GSY Preview PC Xbox 360 PS3

Bethesda Softwork nous a récemment invités à passer un bref séjour dans un château près de Chantilly, afin d’assister à la présentation de leurs prochaines réalisations. L’occasion pour nous de pouvoir admirer l’énigmatique Rage, et pour vous de profiter d'un premier article sur le prochain jeu de John Carmack. L’éditeur américain s’est donc payé le luxe de racheter ID Software, les pères fondateurs du FPS, afin de rajouter une nouvelle corde à son arc. Mais en y regardant de plus près, on s’aperçoit que ce FPS n’est finalement pas si éloigné des créations habituelles de Bethesda. La suite à l’intérieur.

Certes, le thème du jeu a un certain air de déjà vu : dans un monde post apocalyptique dévasté par la célèbre astéroïde Apophis, la civilisation humaine tente de survivre par tous les moyens. Un univers proche de celui de Mad Max puisque tout y est, le désert, les buggys équipés d’armes dévastatrices, et même le character design n’est pas sans rappeler l’ambiance du cultissime road movie de science fiction. Sans compter les courses poursuites effrénés dans les canyons sablonneux, vous permettant d’obtenir toutes sortes de récompenses pour peu que votre bolide ne finisse pas à l'état d'épave. Le jeu sera donc bel et bien orienté open world, à la manière de Borderlands, mais sans aller aussi loin que ce dernier pour la partie RPG cela va sans dire. Ainsi, il vous sera possible de voyager à travers les paysages désertiques et de vous arrêter dans les quelques villes qui voudront bien vous accueillir. Il est clair que le moteur physique des véhicules demande encore un peu de travail, les sensations de vitesse sont bien là, mais l’adhérence de l’engin sur la route laisse encore sérieusement à désirer.

Après quelques tirs de mitrailleuse et quelques chocs frontaux avec les quelques forcenés qui tentent de barrer la route au joueur, celui-ci s’arrête aux portes d’une grande ville, Wellspring. Après avoir montré patte blanche à l’entrée de la citée, nous voilà donc à l’intérieur de la forteresse, où la civilisation semble peu à peu reprendre ses marques. Les rues semblent malgré tout relativement désertes, aussi, espérons que ce soit un peu plus vivant dans la version finale. L’architecture des bâtiments est un savant mélange de Far West américain et d'architecture plus contemporaine, avec des enseignes lumineuses pour indiquer les commerces et autres lieux importants. En discutant avec certains PNJ, on apprend rapidement que les égouts sont envahis par des mutants. Ces gars là ne sont pas très appréciés dans les parages et deviennent une menace pour la citée. Puisqu'il est plus que temps que quelqu’un fasse le ménage, nous partons donc nous adresser au responsable des égouts pour entamer une quête qui s’annonce pour le moins humide.

L’occasion de voir un peu l’arsenal de notre homme, qui là encore, propose des armes au design original. On découvre notamment une arbalète équipée de différentes munitions, dont des carreaux électriques. Étant donné les étendus d’eau qui jonchent les tunnels des égouts de la citée, on imagine bien que la combinaison eau et électricité ne manquera pas de faire des étincelles. Ce que s'empresse de nous démontrer notre hôte, et ce sont donc les quelques individus qui discutaient tranquillement les pieds dans l’eau qui ne tardent pas à en faire les frais. Les conversations des ennemis semblent être assez variées et on a plaisir à les écouter avant de les faire griller comme des saucisses. Notre orateur nous apprend au passage que d’autres combinaisons d'éléments pourront être utilisées, un peu comme dans Bioshock.

Après quelques décharges de 100 000 volts sur les mutants qui ont le malheur de traîner dans les flaques d’eau, tous les individus hostiles de la zone sont désormais au courant de notre présence. L’arbalète ayant une cadence de tir n’excédant pas la vitesse de celle d'un lance-pierre, il est donc temps de passer aux choses sérieuses. On s’arme cette fois-ci de la bonne vieille mitraillette, une arme nettement plus véloce dont le design à lui seul est marqué de l'empreinte ID Software. On s’aperçoit que les adversaires équipés d’armes de mêlée rivalisent d’agilité pour éviter les tirs de mitraillette. Ils sautent contre les murs pour être plus difficile à atteindre, tout en se rapprochant dangereusement du héros, bondissent sous les rambardes de passerelles pour lui sauter dessus, et chargent en hurlant à pleins poumons. Toutes ces animations sont impressionnantes, mais il devient du coup plus délicat d’atteindre ces cibles. Heureusement, les ennemis commettent eux aussi des erreurs, ce qui permet de trouver les failles pour les atteindre plus facilement.

Pas le temps de voir comment se termine cette aventure dans les égouts, on passe à un autre niveau du jeu, qui nous emmène cette fois-ci dans un garage ennemi avec des adversaires armés jusqu’aux dents. Le but est ici de récupérer des pièces de véhicule, qui serviront à améliorer notre propre buggy. Un peu comme dans Banjo-Kazooie, le joueur pourra obtenir diverses pièces un peu partout dans le jeu afin d’upgrader son moyen de transport. Une idée qui dépoussière un peu le genre FPS en amenant donc une gestion un peu plus poussée d'une partie de son inventaire. L’endroit étant relativement exigu, c’est le moment idéal pour sortir le fusil à pompe et en profiter pour critiquer la physique du jeu. De ce côté-là, on notera en effet une certaine légèreté et un manque d’inertie des corps qui tombent au sol. À moins d'apprendre dans l'histoire que les mutants sont en fait des êtres constitués de plumes à 90%, cette partie du jeu demande probablement à être encore travaillée.

Quelques tirs biens placés sur des bonbonnes hautement explosives permettent de carboniser quelques gaillards qui auraient l'idée saugrenue de monter une embuscade décisive. Si ce n’est le feu qui dévore la chair des pauvres bougres pris dans le souffle de l’explosion, les effets pyrotechniques ne flattent guère la rétine. Ceci dit, n’allez pas croire pour autant que le jeu n’est pas agréable à l’œil, sans compter que ces détails ont largement le temps d'évoluer d’ici la version finale. Ces considérations mises à part donc, le jeu n’a certainement pas à rougir de son moteur graphique. La plupart des textures que nous avons pu voir sont de très bonne facture et participent d'ailleurs à rendre l'ensemble très séduisant, surtout pour un jeu open world comme celui là.

Premières impressions


On comprend aisément la stratégie de Bethesda dans le rachat d’ID Software, les maîtres incontestés du FPS. Le prochain jeu de l’équipe de John Carmack a tout le potentiel pour de nouveau marquer au fer rouge le marché du jeu vidéo. Certes le thème du jeu ne risque pas d'emporter la palme de l'originalité, mais le gameplay offre, lui, quelque chose de beaucoup plus rafraîchissant. Les développeurs ont pour objectif principal de nous proposer un jeu où le mot d'ordre est le fun. Par conséquent, pas d’inventaire limité, pas de dialogues à choix multiples ou de puzzle prise de tête. Un univers open world, où presque tout est possible : exploration, quêtes, courses de voiture ou shoot sur tout ce qui bouge, c'est à vous de décider. Si on rajoute à cela un moteur graphique des plus réussis, on peut compter sur Rage pour encore passer de belles heures devant nos écrans.

5 images

  • Aperçu: Rage - 5 images
  • Aperçu: Rage - 5 images
  • Aperçu: Rage - 5 images
  • Aperçu: Rage - 5 images
  • Aperçu: Rage - 5 images
cooly08
cooly08
Commentaire du 04/05/2010 à 16:26:10
Sur certains screenshots y a une ressemblance avec Borderlands.
Merci pour cet aperçu ;)
J'ai hâte de voir ce que ça va donner.
En réponse à
GhostDamon
GhostDamon
Commentaire du 04/05/2010 à 16:36:45
J'adore la quatrième image avec le panneau " No Parking" transformer en "No Peeing". ^^
En réponse à
shura_ksp - Troglodyte
shura_ksp
Commentaire du 04/05/2010 à 17:00:58 En réponse à cooly08
grave, ça ressemble enormement.
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 04/05/2010 à 17:04:36
Alors celui là depuis l'annonce je l'attends de pied ferme, l'ambiance me botte pas mal!
En réponse à
Game2k
Game2k
Commentaire du 04/05/2010 à 17:12:26
Ça va être le deuxième bon FPS avec une ambiance et un style Mad Max.
En réponse à
Soxea974
Soxea974
Commentaire du 04/05/2010 à 18:16:00
J'adore le style,l'ambiance graphiquement il s'ameliore hate de voir du gameplay
En réponse à
nakadai
nakadai
Commentaire du 04/05/2010 à 19:00:47
c'est en effet très border de borderlands
En réponse à
Kristofe
Kristofe
Commentaire du 04/05/2010 à 20:05:57 En réponse à GhostDamon
Posté par GhostDamon
J'adore la quatrième image avec le panneau " No Parking" transformer en "No Peeing". ^^
Et l'herbe qui pousse sur la chaussure ^^', ca doit faire longtemps qu'elle attend la dame....ok, je sort ->
En réponse à
Piermax
Piermax
Commentaire du 04/05/2010 à 21:24:58
Je peux pas m'empêcher de penser à Borderlands en voyant ce jeu...
Aussi, y'avait pas eu tout un blabla avec le fait que les textures seraient tellement enormissimes que ça tiendrait pas sur un simple DVD ? Parce que là honnêtement, c'est pas spécialement plus beau qu'un autre jeu ...
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 04/05/2010 à 23:47:55
Sympa comme Aperçu. Hâte de le voir en mouvement celui-là.
En réponse à
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 05/05/2010 à 01:27:16
Bon, je vais être le vilain petit canard, mais visuellement, je trouve ça vraiment quelconque. L'ambiance est peut être au rendez-vous en mouvement.
J'espère que le gameplay sera au top parce qu'après la déception de Doom 3, j'avoue qu'ID ne me fait plus autant réver qu'avant.
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 05/05/2010 à 19:12:01
interview avec des bouts de vidéo :)
En réponse à
rekator
rekator
Commentaire du 06/05/2010 à 11:05:52 En réponse à cryoakira
Pour un jeu tournant à 60 fps, je le trouve très réussit visuellement parlant, bien plus qu'un MW. ;)
En réponse à
bikoko - Nani ?
bikoko
Commentaire du 06/05/2010 à 11:52:48 En réponse à rekator
Posté par rekator
Pour un jeu tournant à 60 fps, je le trouve très réussit visuellement parlant, bien plus qu'un MW. ;)
Clair!
Si il garde la qualite de ces screens avec du 60fps c'est VRAIMENT chapeau.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC X360 PS3
Edité par
Bethesda Softworks
Developpé par
id Software
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Onirik

    Onirik My bad, le jeu n'est pas sorti... mais je l'ai vu a Micromania... (il y a 10 Heures)

  • Onirik

    Onirik Comment se fait il qu'il n'y ait aucun test de Control alors que le jeu est sort ? (il y a 10 Heures)

  • Jaipur

    Jaipur Oui du coup tu a eu le temps de le fiinir Limbo^^ (il y a 1 Jour)

  • Dazman

    Dazman Limbo j'ai arrêté au bout de 2h et Inside est juste un des meilleurs jeux indé de la gèn. (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku @face2papalocust: Hey ! Mon parquet, toi ! [url] (il y a 2 Jours)

  • GTB

    GTB @Bigquick: J'avais déjà beaucoup aimé Limbo...mais Inside c'est du pur chef d'oeuvre. D'une maitrise ahurrissante. Et le dernier morceau est en plus techniquement bluffant. (il y a 2 Jours)

  • Pumba

    Pumba INside c'est le meilleur jeu de 2016 pour moi. Un jeu à l'ambiance hors norme et le degré de finition est parfait. Dans mon top 3 de la gen. (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GC : Le charmant Trifox en vidéo

  • Samedi 24 août 2019
  • Driftwood

Watch_Dogs Legion illustre le RTX

  • Samedi 24 août 2019
  • Driftwood

GC: 28 minutes de Bloodlines 2 en vidéo

  • Vendredi 23 août 2019
  • davton