GSY REVIEW | PC, PS4, Xbox One Mercredi 31 mai 2017 | 17:40

Gamersyde Review : The Ringed City

Gamersyde Review : The Ringed City

On le sait, Dark Souls III est supposé être le dernier épisode de la série. Avec ce second DLC intitulé The Ringed City, FromSoftware et Bandai Namco nous offrent donc le tout dernier contenu estampillé Dark Souls. Après Ashes of Ariandel - un premier contenu additionnel un peu chiche malgré son boss de fin remarquable - cet ultime point final saura-t-il combler les attentes des joueurs, y compris les plus exigeants ? On essaye d’y répondre dans l’article qui suit.




Quand Sadako arrive en ville...

Exit le froid et la glace d’Ashes of Ariandel, The Ringed City démarre sur les hauteurs du Capharnaüm des Confins, un premier secteur torturé et tout en verticalité. L’originalité ici se situe dans la progression liée au design, qui vous demandera d’effectuer un saut de plusieurs dizaines de mètres à divers endroits précis. Pas d’inquiétude à avoir, puisque ces chutes seront totalement amorties par une botte de paille un sceau magique au sol. L’inconvénient cependant, c’est que l’unique moyen de revenir en arrière est de se téléporter à un feu antérieur, plus ou moins éloigné donc. Bien entendu, outre cet accueil original procuré par un level design toujours aussi exemplaire, de nouveaux ennemis bien vicieux vous attendent. Sans vous en dévoiler la liste exhaustive, évoquons au moins l’Ange, un être volant lumineux qui n’hésitera pas à vous spammer à distance avec ses rayons magiques auto guidés pouvant engendrer des dégâts considérables. Si, comme nous, vous jouez exclusivement un build focalisé sur le corps à corps, autant vous dire que cet ennemi est quasi intouchable. Mais qu’à cela ne tienne, rusher entre les abris en zigzaguant et en évitant ces tirs s'avère être une solution parfaitement viable.

Cette technique sera également de mise lorsque votre instinct de complétiste vous fera faire des détours déraisonnables pour récolter le moindre loot, tandis que deux de ces satanés Anges s’acharneront à tenter de mettre fin à votre misérable existence. Bref, bienvenu dans du Dark Souls pur jus. Malgré tout ceci, cette première zone s’avère être assez peu étendue, et arriver au premier boss ne vous prendra théoriquement pas plus de 2 heures. Rassurez-vous Morteflammes, car cette introduction ne représente finalement qu’une simple mise en bouche afin de réveiller vos petits doigts engourdis. La seconde zone nommée la Citée Enclavée (The Ringed City donc) fait en effet office de plat principal, mais nous nous attarderons peu sur cette dernière afin de vous laisser le plaisir de la découverte - si ce n’est pas déjà fait. Sachez juste que la transition entre ces 2 lieux s’effectue par un subterfuge déjà aperçu dans le jeu de base, ce qui - on l'imagine - permet surtout aux développeurs d’éviter quelques prises de tête en termes de cohérence dans le level design. Cette petite facilité est heureusement vite pardonnée, lorsque l’on découvre que cette nouvelle zone est plus vaste, plus variée, plus riche en pièges et en secrets, et donc plus difficile à parcourir. Comme si cela ne suffisait pas, sa garde se voit partagée par pas moins de 3 boss (dont un optionnel), ces derniers étant toujours accompagnés par une OST magistrale.



Du Lore en barre

De quoi satisfaire les inconditionnels de la série à n’en point douter, surtout que ce DLC n’est pas avare en nouveautés et en contenu. Bien entendu, de nouveaux PNJ sont de la partie, certains apportant une fois de plus des quêtes secondaires bien cachées. À cela viennent s’ajouter une bonne dose de nouveau Lore (qui permettra de répondre à certaines interrogations, ou pas), une bonne dizaine de nouveaux mobs variés, une vingtaine d’armes en tout genre (en comptant les potentielles armes d’âmes de boss), chacune possédant de nouveaux movesets parfois impressionnants. La liste des ajouts ne s'arrête pas là, avec une dizaine de sets d’armure, 6 sorts, 8 versions d’anneau +3 (dont les utiles anneaux de Cloranthie, de Grâce, de Protection d’Acier et d’Havel), ainsi que le serment des Lances de L’Église. Et justement, si l’un des quatre boss n’a rien de très impressionnant, il se pourrait que ce dernier soit accompagné par de véritables joueurs (à condition de jouer en ligne), rendant l’affrontement autrement plus coriace. C’est ce que permet ce serment, aider ce boss à garder un lieu de culte. Cela rappellera sans doute aux connaisseurs le Chevalier Miroir du deuxième opus, mais il faudra pour cela vaincre Midir - un boss optionnel particulièrement retors et plutôt bien caché - avant d’espérer rejoindre les Lances de l’Église.

Sur la délicate question de la durée de vie, tout est une fois de plus relatif. Cela dépendra en partie de votre envie de collecter tous les nouveaux équipements ou non, mais aussi bien entendu du New Game dans lequel vous évoluez. Personnellement, sur notre run en NG+2, il nous aura tout de même fallu une petite dizaine d’heures pour en faire le tour, même si, en ligne droite, il est probablement possible de diviser cette durée par deux. Reste que le contenu de ce DLC est tout à fait honorable, et qu’il nous paraît difficile pour un amateur des Souls – ou même pour un nouveau venu qui découvrirait la série avec ce troisième opus – de passer à côté. Pour couronner le tout, ce DLC s’accompagne d’une MAJ ajoutant quelques arènes PvP, un nouveau système facilitant la coop et un rééquilibrage global. Petite déception à noter, puisqu’aucune cinématique ni aucun générique ne viennent clore ce final. Après avoir terrassé le charismatique boss de fin, vous pourrez tout juste achever votre quête en retournant parler à un PNJ du DLC précédent, et grappiller quelques précieux grammes de Lore en sus.



Verdict


Avec The Ringed City, FromSoftware nous délivre indéniablement une jolie lettre d’adieu. Non pas qu’on aurait forcément aimé en avoir plus - le contenu de cette extension étant tout à fait satisfaisant -, mais c’est malgré tout avec un petit pincement au cœur que l’on achève notre périple, sachant qu’une suite est peu envisageable dans les années à venir. Inutile de préciser que cet ultime DLC est évidemment indispensable, que ce soit pour les fans inconditionnels de la série, ou pour les nouveaux venus ayant tout simplement apprécié ce troisième volet. En bons masochistes que nous sommes, nous comptons bien entendu sur le studio pour continuer de développer d’autres titres dans la même veine. Au revoir Dark Souls, et merci de nous avoir démontré que les jeux plus exigeants (hors Indés) pouvaient eux aussi rencontrer le succès.



Les plus


+ Level design une fois de plus exemplaire
+ Difficulté relevée, on n’en attendait pas moins
+ Pas mal de nouveau contenu
+ 2 chouettes zones, avec leurs pièges et leurs secrets
+ 4 boss convaincants dans l’ensemble
+ Enrichissement du Lore
+ L’OST, encore et toujours


Les moins


- La transition économique entre les 2 zones
- Pas de cinématique de fin, ni de générique
- Dark Souls, c’est fini…

Tous les commentaires

Commentaire du 31/05/2017 à 18:08:33
Totalement embarqué par le jeu de base (même s'il me reste le dernier boss optionnel, tenté une fois, et le dernier boss, également tenté une fois), et c'est clairement grâce à DSIII que je me suis intéressé à The Surge. Par contre, le premier DLC m'a intimidé et ce second a l'air encore plus velu. :)
Commentaire du 31/05/2017 à 18:26:33 En réponse à Driftwood
Ah oui, je te confirme que niveau difficulté, c'est un bon cran au dessus du 1er DLC, deux crans du jeu principal. ^^
Commentaire du 31/05/2017 à 23:18:17
Si jamais ça intéresse, dans le dernier Quick Load -émission Factornews/Gk/Nofrag- il y a dossier sur la série DarkSoul, ce qui en fait une grande série. Ça commence à 30:30. C'est intéressant et ça donne envie de s'y plonger.
Commentaire du 01/06/2017 à 21:51:05
J'attends la version GotY sur PC, maintenant, pour m'y plonger!

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Soda
    Soda Interstellar sur France 2 ce soir messieurs & dames :) (il y a 14 minutes)
  • JebOne
    JebOne @Blackninja: et tout ça en 14 mn, moi je dis chapeau ! ^^ (il y a 11 Heures)
  • Blackninja
    Blackninja Minecraft: [url] (il y a 12 Heures)
  • JA_Chan
    JA_Chan @Blackninja: J'ai fait une connerie à ne pas dissocier mon boulot et le jeu sur la même machine, je vais m'acheter une PS4 Pro du coup. Je vends juste ma GTX 1080 ! Qui en veut ? ;) (il y a 23 Heures)
  • Blackninja
    Blackninja @JA_Chan: déjà? (il y a 1 Jour)
  • atN
    atN @chris_lo: ils prennent le meilleur de gta 4, 5, red dead redemption + leur premier jeu sur "next gen" et on peut s'attendre un RDR2 plutot insane sur tous les plans :D. (il y a 1 Jour)
  • chris_lo
    chris_lo @Amo: trop hâte de voir du nouveau, j'en peux plus de l'attendre :D (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer