GSY PREVIEW | X360, PS3 Jeudi 3 janvier 2013 | 11:12

Gamersyde Preview : Tomb Raider

Gamersyde Preview : Tomb Raider

Rarement un reboot aura été autant attendu au tournant que celui de Tomb Raider. Après plusieurs reports, les nouvelles aventures de la nouvelle Lara Croft semblent finalement bien décidées à poser leurs valises dans les machines des joueurs en mars 2013. Invité à passer trois heures en tête à tête avec Lara, Gamersyde a préparé son sac d'aventurier de l'extrême, pour vous livrer nos impressions sur un des titres majeurs de ce début d'année. Bon voyage !




L'arc à Croft

Si beaucoup de vidéos et trailers divers ont circulé jusqu'à maintenant, il faut bien avouer que les mêmes séquences du début du jeu ont longtemps tourné en boucle dans les salons ainsi que sur votre site de vidéos préféré. Autant dire que la perspective de découvrir du nouveau sur ce titre tant attendu était plus qu'alléchante, et que nous n'avons pas été déçus ! Rappelons tout de même le début des déboires de Lara : échouée sur une île pas si déserte, notre jeune héroïne se réveille en position du cochon pendu, dans une caverne sinistre d'où elle s'échappe à grand peine et bardée de salissures et plaies diverses. Après avoir tant bien que mal déniché de quoi s'allumer un feu de camp, Lara parvient à contacter un de ses compagnons de voyage, perdu comme elle sur l'île. Une bonne nuit de sommeil et la découverte d'un arc sur un cadavre putréfié plus tard, la jeune exploratrice en devenir est prête pour partir à l'aventure !

Il serait criminel de dévoiler tous les rebondissements vécus pendant ces trois heures de jeu sur Tomb Raider, tant les surprises sont nombreuses et jouent sur l'implication du joueur dans l'histoire. Aussi, nous contenterons-nous de dresser le compte-rendu le plus alléchant possible sur le gameplay et les points forts du titre de Crystal Dynamics, tout en racontant dans les grandes lignes les événements vécus sans entrer dans les détails. Car oui, on peut véritablement parler de vécu, tant l'empathie est le maître mot de Tomb Raider. Rarement se sera t-on senti autant en phase avec un personnage de jeu vidéo, tout étant fait pour que le joueur ressente au maximum les émotions de la malheureuse Lara. Très vivante, Lara se parle à elle-même, tremble, cherche son chemin à tâtons dans les grottes obscures, regarde fréquemment autour d'elle, bref, fait montre d'une humanité et d'une fragilité à la fois touchantes et stressantes.



Si le travail d'implication du joueur est remarquable, le gameplay n'est pas en reste et parvient à garder l'esprit original de la série, tout en lui injectant un coup de jeune bienvenu. La plus significative de cette mise à jour étant celle des combats ; beaucoup plus énergiques et jouables qu'auparavant, les affrontements de Tomb Raider ne se cantonnent plus à un martelage de la touche de tir en mode haricot sauteur. Cette fois, il faudra utiliser à bon escient les couvertures disséminées dans les décors pour éviter les tirs adverses et répliquer à coups de flèches ou de balles. Tout cela en gardant à l'esprit que Lara est extrêmement fragile, la mort arrivant très vite malgré un système de régénération automatique de la santé. Le combat au corps à corps est également possible, le piolet nécessaire pour l'escalade convenant en effet parfaitement dans les opérations de ravalement de façade. Si ces échauffourées sont en général assez brèves (on est loin des longues fusillades d'un Gears of War), l'IA se montre assez surprenante et plutôt maligne, qu'elle tente de déloger Lara à coups de cocktails Molotov et de flèches incendiaires, ou de la maintenir à couvert sous un feu nourri pour qu'un autre malandrin surprenne Lara au corps à corps. Mais le plus frappant reste la brutalité de ces combats : à l'arme à feu comme au contact, la sensation de faire mal aux ennemis est étonnamment bien rendue, les animations et hurlements de morts de ceux-ci mettant singulièrement mal à l'aise, sans pour autant faire ressentir une quelconque sensation de surpuissance chez le joueur. Lara tend son arc difficilement, donne de maladroits moulinets de piolet, peine à infliger le coup de grâce à ses adversaires, - dont l'animation n'interrompt pas les attaques ennemies ! - , et n'a finalement que très peu de choses en commun avec un Nathan Drake. Au final donc, les affrontements conservent le feeling général tendu et sur le fil du rasoir du jeu.

Il est également possible de tenter une approche furtive, Lara se baissant automatiquement afin de surprendre l'ennemi pour ensuite l'étrangler avec son arc de manière assez violente. Plusieurs approches sont parfois ainsi possibles, un campement adverse pouvant s'aborder de front ou furtivement. C'est donc avec une certaine satisfaction sadique que l'on pourra entendre ses antagonistes paniquer après le fracassage de leur projecteur ou la disparition progressive du gros de leurs troupes. Soulignons que tout combat se voit récompensé non seulement par un gain d'expérience, mais également par du matériel indispensable à l'amélioration de son arsenal de fortune. Il faut toutefois ne jamais oublier de fouiller les dépouilles de ses victimes à chaque fois. Enfin, quelques QTE émailleront parfois la progression, mais restent finalement assez rares et contribuent surtout à renforcer encore une fois le sentiment d'immersion qui finit par lier le joueur entièrement à Lara.



Quand Lara passe

En ce qui concerne les phases de plateformes et d'énigmes, nous pouvons d'ores et déjà rassurer les fans et confirmer que ce sont effectivement les caractéristiques les plus "tombraideriennes" du jeu, au sens traditionnel du terme. Pas de sauts automatiques ni de flèches indicatrices géantes, le bon timing et des réflexes prompts restant les deux éléments indispensables pour ne pas s'écraser lamentablement au sol. Quant aux énigmes, logique et observation seront de mise afin de résoudre des puzzles basés sur des mécanismes de contrepoids et de plateformes mouvantes à l'ancienne - de surcroît parfaitement intégrés à la progression. Citons également les phases d'escalade, plus physiques qu'à l'habitude, le piolet nécessitant d'être planté avec la touche X à chaque étape de grimpette, sous peine de chute libre dans l'abîme en cas d'oubli. Enfin, il serait pure folie de ne pas mentionner la partie contemplative du jeu, tant il n'est pas rare de s'arrêter en chemin pour profiter des magnifiques panoramas proposés par Crystal Dynamics. Combats, plateformes, énigmes, tourisme de l'extrême, toutes ces composantes forment un tout parfaitement équilibré, où l'on ne s'ennuie jamais, sans pour autant enchaîner les phases d'action non-stop. Plus que jamais, les développeurs se sont véritablement échinés à varier le plus possible les situations proposées. Quant à la touche "instinct", tant crainte par les joueurs aimant se débrouiller seuls, son utilisation reste accessoire, et servira surtout si l'on souhaite connaître la direction à prendre... afin de pouvoir poursuivre son exploration ailleurs !

Nous l'avons vu, Lara est extrêmement dépourvue au début de son aventure ; fort heureusement, ses capacités et son équipement seront améliorables à chaque feu de camp, grâce à l'expérience et au matériel acquis lors des combats et les découvertes diverses de la jeune aventurière en devenir. Arc, armes à feu, corps à corps, différentes classes de compétences sont ainsi disponibles, des classiques augmentation de munitions à la possibilité de dénicher plus de matériaux sur les cadavres ennemis. Une motivation supplémentaire pour fouiller les environnements de fond en comble, tenter d'enflammer le plus de ballotins possibles, ou améliorer son piolet pour forcer la serrure de coffres au précieux contenu. Les campements seront également l'occasion de découvrir les tribulations de Lara sous un autre jour, son journal personnel s'étoffant à chaque nouveau camp découvert au fur et à mesure des événements. Événements dont nous tairons la nature exacte afin de conserver le maximum de surprises, mais attendez-vous à faire des rencontres fort désagréables, à recroiser fréquemment la route de vos compagnons de voyage (dont l'histoire sera étoffée via des flashbacks présentés sous la forme de scènes cinématiques), le tout sur fond de vieille légende japonaise impliquant rien moins que la mythique reine Himiko...



L'île n'est pas vilaine

Parlons maintenant de l'enrobage visuel et sonore : les screens dévoilés ne rendent malheureusement pas du tout hommage à la beauté du jeu, aux paysages magnifiques et variés (et non, il n'y aura pas que de la jungle !), et aux protagonistes parfaitement modélisés - malgré un léger manque d'expressivité pour certains personnages secondaires. Ajoutez à cela une superbe gestion de l'éclairage - les explorations de cavernes à la lueur d'une unique torche sont de grands moments - et une météo parfois déchaînée et impressionnante, et vous aurez une petite idée de l'atmosphère dégagée par la plastique de Tomb Raider. Les animations de la jeune Lara ne sont pas en reste, un soin tout particulier ayant été apporté pour nous faire ressentir les hésitations, la peur ou au contraire l'énergie du désespoir éprouvées par l'adolescente. Les doublages anglais, très réussis, ne peuvent que nous faire espérer une VF à la hauteur, et les musiques surprennent par leurs qualités et leur pertinence face aux situations rencontrées. Percussions traditionnelles discrètes mais rajoutant à la tension ambiante pour les phases d'exploration, violons épiques pour l'action, la partie sonore s'adapte parfaitement aux événements qui se déroulent à l'écran, une preuve supplémentaire du soin extrême apporté à chaque aspect du jeu.

Terminons ce petit tour d'horizon avec nos impressions sur la durée de vie ; Crystal Dynamics avait annoncé une douzaine d'heures de jeu pour arriver au bout de l'aventure, mais c'est sans compter tout le contenu annexe aperçu lors de notre session. Reliques, documents, objectifs secondaires, et même tombeaux cachés à explorer, il faudra de nombreuses heures de recherche pour espérer connaître l'île à 100 %. Un vrai bonheur pour les joueurs curieux et atteints de collectionnite aiguë. Beaucoup de chemins se montrant praticables une fois l'équipement adéquat acquis, l'exploration de fond en comble est ainsi fortement encouragée, et devrait aisément gonfler la durée de vie initiale du titre. À en juger par le sentiment de déchirement ressenti quand il nous a fallu quitter la jeune Croft au bout de cette session de 3 heures, inutile de vous dire que nous attendons la version finale avec l'excitation d'une jeune mariée !



Premières impressions


Trois heures, c'est long ? Certainement pas quand on joue à Tomb Raider ! Le titre de Crystal Dynamics pousse à un tel point l'identification avec un personnage qu'on est presque tenté, une fois le jeu inséré dans le lecteur de la console, de le faire d'une traite, afin de ressentir au maximum les émotions d'une Lara Croft martyrisée, éprouvée, mais dont le futur d'aventurière et de baroudeuse se profile de plus en plus au fil d'une aventure immersive en diable. Visuellement magnifiques, les nouvelles tribulations de cette Lara revisitée profitent d'une jouabilité remise au goût du jour sans pour autant trahir l'essence des Tomb Raider originaux, et s'annoncent comme rien de moins que l'un des meilleurs reboot jamais sorti dans le monde des jeux vidéo. Le billet de votre serviteur pour l'île du triangle du dragon est d'ores et déjà réservé, je vous conseille donc d'en faire de même !

Tous les commentaires

Page 1 2 >>
Commentaire du 03/01/2013 à 11:18:46
Finalement ça confirme presque toutes les promesses faites par les développeurs et ça conforte mon choix de le prendre en day one!

Ca va être du n'importe quoi le mois de MArs en terme de grosses sorties!

Testé sur quelle plateforme, svp?
Commentaire du 03/01/2013 à 11:18:54
Pot de vin/cacolac... je dis ça, je dis rien. ^^'

ps: Surtout Skiwi, ils ont du lui filer une casquette ou un T-shirt Lara croft ! :D
Commentaire du 03/01/2013 à 11:32:21 En réponse à bosozoku
Continu de ne rien dire, cela nous arrange ! ^^

Purée, je suis dans la contradiction, lire ou ne pas lire ?...

En passant j'aime le clin d'oeil à la Bretagne :)
Commentaire du 03/01/2013 à 11:36:45 En réponse à ricochet
Y'a aucun spoil vraiment dommageable, Skiwi le précise dès le début, tu peux y aller! ;)
Commentaire du 03/01/2013 à 11:41:37 En réponse à elbourreau
Sur Xbox 360 ^^

@ricochet : la Bretagne, c'est chouette, surtout le Finistère :)
Commentaire du 03/01/2013 à 11:43:38
A quelques (gros) détails près, j'ai eu l'impression de lire une preview d'un Uncharted. Quoiqu'il en soit, ça promet.
Commentaire du 03/01/2013 à 11:44:32 En réponse à skiwi
Posté par skiwi
@ricochet : la Bretagne, c'est chouette, surtout le Morbihan :)
Corrigé. :p
Commentaire du 03/01/2013 à 11:53:43
Merci pour cette preview, ça confirme mon enthousiasme !
Je ne vois aucune remarque concernant les gémissements de notre aventurière préférée... ça n'est donc pas si dérangeant ?
Commentaire du 03/01/2013 à 11:54:18 En réponse à Linus
Skiwi a un rapport bien particulier avec les gémissements aussi.
Commentaire du 03/01/2013 à 11:56:00
Et sinon visuellement ça se tiens à coté d'un Uncharted par exemple ?
Commentaire du 03/01/2013 à 11:57:54
Voilà une preview qui donne bien envie! Merci Skiwi!
Commentaire du 03/01/2013 à 12:05:12 En réponse à Linus
Ça ne m'a pas choqué plus que ça, vu que cela reste parfaitement cohérent avec la "Lara qui souffre" du reste du jeu ^^

@zero2lyon : bah j'en parle des graphismes :p Et vu que c'est plus ouvert et plus libre qu'un Uncharted 2, c'est forcément moins léché, mais on reste vraiment dans le haut du panier visuellement parlant, la plupart des décors m'ont mis une bonne claque.

@Avalon : de rien ^^
Commentaire du 03/01/2013 à 12:11:07 En réponse à elbourreau
Posté par elbourreau
Y'a aucun spoil vraiment dommageable, Skiwi le précise dès le début, tu peux y aller! ;)
J'aimerais rester vierge le plus longtemps possible et j'en ai déjà trop vu puisque je suis sûr de le prendre sauf catastrophe^^ ;)
Commentaire du 03/01/2013 à 12:12:44
Ah super une preview de Tomb raider \o/
Beau travail Skiwi ! (tss chanceux va ! ^^) tu as visité un temple ? si oui il était comment ? ^^
Commentaire du 03/01/2013 à 12:14:55 En réponse à lordY
Uniquement le Shirley Temple.
Commentaire du 03/01/2013 à 12:17:53 En réponse à lordY
Il était en pierre :D
Commentaire du 03/01/2013 à 12:21:48 En réponse à skiwi
Article très intéressant. Le jeu est prometteur et j'ai un grand capital confiance envers Crystal Dynamics.
Commentaire du 03/01/2013 à 12:30:01 En réponse à skiwi
Oui je sais bien que c'était en pierre mais je voulais dire quel type de pierre ?

Non je voulais dire il était long ou c'était un truc torché en 5 min (vu que c'est optionnel si j'ai bien compris, dans une des vidéos récentes le mec ne prenait même pas la peine d'y rentrer ...).
Commentaire du 03/01/2013 à 12:34:17 En réponse à lordY
Pas très grand mais sans non plus être "torché", et vu que c'était le premier, je suppose que les suivants seront plus corsés ^^
Commentaire du 03/01/2013 à 13:25:27 En réponse à skiwi
Posté par skiwi
@ricochet : la Bretagne, c'est chouette, surtout le Fist in ster :)
Ah ouais, quand même... :Blurp:

Sinon, c'est qui qui prends le plus cher (aucune allusion sexuelle) entre Skiwi et Drift ? :Dorito's: :D
Commentaire du 03/01/2013 à 13:49:37
Amen, grâce à cette preview, il repasse d'en le top 5 de ma liste d'attente...
Commentaire du 03/01/2013 à 15:53:39
Voilà un article qui donne furieusement envie. Ça sent le day-one à plein nez :p.
Commentaire du 03/01/2013 à 16:14:07
Day one, peut-être pas, mais dans le trimestre ouais y'a des chances.
Commentaire du 03/01/2013 à 16:29:08
Cette preview met l'eau à la bouche. Après The Walking Dead, Tomb Raider pourrait contribuer lui aussi à l'humanisation - et donc la crédibilisation - des personnages de jeu vidéo.
Commentaire du 04/01/2013 à 11:38:13 En réponse à bof
Humanisation, c'est un bien grand mot...... Que les perso soient crédibles déjà, ce sera pas mal!
Page 1 2 >>

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • GTB
    GTB Pour les intéressés ou les curieux, 2 film-docu sur la Vape viennent de sortir en VOD dont un gratos => [url] (il y a 2 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon Ma femme qui travail dans une grande enseigne, me dis qu'ils ont vendu tout leur stock de FIFA17 en moins d'une heure. 1 jour avant la sortie officielle. Maintenant ils sont mal pour demain ^^ (il y a 4 Heures)
  • Alx
    Alx @GTB: oui c'est le fond de l'article, je reprenais juste les stats d'intro. D'ailleurs en toute rigueur, il faudrait dire "de 8 à 15% des français pensent que le JV est moins culturel que la chasse" (il y a 11 Heures)
  • GTB
    GTB et il est vrai d'un certain manque de maturité parfois. Bon et en plus on a aucune donnée sur le protocole d'étude. (il y a 11 Heures)
  • GTB
    GTB @Driftwood: Deux même! @Alx> Ce résultat est une combi de plusieurs choses: méconnaissance du media en lui-même, de son offre, des métiers, l'image publique, de ce que chacun met derrière "culture"... (il y a 11 Heures)
  • rekator
    rekator @Alx: Et Duck Hunt c'est plus culturel ou moins? ^^ (il y a 12 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon Sur mon PC du boulot, j'ai beaucoup de problème de crash de google chrome sur Gamersyde. Il y 'a eu du changement ??? (il y a 12 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer