Xbox 360 PS3

Coup de cœur de la rédaction au salon de Leipzig, Dead Space redonne un peu de couleurs aux survival horrors et on ne va pas s'en plaindre. Après quelques heures de jeu à peine, je vous livre mes premières impressions accompagnées de l'habituelle vidéo des 10 premières minutes. Aussi détaillées soient-elles, je vous rappelle que ces impressions sont à prendre pour ce qu'elles sont et non pas pour un test en bonne et due forme. Bon visionnage et bonne lecture !


Si, il y a quelques années encore, les productions made in Electronic Arts étaient à aborder avec méfiance car elles donnaient souvent au mieux des jeux popcorn sympathiques qu'on oubliait vite, force est de constater que depuis quelque temps, de plus en plus de titres riment avec qualité. D'adaptations peu inspirées de gros blockbusters ciné aux sempiternelles suites sans saveur, on passe à une réelle prise de risque avec de nouvelles franchises qui pourraient bien à leur tour devenir des valeurs sûres de l'éditeur américain.

Dead Space, puisque c'est de lui qu'il s'agit ici, est de celles-là. Bien sûr, beaucoup diront que le jeu n'invente rien et qu'il emprunte même allègrement au cinéma ou à l'univers vidéo-ludique. Ils n'auront d'ailleurs assurément pas tort mais la force de ce titre est de proposer un menu maxi best of plus de tout ce qui se fait de bon en matière de survival.

Car c'est bel et bien de survie qu'il s'agit dans Dead Space, de la survie en milieu hostile infesté de charmantes créatures en mal d'infection. De quoi rappeler de bons souvenirs à tous ceux qui ont déjà frissonné dans leur canapé devant un film ou un grand classique du survival sur console. Citons donc en vrac les inspirations les plus évidentes comme Alien, The Thing ou Event Horizon pour le cinéma et Resident Evil, Doom 3 ou même Bioshock pour le jeu vidéo. La claustrophobie, la solitude, la sensation d'être dépassé par les évènements et de ne jamais être en sécurité ou en position de force, tel va être votre quotidien dans cette aventure au scénario classique (l'inévitable équipe de secours qui se retrouve à son tour dans la panade la plus totale) mais efficace. Alors bien sûr, on retrouve sans surprise tous les clichés propres au genre mais pour tout bon fan de SF horrifique qui se respecte l'atmosphère excellente que dégage le jeu suffit à se laisser entrainer dans l'aventure.


À ce titre, il faut applaudir le travail réalisé sur la bande son qui est pour beaucoup dans le sentiment d'immersion. Grognements peu ragoûtants, respiration haletante du héros, tirs et explosions, tout sent bon le travail bien fait, jusque dans la VF de très bonne facture. Une chose qu'il est sans doute bon de noter par contre, le personnage principal reste irrémédiablement muet. Son nom de famille serait Freeman que ça ne m'étonnerait pas. Ce détail mis à part (je sais que certains pourront le regretter), on voit dès les premières minutes du jeu que les développeurs sont des fans avant tout et c'est souvent le cas des équipes qui sont derrière les grands jeux.

Mais si Dead Space est un "délice" pour les oreilles, il n'en est pas moins une véritable réussite visuelle avec des effets de fumée volumétrique excellents, un rendu de la lumière à la fois réaliste et inquiétant comme il faut et des effets gores en veux-tu en voilà. On pourra toujours ne pas aimer errer dans les couloirs sombres de l'USG Ishimura mais il sera difficile d'attaquer le rendu esthétique de l'ensemble. Le jeu ne se veut pas forcément la référence technologique du moment mais il reste une belle réussite. Si je devais juste émettre un léger bémol concernant l'aspect graphique, je dirais que le jeu s'en tire beaucoup mieux quand il distille une lumière diffuse plutôt que quand il propose des éclairages un peu plus vifs. Les salles un peu trop surexposées à cause d'un éclairage blanchâtre au néon laissent en effet plus apparaitre les légères imperfections techniques inhérentes à la plupart des jeux actuels (textures pas toutes aussi bien réussies, léger aliasing). Rien de bien méchant cependant mais je tenais quand même à le préciser.

Niveau gameplay, Dead Space opte pour une vue rapprochée à la troisième personne rappelant celle de Resident Evil 4 mais a le bon goût de proposer une caméra entièrement libre au stick analogique droit (sauf lorsque l'on passe en mode visée où elle se fixe derrière l'épaule évidemment). Il est donc beaucoup plus aisé d'admirer décors et héros sous toutes les coutures. Autre bon point: n'en déplaise à certains, on peut se déplacer en mode visée et cela n'enlève en rien l'impression de panique propre aux survival, au contraire. Les développeurs ont par contre choisi de ne pas proposer un bouton pour le demi tour rapide (comme c'est le cas dans le jeu de Capcom). Bonne idée au final puisque cela ajoute à la tension du joueur et puis en plus, cela retranscrit finalement assez bien le côté pataud du personnage principal. Après tout, avec une telle combinaison, un gros casque et des espaces confinés, on ne pouvait pas s'attendre à le voir se déplacer avec la grâce de Vincent Mac Doom.

Les commandes sont toutes bien pensées même si elles ne font pas non plus dans l'original. Les menus par contre osent la nouveauté puisqu'ils s'affichent en trois dimensions devant le personnage et en temps réel s'il vous plait (le jeu ne se met pas en pause alors prenez garde). En un mot, c'est classe et puis c'est tout. On peut de plus à tout moment faire appel à une sorte de GPS pour nous orienter dans la bonne direction (une ligne s'affiche au sol en appuyant sur le stick droit), ce qui évite de se perdre dans le dédale de couloirs de l'Ishimura. Notez également l'absence de HUD qui n'est pas jamais préjudiciable et qui décuple le sentiment d'immersion.

Les vidéos du jeu pourraient laisser penser que Dead Space nous sert avant tout un gameplay bourrin et sans finesse, mais aussi incroyable que cela puisse paraitre, le démembrement est ici à pratiquer avec délicatesse et précision, sous peine de perdre de précieuses réserves en munitions et accessoirement, la vie. Cela peut sembler simple dit comme ça mais croyez bien que lorsque quatre ou cinq créatures en mal d'affection débarquent en même temps, il faut faire preuve d'un grand sang froid pour ne pas se retrouver mort en l'espace d'un instant.

Heureusement, l'inventaire évolue au fur et à mesure du jeu et on peut vite récupérer de nouveaux joujoux, moyennant finances bien sûr. Il existe également un système d'upgrade de l'équipement qui oblige à faire certains choix, puisqu'il est en effet impossible de terminer le jeu la première fois en ayant tout poussé à son maximum. Une bonne excuse pour ceux qui souhaiteront prolonger le plaisir avec l'option "new game +" une fois le jeu terminé. Isaac dispose aussi de compétences spéciales comme par exemple le "pouvoir" de stase, bien utile pour ralentir un objet ou un monstre en colère, ou bien encore la capacité de télékinésie, très pratique pour déblayer le passage (pas de quoi se prendre pour un Jedi survitaminé mais tout de même). Je n'en dévoilerai pas d'avantage pour vous garder un maximum de surprises (ah les scènes avec gravité zéro ou dans des zones sans oxygène) mais comme vous pouvez le voir, Dead Space essaie d'offrir l'expérience la plus complète possible et il s'en sort haut la main.

J'ai directement débuté l'aventure en mode difficile (osons !) et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se rend vite compte que la tâche va être rude. D'autant plus que le jeu ne suit pas forcément la logique de ceux dont il s'inspire: si on a bien sûr droit à des moments de calme plus propices à des pérégrinations plus reposantes, un passage assez ardu riche en immondices assoiffées de sang pourra très bien être suivi par un autre tout aussi délicat. Tout cela ne serait finalement pas si compliqué si on pouvait refaire le plein complet (vie et munitions) entre les deux scènes mais ce n'est pas forcément le cas. Là où Resident Evil 4 offrait plus de balles qu'il n'en fallait, Dead Space semble plutôt s'orienter vers une distribution plus "auvergnate" des ressources. D'où la nécessité de fouiller l'environnement de fond en comble et surtout, de viser juste pour économiser les précieux projectiles.

Que cela ne vous rebute pas autant. D'une part, c'est sans doute lié au mode difficile et puis surtout, les choses évoluent peut-être un peu en progressant dans le jeu. De plus, si je peux me permettre de parler de mon ressenti, je dois reconnaitre que, contrairement à pas mal d'autres titres qui ont le dont de m'énerver lorsqu'ils m'obligent à refaire une même scène plusieurs fois de suite, Dead Space ne m'a pas encore fait mettre la manette en orbite. Quand on échoue, on sait que la faute revient à notre mauvaise gestion des évènements et on y retourne en ayant à cœur de faire mieux. La situation n'est donc jamais désespérée même si elle peut sembler difficile à surmonter. La solution, rester mobile et viser juste, comme dans tout bon survival finalement. Sinon il reste encore au moins téméraires la possibilité de se rabattre sur les niveaux facile et normal.

En résumé, Dead Space confirme tout le bien qu'on en pensait en dépoussiérant un peu le genre, sans toutefois le bouleverser ou y apporter moult nouveautés (inutiles ?). La tâche de Resident Evil 5 sera donc peut-être plus difficile qu'il n'y parait avec ce nouveau challenger et quand on y repense, le report du nouvel opus de la série Silent Hill en Europe semble maintenant d'autant plus compréhensible. Bref, pour peu que vous aimiez le genre, il serait dommage de passer à côté d'un bon titre comme celui là. Attention en y jouant cependant car contrairement à l'espace, vos voisins ne manqueront pas de vous entendre crier du fin fond de votre salon.

Post-scriptum:J'invite ceux qui sont plus avancés dans le jeu à préciser certains aspects un peu oubliés dans l'article en évitant bien sûr soigneusement les spoils divers.
La vidéo des 10 premières minutes a été réalisée en mode normal et c'est BlimBlim qui est aux commandes.

Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 24/10/2008 à 15:19:53
Merci beaucoup, je lis et regarde ça avec grand intérêt !

Je me rappel que tu avais déclaré que tu avais été dans l'ambiance malgré le fait que tu n'entendes rien au salon de Leipzig, or je viens de lire les différents test du jeu sur plusieurs sites, Jeuxvideo.com lui a collé un 20/20 côté son ! J'imagine même pas ce que cela doit donner !
En réponse à
CaptainTARASS - Lapin blanc
CaptainTARASS
Commentaire du 24/10/2008 à 15:25:06
Je reconnais bien là le style Drift' dans la rédaction ;)

ça explique pourquoi je te voyais connecté sur le jeu hier. Merci pour tes impressions!
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 24/10/2008 à 15:25:57 En réponse à CaptainTARASS
Le style super long tu veux dire ? :siffle:
En réponse à
CaptainTARASS - Lapin blanc
CaptainTARASS
Commentaire du 24/10/2008 à 15:26:33 En réponse à Driftwood
Euh ... non ... en fait ... euh... le style tout en images :D
En réponse à
BlimBlim - Tyrannosaurus
BlimBlim
Commentaire du 24/10/2008 à 15:28:35 En réponse à CaptainTARASS
Posté par CaptainTARASS
Euh ... non ... en fait ... euh... le style tout en image :D
Ca c'est une nouvelle fonctionnalité du site qui se veut générale pour tout les articles "longs".
En réponse à
CaptainTARASS - Lapin blanc
CaptainTARASS
Commentaire du 24/10/2008 à 15:29:59
Donc Drift a du coup plus aucun mérite... Je plaisante, au contraire, les articles de drift sont en général très détaillés et très instructifs, y'a quasiment plus besoin de poser de questions :)
En réponse à
BlimBlim - Tyrannosaurus
BlimBlim
Commentaire du 24/10/2008 à 15:32:18
Vi. Il est fort ce George Stobbart.
En réponse à
biloo
biloo
Commentaire du 24/10/2008 à 15:32:23
Trés sympas ces 10 premières minutes!
Trés bonne présentation Drift!

ça donne envie, l'ambiance a l'air énorme.

Ptite question:

Les dix prochaines minutes sont déja en train d'encoder ? ^^
En réponse à
BlimBlim - Tyrannosaurus
BlimBlim
Commentaire du 24/10/2008 à 15:33:37
Prochain 10 minutes: Midnight Club LA. Mais je n'ai même pas encore eu le temps de lancer le jeu :/
En réponse à
LOVE2LUXE
LOVE2LUXE
Commentaire du 24/10/2008 à 15:34:54
Fiou!!!!!
Quand ça se met à clignoter de partout avec le monstre à nos trousses, faut avouer que c'est vraiment flippant!
Ambiance Alien 1 bien retranscrite, ça donne envie!!!!
En réponse à
biloo
biloo
Commentaire du 24/10/2008 à 15:35:48 En réponse à BlimBlim
cool ça!

mais je parlais des 10 suivantes de Dead Space !

oui je sais je suis gourmand :p
En réponse à
ECO419 - Spoiler alert !
ECO419
Commentaire du 24/10/2008 à 15:36:12
Wouaw ! Je ne prêtais aucune attention au jeu, mais là cette vidéo m'a scotché !

Déjà au tout début, la gestion de la lumière du soleil Bluffant !
Le menu holographique est excellent, et l'absence de HUD fait vraiment plaisir.
Ca fait trop de jeux à acheter
En réponse à
Soda - Tourist Trophy
Soda
Commentaire du 24/10/2008 à 15:42:57 En réponse à BlimBlim
Posté par BlimBlim
Prochain 10 minutes: Midnight Club LA. Mais je n'ai même pas encore eu le temps de lancer le jeu :/
Il y en aura d'autre !? :p
En réponse à
CaptainTARASS - Lapin blanc
CaptainTARASS
Commentaire du 24/10/2008 à 15:46:05
Moi perso j'attend les 10 premieres minutes de Cosmetic Paradise : Mes Secrets de Maquillage

A mon avis c'est Lunik qui va s'y coller.

En réponse à
rekator
rekator
Commentaire du 24/10/2008 à 15:46:57 En réponse à BlimBlim
Et comme une image vaut mieux qu'un long discours… ;)
@ Driftwood. Très bon compte-rendu Drift!
J'espère que tu vas renégocié tes honoraires auprès des éditeurs; :) ;)
Car bon ce compte-rendu donne plus envie que la plupart des tests que l'on croise de nos jours.
Le point le plus intéressant c'est que tu transmets bien ton ressenti qu'il soit positif, sans l'embellir, et aussi négatif, sans dénigrer. Vraiment chapeau!
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 24/10/2008 à 15:53:32 En réponse à rekator
Merci. :)

Il faut que Blim envoie le lien chez EA France pour qu'ils nous aiment alors. ^^
En réponse à
ABSOLUS74 - B.B
ABSOLUS74
Commentaire du 24/10/2008 à 15:54:25
J'y ai joué deux heures, il est splendide et immersif, une vraie réussite !
En réponse à
xxKruptoSxx
xxKruptoSxx
Commentaire du 24/10/2008 à 15:55:33 En réponse à BlimBlim
Posté par BlimBlim
Prochain 10 minutes: Midnight Club LA. Mais je n'ai même pas encore eu le temps de lancer le jeu :/
et gears of war 2?
En réponse à
banditoz - Mandy
banditoz
Commentaire du 24/10/2008 à 15:57:22
Un seul mot: la Classe!. :)

Merci les gars,puis tant pis çi mon PC explose avec tous ces MO de vidéos,ça lui fera les pieds!. :p
En réponse à
Jedi_Masters
Jedi_Masters
Commentaire du 24/10/2008 à 16:04:24
Enfin! un petit survival horror qui innove et qui va peut etre reveiller nos peurs...
En réponse à
sherman
sherman
Commentaire du 24/10/2008 à 16:34:03
et le jeu est vraiment très bien optimisé, meme sur ps3 aucune installation, des temps de chargement très très courts (et encore un seul chargement par niveau), on arrive a l'ecran titre du jeu en 5secondes !

l'absence totale de HUD me semble etre une premiere (vie sur la colone vertebrale, un bouton dans le dos pour la stase, compteur de balles sur les armes, oxygen dans le cou etc...)

et le son est enorme en 5.1 on se croit vraiment dans le vaisseaux avec beaucoup de sales bruits genre barre en acier ui tombe par terre qui sortent des surrounds
En réponse à
ECO419 - Spoiler alert !
ECO419
Commentaire du 24/10/2008 à 16:42:52 En réponse à sherman
L'absence de HUD existait déjà :p . Je pense à un jeu où on dirige un perso avec exactement la même caméra, et comme arme on a un espèce de freezbee avec des lames, je reviens pas sur le nom.

EDIT: Dark Sector.
En réponse à
EDproject
EDproject
Commentaire du 24/10/2008 à 16:44:09
Purée...il est sorti quand ce film....? On se croirait vraiment devant un film...! Super résumé Drift !!!

Dire que j'avais la boite en mains hier et j'ai pris...Fable ! J'aurais peut être du prendre celui-là finalement ! Punaise, c'est carrément bien fichu...et côté son, vraiment rien à redire !

Vais aller me le prendre...! Quelle claque...
En réponse à
SubWiser
SubWiser
Commentaire du 24/10/2008 à 16:45:28
Tout d'abord, merci pour tout ça !

j'ai une question : est ce qu'en passant par les reglages de la console (langage>English) (xbox360)
on peut avoir le jeu en vo (eventuellement sous titree)

merci
En réponse à
BlimBlim - Tyrannosaurus
BlimBlim
Commentaire du 24/10/2008 à 16:45:42 En réponse à xxKruptoSxx
Posté par xxKruptoSxx
et gears of war 2?
Pas de possibilité d'avoir le jeu avant sa sortie, donc ce sera à moins d'un miracle pour le 7 Novembre.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
X360 PS3
Edité par
Electronic Arts
Developpé par
Visceral Games
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Dazman

    Dazman @Driftwood: j'en ai pas noté assez pour que ça me dérange pourtant. En tout cas le jeu est énorme, tellement de possibilités... (il y a 5 Jours)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: LBP c'est pas le jeu le plus maniable du monde, il y avait déjà beaucoup de maladresses (il y a 5 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @Dazman: il y a quand même quelques soucis de maniabilité, ce qui est un peu couillon pour une création de Media Molecule. :) (il y a 5 Jours)

  • Dazman

    Dazman Énorme coup de cœur pour l'aventure solo de Dreams.... Sublime :) (il y a 5 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @face2papalocust: ah ok ! ^^ Je verrai ça un peu plus tard j'ai d'autres jeux sur le feu. ^^ (il y a 1 Semaine)

  • face2papalocust

    face2papalocust @Bigquick: sur Pc j'en sais rien je l'ai fait sur la One et r.a.s il etait nickel. (il y a 1 Semaine)

  • ikhnaton

    ikhnaton Je me suis fait rembourser le jeu y'a quelques jour sur steam en me disant "15 balles c'est trop"... Bon ben voilà c'est le bon prix là :D merci pour l'info xD (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : The Suicide of Rachel Foster

  • Lundi 17 février 2020
  • Driftwood

Vous ne rêvez pas, Dreams est enfin disponible

  • Vendredi 14 février 2020
  • Driftwood

Vidéo Switch de Snack World

  • Jeudi 13 février 2020
  • davton