GSY Preview PS4 PC

Une fois de plus, Square Enix et Omega Force se retrouvent pour donner naissance à Dragon Quest Heroes II, suite d’un premier opus d’excellente facture et plutôt bien reçu, par la presse comme par les joueurs. Et pour cause, le jeu ne se contentait pas d’un simple transfert de l’univers Dragon Quest dans un Dynasty Warriors-like, mais ajoutait habilement un aspect RPG et tower defense à la recette. Malgré toutes ces qualités, quelques reproches subsistaient, comme l’absence d’un mode coopératif en ligne, ou l’aspect RPG un peu léger. DQHII semble bien parti pour rectifier le tir. C’est ce que nous vous invitons à découvrir dans l’article qui suit.

Ce n’est pas un jeu de Lazare

Invités par Square Enix dans un chouette hôtel Parisien (le Molitor), nous avons pu nous essayer quelques heures à cette nouvelle aventure. Tâchons de nous focaliser sur les nouveautés apportées à cette suite. On constate d’entrée de jeu que le titre conserve le choix entre un personnage principal masculin (Lazare) ou féminin (Thérésa). Si l’on retrouve le même principe que dans le premier épisode, à savoir, un héros possédant des attaques spéciales de feu et l’autre de glace, ces cousins se différencient avec une autre particularité. Tandis que Thérésa récupère l’épée et le bouclier des 2 comparses précédents, Lazare commence l’aventure ambidextre avec une lame dans chaque main. Ce détail n’est pas aussi anodin qu'on pourrait le croire. En effet, avec les nombreuses boutiques d’Accordia (la capitale du royaume qui sert de HUB en début d’aventure), on finit par découvrir qu’il est désormais possible de changer le type d’arme de son héros et d’opter pour n’importe quel style de n’importe quel autre compagnon. Autre subtilité, un système de maîtrise fait son apparition. Lié à l’arme choisie, il a pour but d’améliorer le maniement de cette dernière en y octroyant divers bonus permanents, tout en débloquant de nouvelles attaques spéciales au fur et à mesure de votre progression. Pour résumer, en plus de la montée en niveau et des compétences du personnage, il faudra dorénavant prendre en compte celles de votre armement – de quoi bien enrichir l’aspect rôle play de ce musou.

Dragon Quest "il ose"

Alors que Dragon Quest Heroes premier du nom tentait déjà de s’éloigner du style Dynasty Warrios like classique, en y injectant une touche tower defense, cette nouvelle mouture enfonce le clou en offrant au joueur un monde ouvert – rien que ça. Si cette mécanique est actuellement inédite pour le genre (le futur Dynasty Warriors 9 empruntera la même recette), elle n’est pas futile et propose une bonne alternative aux séquences cloisonnées, toujours présentes, notamment lors des quêtes principales. En sus de varier les plaisirs entre deux missions scénarisées, cela permet une exploration plus poussée amenant de nouvelles rencontres, des quêtes secondaires, la découverte de nouveaux équipements, ou simplement la montée en niveau de son équipe. Notez que la map ne sera pas entièrement accessible dès le départ, et qu’il faudra la dévoiler au fur et à mesure, en débloquant des cristaux de téléportation, ou encore, en anéantissant les barrières magiques qui barrent certaines routes. Les monstres sont toujours visibles et il est possible d’éviter la majorité des combats basiques. Ces derniers n’entraînent par ailleurs aucune transition ni aucune délimitation, ce qui n’est pas forcément le cas avec les combats plus importants. Il est même dorénavant permis de rengainer son arme et de sprinter à tout va via la gâchette R2/RT. On retrouve également la mécanique de médailles permettant d’invoquer des monstres à la rescousse sur le terrain, exception faite que les plus gros d’entre eux (golems, dragons, robots…) sont maintenant directement contrôlés par le joueur. Chacun possède diverses attaques spéciales dévastatrices, ce qui pourrait vous sortir du pétrin dans les moments plus ardus.

César du meilleur espoir masculin

Le jeu introduit toute une galerie de protagonistes variés, dont une partie tirée d’anciens opus de la série, ainsi que quelques petits nouveaux. On pense à Desdémone, la guerrière à la chevelure flamboyante armée d’une hache, ou César, le vil chevalier et ancien camarade de nos héros - toujours designés pour l’occasion par Akira Toriyama, le papa de Dragon Ball, Dr. Slump, etc. Passons enfin sur l’autre grosse nouveauté qui manquait cruellement à son aîné, la coopération en ligne. Un mode de jeu dédié vous permettra d’aller castagner du monstre à la pelle sur plusieurs étages, avec 3 de vos amis. Cette fois-ci limité à un unique personnage par participant, il faudra, dans l’idéal, composer une équipe variée afin de venir à bout de ces donjons à la difficulté croissante. Sachez qu’il sera également possible de parcourir le scénario principal jusqu’à 4 en ligne, mais n’ayant pu nous essayer à ce mode, nous ne connaissons pas encore les éventuelles conditions de son fonctionnement. Pour la partie technique sur cette mouture PS4, le titre possède toujours un visuel des plus agréables. Le rendu des éclairages a même été amélioré, et si nous avons aperçu de rares chutes de framerate lors de balades dans le monde ouvert, force est de constater que le 60 fps semblait particulièrement stables lors des rixes où des dizaines d’ennemis pullulaient à l’écran. Les cinématiques sont toujours de très grande qualité et donnaient l'impression d'étre tout droit sorties d’un véritable film d’animation. Le doublage, anglais ou japonais, est au choix, et les textes, intégralement en français, raviront les joueurs anglophobes. Enfin, les musiques restent dans la droite lignée du premier opus, et reprennent, entre autres, les thèmes les plus connus de la série en version orchestrée – un véritable plaisir pour les oreilles donc.

Premières impressions


Alors que son aîné proposait déjà un excellent musou teinté d’éléments RPG, Dragon Quest Heroes II pousse le concept plus loin en se démarquant plus encore avec son open world, celui-ci apportant un peu de diversité et un caractère rôle play plus pointu. Mieux, le titre de Square Enix corrige même la tare principale de l’épisode précédent, en incluant des modes de jeu en coopération permettant d’accueillir jusqu’à 4 joueurs en ligne. Il nous faudra probablement y passer plus de temps pour confirmer cette réussite, mais en l’état, ceux ayant apprécié le premier opus ne peuvent que se réjouir de l'arrivée de cette suite. Ce spin-off pourrait même gagner de nouveaux adeptes pourtant réfractaires au style musou, tant il se démarque de la concurrence. Disponible fin Avril sur PS4 et PC, on notera qu'une compilation des deux épisodes est également prévue sur la nouvelle console de Nintendo.

Images

  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
  • GSY Preview : Dragon Quest Heroes II - Images
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 SWITCH
Edité par
Square Enix
Developpé par
Omega Force
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • bosozoku

    bosozoku Dazence ! Le chameau ! Le Chameau ! :Kiss Cool: (il y a 7 Heures)

  • LC71

    LC71 Patibulaire mais presque(merci Coluche) (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku @banditoz: Alors qu'en fait, c'était toi. :Patibulaire: (il y a 2 Jours)

  • banditoz

    banditoz @bosozoku: bah voui ils ont cru que c'était l'iman di li gonesse. #bfmfakenews (il y a 2 Jours)

  • GTB

    GTB @CraCra: les empreintes n'étaient pas similaire justement. (il y a 2 Jours)

  • chris_lo

    chris_lo quand on voit la tête du gars, pas besoin d'empreinte et d'ADN pour voir que c'est pas lui... #CastanerDémission :D (il y a 2 Jours)

  • CraCra

    CraCra @Elidjah: Quoi Ligonnès ? Si oui y a de quoi revoir le système d'empreintes et surtout qui est l'anonyme qui a prévenu et pourquoi (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Felix The Reaper c'est quoi au juste ?

  • Lundi 14 octobre 2019
  • Driftwood

Vidéo Switch de Neo Cab

  • Dimanche 13 octobre 2019
  • davton

Vidéo Switch d'AeternoBlade II

  • Dimanche 13 octobre 2019
  • davton