GSY Review PC

Annoncé l’année dernière lors du showcase numérique de Square Enix, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est un Action-RPG développé en collaboration avec la Team NINJA et KOEI TECMO GAMES. Le jeu est arrivé sur PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox Series X|S, Xbox One et PC il y a quelques jours, et après avoir pu découvrir plus en détail le jeu, voilà notre avis sur le voyage de Jack, Jed et Ash sur la version PC.

Dès les premières images, nous nous demandions déjà ce que ce Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin allait nous proposer. Graphismes pas spécialement beaux, mise en scène étrange voire même un peu pénible, un personnage principal obnubilé par son combat contre Chaos, nous n’étions pas forcément très sereins au moment de nous lancer dans cette aventure. Au début du jeu, on se retrouve plus ou moins devant ce que l’on attendait : un personnage principal au comportement vraiment étrange, le tout étant assez loin de ce que l’on peut espérer techniquement d’une production Final Fantasy (même si nous sommes ici en présence d’un spin-off bien entendu). Ces premiers moments viennent donc confirmer ces défauts que nous avions déjà anticipés avant la sortie du jeu, et pourtant le temps fait plutôt bien les choses car après quelques heures, on commence à apprécier certains aspects du jeu, notamment les combats et leurs mécaniques.

Vous pourrez en effet sélectionner deux jobs différents pour façonner Jack comme vous le souhaitez, et vous pouvez passer instantanément de l'un à l'autre en cours de combat d'une simple pression sur un bouton. En choisissant bien, vous pouvez donc utiliser un style de combat qui vous est propre, tout en faisant évoluer ces fameux jobs en augmentant leurs niveaux. Vous obtiendrez ainsi de nouvelles capacités et de nouveaux jobs, de quoi encore diversifier le gameplay. Sans révolutionner le genre, on s'amuse toutefois assez rapidement à découvrir les différentes attaques et possibilités offertes via les capacités, mais aussi en utilisant différentes armes et armures via le loot assez abondant que vous trouverez un peu partout durant votre progression, un phénomène que nous avions d’ailleurs déjà bien ressenti dans Nioh 2.

Notre vidéo de gameplay


L’expérimentation est donc importante pour réussir à trouver votre style de jeu préféré, aussi bien au niveau des jobs que de l’arme utilisée. Comme souvent dans les jeux du genre, les jobs de type magie sont plutôt conseillés pour ceux qui sont moins à l’aise au corps à corps. Assez logiquement, leurs attaques à longue distance pourront généralement simplifier quelque peu les combats, sans toutefois les rendre totalement inintéressants. Pour le reste, on est dans du classique avec un système de levelling, de l’upgrade d’équipements, et un choix de missions via une carte du monde. Cependant, on vous le disait dès les premières lignes, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est aussi un jeu que l’on pourrait qualifier d’étrange.

Tout d’abord, préparez-vous à endurer un scénario d’une qualité très limitée, et des personnages dont l’écriture ferait passer les aventures de Tchoupi pour du Flaubert ou du Stendhal. La mise en scène façon nanard en rajoute une couche, et le côté parodique qui se fait ressentir parfois arrive d’ailleurs à nous faire sourire. On en vient donc quasiment à se demander si ce n'était pas vraiment le but recherché par les développeurs. Ensuite, on est un peu surpris par certains aspects techniques du jeu, avec des textures parfois grossières qui ne mettent franchement pas en valeur les différents donjons, ces derniers étant d’ailleurs loin d’être inoubliables, la faute à une linéarité vraiment trop présente. Enfin, et c’est malheureusement un défaut assez récurrent dans les jeux du genre, la caméra posera parfois de sérieux problèmes, notamment lors du lock sur certains ennemis pendant des affrontements avec plusieurs adversaires.

Verdict


Pour être tout à fait honnête, Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin est un jeu que l’on ne pensait pas forcément voir en 2022. Pour commencer, nous n’avions pas croisé un tel scénario et une telle mise en scène depuis un bon moment : tout est surjoué au maximum, certaines cinématiques débordent de lourdeur, et le voice acting est d’ailleurs parfaitement dans le ton. Ensuite, on n’est absolument pas impressionné par le côté technique très moyen du jeu, tout comme par la qualité du level design avec des donjons très linéaires dans l’ensemble. Et pourtant, si l’on arrive à dépasser tout cela, on s’aperçoit que le jeu à des atouts qui ne sont pas anodins. Les combats sont nerveux et intéressants, notamment grâce à la personnalisation assez poussée de votre personnage via l’utilisation de jobs différents et d’armes variées, et l’on parvient très rapidement à s’amuser sans pour autant se retrouver trop frustré par la difficulté (ajustable qui plus est grâce aux trois niveaux disponibles). Pour conclure, on peut difficilement conseiller à tout le monde de se lancer les yeux fermés dans l’aventure, mais il est cependant tout à fait possible que vous soyez capable d’apprécier ce que propose Stranger of Paradise: Final Fantasy Origin si vous parvenez à passer outre ses défauts. Et pour rappel, n’oubliez pas qu’une démo du jeu est disponible sur Xbox et PlayStation, ce qui reste encore la meilleure façon de se faire un avis.
  • Les plus
  • Le système de jobs intéressant
  • Beaucoup de possibilités niveau personnalisation
  • Les combats sont funs
  • Une BO sympathique
  • Le scénario absurde qui parvient parfois à nous faire rire …
  • Les moins
  • Pas irréprochable techniquement
  • Les donjons sont très linéaires
  • Des problèmes de lock de la caméra pendant les combats
  • Certains décors franchement laids
  • … même s’il est globalement digne d’une série Z
Flash_Runner
Flash_Runner
Commentaire du 05/04/2022 à 20:19:40
Merci pour la review. Jai envie de dire encore un Square qui n'est nu bon ni mauvais. Mais bon au il a un ptit truc je trouve, un peu comme Outriders.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 05/04/2022 à 20:36:46
Moui, je ne vois pas trop l'intérêt de tenter celui-là quand il y a Nioh et Nioh 2 à côté, autrement plus sympas. 
En réponse à
davton - Tortue Géniale
davton
Commentaire du 05/04/2022 à 22:11:10
Posté par Driftwood
Moui, je ne vois pas trop l'intérêt de tenter celui-là quand il y a Nioh et Nioh 2 à côté, autrement plus sympas. 
C'est pas le même délire quand tu y joues, donc les deux peuvent tout a fait coexister sans problèmes. 
The Surge avait un ratio qualité/défaut qui se rapproche de ce FF Origin et ça ne l'a pas empêché de trouver son public, donc je suis persuadé qu'il y a aussi un public pour ce jeu et on peut le voir sur pas mal de retour de joueurs : c'est franchement WTF mais fun à jouer.
Posté par Flash_Runner
Merci pour la review. Jai envie de dire encore un Square qui n'est nu bon ni mauvais. Mais bon au il a un ptit truc je trouve, un peu comme Outriders.
Tout à fait, le jeu à clairement un côté Outriders : des défauts clairement visibles mais un gameplay qui donne envie d'y retourner. C'est franchement plus réussi que Babylon's Fall en tout cas ....
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 06/04/2022 à 00:05:10 En réponse à davton
Ok, je pensais que le jeu faisait un peu doublon avec un univers moins travaillé, au temps pour moi. :)
En réponse à
NeptuneMoods
NeptuneMoods
Commentaire du 06/04/2022 à 10:06:40
Ce genre de jeu type fin ps2-début ps3 totalement décomplexé (et dénué de sens), avec un bon gameplay, et bien ça me fait super envie en fait :)
Square est en roue libre quand même en ce moment, Balan, Babylon's Fall..., la pépite Triangle Strategy, ça sort tout et n'importe quoi, du moyen comme du très bon.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE XBSX PS5
Edité par
Square Enix
Developpé par
Team Ninja
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Bigquick

    Bigquick Et maintenant c'est Andrew Fletcher de Depeche Mode. Putain. :/ (il y a 14 Heures)

  • GTB

    GTB @Bigquick: :/. Encore un bon qui part. (il y a 21 Heures)

  • bosozoku

    bosozoku @Bigquick: La sale nouvelle, quoi.. (il y a 1 Jour)

  • Bigquick

    Bigquick Ray Liotta est mort. :( (il y a 1 Jour)

  • GTB

    GTB Sony annonce une série Horizon chez Netflix, God of War chez Amazon, et GT chez on ne sait pas encore qui. (il y a 1 Jour)

  • XRacer

    XRacer @rouge: Merci bien !!! ;) (il y a 1 Jour)

  • XRacer

    XRacer Peut-être que dans les aéroports, il existe encore des guichets (avant le covid) mais aller à Orly ou CDG pour ça... et payer le prix fort (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde