GSY Preview PS4 Xbox One PC

Après un excellent dernier opus et malgré le départ d’Hideo Kojima, Konami ne semble pas enclin à abandonner l’une de ses séries phares aussi facilement. Invités dans les locaux de Konami à Paris, nous avons pu jouer quelques heures à Metal Gear Survive. Nos premières impressions, accompagnées de quelques extraits capturés sur place, vous attendent après le clic.

Note : suite à un problème de batteries, notre vidéo ne couvre que le tout début de l’aventure et n'est pas nécessairement représentative de nos 3 heures passées sur la version preview du jeu.

I will Survive

Si l’on devait résumer ce Survive en une phrase, nous dirions qu’il s’agit d’un spin-off reprenant le gameplay d’un MGSV, auquel se sont greffées des mécaniques de survie plutôt poussées. Alors que le titre était pressenti comme une expérience avant tout multijoueur, c’est sur la campagne solo que nous avons fait nos premiers pas. Celle-ci propose même un scénario original avec une cinématique d’introduction qui se permet de faire un joli parallèle avec MGSV pour le bonheur (ou non) des fans. Pour être honnêtes, hormis cette intro, le jeu semble surtout s’orienter sur son propre univers avec son lot de nouveaux personnages - il ne va donc pas falloir s’attendre à voir des Big Boss et autres figures emblématiques tout au long de l’aventure, même si les clins d’œil ne manqueront probablement pas. Une fois n’est pas coutume, parlons rapidement technique. Survive récupère tout simplement le Fox Engine, le moteur utilisé pour MGSV, avec globalement les mêmes défauts et qualités, ni plus, ni moins. Nous n’entrerons pas dans les détails scénaristiques afin d’éviter un maximum de spoilers et pour laisser la surprise à ceux qui se lanceront dans cette aventure, sachez juste que nous incarnons un soldat de la Mother Base (que vous pourrez créer via un éditeur assez complet) qui va être récupéré par une organisation américaine de recherche secrète. Cette dernière a besoin de nos talents suite à la disparition d’hommes dans un trou de ver menant vers une dimension parallèle peuplée de pseudos zombies nommés ‘’les errants’’. Nous sommes par ailleurs en contact avec un homme de l’organisation surnommé Good Luck, ce qui ne présage rien de bon pour la suite de notre périple.

Mais juste à manger et à boire

Après quelques déboires et seulement armés d’un couteau et d’une lance craftée au préalable, nous atteignons finalement un camp de fortune placé au beau milieu du désert, avec pour arrière plan les restes de la Mother Base - du moins celle d’une autre dimension. La faim et la soif accablent déjà notre personnage et il va vite falloir y remédier – bienvenue dans Metal Gear Survive. Alors que l’on retrouve la base du gameplay amélioré de MGSV, c’est un aspect survie assez poussé qui vient subtilement se greffer aux mécaniques déjà connues. L’eau et la nourriture vont être des denrées rares et indispensables qu’il faudra sans cesse débusquer, notamment grâce des points d’eau croupie où l'on pourra remplir divers récipients, ainsi que via la chasse d’animaux sauvages. Ok, boire et manger, check. Et c’est tout, ça a l’air facile non ? Eh bien pas franchement, puisque non seulement vos jauges de faim et de soif ont une fâcheuse tendance à diminuer rapidement (même en dormant) – faisant baisser vos capacités dans la foulée – et qu’en sus intervient la gestion d’éventuels saignements, coupures, contusions, foulures et autres infections et empoisonnements, sachant que chacun de ces maux doit être soigné avec des traitements spécifiques - à confectionner grâce à diverses ressources plus ou moins rares. Et croyez-nous, il n’est pas simple de combattre une horde d’errants enragés de nuit, alors que notre soldat est affaibli, que sa vue est trouble à cause de la soif, et qu’il est pris de vomissements aléatoires le figeant sur place plusieurs secondes suite à l’ingestion de viande crue que nous n’avons pas pris le temps de cuire. Pour enfoncer le clou, il nous faudra également prendre en compte la gestion du poids de notre personnage. Impossible d’amasser toutes les ressources de bois ou de métal en un seul voyage donc, sous peine de voir le pauvre avatar drastiquement ralenti.

