GSY REVIEW | PS3 Lundi 15 octobre 2012 | 12:20

GSY Review : The Unfinished Swan

GSY Review : The Unfinished Swan

C’est une surprise plutôt agréable qui s’annonce pour le 24 octobre sur le PSN, la sortie de l’étrange The Unfinished Swan. Pour son tout premier jeu, le studio Giant Sparrow cherche à reproduire les sensations de la patte très conceptuelle du développeur Thatgamecompany. Si l’ambiance et l’atmosphère peuvent trouver un certain écho avec les jeux du créateur de Flower ou Journey, le gameplay lui, va puiser ses inspirations dans les trois premiers arts de notre histoire, à savoir la peinture, la sculpture et l’architecture. Si vous êtes autant intrigué par ce titre que nous l’étions, plongez sans plus attendre dans notre review et découvrez une courte vidéo capturée par nos soins.





Loisirs et création

Rares sont les développeurs qui tentent l’originalité en se creusant les méninges pour nous sortir de nouveaux concepts de gameplay. On connaissait Thatgamecompany avec Flower ou Journey, ou encore Airtight Games et son Quantum Conundrum, voici désormais un nouvel acteur dans ce genre malheureusement atypique, Giant Sparrow - ce qui n’est pas pour nous déplaire chez Gamersyde. En effet, qu’il est bon de voir que la créativité arrive encore à percer dans ce marché quelque peu parasité par les innombrables jeux de guerre ou d'action en général. Le jeu vidéo est pourtant bien considéré comme le 10ème art, quelque chose que certains ont tendance à oublier apparemment…

Parlons d’art justement, car c’est bel est bien le fil conducteur d’Unfinished Swan. Monroe, l’enfant incarné par le joueur, va découvrir un monde digne de celui d’Alice au pays des merveilles, où la créativité est dirigée par un roi à l’ego sur-dimensionné. Vous pouvez d'ailleurs découvrir le premier art du jeu, la peinture, dans notre unique vidéo de gameplay. Toujours avec la même mécanique de jeu, les chapitres suivants se rapprocheront du paysagisme (sculpture de la nature) et de l’architecture. Afin de conserver intact votre découverte, disons juste que pour apprécier The Unfinished Swan, il ne faut pas avoir le vertige, avoir peur du noir ou encore être arachnophobe.

Pour les plus curieux d’entre vous, voici un avant goût de ce qui vous attend. Dans le premier chapitre, vous aurez l’impression de tout salir avec vos boules de peinture noire comme la suie. Un travail de souillon corrigé dans le second, où vous contrôlez la végétation, en projetant cette fois des bombes à eau. Le troisième chapitre vous plonge dans l’obscurité la plus totale, avec la lumière comme seule arme pour vous défendre contre les créatures de la nuit. Dans ce chapitre vous allez également pouvoir jouer les maîtres bâtisseurs, grâce à un système de construction plutôt ingénieux. Enfin, le dernier vous rappellera un certain Mirror's Edge, la course y étant votre seule planche de salut.



Laissez-moi rêver que j'ai 10 ans

Tout comme Quantum Conundrum ou Papo & Yo, c’est un gamin de 8-10 ans que le joueur contrôle. Peut-être afin d’éveiller notre âme d’enfant, ou tout simplement le jeu est-il destiné à un jeune public. En tout cas, chez les petits comme les grands, les émotions sont au rendez-vous et le jeu est accessible à tous. Ce sera d'ailleurs peut-être un inconvénient majeur pour certains, son manque de challenge et sa linéarité risquant de lui porter préjudice auprès d'une frange de joueurs chevronnés. Ceci dit, comme la plupart de ces jeux concepts, il faut savoir se laisser emporter par l’histoire et profiter de l’œuvre à sa juste valeur, mécaniques de gameplay simples ou non.

Sa valeur ou son coût, voilà encore un sujet qui risque de diviser. 13€ pour 5 heures de jeux en traînant les pieds (pardon, 12€99, ce doit être pour les superstitieux…), cela risque d’en dissuader un bon nombre. La re-jouabilité du titre est quasi inexistante : des ballons à récupérer à l’aide du radar dédié (certains étant bien planqués), à échanger contre quelques bonus divers et variés (listés dans la vidéo), un trophée ici et là, bref, vous n’atteindrez jamais les 8h de jeu, malgré toute la bonne volonté du monde. Toutefois, ce voyage imaginaire vaut la peine d’être entrepris, pour peu que l’on ait l’esprit artistique ou rêveur. L’intrigue permet également une belle surprise vers la fin de l’aventure, qui laisse planer un fond d’histoire vraie au travers de ce monde féerique.

Les inspirations issues du petit monde du jeu vidéo sont assez évidentes à déceler. Les plus observateurs d'entre vous ne manqueront d'ailleurs pas de repérer un clin d’œil au sublime Journey. Mais, chose plus originale, le 6ème et 7ème art semblent également de la partie: la littérature par exemple, avec le Petit Prince de Saint-Exupéry, ainsi que le cinéma et son Roi et l’oiseau. Pas certain que le studio américain ait connaissance de ces deux œuvres françaises, mais leur aura laisse tout de même planer un semblant de French touch sur ce joli titre qui n'a d'inachevé que le nom.



Verdict


Cet Unfinished Swan est bien à la hauteur de nos attentes, un jeu comme nul autre, qui fait la part belle à l’exploration, l’imaginaire et le féerique. Au moment où l’on commence à se lasser d’un concept, un autre qui apparaît pour prendre sa place et surprendre un peu plus, et ce durant les 4 chapitres qui composent le jeu. Malgré une durée de vie assez modeste et quelques ralentissements, la faute à des éclairages pas toujours très bien gérés, ce premier titre du studio Giant Sparrow vaut vraiment la peine de s'y attarder et l'on se doit d'encourager ce genre de projets à éclore plus souvent dans le paysage vidéo-ludique actuel !

Gameplay

Tous les commentaires

Page 1 2 >>
Commentaire du 15/10/2012 à 12:34:00
Le genre de titre indispensable à ma ludothèque.
Commentaire du 15/10/2012 à 12:35:54
Encore un OVNI sur le PSN ou l'originalité est de mise. Ca a le mérite d'être souligné.
Commentaire du 15/10/2012 à 13:06:37
C'est quand même dommage que ces jeux ne puissent pas bénéficier d'un développement visant les 15 heures de jeux mini, sans pousser la rejouabilité.

Je fais le parallèle avec l'excellent From Dust, des softs qui mériteraient de devenir des jeux à part entière .

Le verre à moitié plein : ca permet à ces jeux d'exister.
Le verre à moitié vide : ca manque cruellement de contenu.
Commentaire du 15/10/2012 à 14:05:30
Pas forcément, des jeux comme Flower et Journey n'ont pas besoin d'une durée de vie supérieur je pense, ce sont des experiences courtes, peut être, mais intense qui marque leur génération et dont on re-parlera encore dans plusieurs années, chose que beaucoup de titres dépassant les dix heures ne peuvent prétendre faire.
Plus long, l'impression ne serait pas la même et desservirait ces jeux/experiences.
Commentaire du 15/10/2012 à 14:10:40
Je préféres largement un Journey qui ne dure que 3 heures mais ou l'on ne s'ennuie pas une seconde, à un Darksiders 2 ou l'on pédale dans la semoule pendant 30 heures...
Commentaire du 15/10/2012 à 14:26:58
Ca c'est un mec qui a été traumatisé par le labyrinthe d'Alice à Disney land ! :)

Ca a l'air sympa comme tout. Ca pourrait presque me faire rallumer ma PS3...
Commentaire du 15/10/2012 à 15:08:39 En réponse à Blackninja
Posté par Blackninja
Plus long, l'impression ne serait pas la même et desservirait ces jeux/experiences.
http://a1.idata.over-blog.com/448x313/3/27/65/79/img/OBJECTION_by_Phoenix_is_Wright.png
Commentaire du 15/10/2012 à 15:23:37
Pourtant tout ceux ayant joués à Journey seront d'accord avec moi je pense, c'est son principe même...
Commentaire du 15/10/2012 à 15:30:57
Qu'ils soient excellents ne nécessite pas qu'ils soient court.

Je ne remet pas en cause que c'est de très bons jeux qui méritent d'être achetés, mais, pour en revenir à From Dust, la courte expérience a grandement nuit à mon plaisir. Au final, je me suis dit "c'est tout!"

Unfinished Swan est un concept qui me semble déclinable à l'infini.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:32:40 En réponse à Musimon
Posté par Musimon
Unfinished Swan est un concept qui me semble déclinable à l'infini.
...et vite gavant si ca dur trop longtemps.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:35:50 En réponse à Onirik
C'est ce que je ressens sur les FPS en général.

Qu'ils livrent des jeux longs, et le joueur fera son choix.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:38:48
j'ai adoré RE 6 mais arrivée à la moitiée de la Campagne d'ada je me suis dit "bon vivement la fin", parfois trop de contenu c'est pas mieux.
Skyrim est gigantesque tellement qu'au bout de 100H, j'ai l'impression de n'avoir pas vu la le quart de ce que propose le jeu et plus tellement l'envie d'y retourner hormis pour flaner et voir les nouveaux mods.
Chaque titre à ses routines, on fait plus ou moins la même chose pendant un certain laps de temps et pour certains concepts pas la peine de les faire durer plus que nécéssaire, enfin pour moi.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:41:23
Long, long, ça ne veut plus rien dire pour moi.

Mon temps libre est de plus en plus restreint, contradictoirement, j'achète de plus en plus de jeux (+300 jeux sur 360 actuellement), donc plus c'est bon et plus c'est court, plus j'aime, car en plus de passer un moment inoubliable, je suis sure d'avoir le temps de le finir.

Journey reste ma meilleure expérience vidéo-ludique de 2012, ça n'aurait peut être pas été le cas si le jeu avait duré 15h car je ne l'aurais surement pas fini !

Après, ça dépend aussi du genre de jeu, c'est sure qu'un RPG avec 5h de durée de vie, ça le fait pas...
Commentaire du 15/10/2012 à 15:42:54 En réponse à Blackninja
Tu as raison, j'ai eu le même ressenti sur Fallout3. Mais je préfère dire "pfff 100h de jeux, je jette l'éponge" que "j'en veux encoooooooore".

C'est un petit peu le travers des jeux démat', ils sont autorisés à proposer une expérience vidéoludique courte.

@guts :
en général je tourne à 20 jeux par an, et en dessous de 20 heures, ça reste un élément négatif quelque soit le genre.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:47:41
JE ne suis pas non plus pour les jeux trop longs. J'en suis a 8h de jeu sur Dishonered et seulement la 3eme mission et ça commence déjà a me gaver en ayant l'impression de faire tout le temps la même chose.
Comme guts_o, je veux jouer a beaucoup de choses, et j'ai de moins en moins de temps. Une expérience intense et concentrée me va très bien. Je ne fais vraiment pas la course à la durée de vie monstrueuse.
Commentaire du 15/10/2012 à 15:52:53
Pareil à un moment donné je n'arrivais plus à suivre, avec presque 40 jeux en cours sur toutes les pateformes et 10/15 heures par semaines de temps consacrés à jouer.Y avait comme un problème!
Je passais plus de temps à choisir à quoi jouer qu'autre chose!
Résultat j'ai re-vendu en masse, et désormais je fais un roulement de 2 titres sur portables et 2 Titres sur Consoles/Pc.
Commentaire du 15/10/2012 à 16:00:07 En réponse à Musimon
Posté par Musimon
C'est ce que je ressens sur les FPS en général.
Les FPS durent rarement plus longtemps que The Unfinished Swan en solo.
Commentaire du 15/10/2012 à 16:04:19 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Les FPS durent rarement plus longtemps que The Unfinished Swan en solo.
Roh le troll à 2 balles ! O_o
Commentaire du 15/10/2012 à 16:04:36 En réponse à Driftwood
Ha merde. Casseur d'argument!

