GSY REVIEW | PS3, PC, Vita Dimanche 30 juin 2013 | 21:05

Gamersyde Review : Hotline Miami

Gamersyde Review : Hotline Miami

Déjà disponible sur PC et auréolé d'une excellente réputation, Hotline Miami débarque sur Playstation 3 et Vita afin de faire goûter aux joueurs consoles la joie d'exploser du truand en portant un masque d'animal sur la tête. Pour les impressions de GSY, c'est tout de suite après le clic !




Passe-moi le pixel

Le pitch de départ d'Hotline Miami est à la fois simplissime et difficilement compréhensible : le joueur incarne ici une sorte de tueur psychopathe exécutant des contrats (aux énoncés parfois très étranges) qui lui seront toujours proposés par téléphone. Il s'agira systématiquement de se rendre dans un bâtiment pour y éradiquer toute présence vivante, non sans avoir au préalable enfilé un masque d'animal, puis de fuir et d'enchaîner avec un nouveau contrat. Bien sûr, une véritable histoire se cache sous ce galimatias, même si l'on pourrait reprocher aux développeurs de Dennaton Games de faire de l'abstrait pour de l'abstrait, et de pousser de manière un peu artificielle le concept de scénario torturé. Hotline Miami se démarque également par son aspect visuel : point de 3D ici, mais une 2D pixelisée assez sommaire aux couleurs délibérément flashy, qui tranche singulièrement avec la violence du titre. Car le sang en petits carrés éclaboussera en permanence les niveaux traversés, les exécutions des mafieux croisés rivalisant en effet de variété et d'inventivité dans la cruauté. Pour parachever le tout, les musiques se chargeront de compléter l'étrangeté de l'ambiance, avec leurs mélodies bizarres et saturées. Vous l'aurez compris, tout est fait pour tenter d'immerger le joueur dans la psyché tortueuse de son avatar !

Le gameplay contribuera également à vous faire basculer dans la folie : old school au possible, Hotline Miami profite en effet d'une difficulté infernale. Un seul coup suffira pour faire passer notre tueur céphalo-animal de vie à trépas, les checkpoints n'étant disponibles qu'entre chaque étage des bâtiments visités. Il conviendra donc d'organiser parfaitement son massacre afin d'éviter au maximum l'improvisation, dans une optique de die and retry à l'ancienne, où le par cœur était la base de la jouabilité. La tactique d'approche est d'autant plus importante que le bruit des armes à feu peut être entendu par une IA heureusement pas toujours infaillible. Une bonne dose de patience sera donc indispensable pour venir à bout des niveaux traversés, y compris lors des combats de boss éprouvants où observation et attentisme seront bien plus efficaces que la force brute. On pourra également compter sur un arsenal qui s'étoffera au fur et à mesure de nos performances, des armes et des masques se débloquant grâce à l'accumulation des points glanés après l'achèvement d'un niveau. La quête du high score sera d'ailleurs la motivation principale pour retourner exécuter du truand à la chaîne après avoir passé les cinq-six heures nécessaires à la complétion de l'histoire, toujours dans le plus pur esprit old school.



L'avis des bêtes

La version Vita testée était - heureusement - graphiquement identique à son homologue PC, mais souffrait néanmoins de quelques défauts de jouabilité qui n'étaient pas présents pour les joueurs PC munis d'un clavier et d'une souris. En effet, locker les ennemis en cliquant sur l'écran tactile se montre peu pratique, et la maniabilité aux deux sticks peut être assez délicate et imprécise lors des situations tendues où le jeu requiert précision et rapidité d'exécution. Rien d'insurmontable toutefois, pour une conversion au final d'excellente facture, qui permettra aux heureux possesseurs de cette version console d'en profiter sur petit et grand écran, grâce à la fonction cross buy chère à Sony.

Pour terminer cette courte review, passons aux impressions de votre serviteur, qui s'exprimera avec sa franchise habituelle, au risque de s'attirer les foudres des fans les plus ardents. En dépit de tous mes efforts, je n'ai pas réussi à apprécier Hotline Miami. Non parce que le jeu est raté ou mauvais, mais simplement parce que je ne suis à aucun moment rentré dans l'univers que me proposaient les développeurs. Qu'il s'agisse de la direction artistique, de l'ambiance ou la jouabilité, absolument rien n'a fonctionné, et j'ai traversé les niveaux machinalement, sans passion, sans même que le moindre énervement soit provoqué par toutes ces morts à répétition. Et si j'ai compris ce que le jeu cherchait à me faire éprouver, cela n'a hélas pas fonctionné, me laissant, fait rarissime chez moi, totalement froid. Ce n'est pourtant pas faute d'être friand d'expériences vidéo-ludiques un peu à part. Comme quoi, aussi bon soit le concept, on ne peut finalement jamais faire l'unanimité !



Verdict


Old school à tout point de vue, Hotline Miami est donc une expérience sans concession, aussi étrange visuellement que difficile à dompter. Doté d'un scénario elliptique et brumeux, le titre de Dennaton Games brille par sa violence brutale et son gameplay à la fois simplissime et exigeant, où la quête de la perfection sera plus que jamais indispensable pour espérer décrocher les meilleurs scores. Mais un parti pris aussi extrême court le risque de laisser le joueur n'entrant pas dans son univers totalement hermétique au soft, et on vous conseillera d'être certain d'adhérer au concept avant de craquer pour un jeu, certes non dénué de qualités, mais pas toujours accessible selon votre sensibilité.

Tous les commentaires

Commentaire du 30/06/2013 à 22:34:28
Ça a l'air bien sympa, vais être obligé de me le faire celui là. ^^
Commentaire du 01/07/2013 à 09:13:23
Pas fan non plus... mais quand je vois que j'arrive a m'éclater sur DEADPOOL tout est possible. ^^
Commentaire du 01/07/2013 à 09:52:16
Bonjour,
Le ciblage tactile sur vita est surtout pratique dans les moments de "calme", pour les instants bourins ( plus réguliers ) la touche carré permet de cibler la cible la plus proche du viseur et est beaucoup plus pratique en permettant de défourailler à la chaine. Cela fonctionne très bien même si on n'atteindra jamais la précision d'une souris.
Commentaire du 01/07/2013 à 11:43:34
Je l'ai déjà sur PC.
Très bon jeu. Une bande son de ouf, bien psychédélique, en partie pour ça que je l'ai acheté.
Un gameplay simple mais exigeant, du die and retry.
Attention aux personnes qui s'énervent vite, vous pouvez péter un câble sur ce jeu. ^^
Commentaire du 01/07/2013 à 12:25:44
Une tuerie ce jeu, et pourtant je l'ai acheté a reculon !
Commentaire du 02/07/2013 à 12:05:30
C'est vrai qu'il est mortel je l'ai pris sur vita vu qu'il y a rien à ce mettre sous la dent, j'ai pas regretté mon achat.
Du-coup j'ai peur de le finir trop vite je joue par petites touches.
Commentaire du 03/07/2013 à 15:07:21
Pour l'avoir vu tourner chez toi Skiwi je ne suis dans la meme appréciation du jeu...bof...et meme tres bof...

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • bosozoku
    bosozoku Je trouve le style, à la Ghibli, très beau. (il y a 2 Heures)
  • Yohmi
    Yohmi La direction artistique est particulière, de là à dire que c'est moche, vraiment pas. J'aime pas Zelda, j'y jouerai pas, mais le style est très sympa je trouve. (il y a 8 Heures)
  • MadPchhit
    MadPchhit @Onirik: T'en as déjà bien trop dit :D (il y a 12 Heures)
  • Blackninja
    Blackninja @Onirik: [url] (il y a 15 Heures)
  • Onirik
    Onirik @MadPchhit: Oui. Mais je suis pas sur d'avoir le droit de trop m'étendre ici... :) (il y a 15 Heures)
  • MadPchhit
    MadPchhit @Onirik: T'as des infos précises? (il y a 15 Heures)
  • Onirik
    Onirik En meme temps, vu la puissance d'une switch... (il y a 15 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer