GSY REVIEW | Wii U Mercredi 2 septembre 2015 | 16:00

GSY Review : Super Mario Maker

GSY Review : Super Mario Maker

Les fans des aventures du plombier moustachu ne sont pas vraiment à la fête sur Wii U, le dernier jeu le mettant en scène datant maintenant de près de 2 ans. Et pourtant, il sera de retour dans quelques jours avec Super Mario Maker, un jeu donnant les pleins pouvoirs à l’imagination fertile du joueur en mal de plateforme. Après un New Super Mario Bros. U intéressant mais peu novateur et un Super Mario 3D World également assez classique, sommes-nous en présence d'un épisode bouche-trou ou d'une véritable évolution ?




C'est l'histoire d'un make

Même si les deux derniers opus sur Wii U n’étaient pas de mauvais jeux, ils nous avaient malheureusement laissé une impression étrange, comme si le développeur japonais avait cédé à la facilité, tant au niveau de la réalisation de ses jeux que de leur conception elle-même, avec la disparition de l'étincelle supplémentaire que Nintendo savait pourtant si bien insuffler à ses productions par le passé ; un constat amer que de nombreux joueurs déploraient évidemment. On pouvait également déjà se poser quelques questions sur les intentions du constructeur envers sa console de salon vu le manque d’ampleur et de panache des aventures de sa mascotte légendaire. Depuis, l’annonce de Super Mario Maker a divisé les joueurs en ses temps assez sombres pour la firme de Kyoto, et c'est bien peu de le dire. Véritable jeu à part entière ? Simple en-cas pour assouvir quelque peu la soif vidéoludique des gamers ? Beaucoup de questions se posaient alors, et avec les rumeurs se faisant de plus en plus insistantes à propos de la NX, la supposée prochaine console de salon, l’inquiétude n’était pas feinte.

Et pourtant, les craintes s’envolent assez vite au contact du jeu. Si les débuts nous mettent en situation directement dans le niveau 1-1 du tout premier Mario, le tutorial de la partie construction fait rapidement son apparition. Ce qu’on aurait pu assimiler à une petite feature sympathique s’ajoutant à un énième jeu de plateforme est au final un véritable plaisir à utiliser. Se mariant parfaitement aux capacités tactiles du Gamepad, on prend très vite la mesure des possibilités de création et c’est un véritable plaisir d’imaginer des pièges particulièrement retors. Les différents blocs, ennemis ou autres étant assez limités en nombre au départ, les niveaux créés sont assez simples et il est assez difficile de varier les situations. Puis, de nouveaux éléments viennent s’ajouter au fur et à mesure, ce qui propose forcément de nouvelles approches lors de la création. S’il n’est pas le premier à proposer ce système de création - on pense entre autres à LittleBigPlanet -, l’apport de l’écran tactile est incomparable tant il facilite les choses.



Piece maker

Tout est d’une simplicité et d’une fluidité admirable lors de la création d’un niveau. La sélection d’un item se fait de façon très naturelle en posant le stylet et en le déplaçant à l’endroit désiré. Libre à vous ensuite d’ajouter un bloc avec des pièces à l’intérieur, un power-up ou même un ennemi dissimulé. En quelques secondes, le principe est assimilé et les tutoriaux extrêmement bien pensés. Comme nous vous le disions un peu plus haut, le contenu de départ est assez limité et permet donc de prendre ses marques avec les différents outils proposés. Le jeu ajoutant de nouveaux contenus à intervalles réguliers, il est rapidement possible de modifier le background des niveaux ainsi que leur design, allant du premier jeu Mario au look plus récent, mais avec un charme bien différent d’un New Super Mario. Avec l’expérience, les niveaux confectionnés se font de plus en plus fous et vient alors l’envie de partager nos créations avec la terre entière.

Et cela tombe bien, car pour une fois, le Miiverse est très bien incorporé à l’expérience. Tout est parfaitement en phase et, que cela soit pour partager ou récupérer de nouveaux niveaux, tout se fait le plus simplement du monde. Les Mii les plus prolifiques proposent déjà quelques niveaux très bien conçus et parfois même très difficiles - mettant ainsi vos nerfs à rude épreuve. Sachez tout de même que pour publier votre nouveau bébé, il est obligatoire de pouvoir le terminer vous-même avant la mise en ligne, ceci dans le but évident d’éviter des passages infranchissables. L’interface est également très claire et permet de classer les utilisateurs selon quelques critères, comme la popularité par exemple. Il est également possible de "suivre" l’activité de quelqu’un afin d’être informé de toute nouvelle mise en ligne le concernant, un bon moyen d’être abreuvé en nouveau contenu de façon illimitée. On attend d’ailleurs avec impatience l’arrivée du jeu dans les bacs pour voir des milliers de nouveaux contributeurs.



Un make qui a du stylet

La durée de vie est donc potentiellement infinie, le frein majeur étant à l'évidence l’imagination des joueurs, mais pas que. En effet, même si les possibilités sont assez importantes, tout n’est pas forcément réalisable. On pense entre autres à l’absence de vrais boss, mis à part Bowser. Seuls quelques ennemis un peu plus gros et coriaces que les autres sont présents. Tout le jeu va donc reposer sur la capacité à créer et à alimenter le jeu grâce aux outils proposés. N’étant pas particulièrement doués pour l’architecture et le level design, les quelques niveaux que nous avons créé sont sympathiques mais pas forcément inoubliables, contrairement à d’autres, bien plus imaginatifs. Le risque est donc de voir apparaître des levels se ressemblant fortement avec le temps, et cela ne pourra pas être vérifié avant quelques semaines. L'un des grands regrets est à n’en pas douter l’absence de mode multijoueur qui, s’il peut s’expliquer sur les niveaux avec des designs assez anciens, manque tout de même au design New Super Mario.

Pour le reste, très peu de choses à dire finalement puisque l'on est face à un Mario 2D des plus classiques. Graphismes, musiques, jouabilité, on est en terrain connu et même si le cœur du jeu se trouve dans l’éditeur, il ne faut pas occulter la présence de plusieurs dizaines de niveaux inclus dans le jeu, certains étant particulièrement bien pensés. Nous sommes par contre assez étonnés par la facilité à utiliser les outils online du jeu et la présence très agréable du Miiverse. Après Splatoon, Nintendo est en train de nous prouver, voire même de se prouver, qu’il sait développer des jeux dans l’air du temps, avec des composantes online et sociales omniprésentes et très bien intégrées. On espère que l’essai ne sera pas vain et sera suivi de plusieurs transformations dans le futur. Car si l’on peut douter de la politique et de la direction prise parfois par Nintendo, on pourra difficilement remettre en cause le talent dont font preuve les développeurs lorsqu’il s’agit de proposer des expériences parfaitement calibrées.



Verdict


Avec son éditeur d’une simplicité redoutable, Super Mario Maker réussit à nous proposer des outils suffisamment élaborés pour jouer au level designer en herbe. Avec une intégration idéale du Miiverse et des fonctions de partage très rapides, la durée de vie du titre n’aura de limite que l’envie des joueurs de proposer de nouveaux contenus ; vous pourriez donc bien découvrir de nouvelles perles de créativité d'ici quelques mois. C’est pourtant aussi ce qui pourrait s’avérer être le point faible d’un jeu, qui sera fortement impacté par la présence d’une communauté active autour de cet éditeur de niveaux. Il convient donc de rester mesuré sur la réussite de Nintendo dans le temps, mais le postulat de départ est très alléchant et nous avons hâte de découvrir les prochains partages de niveaux dans les semaines suivant la commercialisation du jeu.



Les plus


+ L’éditeur tellement simple d’accès
+ Le Miiverse enfin bien exploité
+ Les fonctionnalités de partage très pratique
+ Le plaisir de partager et de découvrir


Les moins


- Dépendant d'une véritable communauté active autour du jeu
- L’absence de mode multi
- Le système de déblocage du contenu dans le temps

Tutorial
10 Mario Mode - 1
10 Mario Mode - 2
Custom Level 1
Custom Level 2
Custom Level 3

Tous les commentaires

Commentaire du 02/09/2015 à 16:09:05
Je suis content de lire des retours si positif, mais je reste toujours intrigué de voir ce logiciel mis en avant par la firme au détriment par exemple d'un bon gros Mario 3D.

Je vais me laisser tenter pour mes enfants ..... ou pour moi même ^^
Commentaire du 02/09/2015 à 18:34:37
Pas convaincu non plus. Mais c'est sympa de proposer ce genre de choses pour ceux qui aiment.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • nakadai
    nakadai @Dazman: tu es de Nantes ? (il y a 4 Heures)
  • Dazman
    Dazman @badogidon: ce qui se passera a Juan les Pins restera a Juan les Pins ;) (il y a 8 Heures)
  • badogidon
    badogidon @Dazman all inclusive ça comprend la coke et les putes? Bon sejour ;) (il y a 9 Heures)
  • Dazman
    Dazman bah moi je suis a Nantes pret a embarquer pour Nice pour mes 3 jours de séminaire all inclusive ;) (il y a 9 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Blackninja: Ah mince :/ (il y a 10 Heures)
  • Dalariel
    Dalariel @Lynn0ne: Félicitations :) (il y a 10 Heures)
  • Lynn0ne
    Lynn0ne merci les amis. je suis joie. enfin jusqu'à mars. :D (il y a 22 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 9 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer