GSY REVIEW | PC, PS4, Xbox One Mardi 8 décembre 2015 | 19:15

Que vaut The Crew : Wild Run

Que vaut The Crew : Wild Run

Trois semaines après la sortie de The Crew: Wild Run, nous revenons sur les forces et les faiblesses de l'extension du jeu développé par Ivory Tower. Le titre venant tout juste de fêter sa toute première bougie, il est en effet l'heure de faire le bilan de notre retour dans l'Amérique virtuelle du studio lyonnais. On profite donc de la petite accalmie des sorties pour vous proposer un petit peu de lecture quasi hivernale.
MAJ : Ajout d'une image annonçant le contenu à venir dans Wild Run.




US of AAA

Pour qui avait un peu souffert des limitations graphiques de The Crew à sa sortie en décembre 2014, cette fin d'année 2015 aura apporté un réconfort bienvenu avec la mise à disposition gratuite d'une vraie mise à jour visuelle. Comme nous l'expliquait Fergus dans notre live dédié à Wild Run, le studio a toujours considéré que les améliorations cosmétiques ne pouvaient être facturées au joueur, ce qui impliquait de trouver un compromis pour satisfaire Ubisoft, en proposant des ajouts de gameplay, payants eux. Contrairement à ce que certains confrères ont pu dire, l'effort fourni pour permettre enfin à l'esthétique du jeu de répondre aux exigences actuelles est indéniable. Déjà doté d'environnements riches en détails, The Crew se voit réellement sublimé par l'arrivée du PBR (Physically Based Rendering) et d'effets de météo dynamiques (pluie et neige). Si le rendu de ces derniers n'égale pas l'impressionnant DriveClub et ses tracés fermés, l'ajout est néanmoins très appréciable et accentue l'immersion en vue cockpit. On redécouvre donc avec plaisir la map gigantesque du jeu original, et si tout n'y est pas encore parfait, il est souvent difficile de se dire qu'il ne s'agit pas d'une suite, mais du même titre que l'an passé remis à neuf.

Certains éclairages sont certes moins réussis que d'autres, l'effet route mouillée reste un brin exagéré à notre goût, le passage du soleil à la pluie (ou inversement) souvent trop rapide, mais dans l'ensemble, la partie visuelle est enfin à la hauteur des ambitions du studio. Il est cependant dommage que la conduite ne soit pas plus impactée par les conditions météorologiques, car même en gardant un esprit très arcade, il aurait été possible de proposer un réalisme accru à ce niveau. Autre regret pour les possesseurs de PC plus modestes, le lifting graphique n'est pas sans conséquences sur les performances du jeu. C'est assez logique dans un sens, mais on peut difficilement blâmer les joueurs mécontents qui ne peuvent plus profiter du jeu de manière décente parce qu'il est devenu bien plus gourmand. À noter d'ailleurs que même sur des configurations musclées, il subsiste toujours un problème de stutter désagréable qui nuit à la fluidité alors même que le compteur FPS ne bronche pas. La baisse des options graphiques ne résolvant pas le problème, il s'agit à l'évidence d'un bug dans le moteur lui-même, mais dont de nombreux joueurs se plaignent déjà depuis plusieurs mois.



Merci biloot

En plus de l'aspect graphique, le moteur physique a également eu droit à quelques ajustements depuis l'année dernière. En décidant d'assumer son parti pris arcade jusqu'au bout, The Crew: Wild Run cherche à procurer le plaisir immédiat en évitant de trop frustrer le joueur. Les collisions ont donc été affinées, pour le hors piste notamment, ce qui permet aux véhicules d'éviter des accidents trop fréquents qui les mettraient les quatre roues en l'air. On aurait aimé que le mode hardcore profite de la mise à jour pour assumer un peu mieux son nom - en lorgnant un peu plus vers le réalisme, à la manière de celui du premier TDU -, mais au final, les sensations pad en main sont nettement plus réussies. On osera même dire que nous les préférons largement à celles procurées par la cuvée 2015 de Need for Speed, qui en plus de proposer une ville déserte, se joue vraiment dans un mouchoir de poche. Là où le titre d'EA s'en sort mieux cependant, c'est sur la gestion des réglages qui ne dépend pas, au contraire de The Crew, d'une évolution typée RPG. Ceux qui n'avaient pas vraiment adhéré au système de progression du jeu d'Ivory Tower (le gain de pièces de différents niveaux en fonction de son avancement et/ou de ses performances) devront donc se faire une raison.

D'autant que l'équipe a désormais incorporé le "smart loot", qui ne limite plus les récompenses aux seules pièces mécaniques, mais offre également des peintures et des équipements purement cosmétiques (jantes, ailerons, etc.). D'abord perplexes quant à ce choix, nous avons fini par comprendre que le but était de contrer la tentation forte du grinding qui nous a tous poussés à enchaîner les défis de saut pour faire progresser chacun de nos véhicules. La volonté du studio était surtout d'amener les gens à diversifier les gameplays et à faire ce qui les amuse tout en étant récompensés, au lieu de ne profiter que de l'un des très nombreux aspects du jeu. C'est très certainement aussi une occasion de répondre aux critiques sur les prix très élevés de tout ce qui touchait à la personnalisation des véhicules. On pourra donc arborer fièrement une belle livrée Lapins Crétins sans avoir dû dépenser des crédits durement gagnés que l'on pourra alors garder pour investir dans une nouvelle voiture. D'un autre côté, en se limitant aux défis que l'on croise sur la route, les chances d'obtenir de nouvelles pièces pour améliorer sa monture sont sans doute moins importantes pour les joueurs de niveau 50, ce qui les obligera à se tourner vers la colonne vertébrale de Wild Run : le Summit.



Plan drag

Abandonnant toute dimension narrative au profit d'un festival communautaire, The Crew : Wild Run apporte évidemment quelques nouveautés de gameplay, celles-là même qu'il faudra payer la somme non négligeable de 30€. Au programme, quatre nouvelles specs intégrées dans les épreuves mensuelles proposées au sein même du Summit. Monster trucks, dragsters, drift cars et surtout motos ne seront donc disponibles que si vous décidez de craquer pour l'extension (à moins d'opter pour l'édition Wild Run pour environ 50€ si vous ne possédez pas l'original). Ces nouvelles specs qui répondent à la demande de la communauté amènent un soupçon de fraîcheur, même si certaines s'avèrent plus marquantes que d'autres. Le monster truck par exemple, offre des sensations arcades assez réussies malgré une conduite qui manque de subtilité. On s'amuse donc dans les arènes prévues à cet effet, ou dans des virées hors pistes facilitées dans les zones rocailleuses. Il est toutefois dommage que les figures réalisables au pad n'aient pas été pensées pour les joueurs équipés d'un volant (même s'il est toujours possible d'avoir les deux types de contrôleurs actifs en même temps). Le drift demande un temps d'adaptation pour atteindre de bons scores, mais la spec devrait tout de même faire plaisir à ceux qui regrettaient le manque de glisse du moteur physique - que l'absence de réglages réels rendait difficile à obtenir. Plus anecdotique à notre sens, le dragster est, comme la vraie discipline, assez limité dans son gameplay, puisque vous n'aurez à gérer que le passage des vitesses dans le bon timing et l'accélération au départ.

La plus grande réussite vient finalement des motos, déjà stars de Test Drive Unlimited à l'époque. À partir du moment où l'on accepte leur comportement arcade qui pardonne de nombreuses collisions ou virages très serrés, on prend énormément de plaisir à traverser les États-Unis en se prenant pour Denis Hopper ou Peter Fonda - à condition d'opter pour la très vintage Indian Scout, le modèle le plus abordable par ailleurs. Les autres marques proposent des designs plus modernes et des sensations de vitesse plus marquées, pour une montée d'adrénaline assurée quand on slalome en plein trafic. Les sons des moteurs sont assez inégaux hélas, un défaut que l'on retrouve aussi sur les bolides à quatre roues depuis l'année dernière (les améliorations promises ne sont pas aussi notables que nous l'espérions). La vue cockpit est de plus parfaitement jouable, et rend même la prise de virage plus aisée, au point qu'il devient difficile de s'en passer. Si le feeling ressenti dans GTA V en vue interne vous a conquis, la conduite en moto de Wild Run s'en veut assez proche dans une certaine mesure. Au contraire des specs monster/drift/dragster, les prix de vente des deux roues ont su rester raisonnables, mais comme l'an dernier, tous les modèles ne proposent pas toutes les modifications. Pour s'évader en mode dirt ou raid, il faudra donc opter pour le modèle de cross et non la dernière Ducati à la mode. Même si les challenges ne sont pas toujours dédiés aux motos, ces dernières sont bien évidemment utilisables dans la plupart d'entre eux (bien que, pour l'instant, le PvP voitures contre motos n'existe pas).



Le Crew du spec-tacle

Comme nous l'évoquions plus haut, la somme demandée pour les trois nouvelles specs a de quoi surprendre au départ. Jusqu'à 500 000 crédits pour transformer sa voiture, voilà qui donne à réfléchir. Fort heureusement, Wild Run n'est pas aussi pingre qu'il n'y paraît. Pour commencer, votre première spec vous est gracieusement offerte, et vous êtes libre de choisir celle de votre choix. Ensuite, même en n'en possédant qu'une seule, vous n'êtes pas pour autant privé de Summit, puisqu'un modèle de prêt vous sera automatiquement proposé pour vous permettre d'y participer. Enfin, sachez que votre temps passé sur le Summit vous octroiera une spec gratuite par heure, vous assurant de les obtenir toutes au final. Fergus nous a expliqué que la décision de proposer des tarifs élevés avait été prise à cause des nombreux joueurs qui avaient bloqué leur compteur de crédits à 10 millions, et qui auraient pu tout obtenir trop rapidement. Communautaire jusqu'au bout des jantes, le Summit vous propose de participer à diverses activités classées, d'abord via plusieurs phases de qualifications étalées sur trois jours à chaque fois, et enfin pour le Summit lui-même, qui mettra tous les mois une voiture exclusive en jeu. Divisées en plusieurs catégories, les épreuves du Summit vous demandent généralement de courir contre la montre (ou les points en monster truck, en drift, ou dans les défis route) ou contre d'autres joueurs en PvP. À cela viennent s'ajouter deux nouveaux modes disponibles en free ride, le freedrive stunts, qui consiste à enchaîner les cascades seul ou en équipe (avec différents paliers de difficulté), et le défi freedrive, qui permet de créer sa propre course de check points et de la partager avec son crew.

Si les possibilités infinies que réservent les défis freedrive lui assurent une durée de vie conséquente et des moments de pure convivialité entre amis, nous émettons un peu plus de doutes sur les défis cascades, qui tendent à se répéter un peu trop rapidement. Le travail en coopération lors de ces épreuves est intéressant et il assure lui aussi son lot de bons moments, mais une plus grande variété des actions demandées eut été la bienvenue. Le reste des épreuves est pour le moment généralement bien pensé, qu'il s'agisse des événements individuels ou du PvP, et nous avons eu l'occasion de faire quelques jolies courses dans des conditions très diverses. Un point très appréciable il est vrai, mais la structure même du Summit pourra peut-être en frustrer certains. Obligé de tourner autour des mêmes 12 activités pendant trois jours (le but étant d'améliorer son classement pour obtenir les meilleures récompenses), le joueur avide de nouveautés qui aura déjà essoré l'aventure principale ne risque-t-il pas de se lasser et de pratiquer le jeu en "pointillé" avant de s'en détacher totalement ? Dans le même esprit, le fait même que le classement au Summit soit mondial pourra aussi décourager les moins adroits (ou les plus occupés par leur vie de famille), les plus belles récompenses ayant de fortes chances de leur échapper. Il faut également prendre en compte la triche potentielle de certains joueurs qui n'hésitent pas à déraper en rond sur le carrefour d'un tracé drift pour atteindre des scores indécents inaccessibles à ceux qui jouent dans les règles. Autant de choses qui empêcheront peut-être Wild Run de convaincre sur la durée, ce qui serait évidemment fort regrettable.



Verdict


Nettement plus beau que l'an dernier, et donc encore plus agréable à visiter, le monde de The Crew accueille de nouvelles specs qui renouvellent le gameplay sans pour autant trahir l'esprit du jeu de base. Le plaisir du road trip n'a jamais été aussi grand, d'autant qu'il peut désormais être pimenté par des courses entre amis créées à la volée dans l'open world. Le concept du Summit est intéressant pour son parti pris communautaire, mais demeure cependant un peu chiche en contenu "immédiat" pour les plus impatients qui préfèreraient enchaîner toutes les épreuves dans un championnat solo au lieu de passer plusieurs jours sur chaque phase. Au delà de certains temps douteux obtenus par des joueurs qui sont, au choix, des dieux de la manette ou des brigands prêts à exploiter la moindre faille, l'émulation pour améliorer son rang est bel et bien présente. Reste que le concept est également un peu décourageant pour les moins habiles, ou tout simplement pour ceux qui n'auront pas le temps de s'y investir énormément. On a beau obtenir des récompenses quelle que soit sa médaille, difficile de se dire que l'on ne gagnera sans doute jamais la voiture unique mise en jeu à chaque phase finale. Au bout du compte, Wild Run donne une jolie cure de jouvence au jeu du studio Ivory Tower, mais malgré tout le travail abattu, on ne peut s'empêcher de penser que le prix d'entrée est un peu trop haut sur un marché déjà bien encombré par les nouveautés de fin d'année. Pour les nouveaux venus par contre, il n'y a pas de meilleure manière de découvrir les USA sans se ruiner en billets d'avion et en nuits d'hôtel.


Les plus


+ Une vraie refonte visuelle
+ Le free ride encore plus agréable de ce fait
+ Les motos, grisantes et agréables
+ les monster trucks et le drift sympathiques
+ La conduite arcade améliorée
+ La météo apporte une variété bienvenue
+ Certaines épreuves du summit


Les moins


- Le prix sera un frein pour certains
- Les tricheurs
- Le dragster à l'intérêt limité
- Trop peu de modèles ont accès aux nouvelles specs pour l'instant
- Les sons de moteur encore en dessous de la concurrence
- Pop-in et stutter toujours présents
- Encore des bugs à corriger

Tous les commentaires

Commentaire du 08/12/2015 à 12:17:48
Suite à votre test je viens de franchir le cap et prendre le jeu puis l'extension, 29€ + 29€ et j'ai vraiment hâte rien que pour la moto.
Commentaire du 08/12/2015 à 12:18:26 En réponse à wolverine655
Je pense que ça t'aurait coûté moins cher de prendre l'édition Wild Run du jeu.
Commentaire du 08/12/2015 à 12:24:12
oui, 46-48€ ^^
Commentaire du 08/12/2015 à 12:36:50
J'ai craqué, et franchement, je suis aux anges...
Merci encore à vous !
Commentaire du 08/12/2015 à 13:22:29
On fait comment pour créer sa propre piste dans le jeu histoire de se faire par exemple un tour de la map ?
Commentaire du 08/12/2015 à 13:51:38 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Je pense que ça t'aurait coûté moins cher de prendre l'édition Wild Run du jeu.
Je ne savais pas.
Commentaire du 08/12/2015 à 14:15:36 En réponse à Piteur_Parcoeur
Posté par Piteur_Parcoeur
On fait comment pour créer sa propre piste dans le jeu histoire de se faire par exemple un tour de la map ?
C'est seulement en mode Crew que cela marche: tu crée un challenge free ride en posant tes 10 checkpoints et faut attendre du monde pour le lancer...bref c'est pas libre comme on le voudrait. :/

Sympa ce retour sur Wild Run,ça donne l'idée de la chose pour ceux qui veulent se lancer dans l'aventure.

Ps: juste une p'tite réctif pour les motos: on peut faire des courses en PvP contre les voitures aussi,j'ai fait l'expérience et c'est juste pas équitable!,excuser du peu: en spec Street avec la KTM 450 c'est 20 secondes dans la vue contre les autres en voitures,je suis vite parti après sinon je me prenais des cailloux dans la gu... !??!!. :D
Commentaire du 08/12/2015 à 14:35:14 En réponse à banditoz
Ah bah tu vois, jamais on ne m'a proposé de moto contre des voitures en PvP pour le Summit puisque je n'ai eu que des courses où tout le monde avait le même véhicule (ce qui est assez logique pour avoir un truc équitable). Tu parles bien du Summit et pas du PvP "standard" ?
Commentaire du 08/12/2015 à 16:08:34 En réponse à Driftwood
Je parlais du PvP "standard",dans le Summit non bien sûr,moi je me referais par rapport à ce que tu dis dans ton billet sans préciser le PvP Summit.Bref forcément vaut mieux un truc équitable sur le Summit,par contre le PvP standard c'est la foire X1299 et quand on a la possibilité de gagner c'est pas de refus. :)
Commentaire du 08/12/2015 à 16:11:58 En réponse à banditoz
Je ne parle que du contenu de Wild Run et du Summit dans l'article, désolé que ça ne soit pas assez clair. Il n'y est aucunement fait mention du PvP "standard" ou de l'intérêt du mode histoire (dsur lesquels on s'en déjà bien étendus dans notre review vidéo de deux heure l'an dernier ^^).

:)
Commentaire du 08/12/2015 à 16:21:38
Personnellement je suis assez irrité qu'ils aient augmenté la configuration minimum requise avec cet update... Je ne peux plus jouer à the crew depuis la mise à jour gratuite, alors qu'avant je n'avais aucun soucis. Réagir rapidement en "offrant" un update graphique un an après la sortie du jeu c'est bien, mais rendre inaccessible (lancement impossible) un jeu acheté il y a seulement un an, moins... je ne pense pas abuser en disant que c'est inadmissible, je n'ai jamais eu à faire à ce genre de problèmes avec d'autre mmo, et je trouve ça assez cynique de la part de fergus de balayer le problème en disant que ça fera vendre de nouvelles cartes graphiques...du coup ça fait cher l'update "gratuit". Je cherche encore mon coupon de réduction pour me payer une nouvelle cg dans la boite du jeu...
Commentaire du 08/12/2015 à 19:26:54
Mode photo !!! \o/
Commentaire du 08/12/2015 à 19:44:33 En réponse à guts_o
Old news après le live. :)
Commentaire du 08/12/2015 à 19:53:41 En réponse à Driftwood
Oui je l'avais regardé mais il me semble que c'était plus "dans l'avenir", un peu comme quand il parlait de la pluie sur le premier Live.
Commentaire du 08/12/2015 à 21:05:47
Ayant fini the crew de base est il possible de recommencer a zero tout le jeu avec les nouveaux graphismes?
Commentaire du 08/12/2015 à 21:17:17 En réponse à MadDemon
Tu peux refaire toutes les missions de la campagne (en les sélectionnant sur la map) mais je ne sais pas si tu peux effacer ta sauvegarde pour reprendre vraiment de zéro.
Commentaire du 08/12/2015 à 21:26:52 En réponse à Driftwood
Dans la version de base on pouvais pas recommencer de zero le scénario. J'aurais aimé avec cette nouvelle version pouvoir tout recommencer... Dommage :-(
Commentaire du 09/12/2015 à 08:09:57
si tu vire la sav de ton disque et du cloud, c'est pas possible ??
Commentaire du 09/12/2015 à 08:50:59
Non car apparemment la sauvegarde se trouve sur les serveurs d'ubi. Au lancement j'ai juste le choix de continuer il n'y a pas "nouvelle partie"
Commentaire du 09/12/2015 à 22:37:07
C'est bon j'ai obtenu le remboursement des services de sony pour mes deux jeux et j'ai pris Wild Run Edition. Il se télécharge là.

A propos du jeu


Quoi de neuf ?
  • bosozoku
    bosozoku @Yack: [url] Superbe ! (il y a 1 Heure)
  • Yack
    Yack [url] 0_0 (il y a 2 Heures)
  • Musimon
    Musimon @Yack: Le JV, la dernière contrée sauvage? (il y a 3 Heures)
  • Yack
    Yack Pas fan du genre, mais ça promet de bien belles balades : [url] (il y a 3 Heures)
  • GTB
    GTB Le nouveau Thievery Corp. [url] (il y a 4 Heures)
  • Onirik
    Onirik @bosozoku: :D (il y a 22 Heures)
  • bosozoku
    bosozoku Hey ! Aure ! [url] (il y a 1 Jour)
PreviousNext
  • Driftwood
    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a 6 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a 7 Semaines)
  • Driftwood
    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)
  • Driftwood
    Driftwood Livestream The Division en anglais ce soir à 21h15 (version PC si tout va bien). (il y a > 3 Mois)
PreviousNext
A ne pas manquer