GSY REVIEW | X360, PS3, PC Samedi 31 mars 2012 | 18:10

GSY Review : Ridge Racer Unbounded

GSY Review : Ridge Racer Unbounded

Ce mois de mars 2012 aura décidément été celui du retour de franchises de renom, puisqu'après Silent Hill et Ninja Gaiden, c'est au tour de la très célèbre série Ridge Racer de débarquer sur nos consoles et PC. Déçus par un volet Vita qui tenait plus de l'arnaque que du jeu de lancement, les fans regardaient avec grande méfiance l'arrivée de Ridge Racer Unbounded. Il faut dire que les différents trailers du titre de Bugbear semblaient dévoiler un désir d'émancipation par rapport aux origines de la série, une volonté qui allait même pour certains jusqu'à les renier totalement. La version finale étant passée entre nos mains expertes, voici ce qu'il en est réellement.
MAJ : Ajout de vidéos de la version PC.




Bridge Racer

Dès la cinématique d'introduction qui nous accueille au lancement du jeu, on sent très vite que les créateurs de Flatout ont décidé d'amener la célèbre série de Namco vers d'autres cieux. Pour cela, ils n'ont donc pas hésité à modifier en profondeur l'esprit initial de Ridge Racer en faisant le pont entre celui-ci et les "nouvelles" pointures du genre que sont Burnout et Split/Second. On se retrouve donc face à une ambiance très urbaine où le dynamisme des courses côtoie une violence omniprésente et où les contacts entre concurrents peuvent être fatals. Ridge Racer Unbounded nous fait prendre part à des courses brutales dans les rues de Shatter Bay, une ville divisée en 9 quartiers distincts, autant de zones qui se débloqueront au fur et à mesure de la progression dans le jeu.



Seuls véritables liens avec la série dont il tire son nom, les dérapages (plus délicats à maîtriser, lourdeur des véhicules oblige) permettent de remplir une barre de "Power" qui pourra servir à divers usages. Le plus classique, le turbo, donne le coup de jus nécessaire pour rattraper son retard en cas de pépin, mais les choses ne s'arrêtent pas là. Une fois la jauge activée, notre véhicule devient aussi plus résistant aux chocs, et donc plus dangereux pour les adversaires qui auraient la mauvaise idée de se trouver sur notre route. Enfin, et c'est sans doute là la plus grande originalité du titre, ce gain de puissance donne la possibilité de créer des raccourcis en traversant littéralement des pans entiers de décor. Difficile de ne pas y voir l'ombre d'un Split/Second, sachant que l'on peut aussi gêner/retarder les autres concurrents en détruisant certains camions en stationnement.



Hard driving

En résulte évidemment des courses très disputées où rien n'est jamais acquis, rendant d'ailleurs les premiers tours de roues assez ardus il faut bien le reconnaître. Ridge Racer Unbounded se veut donc un jeu au challenge assez relevé dès le départ, du moins dans les courses de Domination (les plus intéressantes selon nous), des courses très difficiles où nos adversaires n'hésitent pas à nous distancer à la moindre erreur. Agressifs et limite revanchards, ils ne font preuve d'aucune pitié nous concernant, enchaînant frag sur frag s'ils le jugent utile. Si les batailles sont belles, elles n'en restent pas moins souvent frustrantes tant les places sur le podium sont chères. Bizarrement, la difficulté des courses de Domination contraste grandement avec la facilité des courses de vitesse, plus classiques. Un malencontreux tête à queue ne devient alors plus synonyme de défaite et la tension artérielle peut redescendre tranquillement.



Ridge Racer Unbounded ne se contente cependant pas de nous lancer dans deux seuls types d'épreuves. Aussi, de manière à varier un peu les plaisirs et les sensations, on sera par exemple amené à participer à des compétitions de drift, le but étant alors d'atteindre un certain score dans un temps imparti, chaque dérapage permettant de glaner quelques précieuses secondes supplémentaires. Peut-être plus originales (et surtout plus grisantes), les courses de contre-la-montre obligent à récupérer des pastilles de temps disséminées sur des circuits pour le moins acrobatiques. Dernier exemple avec une séquence qui nous met au volant d'un poids lourd dont le but est de réduire en cendre le plus grand nombre possible de voitures de police. Une épreuve qui fera peut-être plaisir aux amateurs de Terminator 2, mais qui nous a semblé un peu hors de propos.



Lego Racer

Bien décidés à apporter un peu de sang neuf au genre arcade, les développeurs de Bugbear se sont assurés de donner à Ridge Racer Unbounded une durée de vie quasi infinie grâce à son excellent éditeur de circuits. Mais attention, avant de pouvoir laisser libre cours à ses envies créatrices les plus folles, il faut au préalable débloquer les nombreux éléments (portions de route, stations service, arbres, murs, véhicules, rampes de saut, etc) disponibles en gagnant de l'expérience et en remportant (si possible) des courses. Une très bonne idée tant la motivation pour élargir encore le champ des possibles dans l'éditeur est grande. Assez vite, on peut heureusement créer des circuits bourrés de pièges où les tremplins pourront être aussi avantageux que fatals, et où un mur en béton armé pourra tout à fait se dresser au beau milieu d'une portion d'autoroute.



L'interface et les outils de création sont très simples d'accès, permettant de faire pivoter les blocs de route comme bon nous semble, ou encore de placer un objet minutieusement dans le décor. Il est de plus possible de tester immédiatement la portion de circuit sur laquelle on travaille d'une simple pression sur la touche Back, et de revenir ensuite à l'éditeur tout aussi rapidement. Tout est évidemment paramétrable, du nom du circuit au nombre de tours, en passant par le type de véhicules autorisés, le niveau de l'IA et le genre de l'épreuve. Une fois la course créée, elle devient accessible dans le menu et peut donc être courue à tout instant. Le fin du fin étant sans aucun doute de la poster en ligne pour la partager avec le monde entier, ou bien encore de partir à la découverte des œuvres des autres joueurs. Inutile de dire que si le public est au rendez-vous, on devrait vite voir arriver un contenu conséquent.



Beau comme un camion ?

On le sait, dans un jeu de course, ce qui prime avant tout c'est la vitesse de l'animation et la stabilité du framerate. De ce côté, c'est le sans faute pour Ridge Racer Unbounded puisqu'on ne déplore aucun ralentissement, quel que soit le chaos causé autour de son véhicule. De même, les rues de Shatter Bay défilent vite à une vitesse ébouriffante, même sans forcément débloquer les modèles les plus musclés. Les premières voitures restent en effet suffisamment nerveuses pour se faire plaisir dès le départ, et comme chacun des bolides se manie assez différemment, on pourra opter pour une vitesse moindre et un contrôle plus aisé, ou inversement. Graphiquement, lancé à plus de 200km/h, on n'a que peu le loisir de remarquer le rendu flou des arrière-plans, et l'on profitera plutôt des nombreux détails qui composent les différents environnements traversés. Unbounded ne sera donc pas forcément le plus beau jeu de cette génération, mais il reste réussi visuellement, et ce malgré l'abus des tons orangers de coucher/lever de soleil qui semblent faire ici un peu office de cache misère. Terminons sur l’implémentation intelligente des détails de course qui se trouvent incrustés dans le décor à la manière de Splinter Cell Conviction, une idée toute bête qui permet de rester informé sur le nombre de tours restants et son retard/avance sans quitter la route des yeux.



Verdict


Avec ses allures de Ridge BurnMania Split/Racer, Unbounded risque bien de décevoir les amateurs de Ridge Racer et son gameplay particulier. Pour autant, nier l'efficacité du titre de Bugbear serait faire preuve d'une bien belle mauvaise foi. Nerveux, rapide, corsé, empruntant autant à la concurrence qu'il apporte sa pierre à l'édifice des jeux de course arcade, Unbounded a donc toute légitimité. Peut-être aurait-il mérité d'être considéré dès le départ comme une nouvelle franchise, mais comme Shift avant lui, on ne doute pas qu'il finira par s'émanciper de son appellation d'origine contrôlée pour mieux rouler de ses propres pneus. Ce qui est certain, c'est qu'en l'état, ce Ridge Racer version 2012 nous plaît bien plus que son illustre ancêtre, et c'est déjà beaucoup.

Introduction
Gameplay #1
Gameplay #2
Gameplay #3
Gameplay #4
Boulet Time
Drift (PC)
Stunt (PC)
Frags (PC)
Course 1 (PC)
Course 2 (PC)

Tous les commentaires

Commentaire du 30/03/2012 à 08:24:45
pas mal du tout...je vais peut être craquer
Commentaire du 30/03/2012 à 09:59:50
Je suis tres surpris de l'assez bonne review de ce jeu car je l'ai testé moi-meme et franchement c'est hyper banal, convenue, bi-color (noir et orange) comme jeu, on a la facheuse impression d'avoir joué a ce type de jeu une centaine de fois.

A la limite split/second y est superieur, et pourtant j'etais pass super fan.
Commentaire du 30/03/2012 à 11:17:47 En réponse à MadDemon
Je préfère Unbounded à Split/Second, question de goûts. :)

Les tests reflètent d'ailleurs pas mal ça, de 9/10 chez Edge à 8/10 chez Eurogamer, en passant par des 6 ou 6.5/10 sur d'autres sites.
Commentaire du 30/03/2012 à 12:27:28 En réponse à MadDemon
Je le trouve moins original que S/S dont je suis fan, mais je ne boude pas mon plaisir sur ce RRU.
J'en suis à la moitié et je m'éclate, tout simplement. Le jeu n'est pas exempt de défaut, inhérant à son éditeur en fait, mais il est super efficace. Lorque l'on a capté que les raccourcis n'en sont pas vraiment (ou assez rarement) mais plutôt une façon d'entretenir le flow d'une course en regagnant rapidement du boost, on appréhende les choses différement. Cela s'avère crutial pour certaines courses vraiment chaudes (lorsque l'on cherche le 3 étoiles).
Il y a des épreuves assez variées, le Multi est très fun avec un petit aspect tactique, l'éditeur a un gros potentiel...
Quand on est en manque de Burnout ou S/S, c'est un excellent palliatif.
Commentaire du 30/03/2012 à 12:30:27 En réponse à cryoakira
On sent bien le plaisir dans ton commentaire Cryo et c'est chouette de lire cela. Mais peut-etre ai-je pas assez joué (j'ai fait 4 courses) ? Mais sincerement je sais pas je n'y ai eprouvé quasiment aucun plaisir, je n'ai pas ressenti le coté grisant de certains autres jeux arcade...
Commentaire du 30/03/2012 à 12:52:30 En réponse à MadDemon
On ne peut pas tous accrocher aux mêmes jeux ^^ J'avais un collègue scotché par Blur alors que je lui préférais largement S/S...

Si en 4 courses, tu n'as pas accroché, je ne suis pas certains que cela vaille la peine de te forcer. Sauf peut être à chercher les 3 étoiles car c'est lorsque l'on tente systématiquement d'arriver premier ou dans les temps que l'on se retrouve obligé d'exploiter/assimilier les subtilités du titre.

Après, l'un des problèmes récurrent de BugBear, c'est que leurs titres (Flatout compris) manquent généralement de personnalité à mon gout. Ca peut aussi jouer.
Commentaire du 30/03/2012 à 13:12:46 En réponse à cryoakira
Voila ta trouvé EXACTEMENT le mot qui me faisait defaut : personnalité !! C'est ca je trouve que ce jeu n'en degage aucune. Je ressens rien quand je joue a ce jeu, c'est fade comme si tu mangeais une salade sans assaisonnement ^^
Commentaire du 30/03/2012 à 13:35:57
Ma boutique peut te remercier Drift : j'achète !
Commentaire du 30/03/2012 à 13:36:12
Ce nouveau Ridge ne m'attire pas plus que ça, peut-être dans quelques temps à petit prix, bien que la review donne envie. En revanche l'intégration des textes et messages dans le décor est une bonne idée, ça polue pas l'écran.
Commentaire du 30/03/2012 à 14:02:51
Drift : crois-tu qu'il soit possible de mettre du denivelé dans le mode editeur car les courses proposées par defaut n'en propose abolument aucun, c'est tout le temps plat (hormis les tremplins mais c'est tout) ? Merci
Commentaire du 30/03/2012 à 14:17:19 En réponse à MadDemon
Non, pas à ma connaissance, mais j'avoue que je n'ai pas vraiment eu le temps de tout fouiller/débloquer.
Commentaire du 30/03/2012 à 16:55:00 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Non, pas à ma connaissance, mais j'avoue que je n'ai pas vraiment eu le temps de tout fouiller/débloquer.
Et tu oses nous mettre une review sans avoir fini le jeu à 100 pour 100, shame ! ;))
Commentaire du 30/03/2012 à 16:57:55 En réponse à ABSOLUS74
Quand on reçoit les jeux assez en avance, il est évident que je vais jusqu'au bout (enfin sauf si c'est vraiment très mauvais ;p), mais quand on le récupère tardivement, c'est mission impossible. Mais pour un jeu de ce genre, tu as tout de même un bon aperçu global quand tu y as joué quelques heures (et vu le nombre de courses perdues, ça en fait des heures de jeu :p). Je n'ai donc même pas honte. :)
Commentaire du 30/03/2012 à 17:01:14 En réponse à MadDemon
Il y a en a mais assez rarement, c'est vrai.
Commentaire du 30/03/2012 à 18:27:32
En faisant abstraction de son nom,ce titre est,semble t'il jouissif!!!!

En ne faisant pas abstraction de son nom(mode vieux con là^^)mis à part éventuellement la musique,il n'y a rien de Ridge Racer là dedans!!!même le cachet graphique n'a rien à voir...

Pourquoi pas...que Namco fasse un RR parrallèle à l'original,c'est pas une mauvaise idée,mais j'espère revoir le "vrai" un de ces jours!!!le précédent sur 360 était pas mal du tout!!!
Commentaire du 30/03/2012 à 18:56:35
J'ai lu sur un fofo que le jeu ne pèse qu'1,5go une fois installé? Il n'y a pas un problème?
Ou alors il n'y a qu'un seul environnement?
Commentaire du 30/03/2012 à 19:15:31
ça dépend, sur quelle console ?

bon franchement, comme prévu, c'est le 1er RR qui me fait envie depuis des lustres. Après c'est sûr que l'identité de la série n'a plus rien à voir. D'ailleurs à voir les vidéos de Drift, on croirait vraiment voir le style d'un S/S... bon moi ça ne me dérange pas, je l'ai bien aimé S/S^^

bref, je ne pense pas l'acheter tout de suite, mais d'ici quelques semaines/mois, ce sera une valeur sûre (comme l'a été S/S).
Commentaire du 30/03/2012 à 19:17:34
Bah moi je dois faire parti des vieux cons, parce que pour une fois, je suis bien d'accord avec le test de Gamekult.
Commentaire du 31/03/2012 à 10:50:55 En réponse à guts_o
3 points d'écart avec jv.fr. L'enthousiasme des testeurs est réellement différent ! Il est, je pense, réservé au fans de S/S qui cherche un peu de renouveau dans les tracés. Après de là à craquer au tarif plein pot j'hésite encort un poil !
Commentaire du 02/04/2012 à 20:39:59
Pour le moment je l'aime bien ce jeu pour y avoir jouer ce week-end,
Ca reste bien orienté course comme même, je veux dire par là qu'il ne suffit pas de tout péter pour être premier, loin de là. Et ça c'est top, car pas trop facile.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Sopikey
    Sopikey @cryoakira: Oui, qui passe à la télé et au ciné et qui dit que c'est seulement sur Playstation. (il y a 8 minutes)
  • Alx
    Alx @Sopikey: ha je me demandais pourquoi ils faisaient cette conf si loin du TGS... tout s'explique. (il y a 41 minutes)
  • cryoakira
    cryoakira @Sopikey: c'est... le trailer de lancement en fait. (il y a 41 minutes)
  • Sopikey
    Sopikey Ca prive surtout MS d'un gros jeu. Et il devrait cartonner oui, la pub qui passe au ciné est plutôt pas mal [url] (il y a 49 minutes)
  • skiwi
    skiwi @Sopikey: mais est-ce que Destiny va cartonner au Japon ? (il y a 1 Heure)
  • Sopikey
    Sopikey Surtout avec Destiny en exclusivité totale Sony sur l'archipel... (il y a 1 Heure)
  • Sopikey
    Sopikey L'annonce pré-TGS de Sony a complètement eclipsé la sortie de la X1 cette semaine au Japon. Faut dire qu'avec presque 1 an de retard MS n'investit pas en com'. Les chiffres de vente vont être drôles! (il y a 1 Heure)
PreviousNext
  • Game2k
    Game2k Vous pouvez suivre toutes les conférences GamesCom 2014 sur GSY. (il y a 2 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Journée riche aujourd'hui puisqu'à 15h, vous aurez droit à nos vidéos PC de GRID Autopsort, tandis qu'à 18h, ce sera au tour de la review de Soldats Inconnus. (il y a 9 Semaines)
  • Game2k
    Game2k Suivez toutes les conférences E3 sur Gamersyde. Elles seront en ligne 15 minutes avant leur direct. (il y a 11 Semaines)
  • BlimBlim
    BlimBlim Grosse mise à jour de la page jeux, beaucoup plus facile maintenant de trouver des vidéos ou des images :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Lords of Shadow 2 en review en ce matin pluvieux. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Notre review de Left Behind est maintenant agrémentée de 4 (courtes) vidéos. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Après les vidéos, la preview de TitanFall. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer