GSY PREVIEW | X360, PS3, PC, Vita Lundi 26 août 2013 | 12:10

GC : Nous avons joué à WRC 4

GC : Nous avons joué à WRC 4

Alors qu'en ce moment tous les pilotes de salon n'ont d'yeux que pour les Drive Club, Forza 5 ou même Gran Turismo 6, les développeurs de Milestone poursuivent leur petit bonhomme de chemin sur PC, Xbox 360, PS3 et Playstation Vita avec WRC 4. La Gamescom fut l'occasion pour nous de rencontrer Sébastien Pellicano et de nous essayer à une version non définitive de ce quatrième volet. On vous dévoile toutes les informations récoltées sur place sans oublier d'y ajouter nos toutes premières impressions.




Tiré à quatre épingles

En bon jeu officiel de la discipline qu'il est, WRC 4 proposera 65 voitures, les 13 rallyes sur lesquels Sébastien Loeb brille tous les ans, et un habillage enfin à la mesure de son titre. On oublie donc les images fixes photoshoppées aux couleurs saturées pour accueillir des extraits plein écran de la saison dernière, tout en ralentis et en gros plans. Une présentation plus engageante donc, et qui aura l'avantage de mettre tout le monde dans le bain dès l'arrivée dans les menus. Un ajout que beaucoup trouveront sans doute assez superficiel, mais qui devrait néanmoins faire plaisir aux fans hardcore de la discipline. Dans ces menus entièrement relookés, on retrouve évidemment les différents modes de jeu de cette nouvelle édition, comme le mode rallye, le mode multijoueur (offline ou online) et le mode carrière qui remplace le Road to Glory de l'opus précédent. En multi en ligne, 16 joueurs pourront se tirer la bourre sur une spéciale, un rallye ou même un championnat entier, mais ils s'affronteront bien sûr par fantômes et chronos interposés comme dans WRC 3. Le mode hot seats fait lui aussi son grand retour, fort d'un succès pour le moins unanime auprès des aficionados de la série. Assez critiqué par les fans qui n'avaient pas apprécié l'ajout d'épreuves penchant plus vers le tape-à-l’œil de Dirt que l'esprit rallye, c'est donc le Road to Glory qui tire sa révérence pour céder la place à un mode carrière beaucoup plus classique.

Vous avez un message

Les plus vieux d'entre vous se rappellent sans doute encore de la – légère - scénarisation de V-Rally 3 ; eh bien WRC 4 emprunte la même voie en proposant de vivre la carrière de votre pilote de l'intérieur en ayant accès à son bureau. Au delà de toutes les informations liées à la saison en cours et à la voiture, c'est là que vous recevrez toutes les propositions des divers constructeurs, via votre ordinateur personnel. En fonction de vos résultats et de votre attitude en course, les contrats évolueront et vous permettront de grimper les échelons. Difficile de ne pas penser à la série F1 de Codemasters qui use des mêmes ficelles pour immerger le joueur. On attendra évidemment de juger sur place, mais cette volonté de vouloir coller un peu plus à l'expérience des pilotes de rallye, et surtout de rester à l'écoute de leur communauté est plutôt de bon augure pour ce quatrième volet. D'autant que les efforts pour renforcer l'immersion ne s'arrêtent pas là, avec une nouvelle gestion de la lumière qui permet de proposer des ambiances radicalement différentes selon l'heure de la journée. Le passage du temps lors de l'enchaînement de spéciales sur une même journée sera donc nettement plus évident, amenant parfois des complications quand la visibilité sera gênée par le soleil tombant par exemple.



Grandes surfaces

On nous a également annoncé un moteur physique encore un peu plus tourné vers la simulation, même si le jeu se refuse à devenir un jeu élitiste à la manière de Richard Burns Rally. Point de spéciales de 45 minutes à se mettre sous la dent donc, mais certaines pourront malgré tout atteindre les 8 kilomètres, soit une plus longue distance que les spéciales les plus conséquentes de WRC 3. Le jeu comportera 25 types de surfaces différentes et désormais les roues des 65 véhicules disponibles réagiront de façon totalement indépendante en fonction du terrain. Dans la pratique, cela veut dire que si une seule d'entre elles vient à rouler sur une surface particulière, l'information sera automatiquement prise en compte pour se répercuter sur la conduite. Les pilotes richement équipés seront ravis d'apprendre que tous les volants du marché sont pris en compte, que le 900 degrés à enfin été implémenté dans ce nouvel épisode, de même que la boîte de vitesse en H qui manquait cruellement dans WRC 3. Quant à ceux qui ne jurent que par la vue externe, sachez qu'elle sera entièrement paramétrable (hauteur, zoom, etc.) de manière à ce que chacun puisse trouver le réglage qui lui convient le mieux.

C'est la watt

Après une spéciale sur terre avec les paramètres de jeu réglés en mode simulation (hormis la boîte de vitesse laissée en automatique), nous pouvons dire que le jeu demeure à la fois accessible et exigeant. Les pièges sont effet nombreux et la moindre erreur d'inattention se paie assez chère, mais la prise en main de la voiture reste très naturelle. Les sensations de conduite sont bonnes dans l'ensemble, même si pour l'instant les sensations de glisse nous ont semblé un peu chiches, avec une prise de dérapage qui aurait dû être plus aisée sur un revêtement aussi meuble. Cela venait peut-être du pays et de la spéciale choisis, mais les épingles nous ont aussi paru moins nombreuses qu'auparavant. On en profite pour confirmer que les critiques sur le manque de variété des tronçons de spéciales a été pris en compte, et que le studio a essayé de fournir des tracés avec un nombre d'enchaînements et d'embranchements possibles plus important. Les dégâts localisés sont déjà assez crédibles (mais encore non finalisés) et on nous a promis qu'un gros travail avait été fait sur le son des moteurs avec de nouveaux enregistrements in situ. Il nous faudra cependant attendre une version preview pour en juger puisque ces nouveaux assets n'avaient pas encore été implémentés dans la version présentée.



Premières impressions


Si les quelques améliorations graphiques annoncées ne nous ont pas pas forcément sauté aux yeux, la bonne tenue de cette version de travail nous laisse plutôt optimistes quant à son potentiel. Notre prise en main, aussi rapide fût-elle, nous a permis de constater que le feeling de conduite reste bon, et s'il faudra encore bon nombre de réglages pour affiner les sensations de glisse et de transfert de masse, la bonne base que constitue l'épisode précédent devrait permettre à Milestone de nous livrer le dernier WRC de cette génération avec panache. Autre bonne nouvelle, la version Vita du jeu aura enfin droit à un portage complet et ne souffrira donc pas d'un contenu tronqué comme l'an dernier. Cette version light étant malgré tout assez réussie en termes de plaisir de jeu, on espère vraiment voir arriver un bon jeu de voiture sur la console de Sony en fin d'année. Et si en attendant, Sony et Milestone avaient la bonne idée de proposer WRC 3 gratuitement aux membres PSN+, qui sait si les possesseurs de PS Vita ne pourraient pas voir sa suite d'un tout autre œil...

Tous les commentaires

Commentaire du 26/08/2013 à 13:12:12
moi j'ai toujours la nostalgie,de deux licences de Rallye.
Depuis le Rallye made in dirt ne m'interesse plus !
Commentaire du 26/08/2013 à 13:23:40
Sur Vita le jeu était bon, mais on avait un peu l'impression de faire 10 fois la même spéciale par pays et ça a vite fini par me lasser...
En plus je dois être ultra mauvais, car les chronos sont relativement durs a battre je trouve, alors que sur la démo PS3 ou même PC c'était bien plus facile il m'a semblé.

Pour cette version, a voir vu que la PS4 arrivera finalement assez tard, on va dire pourquoi pas mais c'est vrai que j'aurai préféré une version next gen direct...
Commentaire du 26/08/2013 à 13:53:27
Merci pour l'info concernant la version Vita ! Ce sera sûrement mon 1er jeu de course dessus.
Commentaire du 26/08/2013 à 15:05:10
Ils ne souhaitent pas une simu penchant trop du cote d'un Richard Burns Rally... Il est certain qu'ils en sont loin meme s'ils le voulaient.C'est le drame vidéoludique de cette décennie : des jeux de plus en plus réalistes graphiquement, fluides et complets mais un manque manifeste de sensations de conduite rendant ces jeux trop insipides et impersonnels. On voudrait juste un équivalent à ce qu' a été un Colin Mc Rae en son temps !!
Commentaire du 26/08/2013 à 15:16:33 En réponse à hcgmike
Je suis bien d'accord, on a quand même énormément perdu depuis Colin 4 sur PS2 je trouve :(
Commentaire du 26/08/2013 à 15:24:21 En réponse à hcgmike
Euh, il faudrait sans doute que tu relances les vieux Colin Mc Rae, qui n'avaient rien de commun avec l'élitisme d'un RBR. WRC 3 est clairement un jeu dans le plus pur esprit des vieux McRae, ni trop arcade, ni trop hardcore, avec des tracés intéressants remplis de pièges. Il y a sans doute des choses à redire sur l'aspect technique et sur certains choix de game design, mais au delà de ça, c'est un bon jeu de rallye qui n'a pas grand chose (si ce n'est rien) aux Colin McRae de la période Xbox/PS2 (qui avaient déjà bien perdu de leur superbe à l'époque).
Commentaire du 26/08/2013 à 15:28:42 En réponse à zero2lyon
Posté par zero2lyon
Je suis bien d'accord, on a quand même énormément perdu depuis Colin 4 sur PS2 je trouve :(
Le dernier Colin Mc Rae digne de ce nom était le 2 pour moi.
Commentaire du 26/08/2013 à 16:32:49 En réponse à Supraime
Posté par Supraime
Merci pour l'info concernant la version Vita ! Ce sera sûrement mon 1er jeu de course dessus.
Ça risque d'être la même !

Attention, petite coquille dans les premières impressions :
Posté par Driftwood
Cette version light étant malgré tout assez réussie en termes de plaisir de jeu, on espère vraiment voir arriver un bon jeu de voiture sur la console der Sony en fin d'année. Et si en attendant, Sony et Milestone avaient la bonne idée de proposer WRC 3 gratuitement aux membres PSN+, qui sait si les possesseurs de PS Vita ne pourraient pas voir sa suite d'un tout autre œil...
Commentaire du 26/08/2013 à 16:57:27 En réponse à Sanantonio
Un reste d'Allemagne sans doute, merci. ;)
Commentaire du 26/08/2013 à 23:07:36 En réponse à Driftwood
Danke, bite jeune ! ^^"
Commentaire du 26/08/2013 à 23:31:14 En réponse à Sanantonio
Ah non, ça c'est Miguel.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • bosozoku
    bosozoku @Yack: [url] Superbe ! (il y a 3 minutes)
  • Yack
    Yack [url] 0_0 (il y a 50 minutes)
  • Musimon
    Musimon @Yack: Le JV, la dernière contrée sauvage? (il y a 1 Heure)
  • Yack
    Yack Pas fan du genre, mais ça promet de bien belles balades : [url] (il y a 1 Heure)
  • GTB
    GTB Le nouveau Thievery Corp. [url] (il y a 2 Heures)
  • Onirik
    Onirik @bosozoku: :D (il y a 20 Heures)
  • bosozoku
    bosozoku Hey ! Aure ! [url] (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer