GSY Review PC Switch

Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin arrive le 9 juillet sur Nintendo Switch ainsi que sur PC et nous avons pu tester la version Nintendo Switch. Voici notre avis sur ce nouveau JRPG dans le monde de Monster Hunter.

Ruff Riders

En sortant Monster Hunter Stories en 2016 sur Nintendo 3DS, Capcom tentait une approche différente avec sa série Monster Hunter, en proposant un JRPG plus scénarisé et avec des combats au tour par tour. Plus classique dans sa construction, mais aussi moins exigeant et proposant une narration moins anecdotique par rapport aux jeux de la série principale, Monster Hunter Stories aura su poser des bases solides pour une suite éventuelle. La première bonne nouvelle pour les joueurs qui ne connaissent pas ce spin-off, c’est qu’il n’est absolument pas nécessaire d’avoir joué au jeu précédent pour se plonger dans Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin. Le titre raconte en effet sa propre histoire et ne nécessite donc pas de connaissances particulières liées au premier épisode. Un frein potentiel en moins, car il est parfois difficile de commencer à s’investir dans une série sans avoir vécu les péripéties des jeux déjà disponibles.

Dans Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin, vous incarnez un(e) Rider - que vous pourrez customiser selon vos préférences avant le début de l’aventure – qui parcourt le monde accompagné de ses compagnons appelés Monsties. Ces derniers proviennent d’œufs que vous pourrez récolter dans des tanières mais vous devrez les faire éclore dans un premier temps avant de les utiliser. Les repaires de ces créatures sont différents, et les plus rares pourront vous donner accès à des œufs de monstres très puissants dotés de gènes très difficiles à trouver. Ces Monsties seront évidemment les plus intéressants car ils vous donneront accès à des compétences et des pouvoirs indispensables, mais ce système étant basé sur le hasard, vous pourrez soit avoir beaucoup de chance et tomber sur des compagnons indispensables, soit trouver des Monsties bien moins intéressants malheureusement. Selon les cas, vous passerez donc certainement de l’euphorie à la frustration, notamment si vous enchaînez les prises passables ou moyennes tout au plus.

Acrobate Rider

Pour parvenir à vos fins, vous pourrez vous déplacer librement dans le monde et parler à différents PNJ. Vous remarquerez rapidement une bulle de texte au-dessus de leur tête : les bulles rouges sont liées à la quête principale alors que les bulles représentant un point d’exclamation vous donneront accès à des quêtes secondaires. Lors de votre exploration, vous pourrez collecter tout un tas de choses comme des plantes, des champignons ou des minerais, mais vous aurez la possibilité de chevaucher votre Monstie afin de vous déplacer plus rapidement et aussi d’utiliser des aptitudes spécifiques appelées Actions en selle. Ces actions comme le Vol, Acrobate ou encore Escalade seront essentielles pour accéder à certains points spécifiques de la carte. L’action Acrobate par exemple vous permettra de sauter depuis une plateforme en pierre vers une zone normalement hors d’atteinte.

Vous l’aurez compris, il est donc essentiel de partir à la recherche de Monsties possédant certaines capacités avant de pouvoir accéder à certaines zones, vous permettant ainsi d’ouvrir encore plus la map. Dans votre village, vous aurez accès au classique coffre pour modifier votre apparence ou celle de Navirou - un Palico qui vous accompagnera durant votre aventure - mais aussi à la boîte à prières, qui va vous permettre de bénéficier de différentes bénédictions. Vous pourrez y offrir un charme afin d’obtenir des effets bénéfiques durant un temps donné, ces bénédictions étant de plus en plus intéressantes au fur et à mesure de vos offrandes car la boîte à prières est également capable de monter de niveau. Sachez enfin que vous pourrez utiliser un amiibo à la boîte à prière afin d’obtenir un objet particulier.

Shifumi

Abordons maintenant le système de combat, un élément essentiel de ce Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin. Tout se déroule au tour par tour, avec un système basé sur le type des attaques : la Force, la Vitesse et la Technique. Proche du pierre-papier-ciseaux, chaque type d’attaque possède sa force et sa faiblesse contre un autre type, la Force battant la Technique, la Technique battant la Vitesse et la Vitesse battant la Force. En ciblant un adversaire, vous déclencherez un duel dont l’issue sera liée à votre choix mais aussi celui de votre assaillant. Si vous le remportez, votre cible va subir des dégâts plus importants et la jauge d’amitié avec votre Monstie se remplira. Cette jauge d’amitié vous donnera la possibilité de déclencher des talents, des techniques plus puissantes également basées sur les trois types d’attaques cités au préalable.

Durant un combat, votre Monstie se débrouille tout seul et lance donc lui-même ses attaques, mais il y a tout de même quelques subtilités. Par exemple, si vous avez la même cible que lui et que vous utilisez le même type d’attaque, vous déclencherez une double attaque. Cette dernière est évidemment bénéfique, car en plus d’infliger des dégâts supplémentaires, elle annulera l’attaque de votre cible mais remplira aussi grandement la barre d’amitié. Une fois la jauge d’amitié pleine, vous pourrez chevaucher votre Monstie en plein combat, et donc accéder à de nouvelles possibilités. Tout d’abord, cela fera regagner des points de vie à votre personnage et à votre Monstie, mais cela améliorera aussi votre attaque et votre défense. Enfin, comme dans les Monster Hunter classiques, chaque monstre possède sa propre physiologie, et vous devrez certainement privilégier des armes tranchantes, contondantes ou perforantes selon les situations.

Framerate of Ruin

Comme toujours dans Monster Hunter, les matériaux obtenus sur les monstres vaincus peuvent être transformés en nouvelles armes et armures plus puissantes. En tout, ce sont 6 types d’armes que vous pourrez utiliser : la Grande épée, l’Epée et le bouclier, le Marteau, le Cor de chasse, L’Arc et la Lancecanon. Enfin, sachez qu’en plus de son mode solo, Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin possède plusieurs modes multijoueurs : les quêtes d’expédition de donjon permettent de partir avec un ami à la recherche d’objets rares, les quêtes d’élimination proposent une coopération similaire à celles que l’on peut trouver dans les Monster hunter traditionnels, puis le mode Versus dans lequel les joueurs pourront affronter d’autres joueurs en 1v1 ou même en 2v2.

Pour finir, abordons un peu le côté visuel avec quelques satisfactions, mais aussi des déceptions. Tout d’abord, la direction artistique est plutôt convaincante, le rendu des personnages est bon et ne cherche pas à faire dans la surenchère. On apprécie également les nombreux décors et différents lieux à visiter, le tout étant d’ailleurs assez vaste. Par contre, on regrettera quelques textures pas vraiment satisfaisantes, mais c’est surtout le framerate qui nous aura le plus dérangés. En mode portable, la probable baisse de résolution gomme peut-être légèrement les fluctuations, mais en mode docké nous avons assez souvent rencontré des baisses suivies de hausses importantes du nombre d'images par seconde, suffisantes en tout cas pour gâcher légèrement notre expérience. Reste à espérer une éventuelle mise à jour pour corriger ce souci, peut-être en permettant de locker le framerate à 30 fps ?

Verdict


En utilisant quelques concepts de la série Monster Hunter tout en les mixant à un JRPG avec des combats au tour par tour, Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin parvient sans mal à accrocher le joueur. Grâce à son système de combat intéressant et son scénario qui donne envie de découvrir le fin mot de l’histoire, mais aussi parce que son contenu et sa durée de vie sont conséquents, le jeu possède donc de sérieux atouts. On regrettera toutefois quelques soucis techniques sur cette version Switch, notamment un framerate bien trop fluctuant qui devient donc assez gênant. En dehors de cela, ce spin-off de la saga Monster Hunter est une bonne pioche pour vos longues soirées d’été au bord de la plage.
  • Les plus
  • Un scénario plaisant
  • Des décors très agréables
  • Un système de combat intéressant
  • Les différents modes multi
  • Une direction artistique de qualité
  • Un farming très présent qui prendra beaucoup de temps …
  • Les moins
  • … et cela ne plaira peut-être pas à tout le monde
  • Le framerate fluctuant très désagréable sur Switch
  • Quelques textures un peu ratées
  • Le système d’œuf trop basé sur la chance

Images

  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Images

Artworks

  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Artworks
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Artworks
  • GSY Review : Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin - Artworks
A propos du jeu
Plateformes
PC SWITCH
Edité par
Capcom
Developpé par
Capcom
Patreon

184 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • regal58

    regal58 J’adore le principe de cette console mais je sais pas le prix fait quand même très mal je trouve. (il y a 9 Heures)

  • Jaipur

    Jaipur Dans un tout autre style que la Steam Deck les préco pour la PlayDate débutent le 29/07 à 19H (il y a 12 Heures)

  • Pumba

    Pumba Bon ben tant pis le formatage des comments foire lol (il y a 14 Heures)

  • Pumba

    Pumba Pardon... je sais pas ce que j'ai fait.. le bon lienhttps://www.race department.com/downloads/circuit-du-laqu oads/circuit-du-laquais.44028/ ais.44028/ (il y a 14 Heures)

  • Pumba

    Pumba J'ai fait le Circuit du Laquais si il ya des joueurs d'Assetto Corsa que ça botte.https://www.ra cedepartment.com/downloads/circuit-du-la nloads/circuit-du-laquais.44028/ quais.44028/ (il y a 14 Heures)

  • XRacer

    XRacer Faut pas que PES disparaisse déjà parce que Fifa me convainc pas totalement ( y a des choses mieux dans PES) et aussi pour la concurrence (il y a 16 Heures)

  • Dazman

    Dazman @Driftwood: je joue 400h à Fifa moi 🤣 et j'ai déjà préco le 22 (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a 6 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Du gameplay Stadia pour Resident Evil Village

  • Vendredi 23 juillet 2021
  • davton

Notre vidéo PC de Death’s Door

  • Mercredi 21 juillet 2021
  • davton

Une vidéo PC de PowerWash Simulator

  • Mercredi 21 juillet 2021
  • davton