GSY REVIEW | PS3 Mardi 19 avril 2011 | 10:00

Gamersyde Review :
Red Johnson's Chronicles

Gamersyde Review : <br>Red Johnson's Chronicles

Après être passé entre nos mains expertes une première fois au travers d'une version preview, nous avons pu découvrir Red Johnson's Chronicles dans sa version finale et nous voilà prêts à vous livrer notre verdict juste à temps pour l'arrivée du jeu sur le PSN. Place donc à une review aux petits oignons pour bien débuter la semaine, installez vous confortablement, on y va !





Metropolis Street Killer

Comme nous l'expliquions déjà dans notre preview, Red Jonhson's Chronicles met en scène un détective privé chargé par le médiocre officier de police Robert de résoudre une affaire de meurtre. La ville de Metropolis n'étant pas particulièrement avare en cadavres ou crimes en tous genres, on ne sera pas étonné d'y croiser des personnages aussi désabusés que cyniques. Mais si les rues ne sont pas sûres, Red ne ménage pas ses efforts pour y ramener un semblant de justice et, pour cette raison, il ira jusqu'au bout d'une enquête qui le mènera à croiser quelques personnes peu recommandables.

L'univers créé est une indéniable réussite, avec son atmosphère propre, son rendu visuel de bonne facture et ses habitants. Dommage donc de se limiter à un casting aussi frugal, car avec une galerie de personnages dont on a vite fait le tour, on perd un peu en surprises ou coups de théâtre. Même regrets concernant les lieux visités, qui sont également assez peu nombreux, même s'il faut dire que c'est finalement assez logique dans une ambiance en quasi huis clos. Il serait de toute façon d'autant plus dommage de s'arrêter à cela que l'intérêt du jeu ne réside pas dans un dépaysement touristique perpétuel. On oublie d'ailleurs vite ce détail pour se concentrer sur le reste du menu.



Red Johnson ne perd jamais

S'il est par contre un domaine où l'exhaustivité est de mise, c'est celui des énigmes et des différents puzzles croisés pendant les 6-8 heures que durent l'aventure. Précisons tout de suite que le temps de jeu variera selon votre habitude à résoudre ces casse-têtes et le choix ou non d'utiliser Saul, votre précieux indic'. Ce qui est certain, c'est que plus d'une fois vous devrez faire preuve d'un peu de jugeote pour vous en sortir. En effet, parce que justement les épreuves ne se répètent pas, le joueur est toujours obligé de se creuser les méninges et d'être fin observateur pour s'en sortir avec un bon rang.

Eh oui, nous en parlions également dans notre preview, mais il faut savoir que l'on reçoit toujours une note et une somme d'argent (qui fait en fait office de score) à chacune de ses actions dans le jeu. Le temps mis pour résoudre une énigme ainsi que le nombre d'indices demandés à Saul influera donc sur votre score et sur la note finale à la fin du jeu. Que les amateurs de réflexion se rassurent donc, non seulement Red Johnson's Chronicles sait se renouveler en matière d'énigmes alambiquées, mais il propose aussi une bonne stimulation de tout le cortex cérébral et des différents réseaux synaptiques.



Amicalement vôtre

Quand il ne s'improvise pas électricien, pianiste, plombier, expert en coffres forts, etc, Red n'oublie pas qu'un bon détective privé doit savoir faire parler les gens et les indices. Il faut donc tantôt persuader un clochard de se montrer coopératif, tantôt parvenir à éloigner un suspect de son domicile pour pouvoir y pénétrer tranquillement. Une fois les lieux fouillés de fond en comble, direction le bureau pour y analyser les objets récupérés sur place. Grâce à une prodigieuse machine qui ressemble à s'y méprendre à une vieille borne d'arcade, il est en effet possible de retrouver des empreintes digitales, ou encore de comparer une douille avec un pistolet pour savoir s'il s'agit bien de l'arme du crime. Red possède également un certain nombre de fiches qui le renseigneront, soit sur une adresse ou sur un numéro de téléphone.

Bref, on se retrouve à faire tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un enquêteur professionnel et on se rend vite compte qu'une bonne mémoire est conseillée pour ne pas se tromper lors de certains récapitulatifs (le plus long d'entre eux étant la toute dernière phase du jeu pendant laquelle on demande au joueur de remettre en place tous les éléments de l'enquête). Parfois d'une évidence insultante, parfois un peu plus subtiles, ces (normalement) courtes séquences permettent de remettre à plat les éléments découverts. Terminons sur les phases d'action qui prennent la forme de Quick Time Events brefs (aux antipodes de ceux de Heavy Rain donc), mais qui demandent tout de même une bonne réactivité sous peine de devoir les recommencer.



Verdict


La question qui se posait à l'issue des quelques heures passées sur la preview de Red Johnson's Chronicles était de savoir si le scénario porterait le jeu avec brio du début à la fin. De ce côté là, certains seront sans doute un peu déçus par le classicisme de ce qui n'est finalement qu'un simple fait divers. Avec une galerie de personnages plus étoffée et une plus grande variété de lieux, l'aventure aurait pu gagner en envergure, mais il s'agit là peut-être d'un choix des développeurs qui proposent ici un premier chapitre de la vie de notre détective hors pair. Car en effet, la fin ne laisse pas de doute, Red Johnson a bel et bien prévu de revenir pour terminer de laver Metropolis de sa vermine. Une première mise en bouche donc que ce Red Johnson's Chronicles ? Espérons-le, car, malgré une histoire sans grandes surprises, on avance dans le jeu avec un réel plaisir grâce à une ambiance sympathique et, surtout, des énigmes de qualité qui savent rester logiques et en parfaite cohérence avec l'univers du jeu. À seulement 9.99€, ce serait donc faire la fine bouche que de bouder le titre, ne serait-ce que parce que c'est un genre qui manque cruellement sur nos consoles de salon. Quand, en plus, c'est bien fait, que demande le peuple ?

Les 10 premières minutes
Puzzles
Investigation

Tous les commentaires

Commentaire du 19/04/2011 à 12:13:20
Ça a l'air bien sympa tout ça; surtout pour un "petit jeu" PSN. Pas super fan de la fenêtre de dialogue trop marquée, mais 'me reste plus qu'à espérer que ça débarque un jour sur XBA. En attendant, possesseurs PS3 vous savez ce qu'il vous reste à faire :p.
Commentaire du 19/04/2011 à 12:14:18
Je connaissais pas trop ce jeu, pas vraiment fan du genre. Mais cette review donne vraiment envie. Déjà je suis étonné par la durée de vie. Et aussi par le mélange d'énigmes et les phases de QTE.
Commentaire du 19/04/2011 à 12:20:05
Encore une chouette review, effectivement ça semble fort sympathique :)

Mais bon, j'ai encore Gray Matter à terminer, j'attendrai donc un peu pour celui-là ^^"
Commentaire du 21/04/2011 à 16:46:55
Une info de taille qui nous avait échappé : Red Johnson ne coûte que 4.99€ pour ceux qui sont abonnés au PSN+. À ce prix là, vous mériteriez un ban de ne pas craquer.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Tompouss
    Tompouss Prey 2 annulé, dommage. :/ (il y a 1 Heure)
  • CraCra
    CraCra @Dazman: j'ai pas eu encore ce souci avec la maj 2.0 (il y a 8 Heures)
  • CraCra
    CraCra y a pas de défaut dans the crew, que des langues de pute ^^ je suis arrivé sur le live juste à l'annonce de ma bonne nouvelle (il y a 8 Heures)
  • Dazman
    Dazman @augur: tu es un boss. apparement c'est un bug de la maj 2.0..... sympa.... (il y a 8 Heures)
  • CraCra
    CraCra @Dazman: c'est un signe, te faut une ONe ^^ (il y a 8 Heures)
  • augur
    augur @Dazman: reste appuyé sur le le bouton du haut 30 secondes, elle devrait s'éteindre. (il y a 8 Heures)
  • Dazman
    Dazman au secours. impossible de sortir du mode veille de ma ps4. je débranche tout ??? (il y a 8 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rdv ce soir 21h30 pour 45 minutes avec le Master Chief. Les premiers arrivés auront droit au livestream gsy en 60 fps. (il y a 1 Jour)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv dès demain matin 8h01 pour notre review et nos vidéos direct feed de Sunset Overdrive. Bonne nuit aux noctambules ! (il y a 4 Jours)
  • Driftwood
    Driftwood Ce lundi 20 octobre, les non anglophobes qui veulent revoir le début de Sunset Overdrive commenté cette fois en anglais par nos soins pourront nous retrouver sur Twitch à 21h30. (il y a 1 Semaine)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview de Far Cry 4 et nos vidéos direct feed capturées sur place. (il y a 2 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood On vous rappelle qu'un live DriveClub est prévu ce soir sur la chaîne twitch GSY vers 21h30. Préparez vos questions. (il y a 3 Semaines)
  • Game2k
    Game2k Vous pouvez suivre toutes les conférences GamesCom 2014 sur GSY. (il y a 11 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Journée riche aujourd'hui puisqu'à 15h, vous aurez droit à nos vidéos PC de GRID Autopsort, tandis qu'à 18h, ce sera au tour de la review de Soldats Inconnus. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer