas dit non à un petit platformer efficace.
Commentaire du 03/11/2017 à 09:55:50 En réponse à bof
Pourtant je lis et vois que la machine a pleins de puissance (comme la pro) qui n'est que passablement (voir très peu) exploitée (comme la pro) car elles se trainent les versions vanilla.

Je suis personnellement par exemple très loin d'être ébloui par la version X d'Origins (qui a été tant mise en avant) par rapport à ce que j'ai. Et je ne vois donc que l'apport de la 4K ou de l'astiquage en mode gros zoom.
Commentaire du 03/11/2017 à 09:55:56
Ah enfin ! Merci pour l'article :)

J'ai juste une question, à tu remarqué un gain de temps sur les chargements aussi ? ( dans les jeux ou au lancement d'un jeu)

Et est ce que la navigation sur l'interface de la console est encore amélioré ?

Merci
Commentaire du 03/11/2017 à 10:00:58
Ce message est en mode Boulet Time (TM). Pour l'afficher, cliquez ici

Commentaire du 03/11/2017 à 10:01:53 En réponse à notourious67
Les chargements restent très long sur d'anciens jeux comme TW3, mais je n'ai pas vraiment comparé à la seconde près. Super Lucky's Tale est un peu long à lancer, mais Halo 5 très rapide (mais c'était peut-être déjà le cas avant, je ne me souviens plus). Sur Forza 7 (non patché), ça reste assez lent (mais ça se trouve c'est un peu mieux quand même).

La navigation m'a l'air identique sur.la X et la One de base, c'est la même interface au pixel près non ?
Commentaire du 03/11/2017 à 10:06:54 En réponse à Driftwood
Oui je crois :)

Le monsieur au dessus toi c'est trompé de sujet je crois.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:07:28 En réponse à notourious67
Posté par notourious67
Oui je crois :)

Le monsieur au dessus toi c'est trompé de sujet je crois.
Et a oublié la ponctuation ^^

Bel article, belle machine, mais pas d'effet WOW, vivement des jeux qui l'exploitent
Commentaire du 03/11/2017 à 10:09:01 En réponse à homer1000bxl
Posté par homer1000bxl
rien d'exceptionnelle quand ont voie du god of war ou du last of us 2.
la ps4 pro na rien perdu ou le nouveau shadow of the colosus punaise
Ça n'a rien à voir avec la machine ça. Et tu parles d'exclusivités qui ne sont pas sorties et qui vont tirer partie de la PS4 l'an prochain. Il n'existe pour l'instant aucune grosse exclusivité développée dans l'optique de servir la One X si l'on excepte Forza 7. Le vrai test côté tiers, ça sera RDR 2, mais il semble assez évident que toutes les versions X des.jeux third party seront au dessus des versions PS4 Pro maintenant. Patience donc, d'autant que ton message n'a absolument rien de constructif. Tu essaies de te rassurer ?
Commentaire du 03/11/2017 à 10:25:39
Une machine bien prometteuse et comme le dit la conclusion : elle est à mes yeux indispensable à ceux qui n'ont connu que la Xbox One.

Pour mon cas, ayant un PC et n'ayant pas de TV HDR 4K (à mon grand désespoir), si je reste raisonnable l'intérêt est plus que limité.

Toutefois il faut saluer la maitrise qui ressort de la conception de la machine : puissante, compacte, silencieuse, lecteur BR 4K... si j'avais la TV qu'il fallait, ça serait vraiment difficile de résister je pense.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:33:33 En réponse à MadPchhit
Posté par MadPchhit
Pourtant je lis et vois que la machine a pleins de puissance (comme la pro) qui n'est que passablement (voir très peu) exploitée (comme la pro) car elles se trainent les versions vanilla.

Je suis personnellement par exemple très loin d'être ébloui par la version X d'Origins (qui a été tant mise en avant) par rapport à ce que j'ai. Et je ne vois donc que l'apport de la 4K ou de l'astiquage en mode gros zoom.
Pourtant, comme le souligne Sweeney, on dit que l'achat se justifie plus pour un possesseur de One que l'acquisition d'une Pro pour un possesseur de PS4. Par contre, quand on possède déjà la Pro, oui la question se pose nettement plus pour l'instant. En attendant de voir comment se comporteront les jeux tiers à l'avenir.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:42:43 En réponse à Driftwood
La pro valait le coup avec les quelques bons plans qu'il y a eu, en revendant sa PS4 fat 200€, on pouvait passer à la Pro + nouvelle garantie + DD doublé + 1 jeu pour 135€. Sans ça perso je ne serais jamais passé à la Pro, surtout avec le peu de jeux correctement optimisés.

Mais à 500€ la X, et vu la faible côte de la One en occaz, dur de sortir sans trop claquer.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:50:13 En réponse à CaptainTARASS
Heureusement que la PS4 ce vend encore correctement ça me fait une réduction de 200 euros sur la X :)

Par contre la One sachant que j'ai que du demat dessus c'est clair que je vais plutôt la filer à mon neveu pour Noël plutôt que d'essayer d'en tirer des clopinettes ^^
Commentaire du 03/11/2017 à 10:52:52 En réponse à Driftwood
Pourtant pour un possesseur de One, je conseillerais plutôt de prendre une pro ou même une ps4. Pour avoir les exclus des deux côtés.
Ca reste les mêmes jeux. On est vraiment dans du détail (hors TV 4K) et ces consoles ne sont là que pour les technophiles...
Il faut rappeler quand même que la version lead va rester la ps4 de base au vu de sa base installée et ça pendant encore quelques années. On voit la différence dans les comparo mais en jeu sans avoir les deux versions côte à côte, c'est abyssalement useless. C'est là pour assouvir les pulsions de guéguérre des forums de JV.
Personne n'a été échaudé par la PS4 pro j'ai l'impression. Les dévs qui vont prendre le temps d'optimiser la version X vont se compter sur les doigts d'une demie main. Comme pour la pro.

Pour moi, ces consoles ne se justifient vraiment que pour la 4K et la VR.

Et comme dit Captain, beaucoup sont passés à la pro (dont moi) grâce aux offres de reprise qui sont globalement inexistantes sur la X.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:57:58
De toute façon pour ce qui est de l'utilisation de la performance d'une plateforme, faut pas attendre plus de la part des tiers que de simplement profiter de la puissance brute. Plus de RAM et des composants plus rapides = résolution plus élevée et textures plus fines. C'est essentiellement la seule différente qu'on observe entre les jeux Xbox One, PS4, PS4 Pro et visiblement Xbox One X, ainsi que les versions PC.
Commentaire du 03/11/2017 à 10:58:26 En réponse à MadPchhit
Je pense que ceux qui on qu'une One et pas de PS4 s'en cogne des exclu Sony, donc je vois pas pourquoi ils prendraient une PS4 Pro plutôt qu'une One X :)
Commentaire du 03/11/2017 à 11:00:54 En réponse à MadPchhit
Posté par MadPchhit
Pourtant pour un possesseur de One, je conseillerais plutôt de prendre une pro ou même une ps4. Pour avoir les exclus des deux côtés.
Il y a des tas de joueurs qui n'ont que faire des jeux Naughty Dog, Polyphony ou Santa Monica, donc pourquoi finalement ? Quand tu n'as pas de PC et que les exclusivités Xbox te parle, qu'est-ce que tu aurais à gagner d'aller voir chez Sony ?
Commentaire du 03/11/2017 à 11:10:46 En réponse à notourious67
Posté par notourious67
Je pense que ceux qui on qu'une One et pas de PS4 s'en cogne des exclu Sony, donc je vois pas pourquoi ils prendraient une PS4 Pro plutôt qu'une One X :)
Euh pas forcément, en tant que joueur je suis intéressé par les exclus des 2 constructeurs, mais il fallait faire un choix. ça ne veut pas dire que je m'en cogne de ce qu'il se passe sur la plateforme concurrente...

Choisir une console, ce n'est pas forcément choisir un camp
Commentaire du 03/11/2017 à 11:14:31
Je vais déjà me faire Ac mon Forza et Killer Instinct.
Mais quel plaisir de me refaire mon Halo 5 (quel univers génial), mon Gears que j'avais commencé pour les objets qui me manque et en niveau supérieur, que j'ai arrêté spécialement pour faire sur X, idem Quatum break après avoir fait la version gentille je voulais le refaire sur X en mode pas très gentil, Rise of the tomb raider idem pour tellement d'autres titres Wofl, Evil,hitman, sport, fps, résident... Non là c'est chaud niveau temps.
Sans compter, Swbf 2 et RDR 2 qui vont pas tarder...
Bref complètement séduit, depuis son annonce, mon écran 4k va être content (en plus des films qui sont un vrai plaisir dessus), j'attends mardi avec grande impatience
Commentaire du 03/11/2017 à 11:14:38 En réponse à MadPchhit
Posté par MadPchhit
Il faut rappeler quand même que la version lead va rester la ps4 de base au vu de sa base installée et ça pendant encore quelques années.
Pour la plupart des jeux, la version lead (au niveau technique) se fait sur PC, avant l'adaptation et l'optimisation console.
Page 1 2 3 4 >>

Quoi de neuf ?
  • ECO419
    ECO419 @GhostDamon: Ohlala l'article... Faire le lien avec l'affaire Weinstein pour une bite dans le ciel. Seriously ? -_- (il y a 6 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon Du bon gout: [url] (il y a 8 Heures)
  • guts_o
    guts_o @Blackninja: Comme d'hab avec les jeux du dtudio, le gameplay est pas ouf (c'est pas NG Black), mais y'a une sacré ambiance avec de bons persos et de bons boss. (il y a 1 Jour)
  • Blackninja
    Blackninja @guts_o: Je ne connais que de nom du coup c'est la bonne occasion. (il y a 1 Jour)
  • guts_o
    guts_o @Blackninja: En bon fanboy de Goichi, j'aimerais un portage PS4, la verison 360 m'ayant bien détruit les yeux avec son tearing de la mort... (il y a 1 Jour)
  • Blackninja
    Blackninja The killer is dead gratuit: [url] (il y a 1 Jour)
  • badogidon
    badogidon Les taux de de drop doivent être indiqué en chine [url] (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer