Gamersyde Xbox 360 PS3

Décidemment, le petit monde des jeux PSN/XBLA nous fait voyager de surprise en surprise. Après un Red Jonhson’s Chronicles des plus sympathiques, les développeurs de Lexis Numérique nous ont présenté leur nouveau projet, un survival horror sobrement intitulé AMY. Persuadés du sérieux du studio, mais aussi très emballés par le simple fait que Paul "Flashback" Cuisset était à l’origine du projet, nous avons bravé les périls de la ligne 9 du métro parisien pour atteindre Boulogne Billancourt et y découvrir un titre très ambitieux. Et non seulement on vous a ramené nos impressions, mais également une interview de Monsieur Cuisset en personne.

Petit studio, grand jeu ?

Lexis Numérique a la particularité d’être un studio libre comme l’air, puisqu’ils ne sont pas prisonniers du carcan d’un quelconque éditeur. Cela a sans nul doute ses avantages et ses inconvénients, mais cela a surtout permis à l’équipe de décider d’allouer tout le budget du jeu dans la création du titre lui-même, et non dans un marketing tonitruant. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui expliquent la sortie d’AMY sur les plateformes habituelles de téléchargement. AMY, c’est d’abord un moteur de jeu créé de A à Z par une équipe de 10 personnes. Un effectif réduit qui n’est pas sans rappeler l’époque où l’on concoctait des jeux comme Flashback pour ne citer que lui. L’avantage de travailler avec son propre moteur ? Ne pas dépenser de sommes folles pour en acheter un (au hasard, l’UE3, hors de prix pour une si petite structure), mais également savoir exactement ce dont il est capable et jusqu’où il peut aller.

Et clairement, AMY essaie d’aller loin en termes de réalisation technique pure. Pour ceux qui considèrent que le PSN et le XBLA ne peuvent seulement proposer que des jeux techniquement limités, voilà une jolie preuve du contraire. Le jeu présente en effet des environnements en 3D très détaillés, avec des modèles de personnages et de monstres réussis et des effets spéciaux de très bonne facture. Des shaders spécifiques ont même été crées pour les collants de l’héroïne (amis fétichistes, soyez heureux), sans parler des cheveux ou des vêtements qui ne réfléchissent pas la lumière de la même façon selon l’angle d’éclairage. On remarque que certaines arrêtes dans le décor ont un trait noir plus marqué qui ferait presque penser à du cel shading, mais le rendu global reste réaliste, tout comme les animations motion capturées. Cela donne au final un résultat très réussi, avec une utilisation des effets de réflexion dans les miroirs qui servent d’ailleurs pour le gameplay lui même (pour observer les déplacements d'un monstre lorsque l'on est caché dans un placard par exemple).

Amy pour la vie ?

Le joueur incarne Lana, une jeune femme ordinaire qui va se retrouver confrontée à des événements extraordinaires. Cela ne vous aura pas échappé, on se rapproche donc assez de l'idée lovecraftienne du personnage principal. Le jeu s'ouvre sur Lana alors que cette dernière se trouve à bord d’un train, en pleine discussion avec un sympathique contrôleur de billets. On ne doute pas que la jolie jeune fille a un ticket avec l’aimable bonhomme, mais malheureusement, pas le temps d’en avoir la confirmation. En effet, survient alors un terrible accident à la suite duquel Lana perd conscience. À son réveil, le contrôleur n'a plus rien de sympathique, les gens s'agressent les uns les autres et on se dit que le monde ne tourne plus très rond. La raison ? Un virus étrange qui transforme les êtres humains en monstres dangereux et qui n'a d'ailleurs pas épargné notre héroïne.

Nous n’avons malheureusement pas pu découvrir cette entrée en matière par nous-mêmes, puisque celle-ci nous a juste été narrée pour nous donner les bases d’une histoire qui se veut plus complexe qu’elle n’y paraît. C’est donc un peu plus loin dans l’aventure que nous avons retrouvé Lana, alors qu’elle connait déjà la petite Amy depuis quelques heures. Lana étant infectée comme les autres, elle n'est donc pas directement menacée par eux. Mais comme la jeune femme ne sera pas seule dans cette histoire, il lui faudra malgré tout se battre à l’aide d’armes de fortune (armes qui se détériorent avec le temps). Accompagnée par la jeune Amy, une enfant apparemment muette, elle devient son ange gardien tandis qu'Amy, elle, endosse le rôle de planche de salut. En effet, pour des raisons que l'on ignore et que l’on sera amené à découvrir, la petite fille possède d'étranges pouvoirs qui lui permettent de ralentir l'infection de Lana, tant que celle-ci lui tient la main. Une histoire d'interdépendance, d’entraide, mais avant tout celle d’une relation qui va se développer entre les deux personnages, mais aussi entre elles et le joueur.

Des habitants pas très amicaux

Dans un monde devenu hostile et imprévisible, il ne faudra pas hésiter à fuir ou garder profil bas, en demandant à Amy de se cacher par exemple. Lorsque la démo a débuté, Lana était à la recherche de la petite fille qui s’était enfuie après avoir pris peur. Un comportement logique qui se veut crédible et réaliste, et on sent bien que l’équipe a fait très attention aux réactions d’Amy, de façon à la rendre plus vivante, et par là même, plus attachante. Le jeu tournant essentiellement autour de la relation adulte/enfant, il est évident qu’il ne fallait pas donner au joueur l’impression d’être accompagné d’un simple bot. C’est aussi pour cette raison qu’Amy est utile à Lana à plus d’un titre : elle peut en effet accéder à certaines zones via des passages trop étroits pour un adulte, actionner un interrupteur, éclairer la pièce de sa lampe torche ou au contraire l’éteindre pour ne pas attirer l’attention.

Pendant les phases où Lana se trouve seule, le virus reprend peu à peu le dessus et envahit son organisme, ceci donnant lieu à des effets spéciaux en temps réel qui laissent apparaitre le changement physique du personnage : teint cadavérique, veines qui ressortent du visage, regard inquiétant, etc. Les sons ambiants sont également affectés pendant la mutation, comme pour rappeler au joueur que le temps lui est compté. À noter que le jeu ne comporte aucun HUD et, qu’à la manière de Dead Space, le seul indicateur se trouve dan le dos de Lana, via un compteur Geiger qui se contente de changer de couleur (vert-jaune-rouge) en fonction de l’état de santé de la jeune femme. Pour ralentir le virus, Lana peut également avoir recours à des kits de soin, mais ceux-ci devraient être très chichement distribués, ce qui obligera le joueur à les réserver pour les situations d’extrême urgence.

Le scénario demandant à Lana de tenir Amy par la main pour repousser le mal qui l’habite, cela impliquait l’implémentation d’un système de jeu très proche de celui d’ICO. Dans la pratique, cela veut dire que, contrairement à Fable 3, il faudra maintenir la touche R1 enfoncée pour prendre la main de la fillette. Cela a d’ailleurs obligé Lexis Numérique à fournir un travail de titan pour que les animations des deux bras soient toujours cohérents et que les lois de l’anatomie humaine (et de la physique) soient bien respectées en toutes circonstances. En plus de donner un sursit à Lana, tenir Amy par la main permet au joueur d’entendre et de ressentir (via les vibrations du pad) les battements cardiaques de la petite fille, indicateurs des dangers qui rôdent aux alentours. On pense bien sûr immédiatement à la radio de Silent Hill et on espère que le résultat sera tout aussi traumatisant pour le joueur. Qui n’a jamais senti des frissons d’angoisse le gagner au moindre grésillement suspect dans le titre de Konami ?

Premières impressions


Avec AMY, Lexis Numérique tente un coup de poker pour prouver que les jeux téléchargeables ont aussi beaucoup à offrir aux joueurs en termes de contenu, de réalisation et de qualité tout simplement. À Gamersyde, on est très tentés de croire en la réussite de cet ambitieux projet qui pourrait conduire à la naissance d’une nouvelle série. Empruntant aussi bien à des jeux cultes comme Silent Hill ou ICO, une attention toute particulière a été portée sur le scénario, point de départ du projet en lui-même. Avec une mise en scène soignée, grâce au jeu de caméra dynamique et à une utilisation intelligente du split screen pour indiquer au joueur un événement important (s’il ne l’a pas vu par lui-même), des phases de jeu qui se veulent variées (parties de cache-cache, "infiltration", combats, etc), les 5 à 6 heures nécessaires pour finir les 6 chapitres de l’aventure devraient être bien remplies. Plusieurs niveaux de difficulté seront disponibles, pour ceux qui désireraient vivre une expérience plus viscérale, en rendant Lana plus fragile encore (résistance aux coups moindre, propagation du virus plus rapide, endurance moins élevée). Prévu pour juin prochain sur le PSN (et peu après sur le XBLA en principe) à un prix de 9.99€, on croise les doigts pour que notre bon pressentiment se confirme. Réponse bientôt !

6 images

  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
  • Aperçu & Interview : AMY - 6 images
skiwi - Ranma ½
skiwi
Commentaire du 28/04/2011 à 22:42:09
Eh bah ça semble fort alléchant tout ça ! Un survival avec de l'émotion, le côté Ico, l'héroïne infectée, y a plein de bonnes idées, j'espère juste que le gameplay suivra.

J'attends le stream pour l'interview, mais l'article m'a déjà convaincu, sauf imprévu il aura sa place dans ma Xbox ! :)
En réponse à
ABSOLUS74 - B.B
ABSOLUS74
Commentaire du 28/04/2011 à 22:47:08
C'est très joli tout ça et c'est tant mieux, mais combien vont peser les jeux xbla et psn à force. Moi avec mon 1 méga, quand ça dépasse le 1 giga, c'est long long long !
En réponse à
Jaipur
Jaipur
Commentaire du 29/04/2011 à 00:58:08
Très très bonne interview, très captivant. Bravo à Driftwood. En fait ce genre d'interview pour moi c'est le meilleur marketing pour un jeu.
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 01:34:04
Hou mais c'est qu'il s'annonce bien bandant celui-là. J'espère que ca va vraiment être dans la foulée la sortie sur 360.

Excellente interview -dont le côté "en intimité" qu'il y avait déjà avec celle de Chahi me plait bien-; franchement vos articles sont un plaisir. Et je suis bien heureux que le XBA/PSN occupent de plus en plus de place ici et soient traités avec le même sérieux que les autres. C'est un marché qui le mérite amplement maintenant.

ABSOLUS> Tu dois pas être un habitué du GameOnDemand toi ^^.
En réponse à
3333
3333
Commentaire du 29/04/2011 à 01:51:54
Perso je regrette presque qu'il aient pas les moyens de sortir un tel jeu autrement que sur plateformes de téléchargement. Avec ce se ce que ce titre promet sur le papier, je suis sur qu'un budget réellement plus conséquent lui aurait permis d'avoir un énorme impact. Parce que bon pour seulement 10 euros, on peut pas avoir la lune non plus.
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 02:09:58 En réponse à 3333
Mais avec un budget plus conséquent, il aurait été amputé de ses spécificités pour arriver à du survival-action.

Donc dans un monde idéal où on peut filer plein de pognon à des développeurs pour qu'ils fassent comme ils sentent, on aurait pu le souhaiter. Mais dans ce monde ci, il vaut mieux se réjouir que certains se contentent du XBA/PSN et, du coup, s'expriment un peu plus tranquillement.
En réponse à
3333
3333
Commentaire du 29/04/2011 à 02:28:47 En réponse à GTB
C'est à dire que sur un jeu de seulement 5-6 heures c'est difficile de réellement apporter de l'émotion (et c'est ce que Cuisset déclare vouloir apporter avant tout). Si le déroulement est si condensé, à peine elles auront fait connaissance et se seront acceptées que pouf, l'histoire se verra déjà clôturée. C'est peu ma crainte... (en plus du fait qu'il a d'énormes challenges techniques à relever et quantité de choses à s'occuper pour une si petite équipe). J'espère sincèrement qu'ils se seront pas cassés les dents et qu'ils pourront délivrer quelque chose de suffisamment abouti. Et pas faire comme Hydrophobia par exemple, avec ses 2 versions béta avant le jeu définitif, pour que tu comprennes ce que je veux dire. Hydrophobia qui faisait très très amateur dans certains domaines...
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 02:46:49 En réponse à 3333
Pas certain que ça soit entièrement une question de moyens aussi ^^. Certains utilisent parfaitement ce petit format de jeu. Pour Limbo par exemple -parmi d'autres-, je ne me suis jamais dit "ah merde avec un peu plus de moyens ça aurait pu être énorme". Pour AMY, on verra bien assez tôt quelque chose j'imagine. Tu mets effectivement le doigt sur un risque de ce format/support, mais ils le connaissent. Mais oui clairement t'adapte ton projet à tes moyens et au média...Il faudrait être sacrément mauvais dans son boulot pour lancer un Mass Effect tel qu'on le connait sur XBA.
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 29/04/2011 à 06:12:16
Celui là je le prend dès que j'ai une console sous la main. ^^ Il n'y a vraiment pas de date pour la version XBLA?
En réponse à
Ghost_Deus - Shivers
Ghost_Deus
Commentaire du 29/04/2011 à 08:54:07 En réponse à xdr
Posté par r
Celui là je le prend dès que j'ai une console sous la main. ^^ Il n'y a vraiment pas de date pour la version XBLA?
Nop rien du tout pour le moment, le jeu est en pleine production à l'heure qu'on parle. :p
-

Finalement on peut se demander si le XBL/PSN ne deviendrait pas le renouveau du jeu numérique...

C'est un peu l'endroit où l'on peut s'exprimer librement, Paul nous l'explique bien en effet. C'est là qu'on retrouve le plus de créativité ces derniers temps, et ou on s'écarte plus des productions hollywoodienne...

Surtout que Lexis nous prouve ici que même avec un p'tit projet comme celui là, on peut avoir des capacités techniques qui n'ont rien à envier aux Triple A et leurs moteurs impressionnants.

Et s'ils le peuvent, ils ne comptent pas s'arrêter là. La licence Amy pourrait évoluer si ce jeu est bien accueilli. Ils nous ont également parlé d'autres projets très intéressant ! (secret défense pour le moment ;) )

Il ne tient qu'à nous, joueurs, de donner vie à ce p'tit monde qui est en train de naître ! ^^
En réponse à
xdr - Coop biatch
xdr
Commentaire du 29/04/2011 à 09:14:04 En réponse à Ghost_Deus
Oui autant chez des devs qui y trouvent moyen de faire du fric facile (coût de dev bas, rentabilité top), je trouvais ça moyen, autant sur des jeux comme ça ou Limbo ou Braid ou autre, je trouve ça vraiment bien.

Pis j'adore Flashback et Fade to Black! :D
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2011 à 11:05:28 En réponse à 3333
Posté par 3333
Parce que bon pour seulement 10 euros, on peut pas avoir la lune non plus.
Justement, Lexis Numérique pense que ce n'est pas parce qu'on vend un jeu à 10€ qu'il ne faut pas le soigner. Ils voudraient d'ailleurs le prouver aux joueurs avec leurs jeux. AMY va d'ailleurs être vendu à perte, c'est un pari et un investissement sur l'avenir.
En réponse à
3333
3333
Commentaire du 29/04/2011 à 13:49:03 En réponse à Driftwood
Je viens de lire sur GK qu'à un moment de la prod le jeu avait eu un éditeur afin de sortir sous le format boite mais que ce dernier s'est désengagé ensuite, ne croyant plus au projet. A mon humble avis je pense que c'est surtout pour ça qu'il a des faux airs de jeu plus ambitieux qui aurait pu (dû) sortir de façon plus conventionnelle.
Du coup je me demande comment l'histoire de Amy va se terminer, est-ce que la fin paraitra pas trop abrupte ? (style la suite la suite au prochain épisode ^^ et seulement si on a réussi à récolter assez de fonds, parce que là on a été obligés de s'arrêter en plein milieu...)
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2011 à 13:54:28 En réponse à 3333
Le jeu ne s'arrête pas en plein milieu, il n'est même pas terminé à l'heure actuelle. -_-

Maintenant, comme Paul l'explique dans notre interview, il a écrit une histoire assez conséquente qui ne peut tenir en un seul jeu. Ce premier jeu se terminera donc bien correctement, mais appellera une suite. Comme Red Johnson en quelque sorte.
En réponse à
3333
3333
Commentaire du 29/04/2011 à 14:13:50 En réponse à Driftwood
Bon, et sinon, je sais plus comment ça se passe sur le PSN lorsqu'on n'est pas membre du PSN +, enfin bref y'aura t il au moins une démo de prévue ?
Histoire de voir vraiment de quoi il en retourne (et si ça vaut le coup de pourrir une autre CB :D), parce que bon, les beaux discours... (toujours pas une seule video de qualité alors que le jeu est sensé sortir dans à peine un peu plus d'un mois)
En réponse à
lordY
lordY
Commentaire du 29/04/2011 à 14:15:51
Amy sera surement mon premier jeu PSN !, enfin si je ne suis pas sous un pont d'ici là grâce a Sony xO

Il n'y a pas une vidéo de gameplay qui traine sur le net par hasard j'avoue que je n'étais pas vraiment curieux sur ce titre avant de voir cette interview :p
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 14:32:03
On peut compter sur GSY pour des vidéos ou Review dans quelques semaines j'imagine :p.

3333> Dans l'article de Gk ça parle juste d'éditeur se séparant du projet pour une raison inconnue. De là à comprendre que le jeu était prévu en version boite et que l'éditeur la sentait mal, c'est prendre quelques raccourcis. T'as peut-être raison hein, mais dans la mesure où les éditeurs éditent aussi les jeux téléchargeables et peuvent quitter un projet pour raison économique, il ne faut pas s'enflammer ^^.
En réponse à
Jaipur
Jaipur
Commentaire du 29/04/2011 à 14:39:24 En réponse à 3333
http://www.youtube.com/watch?v=lZUO3t1g4w0
Ca montre pas vraiment de gameplay. Mais on peut voir que Cuisset a pas menti sur le niveau technique du jeu.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2011 à 14:39:43 En réponse à 3333
Posté par 3333
(toujours pas une seule video de qualité alors que le jeu est sensé sortir dans à peine un peu plus d'un mois)
Et c'était pareil pour Red Johnson, et il se trouve que c'est un bon jeu. :p

Comme je l'ai dit, pas d'argent mis dans la comm', donc j'imagine qu'on aura droit à un trailer un de ces 4, mais faut pas t'attendre à voir je ne sais combien de vidéos, COD-style.

On attend des nouvelles pour une preview (et la review qui suivra sûrement dans la foulée). J'ai hâte. :p
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 14:51:04 En réponse à Jaipur
Ah ouais, carrément pas mal! L'ambiance à l'air bien sympa et techniquement c'est effectivement du bon. C'est quasi-vendu pour moi là.
En réponse à
lordY
lordY
Commentaire du 29/04/2011 à 15:29:23
Ca coute de l'argent de faire un trailer ? (si oui je ne vois pas en quoi ils devraient mettre de l'argent dedans, ils envoient leur vidéo aux site spécialisés qui eux sont tout content de la montrer à tout le monde non ?, il y a peut être un truc qui m'échappe^^).

Merci Jaipur je vais voir ça de suite.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2011 à 15:32:29 En réponse à lordY
Ça demande du temps, et vu la taille de l'équipe et sachant qu'ils bossent d'arrache pied à terminer le jeu...
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 29/04/2011 à 15:39:55 En réponse à lordY
Un trailer ça ne se fait pas tout seul ^^...que ce soit en interne ou sous-traité, ça se paye :p.
En réponse à
lordY
lordY
Commentaire du 29/04/2011 à 15:43:32
Oh de nos jours avec les logiciels qui existent ça doit être du vite expédié de faire un trailer de qualité acceptable (surtout par des mecs qui touchent a tout, en quelques heures c'est expédié je pense) ... enfin même si ils ont une petite équipe de 10 je suis étonné qu'ils n'aient pas le temps d'en faire une quand même, ça leur permet de faire parler de leur jeu plus efficacement qu'une poignée d'images. Enfin je veux pas critiquer leur boulot, c'est juste par curiosité je ne pense pas que ça soit vraiment une raison de temps en tout cas.

GTB: boa ils font tout eux même je pense que faire un trailer doit pas leur demander beaucoup de ressources ils ont bien quelques heures a tuer quand même !
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 29/04/2011 à 15:46:30 En réponse à lordY
Je n'ai jamais dit qu'il n'y aura jamais de trailer. J'ai juste dit qu'il faut pas s'attendre à en voir un par jour comme pour certains titres AAA.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC X360 PS3
Edité par
Lexis Numérique
Developpé par
Vector Cell
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • SweeneyTodd

    SweeneyTodd @Driftwood: oh mince j'avais pas vu qu'il y avait un live! (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku Tai'n y a même Ploucman, qui passe !! [url] (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku C'était pas Le Fourbe ?! [url] (il y a 1 Jour)

  • LeFourbe

    LeFourbe en train de me refaire la BO de JSRF (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Le live Darksiders Genesis commence dans moins de 15 minutes ici [url] ou sur notre chaîne Twitch (il y a 2 Jours)

  • icebreaker59

    icebreaker59 Bon anniversaire à la Xbox 360, 14 ans aujourd'hui :) (il y a 5 Jours)

  • GTB

    GTB Gk s'intéresse à l'impact écolo du jv. Jetez-y un oeil/oreille. Codes amis en partage: [url] (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Mosaic

  • Jeudi 5 décembre 2019
  • Driftwood

Halo Reach nous ramène en 2010

  • Jeudi 5 décembre 2019
  • Driftwood

GRID revient à Paris en 4K

  • Jeudi 5 décembre 2019
  • Driftwood