GSY Preview Xbox Series X PC Xbox One

Début juillet, on nous a proposé une version preview de In Sound Mind, un jeu d'horreur narratif développé par Modus Games. Le code nous étant arrivé quand je me trouvais déjà en vacances, il aura fallu que je retrouve les pénates le temps de quelques jours pour vous en parler. Je vous laisse donc avec mes premières impressions et une vidéo de gameplay savamment montée.

Verdict provisoire


Le genre horreur-narratif étant largement sur-représenté sur la scène indépendante, on ne peut pas dire que nous étions spécialement optimistes concernant In Sound Mind, dont l'aspect visuel a plutôt tendance à le fondre dans la masse des titres similaires plutôt moyens. Pire, en lançant cette version preview, nous avons réalisé que nous avions déjà eu l'ocasion de jouer au jeu via une démo sortie il y a plusieurs mois (à l'occasion du Steam Fest de la fin 2020 si notre mémoire ne nous joue pas trop de tours). Il nous a même fallu quelques instants avant de le comprendre, l'expérience (assez peu mémorable il faut le dire) que nous avions vécue à l'époque ayant été totalement refoulée par notre subconscient. Pour vous dire, à l'occasion de ce premier aperçu, nous n'avions même pas eu le courage d'aller au bout de la version d'essai, pourtant assez généreuse en contenu. Le premier problème de In Sound Mind, c'est qu'il manque affreusement d'originalité, qu'il s'agisse de sa narration ou de ses mécaniques de gameplay. Autre souci, (et c'est ce qui avait eu raison de notre patience la première fois) dès la seconde section de jeu, on se retrouve confrontés à un adversaire que l'on ne peut pas tuer, plus énervant que terrorisant. Il est bien possible de contrer le spectre en lui plaçant un coup de couteau (un morceau de verre bricolé en fait) dans la figure quand il nous charge, mais il n'y a rien de plus énervant qu'un ennemi invincible qui cherche à nous surprendre quand on doit explorer une zone de fond en comble et comprendre ce que l'on attend de nous... Mais si vous le voulez bien, revenons rapidement sur l'histoire que nous raconte In Sound Mind et sur sa structure. Dans le jeu de Modus Games, on joue le rôle d'un psychanalyste qui semble avoir été piégé dans les affres de son psyché par un individu aussi étrange qu'inquiétant. C'est au travers des drames ayant touché plusieurs de ses patients que le malheureux héros va devoir démêler le fin mot de l'histoire. Pour les "affronter", il lui faudra tout d'abord mettre la main sur les cassettes audio où ont été enregistrées les entretiens qu'il a eus avec eux afin de rejoindre une zone qui leur est dédiée. Le reste du temps, le personnage principal devra errer dans un bâtiment délabré à la recherche de ces cassettes, mais également d'objets clefs (comme le pistolet au tout début du jeu). Il va aussi pouvoir récolter un nombre conséquent de fortifiants visant à améliorer ses statistiques (endurance, vie, vitesse et infiltration) mais le bref aperçu que nous en avons eu ne nous a pas donné l'impression que cela changeait drastiquement la donne. Ce qui apparaît clair dès le départ, c'est que tous ces endroits que le héros va devoir arpenter ne se trouvent pas dans notre réalité. C'est la raison pour laquelle il va y croiser des créatures hostiles, la plupart pouvant heureusement être abattues d'une balle en pleine tête. Fondamentalement, en dehors de ses problèmes de performances et de sa plastique terne et sans panache, In Sound Mind n'est pas aussi mal fichu que l'on pouvait le croire. La partie exploration/aventure fonctionne bien, nous laissant un peu plus fouiller ou réfléchir que dans un Resident Evil par exemple. En revanche, on ne peut pas dire que la partie action soit très folichonne, avec des sensations de tir assez molles et des ennemis pas vraiment effrayants. C'est d'ailleurs l'autre petit détail qui cloche avec In Sound Mind : il ne fait pas peur. Certaines ficelles sont tellement grosses que l'on pourrait presque croire qu'elles cherchent à faire dans la parodie : les cadies qui se mettent à bouger dans tous les sens quand on entre dans la pièce, les jump-scares qui tombent à plat, les mannequins qui changent de place quand on leur tourne le dos... Le travail sur l'atmosphère parvient néanmoins à relever un peu l'ensemble, mais encore une fois, le manque d'originalité se fait trop cruellement sentir pour rendre l'expérience très motivante. Serions-nous quelque peu blasés par le genre ? Ce n'est pas impossible. Mais pour avoir eu l'occasion d'essayer moult titres dans ce style (des mauvais, des médiocres, des moyens, mais aussi des très bons), on pense tout de même que notre subjectivité n'est pas vraiment à mettre en cause ici. Peut-être que le jeu final saura réserver suffisamment de surprises pour nous faire changer d'avis, mais pour le moment, on aurait plutôt tendance à vous conseiller de ne pas vous précipiter dessus à sa sortie et d'attendre les retours de la presse et des joueurs. En attendant, rien ne vous empêche d'aller jeter vous-même un oeil sur la démo Steam, toujours disponible et de nous en faire un retour dans les commentaires.
  • Les plus
  • L'ambiance fonctionne bien globalement
  • La partie exploration/énigmes
  • Une histoire qui intrigue
  • Les moins
  • Vraiment pas très joli
  • Artistiquement quelconque
  • Performances fluctuantes même en 1080p
  • Un manque d'originalité flagrant
  • Une partie action mollassonne
  • L'amélioration du héros semble faire très gadget
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 03/08/2021 à 11:02:25
En effet, à part le coup du miroir, ça semble vraiment convenu.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC XBSX PS5
Edité par
Modus Games
Developpé par
We Create Stuff
Patreon

154 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • rouge

    rouge @Soda: Comme quoi la pression était énorme, c'est preque dingue qu'il perd que 6-4,6-4,6-4 quand on voit le match qu'il fait. C'est vrai que la finale dame était netemment plus intéssante niveau jeu. (il y a 2 Jours)

  • Soda

    Soda Incroyable / Djoko qui passe a coté de sa finale et rate donc le GC... Bravo à Medvedev, il a su faire son match mais bordel, qu'est ce que c'était pauvre en beau jeu ce match (il y a 3 Jours)

  • TheDud

    TheDud plutôt d'accord avec Xracer à propos de gow à cela prêt que je ne trouve pas Horizon 2 next gen non plus (cf l'aliasing relevé par DF et bien visible quand on regarde le trailer en 4k sur TV) (il y a 6 Jours)

  • XRacer

    XRacer Je suis curieux de voir la version ps4 de HZ 2 et surtout de ce GOW mais j'en attendais beaucoup. C'est vrai que ça reste cross. Que ça serra un peu plus haut techniquement malgré tout (très timide). (il y a 6 Jours)

  • XRacer

    XRacer @elbourreau: On pourrait dire que Flying simulator les asset cassent pas trop brique à un canard par exemple. y a pas que ça. Et ceux de ce GOW sont clairement sur le standard ps4 (il y a 6 Jours)

  • XRacer

    XRacer @elbourreau: D'affirmer des chose sans avoir du concret pour.Ou parfois la qualification. Et puis, ça n'a aucun sens de dire les assets explosent (en quoi polys, etc... ?),ça dépends du type jeu aussi (il y a 6 Jours)

  • elbourreau

    elbourreau @XRacer: Je vois pas ce qui est présomptueux, mais si ca te fait plaisir. (il y a 6 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Preview : Sherlock Holmes Chapter One

  • Jeudi 16 septembre 2021
  • Driftwood

Lost in Random en vidéo Gamersyde

  • Jeudi 16 septembre 2021
  • Driftwood

GSY Review : Aragami 2

  • Mercredi 15 septembre 2021
  • Driftwood