GSY Review PC

FromSoftware est lentement mais surement devenu un des développeurs les plus populaires du secteur, en témoignent les succès récents d’Elden Ring, Sekiro: Shadows Die Twice, Bloodborne ou encore de la série Dark Souls. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons accueilli le retour de la saga Armored Core, puisque Verdict Day était le dernier épisode de la licence à avoir vu le jour il y a maintenant 10 ans. Armored Core VI: Fires of Rubicon est donc désormais disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S et PC, et nous vous proposons une review basée sur la version PC.

L'Armored hic

Suite au premier opus publié en 1997 sur PlayStation, Armored Core est devenu une série importante pour FromSoftware et de très nombreux jeux ont été publiés par la suite. C’est ainsi plusieurs générations de consoles qui vont accueillir des épisodes d’Armored Core, la PlayStation donc, mais aussi les PlayStation 2 et 3, la Xbox 360 ou encore la PSP. Et pourtant, suite à un accueil plutôt froid coté critique après les épisodes Armored Core V en 2012 et Armored Core: Verdict Day en 2013, la série va complètement disparaitre des radars pendant de nombreuses années. FromSoftware va alors clairement se concentrer sur Dark Souls, son autre série pas encore culte à l’époque, et plus le temps passait, plus nous doutions d’un retour des fameux méchas dans nos consoles malgré quelques bruits de couloirs plus ou moins insistants. Et pourtant, une suite est officiellement annoncée en décembre 2022 aux Game Awards et sans être totalement retournés par la nouvelle, nous étions tout de même assez confiants concernant la qualité de ce nouveau Armored Core VI.

En effet, même si les développeurs de FromSoftware ne nous ont pas toujours proposé des jeux d’une qualité extraordinaire à leurs débuts, le niveau atteint ces dernières années est clairement excellent avec en point d’orgue l’arrivée d’Elden Ring, qui fera quasiment l’unanimité auprès de la critique mais aussi des joueurs. Fruit de toute l’expérience acquise au cours des années avec entre autres un monde ouvert cryptique et des combats dantesques contre des boss complètement fous, on peut dire que l’entreprise menée par Hidetaka Miyazaki tenait ici son magnum opus, un jeu qui la classe définitivement parmi les meilleurs développeurs de notre époque. Pourtant, si Armored Core VI: Fires of Rubicon se devait de rafraîchir le gameplay un peu lourd de la série afin d’attirer les nouveaux fans du studio, il restait cependant l’exercice quelque peu périlleux de ne pas trop dénaturer l’expérience afin de réussir à contenter également les plus vieux connaisseurs de la licence.

Cotte d'Armored

Armored Core n’a, jusqu’ici, pratiquement jamais été très accueillant pour un néophyte : menus austères, phases de customisation des méchas longues et un peu fastidieuses, gameplay parfois très rigide… La série à toujours eu des qualités qui ont su attirer une partie des joueurs, mais il manquait clairement quelque chose pour lui faire passer un pallier sur le plan critique aussi bien que commercial. Cette fois, les choses ont évolué dans le bon sens : l’enrobage est bien plus aguicheur, avec une réalisation tout à fait convaincante. Même si nous sommes ici sur un titre cross-gen, on appréciera les graphismes de qualité qui nous sont proposés. Mais nous avons aussi la chance de voir une version PC d’excellente facture, ce qui n’est malheureusement pas toujours le cas pour les productions FromSoftware - ainsi d'ailleurs que pour de nombreux jeux majeurs sortis ces derniers temps. Avec une gestion du HDR, de nombreuses options graphiques disponibles comme la possibilité de locker le jeu à 120 FPS ou d’utiliser le Ray Tracing dans le garage, ou encore la gestion des moniteurs ultrawide, nous sommes plutôt bien servis.

Mais la partie technique se devait d’être accompagnée par un gameplay plus dynamique, et peut-être aussi un peu plus spectaculaire. Le développeur ayant le vent en poupe, il aurait été dommage de ne pas surfer sur cette vague de succès et là encore, FromSoftware à fait du bon travail. La fameuse étape de construction de votre mécha dans le garage est toujours présente, mais vous pouvez généralement vous contenter de préparer un robot cohérent pour vous en sortir. Bien sûr, le theorycrafting sera toujours de mise pour les puristes et certains ont d’ores et déjà trouvé des combinaisons absolument dévastatrices, pas de panique donc pour les plus anciens. En parallèle, les combats ont vraiment gagné en dynamisme, avec une alternance des attaques dans les airs ou au sol qui fonctionne vraiment bien. Le jeu se veut exigeant comme d’habitude avec FromSoftware, sans être non plus extrêmement punitif puisqu’un Game Over vous fera simplement recommencer à un checkpoint.

Mechadeath, Symphony of Destruction

Alors effectivement, même si Armored Core VI: Fires of Rubicon arbore une plastique plus attirante, vous passerez tout de même un peu de temps dans ces fameux menus. Vous progresserez dans des missions dans une structure à l’ancienne qui pourrait faire tiquer ceux qui ne jurent que par l’open world et la fameuse construction organique du monde. On est ici dans une progression très typée jeu vidéo, tout ce qu’il y a de plus classique, et qui possède donc ses forces et faiblesses. Nous avons généralement apprécié cette proposition différente, mais on pourra tout de même regretter ce petit côté légèrement daté dans la progression ou encore cette narration qui, même si on peut y voir un certain effort de la part des développeurs pour développer l’histoire, restera au final assez anecdotique. Heureusement, le plaisir de jeu n’est pas entaché par ces quelques défauts et si les méchas sont votre dada, il n’y a aucune raison de bouder votre plaisir.

Verdict


En faisant revenir l'une de ses séries phares d’entre les morts, FromSoftware tente l’exercice difficile de satisfaire les fans de longue date mais aussi les néophytes qui ne connaissent Armored Core que de nom. Pari réussi selon nous, puisque la difficulté et la customisation extrêmement poussée des méchas devraient rappeler des bons souvenirs aux plus aguerris, alors que le lifting technique et le gameplay ultra dynamique pourraient attirer les joueurs désormais très attentifs aux différentes œuvres que nous propose le studio japonais. Sachez tout de même que si vous attendiez Armored Core VI: Fires of Rubicon comme un Souls-like sauce méchas, vous ne trouverez peut-être pas votre bonheur car la construction assez archaïque du jeu pourrait en effet vous rebuter. Par contre, si vous cherchez simplement un excellent jeu d’action, exigeant et très fun à jouer, vous avez certainement frappé à la bonne porte.
  • Les plus
  • Un gameplay nerveux
  • Une construction à l’ancienne pas déplaisante …
  • Difficile mais pas injuste
  • La customisation des méchas
  • Excellente maniabilité au sol ou dans les airs
  • Certains boss impressionnants
  • Une version PC très propre
  • Les moins
  • Des soucis de caméra
  • … mais parfois un peu datée
  • La narration pas franchement mémorable
  • Quelques problèmes de lisibilité en combat
kinghonk
kinghonk
Commentaire du 15/09/2023 à 11:12:30
Merci Davton pour cette review que j'attendais. Je vais la lire de suite ca m'aidera surement ^^.
En réponse à
Bourru
Bourru
Commentaire du 16/09/2023 à 05:00:23
Merci pour ce test simple et efficace !
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 19/09/2023 à 17:52:05
Assez hésitant pour craquer, peur de ne pas avoir le courage de l'investissement. Mais comme j'ai enfin pu lire la critique de mon camarade, je lui ai ajoutée des intertitres bien miteux (que vous ne l'accabliez pas pour ça ^^).
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE XBSX PS5
Edité par
Bandai Namco Ent...
Developpé par
FromSoftware Inc.
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • cryoakira

    cryoakira @regal58: Yep, pour les dégâts sacrés, parce que c'est ce que balance le boss en phase 2. Et oui, 15, après 15, on gagne peu sur les stats. (il y a 3 Jours)

  • regal58

    regal58 La tresse pour les dégâts sacrée ?? Après les écorce je doit etre niveau 15 donc je pence que c’est bon. (il y a 3 Jours)

  • cryoakira

    cryoakira @regal58: As-tu bien équipé la Tresse en artefact ? Et surtout trouvé un max d'écorce ? Parce que les 2 font une grosse différence. (il y a 4 Jours)

  • regal58

    regal58 De mon côté même avec avec la larme et une invocation sa ne passe toujours pas alors que j’ai fais presque toute la carte et les boss optionnel. Mais bon l’extension est quand même bien plus digeste. (il y a 4 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @cryoakira: je ne suis pas ce genre de joueur non plus et je suis aussi partisan de la larme. D'autant que vu les problèmes de caméra carabinés sur le DLC, je n'ai pas envie de me ruiner la tension. (il y a 4 Jours)

  • cryoakira

    cryoakira Donc j'ai appris les partterns, tenté des variations, mais vu la seconde phase de fou, il m'a fallu un alignement des étoiles pour que cela passe. (il y a 4 Jours)

  • cryoakira

    cryoakira @Driftwood: Je parle pour moi. Je n'ai pas la patience de construire des builds hyper-optimisés, ni le skill pour me balader face aux boss (j'utilise toujours la larme en invocation). (il y a 4 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Preview : Concord

  • Mardi 16 juillet 2024
  • cryoakira

GSY Review : Kunitsu-Gami: Path of the Goddess

  • Lundi 15 juillet 2024
  • Driftwood

Notre vidéo PC de SCHiM

  • Lundi 15 juillet 2024
  • Driftwood