Cigare Kuban

Les conséquences d’un échec lors d’une sortie sont simples, tout ce que vous aurez collecté depuis votre dernier retour au campement sera tout simplement perdu. Heureusement, nous n’allons pas rester démunis tout au long de l'aventure, puisqu’au fil de la progression, il sera possible d’améliorer sa base en confectionnant divers établis indispensables pour se fabriquer armes, armures, gadgets divers ou encore, médicaments. Tout ceci se fera grâce à vos ressources durement collectées et aux cristaux d’énergie Kuban (KUB) trouvés dans la nature ou obtenus en tuant des errants. Par ailleurs, l’IA Virgil donne diverses quêtes de recherche de cartes mémoires donnant accès à de nouvelles capacités, notamment celle de monter nos compétences moyennant KUB - via un arbre comme dans un bon vieux RPG. Bien entendu, la survie n’est pas l’unique but ici, des missions beaucoup plus classiques sont de la partie avec notamment l’infiltration de bases comme dans tout Metal Gear qui se respecte. Avant cela, il n'est pas superflu de renforcer un peu son camp, en se confectionnant une lampe torche dans la foulée, et surtout un arc, arme qui deviendra vite votre meilleur allié, au moins sur les premières heures de jeu. Parmi les choses pratiques, notez que l’on peut marquer sa carte de diverses icônes afin de se souvenir des endroits où l'on peut trouver telle ou telle ressource. Cela peut paraître anodin, mais il s’agit d’une aide à ne pas négliger. Enfin, certaines zones appelées mers de cendres nécessitent un appareil respiratoire pour être franchies. Si la visibilité y est très faible, on y trouve des ressources de qualité… et des ennuis, bien entendu.

Premières impressions


Soyons clairs, Metal Gear Survive est avant tout un spin-off qui ne s’adresse pas nécessairement aux fans inconditionnels, mais à tous les joueurs recherchant un bon jeu d’action/infiltration/survie. Nos quelques heures passées sur la partie solo du titre nous ont pas mal intrigués, notamment grâce à cet aspect survie relativement exigeant et l'ambiance particulière du titre. Alors bien sûr, tout n’est pas parfait, comme la collecte de ressources un peu fastidieuse, mais avec MGSV en référence, difficile de bouder son plaisir face à un univers riche en mécaniques de jeu. Et quand bien même la partie scénaristique ne serait pas au niveau de ce que faisait Hideo Kojima en son temps, nul doute que certains y passeront de nombreuses heures, seuls ou en coopération. Sortie prévue pour le courant de l’année sur PC, Xbox One et PS4.

Images preview

  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
  • GSY Preview : Metal Gear Survive - Images preview
bangy78
bangy78
Commentaire du 17/01/2018 à 18:30:53
Moi je fais parti des gens, vraiment pas fan de MGS 5, est-ce que cette nouvelle approche peut me séduire pourquoi pas, après tout. Car je l'aborderais sûrement pas en tant que fan, donc why not
En réponse à
KSpartan
KSpartan
Commentaire du 20/01/2018 à 15:14:00
Si ça avait été un DLC à 20 euros(grand max) pour MGSV, je dirais rien. Epicgames à carrément sortie sa version opportuniste de bâtard de leur Fortnite payant en format F2P.
40 balles pour ça c'est du délire, tout comme l'early access de SFV pour 60 euros y'a 2 ans(je cite cet exemple car d'actualité).
Parfois faut savoir dire stop, c'est mon avis en tout cas.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 20/01/2018 à 18:48:20 En réponse à KSpartan
Le jeu n'a rien à voir avec MGS V donc pourquoi aurais-tu voulu qu'il soit proposé en DLC ?
En réponse à
KSpartan
KSpartan
Commentaire du 21/01/2018 à 20:29:39
Rien à voir avec MGSV ?? On dirait un truc sorti d'un éditeur de map de MGSV justement. Dans l'un des premiers gameplay, une base avait carrément l'air d'être un C/C d'une du solo de MGSV, c'est dire l'ampleur de "mon" malaise.
Ca fait vraiment comme le mode BR de Fornite quoi. Est ce qu'Epic à osé vendre Fornite BR pour 60 euros le standalone ?
Je comprend que ma réaction paraisse un poil exagéré, me faisant potentiellement passé pour un fanboy MGS hystérique, mais la je chie juste sur ce que j'appel une surexploitation d'un moteur, qui n'est pas exclusive à ce cas précis.
Après la polémique derrière la gestation de MGSV, l'évictions de son créateur, c'est un peu la cérise sur le gâteaux(ou est ce l'inverse ? Peu importe, c'est n'importe quoi cette carcasse de MGSV sur laquelle on aurait greffé un exosquellette tout pourrit façon Virus(le film).
Pour qu'on se comprennent bien. J'ai redouté le même genre de chose à propos de Horizon ZD et son extension. Pour des raisons évidentes lié au fait qu'on avait déjà des environnements enneigé sur le jeu de base. Ca plus le doute sur la quantité de nouvelles machines & co.
Au final, cette extension témoigne d'un vrai travaille sur les environnements, qui sont finalement dépaysants malgré mes craintes. Pas de syndrome C/C, ou très peu en tout cas. Ceci dit, ça reste quand même le même jeu, et le format est en adéquation. On à vraiment l'impression de payer pour une rallonge et c'est ce dont il s'agit.

MGS Survive c'est comment dire...

Imagine un Horizon Battle Royal, fait à l'arrache, sans DA, avec tout les assets/anims du jeu de base, une map hideuse sortie d'un éditeur cheapos, vendu en standalone pour 40 euros.

Est ce que ce serait forcément chiant et anti-ludique ? Non. Mais au secours !!!!!!!!!!

Je teste ça demain, vite fait, pour voir si je divague ou non. Mais j'ai vu du gameplay, et je pense que c'est déjà trop d'honneur que je fais a Konami d'essayé de DL cette hérésie, ce cas d'école de fdp de l'industrie.
On moins mon avis est tranché, mais bon j'assume à 100% pour le coup.
Je te cache pas que j'aurais posté un avis beaucoup plus sobre et mesuré si j'avais eu pour rôle de le faire d'une façon relativement professionnel(et surtout après avoir testé le jeu comme y faut). Heureusement, j'peux me lâcher en tant que gamer lambda.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 21/01/2018 à 21:23:04 En réponse à KSpartan
Ils ont repris les assets (et ça c'est opportuniste et paresseux), certes, et le moteur, mais ce n'est parce que FIFA tourne sur Frosbite que ce devrait être un DLC de Battlefield.

Le jeu n'est pas un MG Solid, il a beau avoir un ADN de jeu d'infiltration, il couvre un autre genre, qu'on l'aime ou non. Moi ça me laisse totalement froid par exemple et je trouve dommage qu'ils soient tombés dans la facilité en reprenant les assets de MGS V, car en inventant un univers totalement inédit et en n'utilisant pas le nom de la franchise, le projet aurait eu nettement plus de personnalité. Le contenu de Metal Gear Survive est dense, énormément même d'après ce que j'ai pu lire, et ce Survive pousse finalement à son paroxysme ce que Kojima n'avait fait qu'effleurer dans Snake Eater quand il a ajouté la dimension survie à sa série (et heureusement car sinon, je pense que j'aurais détesté cet opus culte :p). C'est un jeu à part entière ici, qui ne sort pas 6 mois après MGS V non plus, avec tout un tas de choses que tu ne trouves pas dans le jeu de base et une approche qui est radicalement différente. Il n'y a aucune raison de critiquer le fait qu'il ne soit pas proposé en DLC. On ne peut pas non plus cataloguer un jeu DLC en se basant sur de simples considérations techniques et graphiques.

Que tu aies du mal avec leur manière de faire, c'est une chose, sentiment que je partage d'ailleurs, mais comme tu n'as pas encore joué au jeu comme guts et les autres journalistes (qui en disent finalement plus de bien que de mal), donc le considérer comme un simple DLC me semble un peu exagéré. Il y a un mode histoire, un mode multi et s'il est vraiment vendu 40€, je ne vois pas trop où est le scandale. Comme l'a dit guts, c'est juste un titre qui ne plaira jamais aux fans de la série car ils n'y verront qu'un opportunisme mal placé (et comme toi, hurleront à l'arnaque), mais malheureusement pour lui, c'est aussi un jeu qui aura du mal à attirer ceux qui n'ont jamais aimé les MGS parce qu'il ressemble trop à MGS V visuellement et qu'il manque trop de personnalité pour se démarquer.

Bref, tu n'adhères pas, moi non plus, mais il y a malgré tout eu du travail pour que les trois premières heures révèlent un certain potentiel à ceux qui ont pu l'essayer (alors que tout le monde partait avec un a-priori négatif). Si tu me demandes un pronostique sur son succès par contre, je doute très sincèrement qu'il trouve son public, même s'il confirme les bonnes impressions qu'il a laissées lors des previews.
En réponse à
KSpartan
KSpartan
Commentaire du 21/01/2018 à 21:54:09
Ouais pour le coup j'fais une réaction épidermique au jeu(et la plupart des projets faisant preuve d'un opportunisme démesuré, et sans limites). Je ne suis même plus fan de MGS, et encore moins de Kojima, le malaise n'est pas là.

J'ai pris le temps de te lire(et toute la preview finalement, pas juste la conclusion), mais pour moi c'est mort de toute façons.
Y'a déjà bien trop de jeux intéressants(et digne d'investissement(en temps ou argent)) pour que je m'arrête sur Survive.
C'est simple, j'ai lancé le DL juste après mon craquage par culpabilité(de cracher sur le jeu sans l'avoir touché), et puis après avoir repris mes esprits, j'ai simplement annulé et effacé.
Après comme tu dis, j'aurais été moins choqué(le mot n'est pas exagéré) s'ils avaient pris la peine de faire un vrai nouveau jeu, indépendant de MGS, dans tout ses recoins. Quand au moteur, permet moi de te dire que c'est pas parce que Paragon et DB Fighter Z utilisent le même moteur, que les 2 jeux se ressemblent de près ou de loin.

Je suis convaincu qu'ils ne feront guère de bénéfices avec la stratégie qu'ils ont choisi pour faire leur beurre. Je pense qu'ils confirment définitivement qu'ils ne vont finalement pas beaucoup nous manquer quand ils seront définitivement parti vers d'autres marchés que celui des AAA de salon. J'parle évidemment de ceux qui prennent les décisions chez Konami, l'éditeur. Les développeurs, eux je leur souhaite autant de chance que Kojima. C'est pas de leur faute tout ça.

Je ne suis pas très intéressé par Death Stranding(normal, vu qu'on sait rien, et personnellement je ne suis pas particulièrement convaincu du grand talent de Kojima, aujourd'hui), mais je suis très curieux de voir la qualité finale du projet et du succès qu'il rencontrera.
En réponse à
guts_o - Chauffeur de salle
guts_o
Commentaire du 21/01/2018 à 22:24:44 En réponse à KSpartan
C'est certes un choix délicat, les fans de MG ne vont probablement pas adhérer sans Kojima, et les non-fans risquent de ne pas s'y intéresser parce que ça s'appelle MG.

Peut-être qu'un jeu non lié à la saga qui se serait simplement appelé "Survive" sans tout le délire MG, aurait été plus judicieux, ou peut-être pas ?
En réponse à
KSpartan
KSpartan
Commentaire du 25/01/2018 à 19:33:38 En réponse à guts_o
Posté par guts_o
C'est certes un choix délicat, les fans de MG ne vont probablement pas adhérer sans Kojima, et les non-fans risquent de ne pas s'y intéresser parce que ça s'appelle MG.

Peut-être qu'un jeu non lié à la saga qui se serait simplement appelé "Survive" sans tout le délire MG, aurait été plus judicieux, ou peut-être pas ?
Le problème, c'est que sans l'affiliation MG, fallait tout refaire, et c'est bien là tout le problème en ce qui me concerne.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE
Edité par
Konami
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Soda

    Soda @Dazman: et moi, Jedi Fallen Order :) (il y a 2 Jours)

  • Dazman

    Dazman Je commence Death Stranding. Enfin. (il y a 2 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @face2papalocust: oui, déjà on avait rien eu depuis l'annonce à la Gamescom 2017 (!!!), va falloir encore attendre. (il y a 2 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust @Bigquick: Il a pas l'air vilain en plus.Mais bon va falloir être patient je pense. (il y a 2 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick Pardon. Mais depuis le temps que j'attends du neuf, je suis refait. (il y a 2 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick AGE OF EMPIRE IV PUTAIN ! (il y a 2 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust @Dazman: J'ai pensé à toi en voyant ça^^ (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Star Wars Jedi: Fallen Orden en vidéo 4K

  • Vendredi 15 novembre 2019
  • Driftwood

Crytek se met au RTX

  • Mercredi 13 novembre 2019
  • CpRBe