Ceci dit, si j'avais eu la PS3, j'aurai craqué sans hésiter, comme je l'ai fait pour from dust.
Commentaire du 15/10/2012 à 16:58:51 En réponse à Onirik
Posté par Onirik
Ca a l'air sympa comme tout. Ca pourrait presque me faire rallumer ma PS3...
effectivement
en période creuse je me le fait
Commentaire du 15/10/2012 à 17:08:19 En réponse à Musimon
Posté par Musimon
Tu as raison, j'ai eu le même ressenti sur Fallout3. Mais je préfère dire "pfff 100h de jeux, je jette l'éponge" que "j'en veux encoooooooore".
Pas du tout en ce qui me concerne. Le sentiment de finir sur une envie de continuer m'est bien plus agréable que celui de lassitude avant de finir ce que j'ai commencé. Toujours sur le postulat de deux extrêmes.

La bonne durée de vie comme tant de choses est subjective. Et d'ailleurs elle est elle-même très variable d'un joueur à l'autre sur un même jeu.
Commentaire du 15/10/2012 à 17:28:18 En réponse à Musimon
Hé ho c'est pas The Unterminable Swan !
Commentaire du 15/10/2012 à 17:31:28
Et apparemment, tout le monde n'est pas fan:
http://www.jeuxvideo.fr/jeux/the-unfinished-swan/p...
Commentaire du 15/10/2012 à 17:48:52
la vidéo m'a convaincu... de ne pas le prendre, voir de même pas m'y intéresser !
Commentaire du 15/10/2012 à 17:53:50 En réponse à bangy78
Je ne savais même pas que tu avais une PS3. ;p
Page 1 2 >>

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Aure04
    Aure04 Il a un peu la tête dans le cul le Lordy aujourd'hui [url] (il y a 3 minutes)
  • nakadai
    nakadai @GhostDamon: merci pour l'astuce (il y a 13 minutes)
  • davton
    davton @xdr: on a rien vu :p (il y a 51 minutes)
  • xdr
    xdr arrêtez davton, il est bourré il casse la home! (il y a 53 minutes)
  • xdr
    xdr @Miguel: Cool merci! Oublie pas de dire si t'as joué à la "petite" ou la XL, etc etc! :D (il y a 59 minutes)
  • Miguel
    Miguel @xdr: je vais en dire deux mots dans le topic Nintendo (il y a 1 Heure)
  • xdr
    xdr @davton: roooh dites nous en plus, je l'attends celle là! (il y a 1 Heure)
PreviousNext
  • Game2k
    Game2k Vous pouvez suivre toutes les conférences GamesCom 2014 sur GSY. (il y a 5 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Journée riche aujourd'hui puisqu'à 15h, vous aurez droit à nos vidéos PC de GRID Autopsort, tandis qu'à 18h, ce sera au tour de la review de Soldats Inconnus. (il y a > 3 Mois)
  • Game2k
    Game2k Suivez toutes les conférences E3 sur Gamersyde. Elles seront en ligne 15 minutes avant leur direct. (il y a > 3 Mois)
  • BlimBlim
    BlimBlim Grosse mise à jour de la page jeux, beaucoup plus facile maintenant de trouver des vidéos ou des images :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Lords of Shadow 2 en review en ce matin pluvieux. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Notre review de Left Behind est maintenant agrémentée de 4 (courtes) vidéos. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Après les vidéos, la preview de TitanFall. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer