GSY Review Switch

Après les épisodes Mario Smash Football sur GameCube sorti en 2005 et Mario Strikers Charged Football sur Wii en 2007, Next Level Games revient avec son nouvel opus : Mario Strikers: Battle League Football. Cette longue attente de 15 ans avant l’arrivée de la saga sur Nintendo Switch est maintenant terminée, et il est temps de découvrir ce que nous pensons du jeu.

Mario Strikers: Battle League Football, c’est bien évidemment un jeu de football classique dans la forme : deux équipes sont face à face, et celle qui marque le plus de buts remporte le match. Cependant, point de 11 contre 11 ici, ni même d’arbitre pour faire respecter les règles : on simplifie le tout au maximum, et la seule règle ici sera que l'équipe avec le plus de buts à la fin du match remportera la partie. En dehors de cela, tout est plus ou moins permis, du gros tacle bien appuyé en passant par la baffe en pleine figure pour récupérer la balle, il ne faut ainsi pas se retenir pour garder la possession du ballon. N’allez toutefois pas croire que le gameplay se limite à un simple tacle-passe-tir. En effet, il existe plusieurs mécaniques de jeu et autres capacités à bien utiliser pour parvenir à gagner un match, et il faudra donc bien comprendre certaines choses pour vraiment tirer votre épingle du jeu. La bonne nouvelle, c’est qu’un tutorial vraiment bien construit va vous montrer toutes les possibilités qui vous sont offertes, de la simple course à l’Hyper Frappe dont nous parlerons un peu plus loin. N’hésitez pas à passer un peu de temps dans ce tutoriel, il ne vous demandera pas un investissement conséquent en termes de skills ou de temps, mais il vous apprendra parfaitement les ficelles de Mario Strikers: Battle League Football.

Nous vous parlions des différentes mécaniques offertes par le jeu, et si vous connaissez un peu la licence, vous devriez être en terrain connu. Nous commencerons par les classiques : l’accélération sur une courte distance (mais qui consomme l’endurance de votre joueur), le tir simple en appuyant brièvement sur la touche A, le tir chargé en restant appuyé sur le bouton de tir, ou encore les passes qui peuvent être à terre ou lobées. Rien d’incroyable jusqu’ici vous en conviendrez, et c’est donc à partir des tacles que les choses vont commencer à devenir un peu plus épicées : comme pour les tirs, vous pourrez déclencher un tacle rapide ou chargé en maintenant le bouton Y, le résultat sera une simple chute pour l’adversaire, voire même une grosse mise à terre qui le laissera groggy pendant quelques instants. Vous pouvez bien entendu être victime de ces tacles et il sera donc important de vite maîtriser la possibilité de dribbler en appuyant sur le bouton R au bon moment, mais il ne faudra pas en abuser sous peine de fatiguer votre personnage, ce qui vous laissera à la merci de votre adversaire. Il existe d’autres techniques comme les passes libres, les tirs parfaits ou encore les tacles assistés qui vont donner un boost à l'un de vos coéquipiers si vous le taclez, mais nous vous laisserons les découvrir.

On associe souvent à Mario les iconiques blocs ‘?’ qui renferment un Power UP, et ces objets sont bien présents dans Mario Strikers: Battle League Football. Pendant le match, les spectateurs vont jeter ces fameux blocs sur le terrain, et vous pourrez donc les ramasser pour en profiter. Il existe deux types de blocs : ceux aux couleurs arc-en-ciel peuvent être récupérés par les deux équipes, puis ceux aux couleurs de l’une des deux équipes qui, vous vous en doutez, ne peuvent être ramassés que par l’équipe de cette couleur. En haut de l’écran, vous verrez apparaître les objets en votre possession, sachant que vous ne pourrez en avoir plus de deux à la fois. Ces objets sont plutôt simples à utiliser : le champignon vous offre un boost de vitesse sur un court instant, le Bob-omb pourra être lancé et enverra voler les adversaires pris par la déflagration, la banane fera tomber un joueur qui marche dessus (attention vous pouvez être victime de votre propre banane !), la carapace verte partira en ligne droite et fera tomber tous joueurs qu’elle touchera, la carapace rouge va poursuivre l’adversaire le plus proche, et enfin l’étoile qui rendra votre personnage invincible tous en augmentant les attributs de votre personnage pendant quelques instants.

Ces attributs sont très importants, et chacun des personnages présents dans le jeu aura des forces et des faiblesses. La Force pour commencer, qui va déterminer la puissance de vos tacles mais aussi sa résistance aux tacles adverses : Donkey Kong sera ainsi de base bien plus puissant que Peach, et cette dernière aura beaucoup de mal à le tacler durant un match, alors qu’un Bowser sera bien plus adapté. La Vitesse détermine la vitesse de course, le Tir influence la puissance et la vitesse de frappe, même chose avec la Passe pour ce qui concerne les … passes, et enfin la Technique qui va définir la précision des trajectoires de tir ou encore sa conduite de balle, mais aussi influer sur la jauge Hyper Frappe. Pour modifier les attributs, vous aurez la possibilité d’utiliser des pièces afin d’acheter de l’équipement pour chacun des joueurs. Tête, bras, torse et jambes, chacun d’entre eux pourra augmenter un attribut, mais fera aussi descendre la stat d’un autre. Par exemple, l’équipement Turbo augmentera la vitesse du personnage de 2 points pour chaque pièce équipée, mais fera également descendre une autre statistique de 2 points. Il faudra donc bien équilibrer votre équipe en conséquence, et peut-être privilégier un défenseur avec un attribut de Force très haut, alors que vos attaquants auront certainement besoin d’une Technique ou d’un Tir plus évolué pour marquer plus facilement.

Nous parlions des Hyper Frappes un peu plus haut, qui sont des tirs extrêmement puissants pouvant être déclenchés après avoir récupéré un orbe S. Chaque personnage possède sa propre frappe, qui déclenche d’ailleurs une séquence cinématique du plus bel effet. Et en guise de bonus, un but marqué en utilisant une Hyper Frappe compte double, ce qui pourra donner un avantage non négligeable durant un match vous en conviendrez. Après avoir récupéré un de ces orbes S, la détermination de toute l’équipe augmente, et vous pourrez alors déclencher ce tir spécifique avec n’importe lequel de vos membres. Attention cependant, cet effet ne dure que 20 secondes, il faudra donc vous dépêcher pour ne pas perdre cette capacité spéciale. Pour déclencher une Hyper Frappe, il faudra tout simplement charger votre tir au maximum en maintenant A enfoncé. Ensuite, l’hyper jauge apparaît : vous devrez alors arrêter une aiguille qui se déplace dans la jauge à deux endroits bien précis. Ces deux zones sont bien visibles puisqu’elles sont bleues, et si vous parvenez à faire un sans-faute, votre tir finira au fond des filets sans possibilité pour le gardien de faire quoi que ce soit. La jauge se déplaçant assez vite, il n’est cependant pas toujours aisé de réussir cette action systématiquement, et le gardien réussira parfois à repousser votre tir.

Comme vous pouvez le voir après cette description non exhaustive des mécaniques de jeu et autres aptitudes à utiliser pendant les rencontres ou lors de vos préparatifs d’avant match, le gameplay n’est donc pas si basique que l’on pourrait croire de prime abord. Vos premiers matchs seront l’occasion de vous familiariser avec les commandes et si ces premiers instants peuvent parfois apparaître un peu brouillons, les choses changent très rapidement au fur et à mesure de votre progression. Vous enchaînez plus rapidement les passes, placez des tacles bien plus précis et dévastateurs tout en décachetant des dribbles dans le bon timing, sans oublier d’utiliser les objets pour vous frayer un chemin dans la défense. Le timing des Hyper Frappes devient aussi un peu plus évident après plusieurs essais, et les matchs s’enchaînent à un rythme effréné, d’autant que ces derniers sont plutôt courts et donc particulièrement nerveux. Et même si nous aurions apprécié avoir plus de choix parmi les joueurs (seulement 10 personnages disponibles à la sortie du jeu), on imagine que d’autres figures emblématiques de l’univers Mario viendront rejoindre le roster dans les mois qui viennent.

Avec Next Level Games aux commandes, nous pensions avoir droit à un traitement graphique plus que correct après un Luigi’s Mansion 3 qui reste encore aujourd’hui, de notre point de vue, l'un des titres les plus réussis graphiquement parlant sur Nintendo Switch. Et nous ne sommes pas déçus du résultat : que cela soit en mode portable ou en mode docké, le rendu est excellent et parfaitement lisible, même lorsque l’action est intense sur le terrain. De nombreuses petites scènes se déclenchent avant, pendant ou après le match : la présentation d’avant match qui montre les joueurs, le déclenchement d’une Hyper Frappe qui propose une animation digne d’un animé, ou les réactions des joueurs après avoir marqué ou avoir encaissé un but… Tout cela donne pas mal de dynamisme au jeu, ainsi qu'un style qui ne devrait pas vous laisser indifférent. Rien à redire non plus sur le plan des animations, les joueurs se déplacent avec fluidité et les actions s’enchaînent sans arrêt, ce qui, là encore, fait partie de ce dynamisme vraiment important dans un jeu orienté arcade.

En plus des classiques modes solos dans lesquels vous pourrez lancer de simples matchs ou des coupes en plusieurs rencontres, vous pourrez aussi jouer à plusieurs sur la même console, ou online si vous possédez l’abonnement Nintendo Switch Online. Ce mode de jeu devrait, on l’imagine, permettre de rallonger grandement la durée de vie du jeu, cela restera d’ailleurs pour nous le seul réel point faible du jeu. En effet, si vous n’êtes pas un joueur multi, vous risquez de faire le tour du propriétaire assez rapidement, et après avoir amassé assez de pièces pour acheter tous les équipements de chaque personnage, il y a de grandes chances pour que vous tourniez un peu en rond. Bien sûr, le gameplay nerveux et très bien ficelé du jeu pourra toujours vous occuper pour quelques matchs, mais nous aurions tout de même apprécié un peu plus de contenu au niveau des modes de jeu en solo.

Verdict


Mario Strikers: Battle League Football devrait sans trop de problèmes se faire une place dans la ludothèque des joueurs sur Nintendo Switch avides d’expérience multijoueurs en tout genre. Son gameplay accessible, mais pourtant plus profond que l’on pourrait le penser, le destine à tous les joueurs, et il bénéficie en plus d’une plastique plutôt aguicheuse. La réussite d’une Hyper Frappe est toujours un moment de plaisir pour les yeux, et la possibilité de façonner votre équipe à votre guise, entre la sélection des personnages et des équipements, est satisfaisante. On espère cependant que le jeu bénéficiera de quelques ajouts à l’avenir, comme des nouveaux personnages jouables, de nouveaux équipements ou de nouveaux stades, car le contenu de lancement nous semble un petit peu léger et pourrait donc limiter l’intérêt sur le long terme. Quoi qu’il en soit, Next Level Games nous livre un jeu de football arcade très réussi qui, on l’espère, s’étoffera avec de futures mises à jour.
  • Les plus
  • Très réussi graphiquement
  • Un gameplay nerveux et bien ficelé
  • Des séquences Hyper Frappes qui claquent
  • Très fun en multi
  • Un jeu compatible avec les courtes sessions
  • L’équipement qui permet de façonner son équipe
  • Les moins
  • Un manque de contenu global
  • On espère plus de personnages jouables à l’avenir …
  • … ainsi que des nouveaux équipements ?
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 08/06/2022 à 23:11:45
Le jeu se positionne bien vu qu'il n'y a plus de jeux de foot arcade. Une démo pour tester la prise en main serait bien vu je trouve. Je vais suivre l'évolution du contenu, ça peut vraiment faire des soirées sympas à plusieurs :).
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 09/06/2022 à 10:57:10 En réponse à GTB
Une "démo" du multi est dispo, ce n'est que le week-end sur 3 créneaux d'1h par jour (dont un entre 13 et 14h pour les français). A défaut, tu peux faire l'entrainement n'importe quand.

En tout cas merci pour cette review. Je rejoins le sentiment sur le gameplay, ça n'est pas si simple à prendre en main je trouve (j'ai eu du mal à suivre le ballon sur ma session d'essai) et c'est pas forcément un jeu qu'on peut mettre entre toutes les mains pour du local. La mise en scène des hyper frappes est en tout cas très stylée, à voir si c'est pas lassant à la longue. Graphiquement ça fait aussi plaisir de voir un jeu comme ça sur Switch.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
SWITCH
Edité par
Nintendo
Developpé par
Next Level Games
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Driftwood

    Driftwood @cryoakira: la bêtise n'a malheureusement pas d'âge... (il y a 1 Jour)

  • cryoakira

    cryoakira @Driftwood: Et pour le coup, ce qui ne rassure pas, c'est que ceux qui s'en prennent à Gilbert ne sont sans doute pas des jeunes gamers... (il y a 1 Jour)

  • Ricochette

    Ricochette @Bigquick: leurs conneries n'est pas virtuelles elles. (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood @Bigquick: le cyber harcèlement n'a pourtant rien de virtuel. :/ (il y a 2 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @Driftwood: je regardais le témoignage d'une streameuse qui se faisait harceler. La première fois qu'elle est allé voir les flics, ils lui ont dit "c'est du virtuel on peut pas faire grand chose". :/ (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Internet a vraiment rendu les gens débiles. Ou plutôt, ça leur permet de s'exprimer et d'emmerder les gens normaux. Clair qu'il faudrait des régulations strictes pour calmer ce genre de neuneus. (il y a 2 Jours)

  • GTB

    GTB @SweeneyTodd: Pas de soucis ;); mais c'est pas si simple. (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a 4 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Le nouveau Playstation Plus

  • Mardi 5 juillet 2022
  • Driftwood

Notre vidéo PS5 de Disgaea 6 Complete

  • Samedi 2 juillet 2022
  • davton