GSY Review PS5 PC PS4 Switch

Presque cinq ans après Octopath Traveler, ACQUIRE Corp. est de retour avec Octopath Traveler II qui vient d’arriver sur PlayStation 4, PlayStation 5, Nintendo Switch et PC. Nous avions beaucoup apprécié le premier épisode, et nos attentes vis-à-vis de ce nouvel opus étaient tout de même assez élevées, surtout vu la qualité des dernières productions comme Bravely Default 2, Triangle Strategy ou encore le remake de Live A Live. On vous donne donc notre avis juste après le clic, cette review ayant été réalisée sur la version Nintendo Switch.

Guilde of War

Votre aventure dans Octopath Traveler II se déroule dans le monde de Solistia, une terre composée d'un continent oriental et d'un continent occidental séparés par une grande mer. Comme dans le premier épisode c’est au total huit personnages que vous pourrez rencontrer et contrôler durant votre progression, et vous en profiterez ainsi pour traverser des décors et autres villes diverses et variées dans ce fameux style HD-2D. Chacun des personnages aura sa propre histoire et ses propres buts, mais aussi des spécificités durant les combats ainsi que des actions particulières qu’ils pourront réaliser sur les NPC, mais nous y reviendrons un peu plus tard. Throné par exemple est une voleuse, membre de la guilde des Serpents Noirs, elle est donc apte à tuer n’importe quelle cible depuis son plus jeune âge. En quête de sa propre liberté, elle va tenter d’échapper par tous les moyens à la guilde et à ce quotidien où la mort et le sang sont devenus banals.

Hikari est lui un guerrier, Prince de la nation de Ku et son plus grand désir est de gouverner un peuple vivant dans la paix, son périple l’emmènera aux quatre coins du monde pour tenter de retrouver ses plus fidèles amis afin de s'allier ensemble pour reconquérir son royaume. Vous aurez aussi le plaisir de rencontrer Ochette, une chasseuse de l'île de Toto'haha. Elle profite avec son village d’une proximité particulière avec la faune et flore, même si son quotidien sera chamboulé par l’arrivée de la Nuit de la lune écarlate, une calamité capable de détruire son île et son peuple. Osvald l’érudit purge quant à lui une peine de prison à perpétuité pour un meurtre qu’il n’a pas commis, et après plus de cinq ans derrière les barreaux, il planifie son évasion pour se venger de celui qui lui a tout pris. Les quatre autres personnages que sont Castti l'apothicaire, Temenos le prêtre, Partitio le marchand et Agnea la danseuse sont également tous issus de classes différentes et originaires de lieux distincts, et vous apprendrez à les connaître en progressant dans des scénarios qui sont propres à chacun d’eux.

Hikari Warrior

Pourtant, même si chacun des huit protagonistes possède sa propre histoire, vous pourrez les recruter un par un pour les faire voyager ensemble dans Solistia, votre équipe étant limitée à quatre combattants maximum. Vous aurez parfois accès à de petites séquences de dialogue entre personnages, tantôt pour donner quelques détails sur des événements spécifiques, tantôt simplement pour des petites discussions sympathiques, et même parfois assez drôles. Une des nouveautés de cet épisode réside dans le déclenchement des histoires croisées, qui mettent en scène deux voyageurs qui se rendent ensemble dans certains lieux bien particuliers. Vous pourrez facilement les repérer sur la carte via une icône spécifique, et vous en apprendrez ainsi un peu plus sur les deux compagnons concernés. C’est un moyen intéressant pour créer des liens entre les différents personnages, et qui limite de cette façon le sentiment de séparation du groupe que certains ont pu ressentir dans le premier épisode, avec des voyageurs qui ne se connaissaient pas vraiment et qui n’interagissaient quasiment jamais en dehors des combats.

Les combats parlons-en justement. Ils n’ont certes quasiment pas évolué par rapport au premier épisode, mais vu que le système de jeu au tour par tour était déjà excellent, nous ne ressentions pas franchement le besoin de le voir remanié. En effet, le système de Boost et de Break est toujours de mise : à chaque tour, vos personnages vont gagner un point de Boost et vous pourrez en dépenser jusqu'à trois lors d’une action. En utilisant ces points, vous boosterez les dégâts de votre attaque physique, de votre magie ou autre, ce qui vous permettra de prendre l’ascendant en plaçant le bon type d’attaque. Il faudra aussi garder à l’esprit qu’après une action boostée, vous ne gagnerez pas de BP au tour suivant. L’utilisation des points de Boost est primordiale, et c’est ici que le Break entre en jeu : en attaquant un ennemi via une arme (épée, dague, lance , arc …) ou une magie (glace, feu, vent …) auquel il est vulnérable, vous allez faire diminuer ses points de bouclier. Lorsque ces derniers sont réduits à zéro, la garde de l’ennemi est alors brisée et le place dans un état proche d’un étourdissement qui va l'empêcher d’agir durant un tour, mais va aussi augmenter drastiquement les dégâts qu’il va recevoir.

Il y a cependant un ajout assez intéressant dans ce deuxième épisode : la jauge de réserve d’énergie. Cette capacité spéciale pourra être déclenchée après le remplissage de la jauge, et elle vous donnera accès à des possibilités spécifiques à chaque personnage : Throné par exemple pourra agir deux fois lors d’un même tour, Osvald pourra faire converger ces magies touchant normalement plusieurs ennemis vers un seul pour faire plus dégâts, Partitio recevra instantanément le maximum de points de Boost, alors qu’Hikari aura accès à des techniques de combat dévastatrices. Les possibilités offertes sont donc assez importantes durant un combat, et vous devrez utiliser toutes ces mécaniques à bon escient après avoir découvert les points faibles de vos ennemis. Certains adversaires s’avérant redoutables, il ne faudra pas hésiter à user et abuser du Break pour vous en défaire, notamment pendant les combats contre certains Boss qui vous donneront à n’en pas douter du fil à retordre.

Le coup de Ku

Nous vous en parlions un peu plus haut, chaque personnage dispose de qualités qui lui sont propres, et qui sont définies, entre autres, par son Job. Guerrier, voleur, érudit, chacun possède ses aptitudes et des boosts dans certaines statistiques, et ils vous donnent également accès à différentes armes parmi l’épée, la lance, la dague, la hache, l’arc et le bâton. Il ne faudra pas hésiter à expérimenter la composition de votre groupe de manière à pouvoir accéder au maximum de possibilités pour déclencher un Break sur l’ennemi, mais aussi pouvoir bénéficier des capacités de soin de certains personnages par exemple. Plus tard, vous pourrez assigner des Jobs secondaires à vos héros, ce qui va encore augmenter le nombre d’armes accessibles pour un personnage, et lui donner accès à de nouvelles capacités. Il est ainsi tout à fait possible d’ajouter le Job guerrier à Throné pour en faire une voleuse capable d’utiliser sa dague mais aussi l’épée et la lance, tout en lui donnant accès aux techniques d’attaque assez puissantes d’un guerrier. Ou encore attribuer le Job érudit à Temenos, faisant du prêtre un mage très puissant grâce aux techniques d’attaque magique.

Même si nous aurions apprécié un peu de nouveautés au niveau des classes, qui restent globalement les mêmes par rapport à celles du premier opus, c’est un système qui fonctionne très bien et qui vous permettra de façonner votre équipe exactement comme vous le souhaitez. Au niveau de l’expérience et de l’équipement, on reste ici aussi en terrain connu avec de l’expérience gagnée après chaque combat, et des armes/armures que vous trouverez généralement dans des coffres disséminés dans les décors durant l’exploration. Durant vos déplacements, vous pourrez utiliser des actions spéciales sur les NPC que vous rencontrerez : Throné peut voler un objet, Castti peut questionner les gens pour obtenir des informations, Agnea peut séduire un personnage pour qu’il la suive afin d’utiliser des capacités différentes durant un combat… Et c’est ici que nous allons découvrir l'une des principales nouveautés de cet épisode : le cycle jour/nuit. D’un simple appui sur le bouton ZR, vous pourrez alterner entre le jour et la nuit, et les actions spéciales de vos personnages seront ainsi complètement différentes.

Game of Throné

Throné déclenchera une attaque surprise qui pourra assommer un personnage, et ainsi libérer l’accès à une porte ou un passage auparavant surveillé, Agnea va tenter d’attendrir un NPC pour obtenir des objets gratuitement, alors qu’Hikari va essayer de soudoyer pour obtenir des informations en donnant un peu d’argent. Mais ce n’est pas tout, car le niveau des monstres augmente durant la nuit et certaines capacités passives vont alors se déclencher : Throné, par exemple, bénéficie de l’Aura Nocturne qui va déclencher un bonus de statistique dès le début d’un combat, ou encore Temenos, qui déclenche le Jugement au clair de lune, qui va affaiblir tous les ennemis lors de chaque bataille. Ici encore, la composition de votre équipe est importante puisqu’en choisissant les bonnes personnes, vous aurez accès aux différentes capacités spéciales en passant du jour à la nuit. Ce passage est d’ailleurs du plus bel effet, que cela soit graphiquement avec une ambiance et des couleurs qui changent du tout au tout, des décors qui vont s’illuminer au gré des torches dans les rues, ou briller sous les rayons du soleil, mais aussi au niveau des mélodies qui vont garder le même thème mais dont l’arrangement sera différent.

On peut d’ailleurs enchaîner sur la partie technique avec un rendu HD 2D qui a encore gagné en finesse, et on remarque quelques effets de caméra qui viennent ajouter un peu de dynamisme à l’ensemble. Si vous ne nous suivez pas forcément de manière assidue, on doit vous avouer être totalement fan de ce rendu et nous avons hâte de découvrir les futurs jeux destinés à recevoir ce traitement. Le tout est en 30 fps bien entendu sur Nintendo Switch, et quelques petites baisses seront parfois visibles lors de certaines attaques très chargées en effets sur l’écran, mais rien de dramatique heureusement. Même chose en ce qui concerne l’OST avec des mélodies absolument fabuleuses, et qui de plus se permettent le luxe de subir des modifications lors du passage jour/nuit. Le compositeur Yasunori Nishiki nous délivre ici un véritable bijou, et nous ne doutons pas une seconde que cette OST fera partie des conversations lors des titres honorifiques en fin d’année.

Verdict


Après un premier épisode réussi, Octopath Traveler II avait la lourde de tâche de proposer une nouvelle aventure aussi intéressante tout en essayant d’apporter quelques nouveautés, voir de réussir à gommer les quelques défauts qui existaient dans le premier épisode. En ajoutant les histoires croisées, les développeurs ont amélioré les relations entre les personnages, et l’apport du cycle jour/nuit est vraiment appréciable, sans oublier les petites améliorations techniques. Si l'on ajoute cette HD-2D toujours aussi belle, une partie sonore absolument incroyable avec des mélodies qui vont rester gravées un bon moment dans votre tête, un scénario très sympathique et une durée de vie énorme, on tient ici un jeu d’une qualité immense et dont le souci du détail force le respect. Peut-être que certains pourront se plaindre de ne pas avoir assez de nouveautés, mais ce n’est clairement pas notre cas : Octopath Traveler II est une suite de grande qualité avec d’excellentes bases qui ne nécessitaient pas forcément de tout chambouler. N’hésitez pas quoiqu'il en soit à tenter votre chance sur la démo disponible sur tous les supports pour vous faire votre propre avis si le nôtre ne vous suffit pas.
  • Les plus
  • Le rendu HD-2D toujours aussi attrayant
  • Une OST absolument fantastique
  • Le changement apporté par le cycle jour/nuit
  • Quelques bons ajouts par rapport au premier épisode
  • Les huit personnages intéressants et tous différents
  • Les combats dynamiques et bien pensés
  • Une très grosse durée de vie
  • Les moins
  • Pas de grosses nouveautés concernant les classes des personnages
  • Quelques passages qui manquent de rythme
  • Les rencontres aléatoires un peu trop fréquentes
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 12/03/2023 à 22:01:39
Il fait furieusement envie, et ta review n'aide pas! Mais je mets déjà du temps à finir des jeux de moins de 10h...ces morceaux énormes sont hors de ma portée maintenant :/. J'irai tester la démo quand même pour y goûter (et à tous les coups ça va me faire claquer les 60 balles alors que je sais que j'en verrai jamais le bout).

En tout cas je trouve aussi le rendu magnifique. L'HD-2D ça peut vraiment aboutir à de la claque. J'ajouterai l'OST sur Spotify, histoire d'y jeter une oreille, ou deux ^^.

ps : et vive le tpt!
En réponse à
Luffy
Luffy
Commentaire du 13/03/2023 à 14:55:24
C’est terrible, j’aimerai tellement lui donner de mon temps…. Déjà trop chargé !!!
Merci pour le test très qualitatif encore une fois !
En réponse à
Bourru
Bourru
Commentaire du 15/03/2023 à 20:35:10
Un grand merci pour ce test qui effectivement donne rudement envie !
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 SWITCH PS5
Edité par
Square Enix
Developpé par
Square Enix
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • reneyvane

    reneyvane @davton: Tu m'as rappelé le sketch des Guignols sur la World-Compagny & Mr Sylvestre ou ils se virent les uns les autres & à la fin, il reste un qui allume le matin & l'autre qui éteind le soir. LoL (il y a 2 Jours)

  • davton

    davton @Driftwood: [url] (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @davton: Tifa y arriver t'en fais pas ! (il y a 2 Jours)

  • davton

    davton @Blackninja: oui il y aura un test mais il faudra être un peu patient (il y a 2 Jours)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: Après quelques heures je sens qu’il va être mon GOTY 2024 (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @Blackninja: désolé de ne pas pouvoir être au rendez-vous, mais c'était très sélectif. (il y a 3 Jours)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: il télécharge depuis hier, mais c’est toujours bien de voir ton test pour patienter (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Expeditions: A MudRunner Game

  • Jeudi 29 février 2024
  • Driftwood

Notre vidéo PC de Pacific Drive

  • Mercredi 28 février 2024
  • Driftwood

GSY Review : Brothers: A Tale of Two Sons Remake

  • Mardi 27 février 2024
  • Driftwood