GAMERSYDE | X360, PS3, PC Mercredi 27 avril 2011 | 18:00

Aperçu : Deus Ex HR

Aperçu : Deus Ex HR

C’est presque aux aurores – 9h du matin c’est excessivement tôt dans le milieu - que Gamersyde s’est présenté pour découvrir une toute nouvelle présentation du très attendu Deus Ex: Human Revolution. Le directeur artistique, Jonathan Jacques-Belletête étant de passage en France, ce fut l’occasion idéale pour lui de nous faire découvrir un nouveau niveau en exclusivité. Comme Jonathan ne passe pas souvent dans le coin, on en a profité pour lui poser quelques questions. C’est donc armé d’une de nos "grosses" caméras que nous vous avons concocté une interview passionnante et riche en contenu (qui va arriver très vite). Nous ne sommes pas repartis les mains vides, une version preview sur PS3 sera bientôt passée au peigne fin par ce cher Driftwood. Mais voici tout d’abord un avant goût avec ce que nous avons eu la chance de découvrir la semaine dernière.
Maj: Ajout de notre interview exclusive.



Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore l’histoire du jeu, petite piqûre de rappel. Nous sommes à Détroit en 2027 et l’on incarne Adam Jensen, un spécialiste de la sécurité travaillant chez Sarif Industries. Cette entreprise de taille moyenne, spécialisée dans la biotechnologie, subit une violente attaque qui laisse Adam gravement blessé. Celui-ci est alors opéré en urgence et profite de diverses augmentations technologiques, seule chance de survie dans son état. Une fois remis sur pied, il travaille de concert avec son employeur, afin de retrouver les auteurs de ce violent assaut et comprendre les raisons de leur action. Son enquête l’amène à parcourir le monde et lui permet de découvrir progressivement que cet événement n’est que la partie émergée de l’iceberg…

Commençons par faire connaissance

La mission présentée par Jonathan nous emmène au début de l’enquête d’Adam, quelques heures après le début du jeu. Il doit infiltrer un entrepôt abritant des membres de l’organisation responsable de l’attaque chez Sarif Industries. On rencontre non loin du bâtiment visé, deux types apparemment amicaux, puisque notre hôte n’hésite pas à tailler le bout de gras avec l’un d’eux. L’individu semble être un marchand d’armes à la sauvette, proposant à Adam de faire quelques achats pour améliorer son arsenal. Ce à quoi le joueur répond par l’affirmative et achète une arme non létale (semblable au taser) ; bien pratique quand on cherche à rester discret sans semer la mort. On en profite pour cuisiner un peu le type afin d’obtenir des informations sur la zone. Le gars confirme bien les dires de nos sources, il se passe des choses louches dans les environs et il nous recommande d’être prudent si on compte fouiner dans les parages.



Sam Fisher n’a qu’à bien se tenir

Jonathan va prendre ce conseil au pied de la lettre et agir de façon furtive en pénétrant dans l’entrepôt incriminé. L’occasion d’observer les bénéfices des augmentations corporelles et sensorielles de notre héros. En effet, pour peu que vous ayez dépensé vos points d’augmentation (points PRAXIS) pour améliorer vos capacités furtives, vous pourrez observer tous les gardes présents à travers les parois, et même repérer le système de sécurité et l’emplacement des diverses caméras. Mieux encore, il est possible d’utiliser vos aptitudes de camouflage optique pour passer devant vos ennemis sans vous faire remarquer. Le son aussi, va jouer un rôle prédominant si vous souhaitez passer inaperçu, et vous pourrez activer un système vous permettant d’insonoriser le bruit de vos pas.

C’est équipé de ces améliorations que le directeur artistique neutralise les gardes les uns après les autres. Il nous apprend au passage que les ennemis n’ont pas un trajet prédéfini durant leurs rondes. Impossible donc de planifier vos actions trop en avance, vous devez constamment observer la situation. Son arme électrique entre les mains, Adam balance quelques coups de jus à certaines sentinelles, qui tombent quasi instantanément au sol. Attention cependant à ne pas laisser un ennemi sonné à portée de vue de ses camarades, car ils iront le réveiller sans ménagement. Il convient donc de soigneusement déplacer l’individu inconscient dans un coin, si vous voulez continuer de vous la jouer incognito. Pour peu que vous n’ayez plus de munitions électriques, vous pouvez aussi neutraliser vos adversaires au corps à corps (avec une animation avec un violent bourre pif à la clé). L’arsenal du jeu vous met également à disposition un fusil tranquillisant. Une fléchette bien placée au niveau de la tête ou du cou, et votre cible tombe comme une mouche. En revanche, si vous tirez dans le buste ou un membre, l’ennemi mettra quelques secondes avant de s’écrouler dans les bras de Morphée. Les amateurs de Solid Snake devraient apprécier le clin d’œil.

Après cette leçon de furtivité, notre hôte nous apprend qu’il est possible d’aborder cette mission de sept façons différentes. On observe parmi celles-ci, le piratage, ou le joueur doit réaliser un mini jeu pour accéder à certains endroits verrouillés. On peut également neutraliser les caméras à l’aide du pistolet électrique, mais prenez garde à l’impulsion électro magnétique qui en résulte, car nous vous rappelons que vous êtes vous-même un cyborg. Vous pouvez également mettre votre agilité à l’œuvre, en sautant pour atteindre des hauteurs autrement inaccessibles sans l’aptitude correspondante. Comme tout bon Deus Ex qui se respecte, c’est donc au joueur de choisir sa façon de jouer, selon ses goûts ou selon la situation. Pour la suite de la démo, Jonathan nous annonce qu’il va désormais jouer comme il aime, d’une manière beaucoup plus brutale…



Cette fois-ci, il va y avoir des morts !

A contrario des attaques aux corps à corps non létales, les attaques mortelles sont, elles, beaucoup plus bruyantes. Idéales pour faire comprendre à ceux qui l’entendent que vous ne rigolez pas, mais ce qui vaut également de les mettre immédiatement en état d’alerte maximum. C’est à ce moment que nous avons pu constater qu’Adam Jensen n’était pas le seul à pouvoir être upgradé dans tous les sens. Certaines armes peuvent elles aussi profiter des bienfaits de la technologie, et ainsi être customisée selon votre bon vouloir. Nous avons notamment pu observer le système de visée automatique, permettant de tirer sur une cible marquée sans même l’avoir dans sa ligne de mire (similaire à ce que l’on pouvait voir dans le Cinquième Elément ou, dans notre sphère vidéo-ludique, Resistance). Un autre système de marquage vous permet de mettre en valeur plusieurs cibles, afin de les garder à l’œil pendant la fusillade.

Une fonction que le DA aurait du penser à activer plus tôt, l’IA étant parvenue à le surprendre en le prenant par le flanc et en tentant une attaque au corps à corps. Belle tentative de sa part, mais c’était sans compter la réponse violente d’Adam qui enfonce alors ses lames rétractables dans l’abdomen de la pauvre victime. La scène suivante nous fait découvrir un énorme robot arachnoïde tout droit sortie de Ghost in the Shell. Celui-ci bombarde notre héros avec des missiles à tête chercheuse qu’il vaut mieux éviter en restant bien à couvert. Par le plus grand des hasards, Jonathan saute par-dessus une corniche et atterrit au pied d’un lance-roquette flambant neuf. Quelques roquettes dans les dents de notre robot plus tard, celui-ci finit par s’écrouler de tout son poids sur le sol, laissant ainsi le champ libre à Adam pour avancer dans son enquête. C’est ainsi que se termine alors cette démo riche en émotions.



Du point de vue de la réalisation, la version PS3 que nous avons vu tourner souffrait d’un léger aliasing. Personnellement, j’ai aussi pu constater un détourage noir assez désagréable autour du héros quand la caméra passe en vue troisième personne (lors des phases en cover). L’ambiance sonore quant à elle, est tout simplement grandiose, avec un thème musical à faire passer la BO de Blade Runner (composée par Vangelis) pour un générique de série B. Jonathan nous a annoncé une durée de vie de 20-25h pour les plus pressés, celle-ci pouvant monter facilement jusqu’à 30-35h si vous prenez votre temps. La plupart des objets que nous avons vus durant cette présentation semblent être de véritable projet de design industriel tant ils sont réalistes. Mais je vais laisser le soin à Jonathan Jacques-Belletête de vous expliquer ce qui laisse cette impression, dans notre interview exclusive.

Interview Jonathan

Tous les commentaires

Commentaire du 27/04/2011 à 18:18:57
"faire passer la BO de Blade Runner (composée par Vangelis) pour un générique de série B."

Si je pouvais te bannir je le ferais ! Impie ! :)
Commentaire du 27/04/2011 à 20:50:11
je plussoie ;-)
Commentaire du 27/04/2011 à 22:00:22
Vidéo qui freeze, son et image décalés, sous titre naturellement à la rue... bref à revoir. (autant sur le stream que sur le download)
Commentaire du 27/04/2011 à 22:02:26 En réponse à deepbluesea
Je ne sais pas ce qui s'est passé avec Ghost Deus... :/ Je vire en attendant.
Commentaire du 28/04/2011 à 00:15:15
Bordel de M****** ! c'est fou ! Le directeur artistique est lui aussi, incapable de dire pourquoi le choix des langues ET des sous titres n'est pas systématique sur les jeux alors qu'ils sont déjà présents sur 99% des galettes... MERCI d'avoir posé la question Ghost_Deus, mais BORDEL ! c'est gavant comment les éditeurs comme les développeurs évitent sans cesse de donner une réponse légitime.

Oui, ce sujet me tient à coeur depuis des années...a vrai dire, depuis l'ère PS2 soit plus de 10 ans maintenant. Il est GRAND temps que les éditeurs/développeurs conciderent une frange de son public, qui lui en a ras-le-bol des parodies françaises et aimerait pouvoir bénéficier du confort des sous titres de sa langue natale tout en profitant de la VO.

PS: Merci pour la vidéo.
Commentaire du 28/04/2011 à 00:15:58 En réponse à deepbluesea
Hey oh, les questions c'est moi ! :o
Commentaire du 28/04/2011 à 00:17:54
Alors merci a toi Drift. (-; Je compte sur toi pour reposer cette même question au prochain dev que tu croises.
Commentaire du 28/04/2011 à 00:21:29 En réponse à deepbluesea
Je l'ai déjà posée plusieurs fois. Et je n'ai jamais vraiment eu de réponses puisque généralement ils n'en savent rien... Je ne pense pas que ce soit les devs qui gèrent ça malheureusement. Pour Alan Wake on m'avait même assuré que le choix des langues et des subs seraient bien dans le menu. Et zob...
Commentaire du 28/04/2011 à 00:22:08
Les mystères de l'informatique, mais tout est rentré dans l'ordre désormais ! ^^
Commentaire du 28/04/2011 à 00:28:52 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Je l'ai déjà posée plusieurs fois. Et je n'ai jamais vraiment eu de réponses puisque généralement ils n'en savent rien... Je ne pense pas que ce soit les devs qui gèrent ça malheureusement. Pour Alan Wake on m'avait même assuré que le choix des langues et des subs seraient bien dans le menu. Et zob...
Si je ne me trompe pas, c'est plus du ressort des éditeurs, mais tout de même ! Les développeurs vont se casser le c*** pendant 4/5 ans sur un jeu, faire de leur mieux afin de servir l'immersion, réfléchir le moindre détails etc... tout ca pour être complétement desservi par des VF complétement à coté de la plaque les 3/4 du temps.

Jveux dire, moi j'comprend bien l'anglais, mais parfois, ca va un peu trop vite, certains accents me posent problème etc... bref jsuis pas bilingue mais bordel, si Sony s'applique a proposer cette option sur presque tout ses titres AAA, qu'est ce qui empêche les autres d'en faire autant ?

A un moment donné, tu reviens sur la polémique du détourage jaune, ils ont fini par prendre la décision de proposer une option pour le retirer, en effet je peux comprendre qu'une telle possibilité puisse influer sur la phase de débug, mais la quand même... pour les langues et les sous titres, faut juste proposer une option pour indiquer à la lentille d'aller chercher sa trad textuelle et sa piste audio ailleurs sur le disque, c'est pas la mer à boire tout de même. O_o L'industrie du cinéma permet cela depuis plus de 10 ans.

Je compte sur vous pour continuer à les harceler à ce sujet. (-;

EDIT: Puis la vache, le doubleur original d'Adam a trop trop la classe.
Commentaire du 28/04/2011 à 00:41:06
"EDIT: Puis la vache, le doubleur original d'Adam a trop trop la classe."
Carrément !
Commentaire du 28/04/2011 à 01:20:46
Franchement, le gars était trop sympa, et son look identique au héros me fait rêver il a vraiment trop la classe !

En tout cas, ce que j'aimerai voir dorénavant c'est davantage de scènes de jeu dans les villes, pour voir les interactions que l'on aura avec notre environnement, les quêtes que l'on pourra récupérer.
Commentaire du 28/04/2011 à 10:09:39
Merci pour la preview et très bonne interview avec une super bonne nouvelle pour l'option du halo ... me voila rassuré xO .
Commentaire du 28/04/2011 à 10:30:06 En réponse à deepbluesea
Pour te répondre clairement sur les langues dans les jeux, c'est purement un choix d'éditeur en fonction du budget, du type de jeu, des pays visés et... des mystères des choix des éditeurs qu'on ne comprend jamais :)

Pourquoi tout n'est pas sur la galette alors que le travail de traduction est déjà fait ? je n'ai jamais vraiment compris. L'excuse de l'espace sur le disque ne vaut rien (il suffirait de faire plusieurs disques).
Moi je parierais plutôt sur un choix de maintenir les marchés NA, EU et JP bien séparés pour des raisons économiques. Et encore, maintenant que les jeux sortent quasi-simultanément sur tout les pays ça ne vaut rien là non plus.
Je comprends ton agacement parce que les VF il y en a une sur dix de faite sérieusement, et encore...
Commentaire du 28/04/2011 à 10:35:35 En réponse à KenHobbit
Mais le problème est bien là, dans 95% des cas, tout est sur la galette puisqu'en passant la console en anglais on y a accès.
Commentaire du 28/04/2011 à 12:28:44 En réponse à Driftwood
Exact. Quand on met le dash en français, on a de la VF avec possibilité d'afficher les sous-titres fr et quand on met le dash en anglais, souvent on a la VO avec possibilité d'afficher les sous-titres eng. C'est donc que tout est là. Avec un chouilla de bonne volonté et d'effort, il y a moyen de démocratiser l'option VOST -_-.
Commentaire du 28/04/2011 à 13:01:41
C'est marrant de le voir passer en VF Canadienne d'un coup. :D
Commentaire du 28/04/2011 à 14:14:32 En réponse à Driftwood
Ah ouais donc c'est encore pire que ce que je pensais... tout est là sauf qu'on n'y a pas accès. Je me demande du coup si ça viendrait pas de Microsoft, un TRC qui oblige les développeurs à suivre leur modèle de gestion automatique des langues.
Commentaire du 28/04/2011 à 14:17:12 En réponse à KenHobbit
Le problème est le même sur PS3, exclusivités mises à part (et encore, pas toutes). Sur 360, il y a aussi quelques exceptions dans le bon sens, avec Assassin's Creed 2 et le Brotherhood ou même le premier Bad Company (il me semble) et Portal 2.
Commentaire du 28/04/2011 à 14:59:20 En réponse à KenHobbit
Posté par KenHobbit
Ah ouais donc c'est encore pire que ce que je pensais... tout est là sauf qu'on n'y a pas accès.
Hallelujah

Sérieusement, je crois que je vais mener ma propre enquête, démarcher auprès de tous les éditeurs, et pondre un dossier a ce sujet sur mon blog. Je ne comprend pas qu'aucun journaliste ne se soit vraiment frotté à cette problématique la. Même au sein des tests de jeux qui laissent le choix au joueurs, rares sont les rédacteurs qui prennent le temps de mettre en lumière ce point la, et mieux encore, de mettre cet aspect dans "les points positifs" ou "qualités" du titre.

Bref, je vais me lancer car on n'est jamais mieux servi que par soi même hein.
Commentaire du 28/04/2011 à 18:56:55 En réponse à deepbluesea
Pour la France je crois que tu risques d'avoir comme réponse (très langue de bois et faux-cul) : l'exception culturelle, la défense de la langue française et/ou la loi Toubon. Tu nous indiqueras combien de fois une de ces excuses sera utilisée. ;)
Commentaire du 28/04/2011 à 21:42:45
Chouette interview ! Merci !

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Blackninja
    Blackninja @icebreaker59: [url] (il y a 35 minutes)
  • face2locust
    face2locust Regarde le prologue sur gsy tu va voir ça pase nettement mieux.^^ (il y a 4 Heures)
  • face2locust
    face2locust @icebreaker59: J'ai voulu regarder un peu j'ai tout arrêter quand le gars a dit que ça ressembler à de la 360...je sais pas comment tu fais pour supporter ce genre de stream. (il y a 5 Heures)
  • icebreaker59
    icebreaker59 Et la suite semble sur la même ligné pour le moment ... Déçu je suis :( (il y a 6 Heures)
  • icebreaker59
    icebreaker59 Je regarde le stream de Benzaie sur Dead Rising 4 surement l'un des pires prologues de l'histoire du jeu vidéo ^^ (il y a 6 Heures)
  • BlimBlim
    BlimBlim Nous sommes live sur The Last Guardian, rejoignez nous [url] (il y a 8 Heures)
  • Musimon
    Musimon @JebOne: Jean-pierre, hé oui! Et qui aurait connu la fabuleuse histoire de Qincampoix, et mes premières leçons de biologie, Prof Burp [url] (il y a 19 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer