GSY REVIEW | X360, PS3 Vendredi 3 février 2012 | 18:00

GSY Review : Final Fantasy XIII-2

GSY Review : Final Fantasy XIII-2

Quoi de mieux pour fêter aujourd'hui la sortie de Final Fantasy XIII-2 qu'une review made in Gamersyde ? Ce n'est un secret pour personne, Final Fantasy XIII premier du nom n'a pas vraiment marqué les esprits des fervents fans de la série. Après plus de 20 ans de règne sur le RPG au tour par tour, cette saga a perdu de sa superbe. Les développeurs japonais tentent donc de faire renaître le phœnix de ses cendres en proposant une suite directe au précédent volet. Un pari plutôt dangereux, surtout quand on se souvient du triste résultat obtenu avec Final Fantasy X-2. Celui-ci fut autant contesté par la presse que les joueurs, la crainte de voir le passé se répéter était donc palpable au lancement du jeu. Sont-ils parvenus à redorer le blason de la célèbre franchise ? Réponse à l'intérieur.



Un scénario riche comme Crésus

Trois ingrédients sont à la base d'un bon Final : son scénario, sa direction artistique et son ambiance. De ce point de vue, ce nouvel opus ne déroge pas à la règle. On pourrait même dire qu'il peut aisément obtenir sa place auprès des élites que sont les opus 7, 8, 9 et 10. L'histoire se déroule 3 ans après la fin de Final Fantasy 13, mais je ne rentrerai pas dans les détails afin d'éviter tout spoil pour ceux qui souhaiteraient rattraper le train en route. Sachez toutefois que si vous n'avez pas terminé le 13 et que vous voulez tout de même vous plonger dans cette nouvelle aventure, un résumé de tous les chapitres du jeu est proposé au menu principal. Il ne sera cependant pas évident pour les néophytes de raccrocher les wagons, tant le scénario se veut complexe.

Les choses ne vont d'ailleurs pas s'arranger dans cette suite. En effet, cette fois-ci vous allez avoir affaire aux voyages dans le temps et aux contraintes qui l'accompagnent, les fameux paradoxes temporels chers au Doc. Pour ce faire, un nouveau personnage débarque dans l'aventure : Noel. Celui-ci vient en aide à Serah dans sa quête pour retrouver sa sœur, mais ils vont bien vite comprendre qu'un enjeu bien plus important pèse sur leurs épaules. Leurs actions peuvent influer sur le temps et ainsi modifier les différentes époques qu'ils traversent. Ainsi, le jeu peut prendre différentes tournures, et surtout, amener le joueur à différentes fins, dont certaines pourront coûter très cher à certains protagonistes du jeu…



Retour vers le futur simple et plus que parfait

Les voyages dans le temps sont donc l'élément central du jeu. Vous disposez d'un menu spécial qui vous permet de choisir votre destination et d'étudier votre progression. Fini donc les cartes monde où l'on voyage d'un bout à l'autre de la planète. Cette fois, c'est dans les couloirs du temps que nos deux héros évoluent. Les kilomètres sont remplacés par les années, par dizaines et même par centaines. Ce sont des portails disposés sur les maps qui vous permettent d'accéder à de nouveaux lieux et de nouvelles époques. Pour les ouvrir, vous devez posséder l'artefact adéquat, ces éléments pouvant se trouver n'importe où dans les environnements traversés. L'exploration prend donc un rôle fondamental dans cette aventure, une nouvelle que les fans devraient accueillir avec des petits hurlements de joie. Vous pouvez donc voyager où bon vous semble une fois toutes les conditions réunies. Il vous faudra d'ailleurs régulièrement repasser par des lieux visités pour progresser ou résoudre des quêtes secondaires. Ces nombreux voyages sont l'occasion de profiter d'une direction artistique toujours aussi réussie, avec des environnements variés qui en mettent plein la vue. Ainsi, vous traverserez des contrées glaciales, désertiques ou verdoyantes, ou encore une mégalopole aux faux airs de celle du Cinquième Élément. De quoi faire passer la belle Midgar pour un vulgaire village campagnard !

Attention, une map peut en cacher une autre

Voyager dans le temps est un vrai plaisir : chaque ouverture de portail est une découverte en soi, puisqu'on ne sait jamais où l'on va tomber. Certains pourront cependant reprocher aux développeurs d'avoir trop souvent réutilisé un même niveau en se contentant de modifier le décor en fonction des besoins de l'histoire. Même s'il est clair que cela a facilité le développement, la sensation de dépaysement n'en est pas pour autant altérée. Après tout, avec le temps, vos agissements ont laissé des traces et il est toujours appréciable d'en découvrir les effets. De plus, certaines zones d'une même map ne sont parfois accessibles qu'à une époque bien précise. D'autres encore nécessitent d'avoir un niveau suffisant pour affronter les monstres qui s'y trouvent.

Et puisque l'on aborde la question du bestiaire, venons-en au système de combat. De ce côté-là pas de changement majeur à signaler, les habitués de Final Fantasy 13 seront donc en terrain conquis. Il s'agit en effet toujours de combats en semi tour par tour, avec un système de Chain et Paradigm qui donne la possibilité d'orienter le combat vers l'attaque, la magie, le soin etc… L'interface est d'ailleurs quasiment identique à celle du précédent volet. Peut-être plus à l'ordre des nouveautés ou améliorations, la gestion de la caméra m'a semblé encore plus dynamique qu'auparavant, bougeant dans tous les sens pour donner du rythme à l'action. Même si cela fonctionne plutôt bien, il est parfois difficile d'observer les chiffres du combat afin d'établir la meilleure tactique.



Monstres et compagnie

Légère nouveauté en ce qui concerne le déclenchement des combats, la mog clock. Celle-ci vous donne un laps de temps pour réagir avant les hostilités, le joueur peut ainsi attaquer l'un des ennemis par surprise afin d'avoir un bonus Haste ou courir le plus loin possible de celui-ci pour fuir. Si vous êtes attrapé ou que le temps est épuisé, impossible de relancer le combat instantanément. Petit désagrément cependant, la caméra vous replace exactement où le combat s'est engagé, ce qui peut désorienter de temps à autre. Oublié donc le temps de la frustration des combats qui surgissent sans crier gare ou inévitable, vous avez désormais le choix de l'engager ou non, du moins, dans la plupart des cas. Si toutefois vous ne souhaitez pas être dérangé par les ennemis, il vous reste ce bon vieux chocobo. Disponible ici et là une fois une porte temporelle activée, il vous permettra de parcourir de longues distances sans craindre de contretemps fâcheux. Moyennant quelques graines, vous pouvez donc voyager librement et en toute sécurité. Une fois n'est pas coutume dans un Final Fantasy, les combats se déroulent avec seulement deux personnages tout au long du jeu - ce qui facilite la gestion de l'équipement et du Crystarium (lui aussi inchangé).

Fuuuusion !!

Pour obtenir un troisième équipier, il vous faut récupérer au préalable les cristaux des monstres qui apparaissent aléatoirement après un combat. Vous pouvez ensuite faire appel à l'une des créatures que vous aurez acquises en les paramétrant dans vos paradigms et ainsi profiter de leurs aptitudes durant le combat. Chacun possède évidemment son style de combat et ne peut par conséquent pas le changer. Votre bestiaire personnel peut lui-aussi évoluer dans le Crystarium (au même titre que les deux personnages principaux), la seule différence étant qu'ils ont besoin d'objets bien précis pour ce faire. Que faire de vos bestioles inutilisées me direz-vous, eh bien vous pouvez les fusionner afin de récupérer certaines de leurs capacités. Le grand pouvoir de ces petites bêtes résident dans la synchronisation, un système équivalent aux Limites/Overdrives qui se charge au fil des combats et demande la réalisation d'un QTE pour être correctement appliqué. Là encore, le résultat dépend du type de monstre que vous utilisez, mais certaines de ces attaques peuvent faire basculer l'affrontement à votre avantage. Les QTE sont également utilisés pour achever un boss d'une taille minimum à celle d'un bâtiment. Une fonction dynamique et interactive certes, mais qui a tendance à plus se concentrer sur le QTE lui-même que sur le spectacle de la cinématique.



Verdict


Ce Final Fantasy XIII-2 renoue avec ses aînés d'antan en nous proposant une histoire originale, dont seuls les développeurs de la franchise ont le secret. Le gameplay n'est heureusement pas en reste, avec une nouvelle façon de progresser dans l'aventure, grâce notamment aux voyages dans le temps. On prend plaisir à modifier l'espace-temps et corriger moult paradoxes pour ensuite en admirer les effets ici et là. Le système de combat reste quasiment identique, mais la feature Mog clock donne plus de liberté pour lancer un combat ou fuir. L'ajout de monstres en tant qu'alliés est là aussi une nouveauté bienvenue, en cela qu'elle apporte un nouvel outil de création pour façonner son style de jeu. S'il vous en faut encore un peu plus pour vous convaincre, sachez que quelques mini-jeux viendront agrémenter le tout, ainsi que des quiz sur l'univers des deux épisodes. Les quelques défauts sont finalement vite oubliés, tant l'ambiance sonore et visuelle sont soignées. Un jeu que nous vous conseillons donc d'essayer si vous en avez l'occasion.

Tous les commentaires

Page 1 2 >>
Commentaire du 03/02/2012 à 19:36:16
Il semble qu'on soit loin de la catastrophe qu'on attendait, à la FFX-2. Globalement les retours et reviews sont bonnes.

J'aurais pas le temps, mais bon. Du coup faut-il y voir une lueur d'espoir pour FFXIII Versus? ^^
Commentaire du 03/02/2012 à 20:51:17
Je ne le prendrais pas, je n'ai pas aimé le systeme de combat de FF13 (trop spectateur pas assez acteur, sans presque aucun choix dans les classes).
Et le fait que de n'avoir 2 personnages jouables, sont juste bof.
Commentaire du 03/02/2012 à 23:12:37 En réponse à noir_desir
Posté par noir_desir
Je ne le prendrais pas, je n'ai pas aimé le systeme de combat de FF13 (trop spectateur pas assez acteur, sans presque aucun choix dans les classes).
à L'image du XII ou rien n'obligeait le joueur à utiliser les gambit, le XIII et le XIII-2 ne t'imposent pas non plus d'utiliser la commande "AUTO". Libre à toi de jouer en manuel si tu le souhaites. (c'est tout a fait possible et même recommandé si tu souhaites plus challenge).

Et le fait que de n'avoir 2 personnages jouables, sont juste bof.
Des séquences proposent de jouer d'autres persos, mais a coté de cela, il y a le dressage de plus de 140 bestioles (si ma mémoire est bonne) qui t'attendent. Il est, si je me souviens bien, possible de les fusionner, de customiser leurs compétences etc... donc "2 personnages jouables ?" oui et non. -lire le dernier chapitre de la review-

Pour ma part je reçois le collector et le guide collector demain si tout va bien.
Commentaire du 04/02/2012 à 01:08:12
oui enfin des bestioles ca ne reste pas des personnages à part entiere, c'est un peu un pokemon quoi. Pour autant comme ils sont interchangeable, ils n'ont pas vraiment d'identité à proprement parler.
Après pour le système de combat, heurement que je n'ai pas utilisé le système auto, sinon là, c'est le "suicide", deja que comme je le disais, j'avais l'impression d'etre plus spectateur qu'acteur. Mais si je choisissais juste auto, je deviens un simple presse bouton, que heavy rain est 1000 fois plus interactif.
Commentaire du 04/02/2012 à 01:23:14 En réponse à noir_desir
Posté par noir_desir
heavy rain est 1000 fois plus interactif.
ok
Commentaire du 04/02/2012 à 11:23:32 En réponse à noir_desir
J'ai eu cette impression aussi dans la démos et dans la plupart des Ff,mitraillage de bouton A...un peu de soin et basta.:zzzzz:
Seul les combats contre les boss deviennent un peu plus complexe donc je passe mon tour encore une fois pas envie de m'endormir devant un jeu.

Merci pour la review.
Commentaire du 04/02/2012 à 12:07:10
J'ai adoré les combats du XIII. Le problème était plus dans la répétitivité des groupes d'ennemis, mais le système en lui même était très bon. Un des meilleurs de la série de loin.
Après le jeu avait d'autres problèmes...
Commentaire du 04/02/2012 à 17:17:13
Bon, aujourd’hui, je n'ai pas reçu le jeu finalement, mais uniquement le guide collector. Une chose en ressort après une première rapide lecture, il est indéniable que le jeu possède une certaine profondeur de jeu. Avec encore un tas de choses a faire après la fin du jeu (Boss légendaires etc). Énormément de quêtes annexes et une progression non linéaire avec wouatmille énigmes optionnelles à résoudre, donc sur le papier en tout cas, en effet, comme le mentionne Ghost, ce FF semble vraiment renouer avec ses ainés en terme de contenu tout du moins.

D'après les différents tests, le personnage de Noel est intéressant et bien construit, et le scenario saurait tenir en haleine jusqu'au bout. Artistiquement, le guide contient des planches vraiment superbes. Bref, je pense que je vais kiffer. XD
Commentaire du 04/02/2012 à 17:20:07
Mon prochain J-rpg sera Lost Odyssey 2. C'est dire si je près d'en refaire un ^^'.
Commentaire du 04/02/2012 à 17:28:28 En réponse à GTB
Posté par GTB
Mon prochain J-rpg sera Lost Odyssey 2. C'est dire si je près d'en refaire un ^^'.
Final Fantasy Versus XIII ?
Commentaire du 04/02/2012 à 17:34:59 En réponse à deepbluesea
La première étape serait qu'il soit annoncé sur 360 déjà :p. Mais non, il ne me tente pas vraiment voire vraiment pas. Sur PS3 je bave bien plus sur Ninokuni. Et puis j'ai pas de bol, je suis partisan du tour par tour à l'ancienne.
Commentaire du 04/02/2012 à 18:10:56
Je comprend, de mon coté, le tour par tour "à l'ancienne", c'est bon j'ai donné. Depuis bien longtemps déjà, on a touché aux limites de ce système, j'aime beaucoup celui FF XIII, même s'il ne montrait véritablement son potentiel que dans les dernières chasses après la fin du jeu. (et ou la dimension tactique prenait tous son sens)

Donc je dirais que le problème (pour ma part en tout cas) ne vient pas du système du combat en lui même, car fondamentalement, je le trouve très bon, mais plus de l'équilibrage global de la difficulté, de sa mise en application donc.
Commentaire du 04/02/2012 à 20:33:58
C'est des jeux comme FFXII et FFXIII qui me font regretter le tour par tour perso :p
Commentaire du 05/02/2012 à 00:26:53 En réponse à lordY
Posté par lordY
C'est des jeux comme FFXII et FFXIII qui me font regretter le tour par tour perso :p
Tu pouvais tout à fait jouer a FF XII en tour par tour classique. (ATB dynamique ou pas qui puis est) Suffisait d'aller dans les options. FF XII proposait de customiser son mode de combat (au nombre de 3) et avec des variantes différentes... A force de lire ce genre de remarques avec les années, je me demande si certains prennent vraiment la peine de s'attarder sur un jeu avant de le critiquer (sans offense), en particulier FF XII, dont mon compteur affiche + de 350 heures. (78% de complétion... et avec le guide de 450 pages entre les mains, c'est dire la richesse du titre)

En particulier sur FF XII, je suis convaincu que beaucoup de joueurs sont passés complètement a coté de son véritable potentiel sans chercher plus loin.
Commentaire du 05/02/2012 à 00:50:54
Très chouette review, comme d'hab ! merci ^^

Bon, je l'ai déjà dit dans la shout, mais je le répète : la Crystal Edition est un chouette collector, je suis agréablement surpris ! Je continue pour l'instant le 13, et c'est assez étrange, le pire côtoie le meilleur, vraiment un curieux jeu...

En tout cas, le système de "capture de monstres" du 13-2 me rappelle un peu Shin Megami Tensei dans le principe, j'ai hâte d'essayer ça ^^
Commentaire du 05/02/2012 à 01:52:57
Euh ouais je pense savoir ce que tu veux dire Deepbluesea mais pour moi c'était tout bidon comme mode, ou alors on a pas joué au même jeu ou alors j'ai un grain ^^ ce qui est possible aussi !

Bref je suis comme Skiwi je suis sur mon vieux FFXIII et je le torche vite fais(en faisant n'importe quoi mais ça passe ... mon dieu le system d'upgrade des armes j'ai rien compris oo') pour tester la suite qui donne un peu envie ^^ !
Commentaire du 05/02/2012 à 02:02:45 En réponse à lordY
Posté par lordY
c'était tout bidon comme mode!
Bein c'était de l'ATb classique... pas plus bidon que n'importe quel ATb classique. Au même titre que les anciens FF, tu pouvais choisir d'activer ou pas le time battle. (avec ou sans pause) Bref, la seule et unique différence avec ce mode de combat et les précédents FF, c'est que tu pouvais continuer a déplacer manuellement les persos, mais fondamentalement, cela ne changeait pas grand chose. Donc oui je pense que t'a un grain XD mais t’inquiète, concernant FFXII, tu ne dois pas te sentir seul.
Commentaire du 05/02/2012 à 10:00:38
personnellement je ferais surement l'impasse sur le XIII-2, je n'ai jamais pu finir le XIII ... au bout de 5h de "jeu" j'ai abandonné l'idée de continuer à me faire du mal ...
Par contre je rejoins deepbluesea, FF XII est surement le FF le plus riche de la série. A tel point qu'il m'a presque fait oublier que le scénario n'était pas spécialement le point fort du jeu (je ne pourrais même pas le résumé tant il m'a peu marqué).

Par contre j'avais pas vu le trailer du Final Fantasy Versus XIII de 2011, clair que ça donne envie.
Commentaire du 05/02/2012 à 14:30:36
En bref, une grande réussite que ce FF XIII-2, ça fait plaisir (enfin !). Achat demain ^^
Commentaire du 05/02/2012 à 14:55:57 En réponse à Swolf
Posté par Swolf
A tel point qu'il m'a presque fait oublier que le scénario n'était pas spécialement le point fort du jeu (je ne pourrais même pas le résumé tant il m'a peu marqué).
Idem. Complètement été happé par l'exploration, les mécaniques de jeu, les quêtes secondaires etc. Par contre, je t'encourage a te remettre sur FFXIII, le début est très nul (maintenant tout le monde le sait), après une 10ene d'heures, le jeu prend quand même une toute autre ampleur.
Posté par Soda
En bref, une grande réussite que ce FF XIII-2, ça fait plaisir (enfin !). Achat demain ^^
Oué, seul (vrai) point noir me semble t'il... la difficulté serait mal dosée. Vraisemblablement, le jeu serait bien trop facile, sur la main line tout du moins.
Commentaire du 05/02/2012 à 16:02:23
Le scénar de FF XII... faut pas me lancer sur ce sujet, quel drame bordel !
On aurait dû avoir le chef d'oeuvre de Matsuno, après Vagrant Story et FF Tactics qui ont posé les bases de cet univers génial d'Ivalice. Mais non, après 15/20 heures de jeu magistrales, c'est le néant scénaristique complet, malgré quelques soubresauts et un final sympa, comme si des pages entières de scénario s'étaient perdues pendant la transition Matsuno/Kawazu.

Malgré ça c'est largement mon épisode préféré. L'univers, la bande son, le système de jeu, les zones vastes, les quêtes annexes... Vraiment un grand jeu pour moi.
Commentaire du 05/02/2012 à 19:06:48 En réponse à LeBart
Posté par LeBart
Le scénar de FF XII... faut pas me lancer sur ce sujet, quel drame
On aurait dû avoir le chef d'oeuvre de Matsuno
On l'a frôlé... bon le scenario n'était pas si catastrophique je trouve, c'est surtout qu'il été très mal emmené, très mal raconté, inutilement complexe, mais l'approche, d'une intrigue géopolitique qui dépasse complètement les personnages (et donc complétement antagonique à la direction "character driven" de FF XIII et de la plupart des JRPG) est louable. C'est juste que dans l’exécution, bah c'était loupé.

A coté de ça, le délire avec les juges, les frères jumeaux, la guerre entre les royaumes etc, je trouve que, fondamentalement, la matière été bel et bien présente pour écrire quelque chose génial. De plus, si on met Vann de coté, les personnages étaient quand même sympathiques. (à mon sens tout du moins)

Pour conclure, mon indulgence quant au scénario vient aussi du fait que proposer un RPG ouvert avec une narration efficace, c'est vraiment très compliqué, d'ailleurs on peut le voir avec la grande majorité des RPG occidentaux (qui sont "ouverts" eux aussi), souvent le background est la, mais a coté de ça... hum. Même skyrim, ça vole pas bien haut en terme de narration pure.

@GTB: c'est pas pour rien que Remedy a abandonné le monde ouvert initialement prévu pour finir sur quelque chose de bien plus dirigiste... n'est ce pas. XD
Commentaire du 05/02/2012 à 21:00:52 En réponse à deepbluesea
Tout à fait d'accord.
J'ai trouvé ça tellement réussi dans le premier quart du jeu pourtant ! Jusqu'au Léviathan à peu près, même si ça commençait déjà à ralentir.
Commentaire du 06/02/2012 à 00:56:51
Il est tentant ce FF13-2 ;)
Commentaire du 06/02/2012 à 09:20:57 En réponse à deepbluesea
Posté par deepbluesea
Pour conclure, mon indulgence quant au scénario vient aussi du fait que proposer un RPG ouvert avec une narration efficace, c'est vraiment très compliqué, d'ailleurs on peut le voir avec la grande majorité des RPG occidentaux (qui sont "ouverts" eux aussi), souvent le background est la, mais a coté de ça... hum. Même skyrim, ça vole pas bien haut en terme de narration pure.
Oui, mais au délà du level design (ouverture géographique), les RPG (les vrais s'entend) ont l'intéret de laisser le joueur s'approprier l'histoire dans une certaine mesure et ça fait toute la différence.

Quand on fait le choix de reléger le joueur au plan de spectateur sur le plan narratif, c'est pour sortir une intrigue et une narration béton sinon, c'est un ramassage sur toute la ligne.
Page 1 2 >>

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • JebOne
    JebOne Mes pensées vont à Jean-Pierre Liégeois (jeune lecteur du Var)... (il y a 1 Heure)
  • Pickman31
    Pickman31 @Bigquick: Oh punaise! RIP l'artiste. :( (il y a 8 Heures)
  • Bigquick
    Bigquick @GTB: Ouaip. Moi c'était surtout Gai-Luron. (il y a 10 Heures)
  • GTB
    GTB @Bigquick: :(. Les Dingodossiers, Rubrique-à-brac ont marqué ma jeunesse. (il y a 12 Heures)
  • bosozoku
    bosozoku @Tompouss: Oui !!! (il y a 16 Heures)
  • Tompouss
    Tompouss MechWarrior 5: Mercenaries annoncé [url] (il y a 16 Heures)
  • skiwi
    skiwi @Bigquick: oh :( (il y a 16 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 5 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer