GSY REVIEW | PS3, Vita Mardi 20 novembre 2012 | 17:00

Gamersyde Review :
Playstation All-Stars Battle Royale

Gamersyde Review : <br>Playstation All-Stars Battle Royale

Après un Little Big Planet Karting au doux parfum de Mario Kart, Sony lorgne à nouveau sur les plates bandes de Nintendo avec PlayStation All-Stars Battle Royale, dont l'inspiration Smash Bros Brawlienne n'aura échappé à personne. Alors, simple clone fade, variation intéressante ou ratage complet ? La réponse, maintenant dans ce qui sera une première sur Gamersyde : une cross review des versions PS3 et Vita !




Infamous, deux on pousse

Impossible, en effet, de ne pas penser au hit de Nintendo lorsqu'on découvre le jeu de SuperBot ; proposant des combats en 3D - mais à la maniabilité 2D - à la prise en main simple et immédiate, jouables jusqu'à quatre, Playstation All-Stars Battle Royale fait se confronter les héros passés et présents des licences Sony (avec quelques invités de marque en bonus) dans des arènes animées, où le recordman d'éjection de ses adversaires sera consacré vainqueur. Toutefois, si le titre de Sony semble au premier abord un véritable décalque de son équivalent Wii, il se distingue néanmoins sur suffisamment de points pour être autre chose qu'un simple skin de son illustre modèle.

Commençons par le gameplay : hormis les classiques touches de saut et d'esquive, pas moins de trois boutons sont dédiés exclusivement à l'attaque, la nature de celle-ci variant selon la direction imprimée au stick. Si l'idée d'offrir un large éventail de coups est assez bonne en théorie, la pratique se révèle malheureusement beaucoup plus poussive, les enchaînements ayant tendance à se ressembler entre eux, poussant ainsi au bourrinage des touches massif afin d'obtenir des résultats. Des dommages peuvent également être infligés en utilisant des objets qui apparaissent aléatoirement dans l'arène, hélas peu inspirés et trop peu nombreux pour insuffler un semblant de folie aux affrontements, à l'image des projections, très anecdotiques. Infliger (ou encaisser) des dégâts remplira une jauge de "Super", qui permettra d'accéder à des coups spéciaux synonymes d'éjection immédiate s'ils font mouche ; ladite jauge pourra se remplir sur trois niveaux, chaque niveau correspondant à une super attaque de plus en plus puissante à chaque palier. Visuellement sympathiques et plutôt spectaculaires, ces "super" déséquilibrent en revanche grandement les affrontements, l'utilisation d'une attaque de niveau 3 permettant souvent de retourner totalement l'issue d'un match. De plus, éviter de les subir est extrêmement ardu, et il faudra bien souvent ne compter que sur le hasard et sa capacité à marteler les touches d'attaque façon Track'n'Field pour pouvoir lancer le plus de furies possible afin de remporter la victoire. Le gameplay manque ainsi singulièrement de richesse et de variété, peu aidé il est vrai par un casting mal équilibré où certains personnages se révèlent bien plus puissants que d'autres.



Little Big Arena

D'un point de vue graphique, PSASBR se montre en revanche très convaincant. Les personnages sont détaillés et bien animés, les effets fusent lors des attaques spéciales sans le moindre ralentissement, et surtout, les décors sont une franche réussite. Très vivants, évoluant au cours des combats, les environnements sont assurément l'un des points forts du jeu, et ne manquent jamais de pimenter un combat via de nombreuses interactions plutôt sympathiques. C'est évidemment sur Playstation qu'ils seront le mieux mis à l'honneur, avec un aliasing presque invisible, mais la version Vita n'a cependant pas à rougir. On ne peut hélas en dire autant de l'habillage général du jeu ; les menus sont en effet proprement hideux, froids et honteusement minimalistes, un comble pour un jeu se voulant joyeux et festif. Idem pour le dernier niveau et le boss de fin du mode arcade, à la direction artistique totalement ratée. On regrettera également des temps de chargement fréquents et un peu longuets sur PS Vita. Du point de vue du panel de combattants disponible, les bonnes surprises (Daniel Fortesque, Parappa, Ratchet...) côtoient les choix plus douteux (Sweet Tooth, Evil Cole...), même si évidemment, tout n'est qu'ici affaire de goût. Reste que des personnages tels qu'Ico, Yoshitsune de Genji voire Jen de Primal (entre autres) auraient aisément pu gonfler un roster manquant un peu de folie, et un poil chiche en personnages vraiment marquants. L'ambiance sonore se place quant à elle dans les bonnes surprises, les réarrangements des différents thèmes musicaux collant parfaitement à l'ambiance de joyeuse pagaille générale. D'autant que lorsque le décor laisse découvrir un nouvel univers, la musique change en conséquence, ce qui amène des situations assez cocasses. Combattre au son des chants de Locoroco dans une arène aux couleurs de God of War, puis voir un colosse écraser les malheureuses créatures en arrière plan n'a pas de prix.



La fin des Nariko

Intéressons-nous maintenant au contenu : vingt personnages sont donc jouables de base, un chiffre honorable mais malheureusement immuable, aucun combattant supplémentaire ne pouvant en effet être débloqué dans le jeu. Les quatorze arènes étant également disponibles dés la première partie, que reste t-il donc à déverrouiller ? Des titres et des avatars pour sa carte de combattant, des musiques, des provocations et des petits bonhommes censés égayer - mais dans les faits assez laids - les poses de victoire du personnage joué : le contenu débloquable ne brille guère par son intérêt, seuls les costumes supplémentaires se révèlent suffisamment motivants pour enchaîner les parties. Car si chaque combattant dispose de sa propre introduction et de sa propre fin, celles-ci sont totalement anecdotiques et inintéressantes, et narrées de surcroît par de tristes écrans fixes. Un mode épreuve constitué d'exercices peu originaux (faire des provocations, lancer ses trois super, faire des esquives...) est également de la partie, mais la répétitivité du gameplay et le manque de variété des modes de jeux lasseront très vite le joueur solitaire. Il faudra donc se tourner vers le multijoueur si l'on souhaite rentabiliser son achat ; jouable en local et en ligne, le multi de PSASBR propose des modes classiques mais efficaces, ainsi que la possibilité de paramétrer les combats (type de match, objets apparaissant en combat, activer ou désactiver l'interaction avec les arènes...). Nanti de serveurs rapides et ne souffrant d'aucune saccade en ligne, le jeu de SuperBot s'adresse donc prioritairement aux joueurs sociables, offline comme online.




Verdict


Joli et énergique, le Smash Bros-like de Sony rate pourtant l'occasion de proposer une alternative solide au titre de Nintendo, en raison d'une maniabilité limitée et d'un contenu décevant. Aussi beau visuellement que répétitif à prendre en main, Playstation All-Stars Battle Royale déçoit par son faible intérêt en solo et son casting inégal ; le multijoueur reste le meilleur moyen de profiter des excellentes arènes du titre de SuperBot, aux lacunes malheureusement trop nombreuses pour n'être autre chose qu'un sympathique défouloir au plaisir éphémère. Les amoureux de l'univers Sony ne peuvent qu'espérer qu'une suite plus convaincante soigne cette fois autant le fond que la forme !

Arènes
Cinématiques
Gameplay #1
Gameplay #2
Gameplay #3
Gameplay #4

Tous les commentaires

Commentaire du 20/11/2012 à 17:07:14
J'étais chaud...Je vais mettre un pull du coup...
Commentaire du 20/11/2012 à 17:14:23
Dommage, j'avais trouvé la démo sympa.
Commentaire du 20/11/2012 à 17:32:12
Comme quoi une bonne réalisation ne suffit pas.
N'est pas Nintendo qui veux^^
Commentaire du 20/11/2012 à 17:57:02
Tout comme LBP Karting, je ne le sentais pas… pas de regret.
Par contre, je me dois de souligner le magnifique « La fin des Nariko ». Je suis fan. :D
Commentaire du 20/11/2012 à 18:49:26
Magnifique l'image de la première vidéo on croirait que Rayden porte une robe rose !
Commentaire du 20/11/2012 à 18:51:47
Encore une licence Sony plus que moyenne qui va être fièrement portée par les fanboy comme un titre phare...

Autant je mettais aucun espoir dans celui-ci, autant Little Big Planet Karting est une réelle déception. Quand vont-ils comprendre que dans ce type de jeu c'est le gameplay qui donne un sens à l'expérience ? Ils pensent que Nintendo ont fondé leur succès sur quoi ?
Commentaire du 20/11/2012 à 18:57:27
Fin d'année vraiment pas terrible pour Sony, LBP était moyen All Stars est loin dans le retro de Smach Bros, le nouveau Ratchet ne me dit rien qui vaille...J'espere un début d'année fort pour la marque parce que ce n'est pas avec des jeux de seconde zone qu'elle va remplir ses coffres.
Le seul vraiment valable pour moi est le LBP de la Vita ça fait vraiment très light dans une periode de Noël.
Commentaire du 20/11/2012 à 21:28:59 En réponse à Blackninja
On peut pas dire que c'est plus brillant chez la concurrence, même si à l'inverse Horizon et Halo 4 sont excellents, ça reste des suites.

Espérons que The Last Of Us et Beyond seront à la hauteur :)
Commentaire du 20/11/2012 à 21:33:54 En réponse à Blackninja
Ils vont assurer en 2013 avec le nouveau God of War sur PS3 en mars. Killzone Mercenary sur Vita surement en septembre.
Commentaire du 20/11/2012 à 21:50:27 En réponse à SweeneyTodd
Posté par SweeneyTodd
On peut pas dire que c'est plus brillant chez la concurrence, même si à l'inverse Horizon et Halo 4 sont excellents, ça reste des suites.
Ben si, c'est clairement plus brillant pour le coup. Si Halo 4 et Forza Horizon ne fait pas un duo d'exclus plus brillant que LBP Karting et PS All-Stars, on n'a clairement pas les mêmes goûts (ou la même objectivité). :p

Le fait que ces jeux soient des suites n'y change rien. L'an dernier Sony avait Uncharted 3 (une suite !) et MS rien de valable, tout le monde s'accordait à dire que Sony terminait l'année en beauté alors que MS n'avait vraiment pas fait grand chose. La roue tourne, ça arrive. :)
Commentaire du 20/11/2012 à 22:08:53 En réponse à Driftwood
Il est clair que Halo 4 c'est quand même largement mieux que ce "duo d'exclusivité" made in Sony. En plus, c'est pompé sur les plats de bandes de Nintendo. Je déteste ça, si au moins, ils font aussi bien que le modèle, mais ça ne semble pas être le cas. Le seul intérêt c'est le cross gaming, mais je ne suis pas sur que ça prenne vu que les jeux ne sont pas exceptionnels.
Commentaire du 20/11/2012 à 23:04:17 En réponse à Driftwood
Le truc c'est que Microsoft est revenu avec un Halo et un Forza en 2012 et on en a déjà eu l'année dernière. Le mot brillant n'était peut être pas adapté, c'est clair que j'ai mal choisi mes mots, disons que cette année c'est pas par l'originalité de leurs licences qu'ils m'ont surpris (mais bien au niveau de la qualité de leur jeu en revanche) et ça fait deux ans de suite.

Halo 4 est l'un des meilleurs titres sortis ces dernières semaines et d'ailleurs je l'ai trouvé largement sous-noté/boudé par la presse écrite (sauf ici ;) ) en France même si l'accueil a été bon, on est loin de l'engouement pour Halo 3 qui ne lui arrivait même pas à la cheville, je trouve ça étrange.

Après concrètement que Microsoft et/ou Sony ne sortent plus grand chose c'est plus trop mon problème, les tiers s'en donnent à coeur joie et le font très bien, Halo 4 étant la seule exclue que j'ai attendu fébrilement. Mais c'est clair que ça reste dommage de voir Sony copier la concurrence pour faire des jeux moyens même si à titre perso pour LBP ça m'étonne pas, la série original a déjà un gameplay à côté de la plaque...

Ps : l'an dernier j'ai acheté Gears 3 uniquement donc j'étais pas de ceux qui disait que Sony avait assuré, surtout qu'au final j'ai trouvé Uncharted 3 moins bon que le 2, quand même très bon mais pas autant que le deuxième.
Commentaire du 20/11/2012 à 23:56:19 En réponse à SweeneyTodd
Halo l'année dernière ? Non c'était Gears 3. Le dernier Halo c'était en 2010. Je ne considère pas la sortie d'un remake comme une sortie exclu du niveau d'un Uncharted. ;)

Et puis comparer Forza 4 à Forza Horizon c'est comme comparer TDU à GT5. Pas vraiment le même style de jeu, même si ça tourne autour des voitures. Je peux comprendre pour quelqu'un qui n'aime pas spécialement le genre, ça soit la même chose ceci dit. :)

Enfin bon, de toute façon tout ça c'est pour dire que cette fin d'année, Sony n'a hélas pas pu compter sur des titres forts comme The Last of Us.
Commentaire du 22/11/2012 à 19:03:23
tout a fait d'accord avec Drift.

pour en revenir a playstation all star, je suis déçu également, même si je ne vénère pas SSBM comme le font 98 % des gamer...

Souvenez vous de POWER STONE 2 les mecs !!! du fun comme jamais ! des armes par centaines toutes plus hilarante les unes que les autres, un gamplay parfait et surtout bien plus complet parce qu'en 3D ! je vais certainement me faire cracher dessus en disant cela mais je regrette, ces jeux jouent tous dans la même cour, et clairement le titre de Capcom est au dessus des autres.

aujourd'hui encore plus de 10 après avoir acheté le jeux, je fais des soirées power stone 2 avec des amis, à la base, puriste des smash bross....

la Dreamcast restera à jamais, la machine de mon coeur.
Commentaire du 22/11/2012 à 20:03:07 En réponse à TheDud
Merci pour cette séquence émotion TheDud :)
.... Mais Smash Bros Power :p
Troll a part y parait que Anarchy Reigns serait le fils spirituel de Power Stone, ça peut être intéréssant
Commentaire du 23/11/2012 à 14:53:20
désolé quand on vient à me rappeler la DC ça tourne toujours mal ^^
Smash Bros reste fun évidement, mais rien de comparable a PS2 (mon dieu l'acronyme lui va si mal !)

Anarchy Reigns n'a pas grand chose d'un Power Stone 2 (pour y avoir joué) mais s'apparente plus à un jeux de baston, avec des arènes fixes et des "gros" perso sans item (ou presque). Tout au plus pourra t-on le comparer à Power Stone premier du nom, à la limite oui.

Capcom a pourtant essayé de relancer la franchise via l’épisode "collection" sur psp (je crois) mais rien n'y fait, le public reste insensible et le boude ostensiblement...triste monde.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • DJOJO843
    DJOJO843 @Yack: arf ca a marché direct pour moi !!! (il y a 46 minutes)
  • DJOJO843
    DJOJO843 @SweeneyTodd: non pas de dates !!! Et j ai eu le mail qu hier :p (il y a 47 minutes)
  • Yack
    Yack @DJOJO843: Bon sang je n'y arrive pas à m'inscrire moi ! Snif... (il y a 9 Heures)
  • Dazman
    Dazman @rekator: bah non puisque je n'ai pas aimé :xD (il y a 21 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @DJOJO843: Pas de dates pour cette bêta ? On peut s'y inscrire depuis juin, ça fait long ^^ (il y a 23 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick Même moi qui aime pas trop les JRPG en général, j'ai bien aimé Lost Odyssey. :D (il y a 1 Jour)
  • rekator
    rekator @Dazman: T'es passé à côté d'un des meilleurs J-RPG qui soit. (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer