GSY REVIEW | Switch Mardi 18 juillet 2017 | 17:00

GSY Review : Splatoon 2

GSY Review : Splatoon 2

Alors que la Nintendo Switch se fait toujours rare dans les magasins en France mais aussi partout dans le monde (en témoigne par exemple les incroyables files d’attente formées au Japon par de nombreux potentiels acheteurs), un nouveau jeu exclusif va faire son apparition pour entretenir ce buzz. En effet, Splatoon 2 arrive dans quelques jours et on vous donne notre avis sur cette suite sans plus attendre !




Pour rappel, Splatoon est une licence apparue sur Wii U et qui aura su créer un bel engouement. Avec ses modes multijoueur très amusants et simples à appréhender, auxquels il fallait ajouter une partie solo courte mais sympathique, le jeu aura su trouver son public sans aucun problème. C’est donc avec une impatience non feinte que l’on attendait cette suite sur Nintendo Switch, non seulement pour le plaisir de replonger dans la peinture fraîche, mais également en espérant que le succès de la Switch allait peut-être faire découvrir un excellent titre aux joueurs qui avaient fait l’impasse sur la Wii U. De ce fait, même si Splatoon n’est pas une "nouveauté" à proprement parler, on imagine qu’il bénéficie d’un capital d’attraction assez fort, pour les possesseurs de la machine d'une part, mais également pour ceux n’ayant pas encore craqué. En cinq mois, nous aurons tout de même vu débarquer Zelda BotW, Mario Kart 8, Arms, et si l'on ajoute les jeux des éditeurs tiers, les indés, et le line-up à venir en fin d'année, on peut dire que Nintendo aura passé haut la main le test du planning 2017 de sa nouvelle console.

Le concept de Splatoon est assez simple : vous dirigez un personnage en vue à la troisième personne, celui-ci étant équipé d’une arme qui projette de la peinture. Vous allez ainsi pouvoir recouvrir le sol grâce à celle-ci, mais également certains murs, ce qui va vous permettre d'y plonger en utilisant une transformation de votre avatar. De cette façon, vous pourrez atteindre des plateformes inaccessibles, mais également remplir votre réservoir de peinture. Pas de bouton de recharge donc, il faudra d’abord recouvrir une surface de votre peinture pour faire le plein. La couleur de cette dernière est à ce titre très importante, car en solo comme en multi, elle conditionne tout un tas de choses. Tout d’abord, vous pourrez évidemment occire vos ennemis en leur tirant dessus, mais vous devrez également profiter de l’avantage que vous procure votre peinture en l’aspergeant au maximum sur le terrain de bataille. Outre sa capacité à remplir votre réservoir, une flaque de votre peinture va vous permettre de ralentir le déplacement d’un ennemi qui s'y déplace et de bloquer sa capacité à plonger.



Le même principe s’applique évidemment à votre personnage, aussi faudra-t-il non seulement éviter les tirs ennemis, mais également faire attention où vous poserez les pieds. Afin de varier les plaisirs, de nombreuses armes sont mises à votre disposition, du fusil assez classique, qui asperge la peinture de façon homogène, en passant par le rouleau, qui va vous permettre de recouvrir de grandes surfaces très rapidement, ou encore le sniper. Pas d'inquiétude, le choix est vaste ! Vous allez cependant vite vous rendre compte que chaque arme possède ses points forts, mais également ses points faibles. Qu'il s'agisse de la portée, de la puissance ou bien de la cadence de tir, il va falloir tester chacune des armes afin de vous rendre compte du style de jeu qui vous convient le mieux. Pour le mode héros (équivalent du mode solo), vous ne devriez pas avoir de grandes difficultés à avancer, ce peu importe l’arme sélectionnée ; vous progresserez donc avec un réel plaisir dans les nombreux niveaux. En multi, c’est une autre histoire, car il est primordial d’optimiser au mieux ses compétences et de bien choisir son équipement pour s'en sortir.

En plus du tir principal de votre arme, vous disposerez également de deux capacités supplémentaires, appelées secondaire et spéciale. Le tir secondaire pourra par exemple envoyer une sorte de bombe collante pendant que la capacité spéciale créera un bouclier capable d'absorber un tir pour tous les joueurs de votre équipe. Chaque arme possède un combo secondaire/spécial qui lui est propre, certains étant plus offensifs que d’autres. Là aussi, le choix vous appartient, ce qui ouvre un aspect stratégique intéressant. Avant d’acheter une nouvelle arme, vous pourrez l’essayer au préalable dans un environnement dédié, une chose appréciable pour vous faire une première idée avant de dépenser vos pièces durement acquises pendant vos matchs. Les armes ne seront pas les seules items à acheter dans le jeu, puisque vous pourrez également améliorer votre équipement avec de nouveaux vêtements. Là encore, chacun d’entre eux aura droit à des capacités spécifiques, allant de la recharge plus rapide de votre réservoir principal à l'amélioration de votre vitesse de nage dans la peinture.



Prenons désormais un peu de temps pour décrire les matchs classiques ou "Turf Mode". L'objectif est de travailler en équipe pour recouvrir le sol de votre peinture, tout en étant confronté à une équipe adverse qui aura évidemment le même but. Vous pourrez évidemment utiliser toutes les armes disponibles pour ces combats où la recherche du kill ne sera pas votre priorité. Bien entendu, des combats acharnés auront lieu lorsque vous croiserez l'un de vos adversaires, mais la condition de votre victoire n’est pas nécessairement liée à votre réussite dans les gunfights. Vous pourrez donc être extrêmement utile à votre équipe même sans avoir un ratio kill/death de PGM. La meilleure solution est d'ailleurs parfois de se rendre à un endroit où les combats ne font pas rage pour asperger votre peinture sur toute la zone, et ainsi donner un avantage non négligeable à votre équipe. À la fin de la partie, l’équipe qui a recouvert le plus de surface au sol avec sa propre peinture remporte la victoire. Peu importe le résultat, vous gagnerez à chaque fois de l’expérience et des pièces à dépenser dans vos achats d’armes ou d’équipements, ce qui assure une progression régulière à tous les joueurs.

Une fois le niveau 10 atteint, vous pourrez enfin participer aux matchs pro. Trois types de rencontres y sont accessibles : Défense de Zone, Expédition Risquée et Mission Bazookarpe. Dans Défense de zone, vous combattrez pour le contrôle de différentes zones de la map. Dans le mode Expédition Risquée, vous devrez recouvrir de peinture une tour mobile. Une fois que vous en aurez pris possession , la tour se déplacera vers le territoire de l’adversaire tout en passant par des checkpoints obligatoires, la victoire étant acquise lorsque vous l’aurez amenée au bout de son chemin. Pour finir, la Mission Bazookarpe demandera à votre équipe de transporter un objet spécial (le Bazookarpe donc) jusqu'à la base ennemie. La personne ayant la charge du Bazookarpe verra sa vitesse de déplacement diminuée, mais en contrepartie sa puissance de frappe sera nettement augmentée. Un mode League Battle sera également accessible lorsque vous aurez atteint le rang B- en matchs pro. Ici, le niveau de jeu augmente et le challenge se corse car seul les meilleurs pourront y accéder.



Et ce n’est pas terminé ! Le mode Salmon Run est un mode coopératif dans lequel vous et trois autres personnages devrez récolter des œufs. Une sorte de variante du mode horde en quelque sorte. Vous aurez également accès au mode Héros, dont nous vous avons déjà parlé, un mode solo très plaisant avec des niveaux bien construits et des batailles contre des boss très sympathiques. Niveau contenu, on peut donc aisément varier les plaisirs, avec ces nombreux modes de jeux bien distincts et tous très amusants, que l'on y joue seul ou à plusieurs. Petite clarification à propos du multijoueur, il sera gratuit jusqu’en 2018, vous n’aurez donc pas besoin (pour l’instant) de vous abonner au service payant de Nintendo pour en profiter. Une application nommée SplatNet2 sera disponible pour le lancement du jeu, et vous pourrez y consulter les plannings, classements, statistiques des 50 derniers matchs, mais elle vous servira également à créer des salons privés et gérer vos invitations pour jouer.

Le passage sur Switch s'est fait de façon agréable pour Splatoon, et même si l’aliasing est parfois assez prononcé en mode dock, le rendu global reste très satisfaisant. Le tout étant proposé à un framerate constant de 60 fps, difficile d'y trouver à redire ; on insiste d’ailleurs sur la fluidité sans faille du jeu, car nous n’avons jamais ressenti la moindre baisse de framerate, quelle que soit la situation de jeu. C’est tout de même fortement appréciable et on peut louer l’effort fait par Nintendo sur ce point. En mode portable, comme c’est souvent le cas sur Switch, la baisse de résolution ne gêne absolument pas, et le rendu nous semble même encore un peu supérieur, tout en gardant une fluidité exemplaire. Vous ne devriez pas non plus avoir de mal à jouer correctement à Splatoon, peu importe le type de maniabilité choisi. Même si le pad Pro garde notre préférence, le jeu est en effet parfaitement jouable avec les Joy-Con, et on vous conseille au passage de vous entraîner un peu avec le mode de visée hybride joystick/motion control. En bougeant votre manette, vous pourrez ainsi déplacer la caméra comme on pouvait déjà le faire sur Vita dans Uncharted ; si cela peut être déroutant pour les non initiés, le gain en précision devient vite un atout non négligeable avec le temps.



Verdict


Le premier Splatoon avait réussi à créer un bel engouement à sa sortie, et il ne fait aucun doute que sa suite va suivre le même chemin. Plus évolution que révolution, Splatoon 2 peaufine quelques aspects sans bouleverser sa composition, et ajoute quelques éléments pour améliorer la recette qui a fait le succès de l’opus précédent sur Wii U. Ces évolutions nous semblent d'ailleurs largement suffisantes pour conseiller aux accrocs de la licence de sauter le pas et basculer sur Nintendo Switch. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les joies des éclaboussures de peinture, le choix n’est pas bien difficile, et à moins d’être complètement hermétique à l'aspect multijoueur, il serait bien dommage de passer à côté d’un titre de cette qualité.



Les plus


+ Les nombreux modes de jeu
+ Beau et fluide en toutes circonstances
+ Des maps funs et bien construites
+ Prise en main immédiate
+ Des affrontements assez tactiques
+ De nombreuses armes bien différentes
+ Durée de vie colossale en multi …


Les moins


- … mais plus limitée en solo
- L’aliasing assez tenace
- L’absence de chat vocal en natif dans la console

Gameplay Hero #1
Gameplay Hero #2
Turf Mode - Musselforge Fitness
Turf Mode - Moray Towers

Tous les commentaires

Commentaire du 18/07/2017 à 20:27:43
il me faut une switch!!
Commentaire du 18/07/2017 à 20:52:36
Chouette test, merci tonton!
Commentaire du 19/07/2017 à 10:48:14
Jamais été hypé par ce jeu, cette suite ne changera pas la donne, c'est tout simplement pas pour moi.
Commentaire du 19/07/2017 à 11:48:38 En réponse à Dazman
Le mode solo du premier était bien fun et contrairement à beaucoup c'est le truc que je préfère dans Splatoon.
Commentaire du 19/07/2017 à 16:19:26
Super review Davton ! Vivement ce weekend pour y remettre le nez !
Commentaire du 23/07/2017 à 10:36:52
Merci pour la review ! Dommage pour l'aliasing encore trop présent :/

A propos du jeu
  • Splatoon 2
  • SWITCH
  • Edité par Nintendo
  • Developpé par Nintendo
  • Sortie française: Dispo
  • Sortie américaine: Dispo
  • Sortie japonaise: Dispo


Quoi de neuf ?
  • Blackninja
    Blackninja Ambiance^^ [url] (il y a 1 Heure)
  • czouper
    czouper Moi je m’éclate sur battle royale de fortnite !! (il y a 11 Heures)
  • notourious67
    notourious67 @LC71: j'imagine et hâte de tester :) (il y a 1 Jour)
  • bosozoku
    bosozoku Oh ! Un Dadator sauvage est apparu !! ^^ (il y a 1 Jour)
  • LC71
    LC71 @notourious67: alors je te raconte pas sur PUBG.c est encore plus dure (il y a 1 Jour)
  • notourious67
    notourious67 @DJOJO843: oui peut être la j'ai fait que du solo (il y a 1 Jour)
  • DJOJO843
    DJOJO843 @notourious67: faut jouer en team ;) (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer