GSY Preview Xbox Series X PC PS4 Xbox One

L'équipe Gamersyde étant enfin au complet après des semaines de gestion en quasi solo par davton, nous vous proposons de débuter cette semaine en compagnie de Psychonauts 2. Pour commencer, il y a tout d'abord cet article bien sûr, mais la rentrée étant proche, on relance la machine à lives en fin de journée dès 18h00, sur notre chaîne Twitch ou bien via ce lien maison s'il fonctionne encore.
MAJ : Le GSY Offline est enfin disponible en 1080p, donc ajouté à l'article. Pour la 4K, il faudra par contre sûrement encore attendre quelques jours.
MAJ 2 : Non seulement notre GSY Offline est enfin disponible en 4K, mais vous pouvez également vous installer confortablement pour l'heure suivante de jeu avec la VOD de notre live d'hier en fin d'article.

Verdict provisoire


Attention au coup de vieux, Psychonauts a débarqué sur la toute première Xbox en septembre 2005, à peine deux mois avant l'arrivée de la Xbox 360. Il aura donc fallu un bond de trois générations pour que la suite nous arrive enfin, toujours développée par Double Fine. La différence, et elle est de taille, c'est que le studio de Tim Schafer appartient désormais à Microsoft. Pourtant, le projet ayant tout d'abord été lancé grâce à un financement participatif, figurez-vous que les joueurs PS4 (et par extension PS5 grâce à la rétrocompatibilité) vont également pouvoir y jouer en cette fin du mois d'août. Mais c'est évidemment les versions Xbox Series X et Windows qui vont nous intéresser aujourd'hui. Avant cela, quelques précisions importantes cependant. Covid-19 oblige, voilà deux ans que la Gamescom telle que nous la connaissions n'a plus lieu, remplacée par un événement en ligne qui ne nous demande plus de nous déplacer jusqu'à Cologne. Aussi, quand on a la chance de disposer (comme moi, pas comme davton) de vacances estivales prolongées, eh bien on ne retrouve le confort du QG Gamersyde que très tardivement. D'un côté, vous aviez donc mon malheureux compère débordé de travail et de l'autre, le joyeux glandeur que je suis dans l'incapacité de l'aider autrement que pour couvrir quelques sorties sur Switch cet été. Xbox avait pourtant tout fait pour nous rendre la vie plus douce, en nous faisant parvenir Psychonauts 2 une bonne semaine avant la levée de l'embargo. Oui mais voilà, quand on rentre chez soi la veille de la date fatidique, difficile de tenter le bouclage d'une review complète en quelques heures. À Gamersyde, le seul crunch autorisé étant celui qui se mange, on vous propose donc tout d'abord nos premières impressions après plusieurs heures de jeu ainsi qu'un GSY Offline découverte que YouTube n'aura probablement pas fini de générer en 4K à l'heure où ceci paraîtra. Pour la vraie critique, il faudra attendre encore quelques jours, à moins que notre direct de tout à l'heure ne suffise à vous convaincre à vous lancer. De toute façon on vous le rappelle, le jeu sera inclus dans le Game Pass dès le 25 août, aucune raison donc de ne pas vous y frotter si vous possédez l'abonnement.

Avant cela toutefois, quoi de plus approprié qu'une rapide lecture en notre compagnie. On a beau être bien désolés de ne pas pouvoir vous livrer notre verdict final, n'allez pas croire que nous avons pris la sortie de Psychonauts 2 à la légère. Déjà, l'inestimable davton avait joué et terminé le premier épisode à sa sortie, comme feu Eloniss et bien d'autres membres disparus de l'équipe et du site d'ailleurs. De mon côté, je dois vous l'avouer, même si notre irremplaçable helvétique m'avait envoyé la version Xbox pour que je m'y essaie sur 360 via la rétrocompatibilité, j'avais fini par le lui rendre sans avoir osé m'y aventurer. Et pourtant, ce n'était pas faute d'en avoir entendu beaucoup de bien ! Bien des années plus tard, pour je ne sais plus quelle raison, le titre de Double Fine était gracieusement offert sur Steam, l'occasion pour moi de le récupérer pour corriger une monumentale erreur. Mais non finalement, le manque de temps ou de motivation (voire les deux) m'ont une fois de plus privé du plaisir de sa découverte. Alors, quand le jeu a fini par atterrir dans le Game Pass il y a quelques semaines, alors même que sa suite n'allait pas tarder à arriver, je n'avais plus le choix. Pour préparer la review de Psychonauts 2, j'ai donc parcouru la globalité du premier volet sur PC, avec son excellente VF portée, entre autres, par Donald Reignoux et Claude Donda. Pas de chance, je ne vais pas être en mesure de comparer cet aspect puisque la suite n'a pas eu le droit à un doublage francophone, mais pour le reste, je vais au moins savoir de quoi je parle. Et au contraire de davton au moins, mes souvenirs sont bien frais ! De plus, comme certains aspects du jeu d'origine avaient eu don de m'irriter (tout ne vieillit pas toujours bien dans les vieux jeux, même quand le tampon culte leur a été décerné par une partie des joueurs), j'étais impatient de voir ce que l'équipe de Tim Schafer nous réservait avec ce deuxième volet.

Pour commencer, Psychonauts 2 affiche une plastique autrement plus aguicheuse que le jeu de 2005. J'enfonce un peu les portes ouvertes, mais en dépit d'une direction artistique encore très réussie, le premier épisode faisait un peu grise mine de ce côté. Dans cette suite directe, on ne profite pas seulement d'une meilleure modélisation globale ou d'un rendu de la lumière bien plus précis. Non, il faut aussi compter sur des textures très détaillées pour la plupart (les différentes matières, les inscriptions sur les murs, etc.), une palette de couleurs largement plus étendue et des environnements nettement mieux habillés. Sans atteindre les cimes d'un Ratchet & Clank: Rift Apart, Psychonauts 2 donne lui aussi l'impression d'arpenter les allées d'un dessin animé très stylisé. Il y a bien ces coupures abruptes des dialogues des PNJ parce qu'une cinématique se lance pour nous ramener sur terre, mais en dehors de cela, c'est vraiment du très bon boulot. En revanche, de mon côté, la version PC semble moins nette en 4K que sa comparse, et surtout, les performances sont plutôt décevantes avec une RTX 2080 Ti. Concernant le gameplay et la structure du jeu lui-même, les habitués seront en terrain conquis de ce que nous avons pu en voir davton et moi. Dès le début de l'aventure, Raz dispose en effet d'une palette de mouvements et d'attaques similaire à celle du premier opus : on retrouve donc la télékinésie, la pyrokinésie, la clairvoyance, etc. De base, quatre pouvoirs sont disponibles, leur puissance pouvant être améliorée en passant aux rangs supérieurs, mais quatre autres viendront s'y greffer avant la fin de l'aventure. Comme par le passé, il conviendra évidemment d'équiper ceux qui sont le plus utiles en fonction des situations, ce qui passe une fois de plus par un menu radial. Ces capacités psychiques sont assignées aux quatre gâchettes (hautes et basses) et vont donc pouvoir évoluer au cours de la partie. Le camp qui servait de hub dans le premier volet laisse la place au QG des Psychonauts, où l'on peut trouver nombre de PNJ plus ou moins importants. C'est également là que l'on pourra investir ses Psytanium durement acquis pour acheter des bonbons ou des sucettes (bien utiles pour récupérer son énergie ou sa santé), mais également divers badges (octroyant des bonus ou donnant accès à des modifications purement cosmétiques) et des ceintures ou autre poches permettant de transporter plus de soins ou d'argent.


Puisque nous sommes dans un jeu de plateforme de la vieille école, vous pourrez toujours passer un certain temps à récupérer de nombreux collectibles, parfois même pour accomplir une mission secondaire. Comme dans le premier opus, les niveaux tourmentés se déroulant dans le psyché de vos cibles vous permettront de récupérer des bribes (ces sortes de stickers colorés en 2D), des bagages émotionnels (à condition de dégoter la bonne étiquette au préalable), des coffres-forts de souvenirs, j'en passe et des meilleurs. Vous l'aurez compris, non content d'être la suite directe des événements du premier Psychonauts, ce second épisode en reprend aussi bien le style rigolo et déjanté (encore heureux, c'était l'une des forces de l'original), mais aussi la structure. Les quelques problèmes de maniabilité sur lesquels j'avais pu pester dans le jeu précédent semblent avoir été corrigés, même si la caméra pourra encore faire un peu des siennes de temps en temps dans les espaces les plus confinés. Si j'ose espérer que les horribles félins nocturnes qui hantaient le camp - et m'avaient horripilé au plus haut point - ne feront pas leur retour dans cette suite, les combats contre les forces mentales hostiles sont fluides et agréables, avec une utilisation des pouvoirs et de l'esquive qui ne l'est pas moins. Et quel plaisir de retrouver les censeurs et leur impitoyable tampon frappeur ! Bref, en un mot comme en cent, ces premiers pas dans le monde de foldingues de Psychonauts 2 m'auront clairement enchanté et donné envie de pousser plus loin mon exploration dans les tréfonds de l'âme torturée de ses habitants. Le signe d'une suite qui remplit bel et bien son office, mais on en n'attendait pas moins de Tim Schafer et Double Fine.

  • Les plus
  • DA toujours aussi chouette et graphismes réussis
  • Le HDR sublime le jeu...
  • Le monde extravagant de Psychonauts...
  • … et ses personnages !
  • L'écriture de haut vol
  • L'OST et le doublage anglais, prometteurs
  • On se sent comme à la maison
  • Le plaisir du jeu de plateforme à l'ancienne
  • Les moins
  • Les chargements, courts mais pas subtiles
  • ... sauf sur PC où il est absent
  • Les répliques coupées par le lancement d'une cinématique
  • Version PC capricieuse en 4K avec une 2080 Ti
  • Absence de VF dommageable
  • Pour l'instant c'est tout

GSY Offline

Suite du Offline avec le replay de notre live

callagane
callagane
Commentaire du 23/08/2021 à 15:16:36
Merci pour ces premières impressions. J’ai une petite question, est-il conseillé de faire le premier avant le 2? 
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 23/08/2021 à 15:29:00 En réponse à callagane
Je ne pense pas que ce soit nécessaire non. 
En réponse à
MadPchhit
MadPchhit
Commentaire du 23/08/2021 à 15:34:31
C'est quand même abusé que Microsoft ne prenne même plus la peine de sortir une VF pour ses first. Ca craint je trouve !
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 23/08/2021 à 16:22:05 En réponse à MadPchhit
Le jeu vient du financement participatif. Je ne suis pas certain que MS soit responsable de ce choix. Et il sort aussi sur PS4, donc ce n'est pas exactement un jeu first party.
En réponse à
callagane
callagane
Commentaire du 23/08/2021 à 16:57:59 En réponse à Driftwood
Ok, ça m’arrange. Je l’ai lancé sur le gamepass, mais ça a pris un p’tit coût de vieux quand même. 😁
En réponse à
Bigquick - Spider_-_-_man
Bigquick
Commentaire du 23/08/2021 à 18:21:31
ça donne envie. J'aime beaucoup le premier épisode. Merci pour la preview (je met le GSY Offline de côté). ^^
En réponse à
MadPchhit
MadPchhit
Commentaire du 23/08/2021 à 18:50:14 En réponse à Driftwood
Microsoft possède le studio depuis 2 ans... Assez de temps pour faire 100 fois la vf. Je pensais que les rachats des studios indés permettaient d'avoir des jeux plus ambitieux ? 2 ans après microscoft ne les a toujours pas soumis à leur politique éditoriale ? 
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 23/08/2021 à 20:50:51 En réponse à MadPchhit
Si tu as des infos comme quoi MS a ajouté de l'argent dans le développement en plus de celui récolté par Double Fine via le financement participatif, alors on peut potentiellement leur reprocher l'absence de VF. Mais personnellement, avec un projet qui avait déjà pris son envol avant l'achat, je ne préfère pas tirer sans savoir. Ceci étant dit, Battletoads, vrai first party lui, n'avait qu'un doublage anglais donc bon... La licence Psychonauts ne doit pas avoir tant de dans que cela pour vouloir trop investir dedans. J'ai beau trouver ça décevant, je trouve la pillule plus facile à avaler qu'avec Kingdom Hearts 3. Tiens, bizarre, encore une licence dans lequel Donald Reignoux avait bossé sur la VF. Coïncidence ? ^^
En réponse à
Dazman - Stade Falloir
Dazman
Commentaire du 23/08/2021 à 21:42:48
Il tente absolument pas celui là. 
En réponse à
davton - Tortue Géniale
davton
Commentaire du 23/08/2021 à 21:46:25 En réponse à Dazman
C'est dommage ça aurait pu être ton jeu de l'amour du goty of the year du XXIe siècle !
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 23/08/2021 à 22:49:10
Ça m'a l'air d'être une belle réussite pour Double Fine. On retrouve clairement la patte du premier, tout en mieux. Il est effectivement dommage qu'il n'y ait pas de doublage fr pour finir le tableau.
En réponse à
TheDud
TheDud
Commentaire du 24/08/2021 à 05:17:14
Un peu dans le même cas que Drift concernant les vacances ^^
En rentrant j'aurais RE 8 à faire ET ce psychonauts 2 qui fait très envie (excellent souvenir du premier pour ma part. Et oui ça fiche un sacrer coup de vieux...)
En réponse à
Flash_Runner
Flash_Runner
Commentaire du 24/08/2021 à 10:57:43
Il ne me faisait pas plus envie que ça. N'ayant pas connu le premier, et ne pratiquant que rarement les jeux de plateformes. Mais là les retours donnent l'eau à la bouche.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE XBSX PS5
Edité par
Xbox Game Studios
Developpé par
Double Fine
Patreon

156 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Driftwood

    Driftwood @notourious67: j'en ai eu très vite marre de ne rien trouver de nouveau à faire et de toujours faire la même chose. Les jeux avec boucle temporelle, il y en a peu que j'ai aimés. (il y a 22 Heures)

  • notourious67

    notourious67 @Driftwood: :) j'arrive à comprendre qu'on accroche pas, d'ailleurs je lui trouve quelques défauts. Mais j'ai vraiment passé un bon moment . (il y a 23 Heures)

  • davton

    davton @notourious67: pareil, j'ai beaucoup apprécié. (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood @notourious67: moi j'ai même pas tenu 12 minutes. ^^ (il y a 1 Jour)

  • notourious67

    notourious67 J'ai passé une bonne après midi en compagnie de " 12 minutes " (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood @davton: je me demande comment c'est possible vu que la plupart des gros trailers ne sont plus dispos que sur YT. Enfin tant mieux, c'est déjà ça. (il y a 1 Jour)

  • davton

    davton Si Gamersyde devenait une simple chaîne YouTube, je laisserais mes clefs sous le paillasson sans regret. (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Tails of Iron

  • Vendredi 17 septembre 2021
  • Driftwood

GSY Preview : Sherlock Holmes Chapter One

  • Jeudi 16 septembre 2021
  • Driftwood

Lost in Random en vidéo Gamersyde

  • Jeudi 16 septembre 2021
  • Driftwood