GSY PREVIEW | PC Jeudi 10 décembre 2015 | 14:00

Gamersyde Preview : XCOM 2

Gamersyde Preview : XCOM 2

Après un Enemy Unknown (puis un Enemy Within) unanimement accueilli par la presse et les joueurs, ainsi qu’un spin-off The Bureau déjà plus mitigé, la licence XCOM prépare un retour s’annonçant sous les meilleurs auspices. Nous avons pu poser nos paluches le temps de quelques missions sur cette suite, dont voici un premier aperçu.
MAJ : Ajout du trailer.




XCOM un ouragan

Accueillis dans les locaux de 2K Paris, nous avons en premier lieu assisté à une présentation du jeu par Pete Murray, le sympathique directeur du marketing de Firaxis, studio en charge également connu pour sa série Sid Meiers’s Civilization. Après ce petit débrief présentant principalement les nouveautés dont nous vous reparlerons plus bas, nous avons pu jouer l’introduction comprenant un tutoriel volontairement très accessible, puis nous essayer à 2 missions plus avancées dans l’histoire. Dotées d’une difficulté nettement plus retorse avec des objectifs limités à un certain nombre de tour, ces missions avaient pour but de nous plonger dans le grand bain.

Pour faire court, XCOM 2 se situe 20 ans après notre défaite face aux petits hommes verts, qui ont depuis largement envahi notre belle planète. Ils y bâtissent un nouvel empire promettant monts et merveilles aux humains, alors que le sort qui leur est réservé est autrement moins joyeux. Cependant, un groupe rebelle ayant réussi à détourner un vaisseau de ravitaillement extraterrestre, tente de résister afin d’empêcher l’extinction imminente de l’humanité. Voilà brièvement la base scénaristique de ce nouvel opus, qui bien entendu ne manquera pas de s’enrichir au fil de l’aventure.



L’intérêt est ailleurs, Scully

N’y allons pas par quatre chemins, le titre offre un visuel en deçà des productions actuelles, même si in-game, le jeu reste convenable. Les lacunes se remarquent surtout lors des passages où la caméra zoome, le pire étant visible lors des cut-scenes. Loin d’être inintéressantes avec leur côté série TV S.F. américaine, leur réalisation accuse plusieurs années de retard et elles ne sont pas aidées par un design général parfois douteux - point qui reste cependant subjectif, on vous l’accorde. Mais qu’à cela ne tienne, l’intérêt du titre est ailleurs, puisqu’à l’instar de son aîné Enemy Unknown, le gameplay tactique au tour par tour riche et exigeant, l’interface fluide et rapide à l’emploi, la destruction quasi-totale de l’environnement, son système de mort permanente, ainsi que l’aspect gestion/stratégie de la base et de son équipe, font la grande force de ce nouvel opus. Ce à quoi viennent s’ajouter quelques innovations bienvenues que nous vous détaillons de suite.

Commençons par la personnalisation des soldats, feature qui avait été grandement réclamée par la communauté. Si vous ne pourrez (à priori) toujours pas choisir le physique, le sexe et le pays d’origine des vos recrues, Vous pouvez dorénavant créer vos propres recrues, en leur choisissant un physique, un sexe et une origine, puis leur ajouter tout un tas d’accessoires cosmétiques. Des chapeaux, casquettes, casques et autres bandanas, des tatouages et des cicatrices faciales pour faire encore plus badass, mais également différents skins d’armure indépendants pour les bras, le torse et les jambes. Ajoutez à cela une plâtrée de motifs et de couleurs applicables sur vos tenues et sur vos armes, et n’importe quel soldat lambda pourra devenir reconnaissable de loin au premier coup d’œil. L’autre point négatif qui avait été mis en avant était la faible quantité de niveaux que l’on pouvait arpenter dans XCOM. Bien entendu, en plus d’une nouvelle variété d’environnements, il faudra maintenant aussi compter sur un dispositif de génération aléatoire des cartes. Ce faisant, les joueurs pourront refaire les mêmes missions dans des conditions totalement différentes, ce qui promet un challenge et une durée de vie quasi illimités.

Parmi les nouveautés plus classiques, le titre introduit de nouvelles espèces ennemies vraiment vicieuses et dotées de capacités uniques. Pour en venir à bout, de nouvelles aptitudes et fonctionnalités viendront nous appuyer, comme un système de piratage plus poussé permettant de débloquer de meilleurs bonus en fonction de la prise de risque. À cela, on peut ajouter le pistolet électrique, peu puissant mais qui n’utilise aucun point d’action et peut renverser une situation à lui seul s’il est bien employé, des armures de type exosquelette renforçant sensiblement vos stats, ou la possibilité d’escorter et de transporter des civils. Ces quelques exemples rendent le gameplay encore plus riche qu’il ne l’était auparavant, sans compter les autres surprises que le soft nous réserve. Finissons brièvement avec les outils qui permettront à qui veut de partager ses créations en ligne, à l’instar des mods de création qui avaient été introduits sur Civilization V.



Les classes, sans Fabrice…

XCOM 2 propose également un système de classe un peu revu et plus spécialisé. Le passage d’un niveau permet de débloquer un perk parmi deux au choix ; comprenez que celui que vous ne choisirez pas ne sera plus disponible pour ce personnage et que chaque choix est définitif. Chaque classe possédant une bonne rangée de perks, vous réaliserez vite qu’il sera possible de créer différentes spécialisations avec une même classe. Quatre classes étaient disponibles lors de notre essai, à noter qu’une cinquième qui n’a pas encore été dévoilée, sera de la partie.

Le Ranger est un adepte du combat rapproché. Il est équipé d’un sabre et d’un fusil d’assaut ou à pompe, et peut être spécialisé dans la furtivité ou les attaques corps à corps. Le Grenadier, comme son nom l’indique, ne fait pas dans la dentelle en employant divers explosifs, dont un lance-grenade, mais aussi des armes de type minigun, avec des perks liés à la démolition et aux armes lourdes. Le Sharpshooter est un sniper utilisant également des pistolets pour les attaques plus rapprochées. Pour finir, le Specialist peut employer aussi bien fusils d’assaut que fusils à pompe, et se voit accompagné d’un petit drone appelé le Gremlin. Ce dernier peut être spécialisé dans le piratage ou les soins/renforts d’alliés.

Vous devrez composer méticuleusement votre équipe avant chaque mission par le biais du Talion. Ce vaisseau détourné en base octroie bien des possibilités, outre la gestion de vos troupes et équipements, vous pourrez développer de nouveaux gadgets, équipements et améliorations en apportant certaines ressources collectées sur le terrain à vos scientifiques ou ingénieurs. Enfin à titre informatif, le titre devrait aussi se doter d’un mode multijoueur auquel nous n’avons pu nous essayer.



Premières impressions


Bien qu’il ne faille pas s’attendre à une révolution, notamment d’un point de vue technique, les fans peuvent se rassurer car XCOM 2 est bien dans la même veine qu’Enemy Unknow, à savoir, un excellent jeu de stratégie avec des combats tactiques exigeants au tour par tour. Pour ne rien gâcher, le tout a été agrémenté d’améliorations réclamées telles que la customisation des soldats, la génération aléatoire des niveaux ou encore l’outil de création qui promettent de belles heures de jeu en perspective. Il faut aussi prendre en compte les nouveautés plus classiques en termes de possibilités, d’équipement et d’ennemis, qui enrichiront à n’en pas douter le gameplay déjà profond et captivant qu’on lui connaît. XCOM 2 est attendu le 5 février, sur PC uniquement pour le moment.

Trailer Vengeance

Tous les commentaires

Commentaire du 10/12/2015 à 18:08:11
On s'en fout, on va le prendre de toutes manières ! ^^
Commentaire du 10/12/2015 à 20:44:31
Oué day one de toute façon :)
Commentaire du 10/12/2015 à 22:56:09
Une valeur sur ! :génération aléatoire inside:

MIAM !!
Commentaire du 10/12/2015 à 23:02:47
Merci pour la preview. J'ai bien hâte. :D
Commentaire du 10/12/2015 à 23:03:48 En réponse à Bigquick
Sammy te le filera pas gratuit, celui-là. ^^
Commentaire du 10/12/2015 à 23:48:12
J'aimerais vraiment qu'il vienne sur console, tout du moins sur ONE
J'avais bien aimé le premier mais comme il n'était pas à moi, je n'ai pas put aller loin et aujourd'hui mon ordi n'est pas assez puissant
Commentaire du 11/12/2015 à 00:08:23 En réponse à ricochet
Pauvre avant, pauvre après. ^^'
Commentaire du 11/12/2015 à 00:17:04 En réponse à bosozoku
Je te m...l'insomniaque, ce n'est pas parce que mon ordi n'est pas puissant que je n'ai pas d'argent mais c'est surtout que je n'ai pas envie de le changer, pauvre intellectuellement !
Commentaire du 11/12/2015 à 00:31:38 En réponse à ricochet
Calme-toi. La déprime te fais oublier, l’humour ?
Crétin.
Commentaire du 11/12/2015 à 00:34:15 En réponse à bosozoku
Ah parce qu'avec toi il faut mettre des smileys pour que tu comprennes vieille chose :) car oui c'est de l'humour crétin des Alpes oups ton petit Smiley :-)
Commentaire du 11/12/2015 à 10:11:22 En réponse à ricochet
Je ne pense pas qu'il faille une machine bien puissante. Il est plus beau que le premier mais ce n'est pas non plus une killer app. (le premier parvenait même à tourner sur tablette).
Commentaire du 11/12/2015 à 10:18:16
On me glisse dans l'oreillette qu'il sera bien possible de créer ses soldats de A à Z, correction qui a été apportée à la preview. My bad.
Commentaire du 11/12/2015 à 10:21:32
J'ai jamais joué à un x-com! Je suis complètement passé à côté de cette licence.
Commentaire du 11/12/2015 à 10:23:54 En réponse à CaptainTARASS
Si tu aimes le tour par tour, tu ne devrais pas être déçu. Et pas besoin de connaitre la licence pour s'y mettre.
Commentaire du 11/12/2015 à 10:26:20 En réponse à cryoakira
ça tombe mal j'aime pas :(
Commentaire du 11/12/2015 à 10:46:45 En réponse à CaptainTARASS
Même le Xcom de Microprose ?? T'est un ancêtre comme moi, pourtant toi nan ? ^^
Commentaire du 11/12/2015 à 11:05:44 En réponse à GhostDamon
Ouais mais ça ne m'a jamais attiré, ni ça ni les Space Hulk.
Commentaire du 11/12/2015 à 11:44:56 En réponse à CaptainTARASS
Xcom de Microprose est vraiment un incontournable ! Il y avait une ambiance et une replay value incroyable pour l'époque avec ses niveaux aléatoires.

Je trouve que Firaxis a fait un boulot énorme pour raviver la license, et je pense que Xcom2 se rapproche de son ancêtre avec des graphismes de maintenant.

D'ailleurs si il y a des amateurs pour raviver la licence Gunship, take my money !!!!
Commentaire du 11/12/2015 à 12:22:22 En réponse à cryoakira
Posté par cryoakira
Je ne pense pas qu'il faille une machine bien puissante. Il est plus beau que le premier mais ce n'est pas non plus une killer app. (le premier parvenait même à tourner sur tablette).
Je regarderais alors, merci !
Commentaire du 11/12/2015 à 21:13:20
Pour moi ce qui s'approche le plus des XCOM de l’époque c'est le mod Long war.
Ce mod est indispensable.

hs : Aucun rapport, mais pourquoi dans la presse JV ont a tjr le droit a des titres pleins de blagues ?

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Dazman
    Dazman @badogidon: ce qui se passera a Juan les Pins restera a Juan les Pins ;) (il y a 6 minutes)
  • badogidon
    badogidon @Dazman all inclusive ça comprend la coke et les putes? Bon sejour ;) (il y a 52 minutes)
  • Dazman
    Dazman bah moi je suis a Nantes pret a embarquer pour Nice pour mes 3 jours de séminaire all inclusive ;) (il y a 1 Heure)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Blackninja: Ah mince :/ (il y a 1 Heure)
  • Dalariel
    Dalariel @Lynn0ne: Félicitations :) (il y a 1 Heure)
  • Lynn0ne
    Lynn0ne merci les amis. je suis joie. enfin jusqu'à mars. :D (il y a 14 Heures)
  • kinghonk
    kinghonk @bosozoku: si dalle flinguée ( cassée) sav conpliqué. (il y a 14 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 9 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer