GSY PREVIEW | PC, PS4, Xbox One Mardi 25 juin 2013 | 09:23

Gamersyde Preview : Witcher 3

Gamersyde Preview : Witcher 3

L’E3 fut l’occasion de rendre visite à CD Projekt, qui nous a fait l’immense plaisir de nous convier à une présentation behind closed door de The Witcher 3: Wild Hunt. Pour ceux qui n’ont pas vu nos vidéos coulisses de notre séjour à L.A (sur la page Facebook du site), sachez que ce jeu est mon coup de cœur de cette édition 2013. Peu de jeux m’ont donné une furieuse envie d’arracher la manette ou le clavier aux testeurs de présentation, Witcher 3 est de ceux là, et vous allez vite comprendre pourquoi…



Première raison : l’étendue de la mappemonde

Fini les chapitres plus ou moins linéaires avec des maps aux allures de Fable, ce nouvel opus s’oriente vers un monde open world où l’exploration prédomine. Pour nous le prouver, notre hôte nous a dévoilé la carte du jeu, dévoilant devant nos yeux ébahis plusieurs îles de différentes tailles, pour un résultat similaire à ce qui avait était fait dans Two Worlds 2 ou Morrowind. En revenant dans le jeu on s’aperçoit que l’inspiration Elder Scrolls ne s’arrête pas là, puisque les paysages de forêt et de montagne rappellent les contrées de Bordeciel, ou Skyrim pour les anglophones. Cette péninsule est bien évidemment entourée d’une mer, qu’il va bien falloir traverser pour atteindre les lieux convoités. Nul doute que Triss Marigold ou ses amies pourront nous téléporter d’un endroit à l’autre de la map de temps à autre, mais il existe un autre moyen de transport plus conventionnel : le bateau. Cette fois-ci c’est Zelda Windwaker qui nous vient immédiatement à l’esprit en observant le frêle embarcation sur laquelle Geralt monte. L’animation est saisissante, vent dans les voiles, sillons du skiff qui fend les eaux et mouvements de tête afin de ne pas être assommé par la bôme (les amateurs de voile apprécieront).



Deuxième raison : cycles et climat

Si les graphismes nous en ont mis plein la rétine, rien de plus normal, il s’agissait d’une version PC. Plus impressionnant en revanche, cette orgie visuelle ne provient pourtant que d'une simple version pre-alpha. Chacun fera bien ce qu’il voudra de cette information, mais en tout cas, on en prend plein les mirettes. L’autre moyen de locomotion top tendance depuis que même Snake s'est mis à l'équitation : le cheval. Feature des plus classiques dans nombre de RPG, l’animation du canasson est là encore bluffante. L’autre point fort qui m’a totalement séduit, le moteur climatique. Orage, tempête et autres joyeusetés nées des caprices de mère nature sont au programme, le tout non scripté. L’aperçu à l’écran nous prouve bien que le tout est en temps réel, alors que Geralt déambule dans une forêt où la pluie et les arbres sont chahutés par de fortes bourrasques de vent. On nous a promis également des tempêtes en mer qui pourront détruire le frêle navire, mais aucune image pour le prouver malheureusement. Tout comme son prédécesseur, les cycles jours/nuit auront une incidence directe sur les créatures. Ainsi, mieux vaudra éviter de se frotter à un loup garou un soir de pleine lune.



Troisième raison : sidequests et exploration

La scène suivante présentée avait pour but de mettre en avant l'aspect aléatoire de certaines rencontres. Bien sûr, tout avait été préparé pour la présentation, mais s’il s’avère que l’on peut bien tomber sur ce genre d’événement au hasard de ses balades, cela nous promet des centaines d’heures de jeu. En s’approchant d’une tour en ruine au sommet d’une belle colline aux couleurs automnales, nous tombons nez à nez sur un monstre atypique. Cornes de cerfs, mélange entre un éléphant et un gorille, dents acérées de rigueur, le tout en montagne de muscle de plus de 4 mètres de haut. L’individu n’aime pas être dérangé et Geralt n’a d’autre choix que de dégainer sa lame d’argent. L’animation de ce combat n’est pas parfaite, bugs de collision et mouvements un peu rigides cassent le plaisir, mais l’ensemble reste cependant convaincant. Après plusieurs minutes de combat acharné entre les deux adversaires, Geralt emploie la manière forte avec son signe magique de feu, Igni (point faible de la créature). Jusque là, rien de nouveau, sauf que la bête a plus d’un tour dans son sac, et finit par lancer une attaque aveuglante. Un effet brumeux réduit considérablement la visibilité, et seul un point rouge à peine visible permet de distinguer encore l’ennemi. Le combat perdure près de cinq minutes, les deux adversaires résistent tant bien que mal, personne ne peut parier sur le vainqueur. La bestiole finit par lâcher prise et s’enfuit sans demander son reste. Nous ne verrons malheureusement pas d’animation de mise à mort.



La dernière phase d’exploration nous amène dans un village ou une quête secondaire nous attend : l’éradication d’un monstre tuant les habitants discrètement. Après avoir parlé au chef de la bourgade, Geralt décide d’aller explorer la forêt en quête d’indices. Tout comme dans Witcher 2, le sens du sorceleur lui permet de trouver des traces imperceptibles au commun des mortels. Son investigation l’amène à faire quelques allers-retours du village à la forêt, ce qui pourrait lasser certains joueurs. Pour terrasser la créature, notre héros doit faire un choix qui aura des conséquences sur la vie du village. Afin d’éviter de trop vous en dévoiler, passons au combat lui-même, en nous attardant sur l’ambiance. Pour arriver à sa cible, Geralt doit d'abord nettoyer quelques loups envoyés par l’esprit de la forêt lui-même. Des sons intimidants se font entendre à mesure que l'on s'enfonce plus profondément dans les bois. Le vent se lève et Geralt sait qu’il est au bon endroit lorsqu'il atteint une clairière au cœur de la forêt. Le monstre apparaît alors et le combat s’engage, sur fonds de cris fantomatiques où les branches et feuillages virevoltent en provoquant des ombres et des sons inquiétants.


Impressions générales


Je m’attendais à voir un Witcher similaire aux précédents opus mais j’étais très loin du compte. Au-delà de l’aspect open world, on peut s’attendre à un véritable univers à la Elder Scrolls. La mise en avant des capacités climatiques du moteur ainsi que les éclairages dynamiques du cycle jour/nuit promettent une atmosphère particulièrement réussie. J’aurais bien aimé pouvoir vous faire partager ce que nous avons vu avec une vidéo, mais j’espère que cette preview vous donnera un bon aperçu de la claque que nous nous sommes prise. Nul doute que les quelques bugs de collisions et autres défauts liés à cette version pre-alpha disparaîtront dans la version finale. En espérant que les versions consoles seront similaires à ce que nous avons vu, ce Witcher 3 devrait très aisément secouer son monde à sa sortie. Pour l'instant, il s’avère déjà le jeu du salon pour beaucoup, avec près de 50 prix décernés par les rédactions du monde entier pour le prouver !

Tous les commentaires

Commentaire du 25/06/2013 à 09:32:54
LE jeu qui m'a foutu une baffe.
Dommage qu'il ne sorte pas au lancement des Next Gen, au moins avec un titre pareil on sait pourquoi on change de génération.
Commentaire du 25/06/2013 à 09:35:46
Bon, cela fait envie. J'espère juste que les combats, manette en main, le feront, car cela m'avait un peu rebuté sur les précédents.
Commentaire du 25/06/2013 à 09:38:05
Pourquoi est ce qu' on a jamais de vidéos de ces présentations de la part des développeurs? :-(
Commentaire du 25/06/2013 à 09:51:31
Je croise les doigts pour une version One de haute volée, ça donne fichtrement envie en tout cas.
Commentaire du 25/06/2013 à 09:54:23 En réponse à Elgouken
Posté par Elgouken
Pourquoi est ce qu' on a jamais de vidéos de ces présentations de la part des développeurs? :-(
Vous y aviez eu droit à Cologne pour le 2, on avait été autorisés à filmer. ^^
Commentaire du 25/06/2013 à 09:57:27
Le trailer a collé une bonne claque et tout ça a l'air plein de promesses! C'est vrai que là comme ça...on a vraiment envie de prendre la manette ^^.
Commentaire du 25/06/2013 à 11:04:52
" il existe un autre moyen de transport plus conventionnel : le bateau. Cette fois-ci c’est Zelda Windwaker qui nous vient immédiatement à l’esprit"

J'attends ça depuis si longtemps ... en espérant une sortie début 2014 !!!
Commentaire du 25/06/2013 à 11:35:59
Ça a l'air d'être un très mauvais jeu, day one donc.
Commentaire du 25/06/2013 à 11:41:00
J'ai jamais fait un Witcher... :Q
Et pourtant, ils donnent envie, entre l'ambiance/style et les beaux graphismes.
En tout cas, lui, il est beau dans les yeux. :VandammeStyle:
Commentaire du 25/06/2013 à 13:06:21 En réponse à bosozoku
Posté par bosozoku
J'ai jamais fait un Witcher... :Q
Et pourtant, ils donnent envie, entre l'ambiance/style et les beaux graphismes.
En tout cas, lui, il est beau dans les yeux. :VandammeStyle:
The witcher 2 est sorti sur xbox360, le jeu est faisable sans avoir fait le 1er, mais certaines références sont pour le coup un peu obscures. Je te conseil tout de même de te le procurer si tu peux... Déjà parce que c'est un excellent jeu à bien des égards et puis surtout pour rentrer dans l'univers et faire connaissance avec les persos les plus importants qui entourent Geralt. Pour en revenir au troisième épisode, il à l'air franchement ambitieux et c'est l'incarnation de mes attentes sur next-gen...
Commentaire du 25/06/2013 à 23:23:36 En réponse à TixuOty
Posté par TixuOty
The witcher 2 est sorti sur xbox360, le jeu est faisable sans avoir fait le 1er, mais certaines références sont pour le coup un peu obscures.
Notamment tout ce qui concerne le passé de Geralt et la "chasse sauvage"... ho wait, c'est précisément le sous titre de The Witcher 3 => Wild Hunt.

Si les graphismes nous en ont mis plein la rétine, rien de plus normal, il s’agissait d’une version PC.
Sinon, pour les PCistes, faites plaisir à vos yeux. On va en prendre plein la gueule, nos CG vont chauffer un max.
Commentaire du 26/06/2013 à 00:39:55 En réponse à deepbluesea
Mettre une baffe à The Witcher 2 tout en ouvrant autant l'espace de jeu, c'est une vraie performance :)
Commentaire du 26/06/2013 à 08:25:39
c'est vrai que c'est magnifique là

bizarrement à l'E3, c'est un des trailers qui m'a le moins impressionné, je trouvais les éléments mal intégrés visuellement, comme un écart d'éclairage entre Geralt (son cheval^^) et le décor.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • DJOJO843
    DJOJO843 @Yack: arf ca a marché direct pour moi !!! (il y a 45 minutes)
  • DJOJO843
    DJOJO843 @SweeneyTodd: non pas de dates !!! Et j ai eu le mail qu hier :p (il y a 46 minutes)
  • Yack
    Yack @DJOJO843: Bon sang je n'y arrive pas à m'inscrire moi ! Snif... (il y a 9 Heures)
  • Dazman
    Dazman @rekator: bah non puisque je n'ai pas aimé :xD (il y a 21 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @DJOJO843: Pas de dates pour cette bêta ? On peut s'y inscrire depuis juin, ça fait long ^^ (il y a 23 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick Même moi qui aime pas trop les JRPG en général, j'ai bien aimé Lost Odyssey. :D (il y a 1 Jour)
  • rekator
    rekator @Dazman: T'es passé à côté d'un des meilleurs J-RPG qui soit. (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer