GSY REVIEW | 3DS Mercredi 2 avril 2014 | 22:05

GSY Review : Yoshi's New Island

GSY Review : Yoshi's New Island

Plusieurs années après ses dernières aventures sur Nintendo DS, Yoshi revient dans un nouvel épisode baptisé sobrement Yoshi's New Island sur 3DS. Aux cotés des Donkey Kong, Mario, Rayman et autres Sonic, le jeu peut-il s’imposer comme un must-have de la plate-forme ? Réponse à l’intérieur de notre review complète.




Yoshimura

Ne tournons pas autour du pot, comme souvent avec les productions Nintendo, l’histoire n’est pas bien compliquée : Mario et son frère Luigi, tout bébés, sont livrés par erreur par une cigogne à la mauvaise adresse. S’ensuit une altercation avec Kamek, le grand méchant de l’histoire, qui va kidnapper le pauvre Luigi et laisser Mario tomber sur l’île des Yoshi. N’écoutant que son courage et sa bravoure, il va alors partir à l’aventure pour retrouver son frère grâce à l’aide bienvenue de ses nouveaux amis. Point de révolution avec ce nouvel opus donc, la trame principale étant exactement la même que celle du précédent volet. L’essentiel de votre progression dans les niveaux est lié à la capacité de Yoshi à avaler ses ennemis : ces derniers pourront être transformés en œuf que notre monture pourra alors projeter dans toutes les directions pour supprimer d'autres adversaires par exemple. Au cours de l’aventure, de nombreux objets pourront être récupérés, allant de des classiques pièces jaunes en passant par les pièces rouges, plus rares, ou encore des fleurs et autres étoiles. Si le jeu est assez court si vous le parcourez en ligne droite, la rejouabilité est cependant assez importante grâce à cette abondance d’objets à ramasser, certains étant plus ou moins bien cachés. On regrette seulement que certains d'entre eux n’apparaissent qu’en "touchant" certaines parties du décor, si bien que l’on se retrouve parfois à tâtonner, à avancer à l’aveugle en espérant faire apparaitre par bonheur le dernier item qu’il nous manquait dans un niveau.

Le jeu étant d’une facilité déconcertante, cette quête aux objets représente le seul vrai challenge. Selon votre façon d’aborder l’île, cela constitue d’ailleurs une force ou une faiblesse : vous ne serez jamais en difficulté en contrôlant Yoshi. Les niveaux s’enchainent sans le moindre problème, pas de suite de sauts nécessitant un timing parfait, pas d’ennemis en surnombre. Dans le pire des cas, si vous êtes bloqué, le jeu aura la bonté d’offrir à Yoshi des "ailes" qui lui permettront de se défaire des passages les plus corsés - une aide devenue assez courante dans les productions Nintendo. Au rayon des nouveautés, on rencontrera quelques passages où Yoshi se transforme en divers objets (chariot, luge, hélicoptère). Ces petites séquences profitent des capacités gyroscopiques de la 3DS et, sans être inoubliables, elles permettent de varier quelque peu les plaisirs de l’aventure. A noter également la possibilité pour Yoshi d’avaler des ennemis de très grande taille, ce qui lui permettra de créer un œuf gigantesque qui lui donnera la capacité de détruire des portions complètes du décor, ou encore de marcher sous l’eau !



Pastel de nata

Graphiquement, le jeu hérite des couleurs pastels et du coup de crayon de ses ainés. Un style bien particulier qui est finalement une marque de fabrique de la série. Le rendu est des plus agréables et est d’ailleurs plutôt accentué si l'on active la 3D stéréoscopique. Bien sûr, à la différence d’un Super Mario 3D World, le gameplay ne tourne absolument pas autour des perspectives et des profondeurs, mais les titres bonifiés par l’utilisation de la fonction 3D de la console sont finalement assez rares, il faut le souligner. La fluidité est de mise également, l’intégration de certains éléments en 3D assez efficace et la partie sonore, discrète mais efficace, nous permet de dresser un constat plutôt correct sur le plan de la réalisation. Point de remarque particulière à faire sur la jouabilité, le dinosaure vert se contrôlant au doigt et à l’œil. Il en va de même pour les séquences tirant partie des fonctions gyroscopiques de la console.

Au niveau du contenu, outre l’aventure principale qui se boucle assez rapidement pour qui est un minimum habitué au genre, la recherche des objets cachés est assez longue et rallonge considérablement la durée de vie du titre. Cette quête n’est d’ailleurs pas vaine puisqu’elle va vous permettre de débloquer un certain nombre de niveaux bonus. A noter également la présence d’un mode 2 joueurs vous permettant d’accéder à 6 mini jeux dédiés. Des activités plutôt basiques (récolter le plus de pièces, détruire des ballons) qui nous pousse à dire que cet ajout, qui partait évidemment d'une bonne intention, est finalement assez anecdotique et ne vous retiendra pas très longtemps.





Verdict


Se renouveler dans un domaine aussi "classique" que le jeu de plate-forme n’est pas chose aisée. Parmi ses principaux acteurs, tous bénéficient de petites touches personnelles : Donkey a pour lui sa plastique aguicheuse et son level design ultra soigné, Mario possède un gameplay éprouvé depuis de nombreuses années, Rayman dispose d’un rendu magnifique (même si le jeu est moins fluide dans sa version portable), et enfin Sonic use de sa rapidité légendaire. Yoshi possède également ses caractéristiques propres et ne joue pas la surenchère : avec son style très enfantin et pastel ainsi que sa quasi absence de difficulté, il se veut abordable et agréable, ciblant clairement un public jeune. Le jeu est finalement très proche des anciens opus, peut être trop d'ailleurs. On aurait en effet apprécié un level design un peu plus recherché et des confrontations face aux boss un peu plus mémorables. Malgré tout, Yoshi’s New Island est un jeu plaisant qui, peut-être par manque d’ambition, ne parviendra pas à s’ériger au rang d’incontournable de la portable de Nintendo. Mais si l’aventure ne vous laissera pas un souvenir impérissable une fois bouclée, vous y passerez néanmoins un bon moment. Ce n'est déjà pas si mal non ?

Tous les commentaires

Commentaire du 02/04/2014 à 23:19:44
J'aurais bien aimé quelques vidéos, c'est vrai que c'est fort mignon ^^. C'est dommage quand même que Nintendo casualise autant ses licences.
Commentaire du 02/04/2014 à 23:35:29
Davton est trop paresseux pour faire des vidéos. :p
Commentaire du 02/04/2014 à 23:43:24 En réponse à Driftwood
Et pas assez riche ^^
Commentaire du 02/04/2014 à 23:46:16 En réponse à davton
Les gens qui ne sont pas riches ne le sont pas parce qu'ils sont feignasses. CQFD.
Commentaire du 02/04/2014 à 23:53:30 En réponse à Driftwood
PDF envoyé !
Commentaire du 03/04/2014 à 09:58:29
Merci Davton, toujours plaisant à lire tes articles. :)
je languis surtout le prochain Kirby qui me semble bien plus original.

edit : Avez vous été invité par Nintendo pour tester MK8? Vous avez assez fayoté pour cela?
Posté par GTB
C'est dommage quand même que Nintendo casualise autant ses licences.
Prout! Propos bateau détecté!
Commentaire du 03/04/2014 à 11:27:09 En réponse à Musimon
On vient de me le proposer suite à l'envoi du lien. Mais pas certain d'avoir quelqu'un de disponible en fonction de la date qu'ils vont me donner. Mais bon, ça fait un peu invitation à l'arrache après tout le monde. :(
Commentaire du 03/04/2014 à 13:45:56
Même si Kirby Triple Deluxe sera probablement du même acabit que ce Yoshi sur 3DS, je pense qu'il me séduira plus et qu'il est préférable que je conserve un bon souvenir du Yoshi's Island sur Snes.

Ça sent le "portage" trop facile sur 3DS et même pas optimisé aux petits oignons… qui vise vraiment une population de (très) jeunes joueurs. Alors que les nostalgiques de Super Mario World 2: Yoshi's Island doivent avoir facilement 30/40 ans en 2014.
Ça passe moins bien à 40 balais que quand on en avait 20 ! Nintendo semble un peu oublier cette tranche de joueurs, ceux qui ont fait le succès de la Nes et Snes. :(
Commentaire du 03/04/2014 à 16:11:10 En réponse à Musimon
Posté par Musimon
Prout! Propos bateau détecté!
Bah c'est un peu le propos de la review. On avance sans le moindre challenge -éventuellement si on collecte- et c'est pas la première fois que je lis ça dernièrement sur les jeux N. C'est plutôt dommage d'avoir une telle maitrise de ce genre de jeu et d'en faire une simple balade.
Commentaire du 04/04/2014 à 05:07:58
Tu joues avec les mots!
Tu évoques à la lecture de ce test, que tous les jeux Nintendo se casualisent.

Les jeux Nintendo se veulent facile pour atteindre la fin, mais bien plus délicat dés que l'on se lance dans le 100% Chaque joueur peut y trouver son compte.

Au niveau du contenu, outre l’aventure principale qui se boucle assez rapidement pour qui est un minimum habitué au genre, la recherche des objets cachés est assez longue et rallonge considérablement la durée de vie du titre. Cette quête n’est d’ailleurs pas vaine puisqu’elle va vous permettre de débloquer un certain nombre de niveaux bonus.


C'est quelque chose d'assez récurrent dés que l'on parle de jeux BigN en critique négative, je l'ai même lu dernièrement ici pour DK tropical Freeze "C'est trop facile, je suis arrivé à la fin en ligne droite." Nintendo veut que ces titres soient tout public. Ils y arrivent souvent, faut-il que les joueurs aguerris ne se donnent pas les objectifs que Nintendo réservent aux enfants de 5 ans.

Si tu joues à Pikmin3, tu verras, ce soft est très facile pour le finir, ma fille de 5 ans y arrive en partie, mais pourtant je continue à y jouer après 200h, réaliser des scores parfait est réservé à une élite(je n'en suis pas encore).

Comme Nintendo vise un public si large, aux deux extrèmes, parfois il se prend les pieds dans le tapis comme dans le mario de la 3DS qui offre un challenge au rabais.

Prends Super Luigi U Bros sur WiiU, et on verra si tu dis encore que Nintendo casualise ses licences.

IL y a énormément de challenge sur les jeux Nintendo. Faut-il y jouer pour s'en rendre compte.
Commentaire du 04/04/2014 à 08:46:06 En réponse à Musimon
Ce n'est pas la peine de t'énerver pour si peu. ^^
Commentaire du 04/04/2014 à 08:54:49
J'avoue avoir déposé ici ou là quelques piques faciles, agrémentant de façon offensive le débat ^^

Et de toute façon "si peu" n'est pas concevable dés que l'on parle de Nintendo!
Mais je reste Zen en toute circonstance.
http://media1.giphy.com/media/9mQuzr75YPEU8/giphy....
Commentaire du 04/04/2014 à 15:13:10 En réponse à Musimon
Je le lis plus qu'avant si tu préfères. Et c'est pas d'un manque de challenge dont je parle, c'est d'une avancée sans le moindre challenge. Mes souvenirs me font peut-être défaut mais N ça n'a pas toujours été ça ^^. Et oui, Super Luigi a justement eut des retours comme quoi il y a plus de challenge et c'était plutôt bien vu. Et cette tendance je l'avais déjà moi même constaté. La première fois où ça m'a sauté aux yeux c'est quand j'ai fait New Mario DS (depuis le "nouveau Big N" j'ai donc envie de dire :s)

Nintendo essaye de ratisser très très large oui. Trop peut-être pourrait-on leur reprocher. En général c'est problématique comme approche. Square vient, encore, de l'admettre publiquement. Surtout que vu le genre de leurs jeux, N repose le challange sur les collectibles. Choses pas souvent perçu comme passionnante.

Après ne saute pas au plafond, c'est une tendance générale. Je dis simplement que c'est un peu dommage qu'elle touche N aussi. Rien de dramatique ;). Si j'vavais la 3DS c'est pas ce détail qui m'aurait empêcher d'acheter ce Yoshi (mon perso N :p).
Commentaire du 04/04/2014 à 15:20:54 En réponse à GTB
Je fais du fan-service pro nintendo car c'est un jeu qui m'amuse beaucoup, et mine de rien, je trouve que l'on s'échange des points de vue intéressants. Les blabla où l'on est tous d'accord ne m'intéressent pas. Et puis je veux être au premier rangs pour admirer le spectacle à venir de Nintendo, comme si à l'approche d'un tsunami, je m'installais sur une plage pour admirer le spectacle :
-soit Nintendo implose, et ça peut arriver très vite. Je ne veux pas être aigri comme pour Sega et je vais assister au spectacle de leur déchéance en me délectant,
-Soit Nintendo se réveille, et font se que tout le monde espère d'eux, et ils redeviennent super star, et je viendrais vous narguer ^^ !

J'ai l'impression qu'il n'y aura pas d'entre deux!
Commentaire du 04/04/2014 à 15:29:06 En réponse à Musimon
Quand je vois la Wii-U et ses jeux N, j'ai aucun doute sur le fait qu'elle a beaucoup à donner et que l'univers Nintendo peut franchir un Cap. Ils se sont très mal préparés.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • Dazman
    Dazman @badogidon: ce qui se passera a Juan les Pins restera a Juan les Pins ;) (il y a 3 Heures)
  • badogidon
    badogidon @Dazman all inclusive ça comprend la coke et les putes? Bon sejour ;) (il y a 4 Heures)
  • Dazman
    Dazman bah moi je suis a Nantes pret a embarquer pour Nice pour mes 3 jours de séminaire all inclusive ;) (il y a 4 Heures)
  • SweeneyTodd
    SweeneyTodd @Blackninja: Ah mince :/ (il y a 5 Heures)
  • Dalariel
    Dalariel @Lynn0ne: Félicitations :) (il y a 5 Heures)
  • Lynn0ne
    Lynn0ne merci les amis. je suis joie. enfin jusqu'à mars. :D (il y a 17 Heures)
  • kinghonk
    kinghonk @bosozoku: si dalle flinguée ( cassée) sav conpliqué. (il y a 18 Heures)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a 9 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Programme chargé aujourd'hui. Gravity Rush Remastered atterrira dans la journée, notre preview de Far Cry Primal à 18h avec des vidéos, enfin The Witness devrait avoir droit à quelques extraits PS4. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood En principe, nous vous donnons rdv demain soir 20h30 pour jouer à Just Cause 3. (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer