GSY REVIEW | PS3, Vita Mercredi 7 août 2013 | 14:17

Gamersyde Review : Stealth Inc

Gamersyde Review : Stealth Inc

Originellement sorti sur PC sous le charmant titre Stealth Bastard, le jeu de Curve Studios s'offre une seconde vie dématérialisée sur Vita via un portage au nom plus politiquement correct de Stealth Inc : A Clone in the Dark. Alors, nouveau titre réussi pour une console en manque de jeux ou raison supplémentaire d'ignorer la portable de Sony ? La réponse, maintenant !




A game of clones

Le scénario de Stealth Inc est pour le moins minimaliste : dans la peau d'un clone à l'apparence de minion de "Moi, moche et méchant" déguisé en Sam Fisher, le joueur devra traverser des salles-tests bardées de pièges mortels. Et... c'est tout ! Malgré une trame de base rappelant Portal, ainsi que la présence de messages à l'humour plutôt fin disséminés dans les niveaux, l'histoire n'ira pas plus loin que ce postulat de base, certes peu original, mais tout à fait suffisant au regard du type de jeu proposé. Habile mélange d'infiltration, de plateforme et d'énigmes, Stealth Inc est de plus bourré de petites idées originales, qu'un excellent tutorial introduira en douceur tout en vous initiant aux mécaniques impitoyables du redoutable gameplay du titre de Curve Studios.

Si le but de chaque salle consistera invariablement à atteindre la porte de sortie, les obstacles rivaliseront de variété et de sournoiserie pour réduire votre malheureux avatar en une purée sanguinolente. Lasers et chausse-trappes se montreront en effet de plus en plus présents au fil de la progression, et il faudra user habilement de la gestion de l'ombre et de la lumière pour échapper à l’œil acéré des caméras disséminées dans les niveaux. En effet, notre clone sera totalement invisible dans l'ombre, ce qui se manifestera à l'écran par la lueur verte de ses lunettes. En revanche, une exposition plus ou moins forte à la lumière fera virer les binocles au orange, puis au rouge, ce qui signifiera en général la mort immédiate si une caméra traîne dans le coin. Les portes de sortie salvatrices devront en outre être au préalable ouvertes en interagissant avec des pupitres de commandes, situés bien évidemment au diable vauvert par rapport au point de départ du niveau. Heureusement, ces pupitres font également office de checkpoint; une idée bienvenue pour éviter d'éventuelles crises de nerfs face aux morts à répétition. Et les choses se compliqueront encore avec la venue de piliers à déplacer pour obtenir un léger espace d'ombre salvatrice, ainsi qu'avec l'arrivée de robots mobiles à attirer aux endroits stratégiques. De très inventifs "combats" de boss seront également de la partie, où le droit à l'erreur sera plus que jamais proscrit pour éviter un ranking par trop humiliant en fin de niveau.



Lost in green

Si challenge rime souvent avec frustration, Stealth Inc évite intelligemment l'écueil grâce à une jouabilité impeccable et un level design parfaitement calibré. Outre les checkpoints mentionnés plus haut, le jeu propose également des niveaux relativement courts, évitant par là même la lassitude inhérente aux die and retry habituels. Carré et précis, le gameplay du titre de Curve Studios ne souffre d'aucune faille, tant pour les phases de plateforme que d'infiltration. Et si la difficulté se montre au rendez-vous, elle n'est jamais source d'agacement, grâce à des phases de jeu qui ne sont jamais inutilement frustrantes. Tout a donc été savamment étudié pour que chacun puisse s'en tirer avant d'atteindre la fatidique saturation. On ne pestera donc pas - ou alors vraiment très peu - durant les quatre-vingt niveaux proposés, que les plus acharnés pourront refaire afin d'améliorer leur classement, ou tout simplement pour débloquer des gadgets offrant une autre raison supplémentaire de réessayer les différents niveaux. Enfin, un éditeur de niveau satisfera les créateurs - et/ou sadiques - en herbe, même s'il est fort dommage qu'aucun partage en ligne ne soit proposé.

Côté graphismes, outre un excellent rendu de la luminosité, le titre s'avère propre et fluide, même si l'on peut regretter un certain manque de personnalité dans les salles traversées. De même, les musiques tendance électro pourront tout autant plaire que rebuter, tant le choix s'avère étrange pour un jeu plutôt propice à une ambiance feutrée. Rien de bien rédhibitoire cependant, mais on aurait apprécié une direction artistique plus inspirée et un scénario légèrement plus présent, ou du moins mieux mis en avant. Ceci étant dit, pas de quoi bouder son plaisir et s'empêcher d'apprécier cet excellent titre, de surcroît parfaitement adapté à la portable de Sony, qui étoffe donc avec Stealth Inc son généreux catalogue de titres indépendants de qualité.



Verdict


Déjà très bon sur PC, Stealth Inc est une totale réussite sur Vita. Parfaitement adapté et jouable, l'excellent mélange d'infiltration et de plateforme y conserve toutes ses qualités, du level design démoniaque à la jouabilité redoutablement précise et inspirée. Se prêtant particulièrement au format portable, les dizaines de niveaux du titre de Curve Studios valent donc largement la dizaine d'euros demandée, et sont les bienvenus en cette éternelle période de disette sévissant toujours chez la malheureuse portable de Sony. Amateurs de challenge et d'énigmes bien ficelées, foncez !

Tous les commentaires

Commentaire du 08/08/2013 à 00:44:40
J'ai pas de Vita, mais je voulais quand même te féliciter pour le test (vu que personne le fait...) Tu m'a quand même donné envie de voir ce que ça donne sur PC :)
Commentaire du 08/08/2013 à 01:32:25 En réponse à Sudemax
Merci, ça fait toujours plaisir ^^
Commentaire du 08/08/2013 à 15:32:12
Excellente review ! Ce jeu est excellent sur Vita et prouve encore une fois que la console est parfaite pour les jeux 2D !
Commentaire du 08/08/2013 à 17:21:44
Je me suis déjà pris Muramasa pour cet été mais tu m'as convaincu de prendre celui-ci en plus, de quoi alterner.
Vous avez vraiment le chic ici pour pousser à l'achat ! Avant de lire vos review je ratais peut être des perles mais mon porte monnaie s'en portait mieux ^^
Beau travail en tout cas

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Yack
    Yack @DJOJO843: Bon sang je n'y arrive pas à m'inscrire moi ! Snif... (il y a 4 Heures)
  • Dazman
    Dazman @rekator: bah non puisque je n'ai pas aimé :xD (il y a 16 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @DJOJO843: Pas de dates pour cette bêta ? On peut s'y inscrire depuis juin, ça fait long ^^ (il y a 17 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick Même moi qui aime pas trop les JRPG en général, j'ai bien aimé Lost Odyssey. :D (il y a 20 Heures)
  • rekator
    rekator @Dazman: T'es passé à côté d'un des meilleurs J-RPG qui soit. (il y a 23 Heures)
  • GhostDamon
    GhostDamon 42.6Go pour la taille total de Battlefield1 sur Xbox one: [url] (il y a 1 Jour)
  • cryoakira
    cryoakira @guts_o: happy end... disons qu'avec tout ce qu'ils se mangent dans la tronche en cours de route, ce n'est pas non plus l'ode à la joie. (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 10 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer