GSY Vidéo Switch 3DS

Désormais disponible sur Nintendo 3DS et Switch, Sushi Striker: The Way of Sushido raconte l'histoire de Musashi. Avec son histoire complètement loufoque et son gameplay assez particulier, le jeu nous propose une recette plutôt fraîche. On découvre tout cela avec vous dans notre review.

Dans un village de la République, Musashi - un jeune garçon ou une jeune fille, au choix - est séparé de ses parents depuis une guerre incroyable : la Guerre des Sushis. Vivant dans un orphelinat, nous découvrons notre personnage affamé au début de l'histoire ainsi que d'autres enfants du village. N'écoutant que son courage, Musashi se dirige alors vers les bois pour trouver de quoi manger. Après avoir croisé Kojiro, un autre enfant particulièrement cruel, nous faisons rapidement connaissance avec Franklin. Ce dernier, bien plus agréable que Kojiro, assure à Musashi qu'il peut trouver une solution à sa faim en lui proposant de manger des sushis. Pourtant, depuis la guerre, il est interdit d'en manger sur le territoire de la République!

Nous allons alors rencontrer des êtres vivants très étranges que l'on appelle Sushinité. En se rendant au domaine des sushis, les Sushinités peuvent créer des sushis à volonté en formant une alliance avec un Sushiste. On découvre alors le principe du jeu, très simple de prime abord, mais plus profond qu'on ne pourrait le croire. 3 lignes d'assiettes vous font face, toutes ayant des couleurs différentes. En reliant un minimum de deux assiettes, vous allez créer une pile d'assiettes vides que vous pourrez jeter sur votre adversaire. Attention cependant, vous disposez de 7 secondes au maximum pour relier vos assiettes. Les tapis se déplaçant plus ou moins rapidement, il faudra réagir rapidement pour réaliser les meilleures associations possible.

Si vous n'avez pas tout compris, c'est normal. Le scénario complètement loufoque du jeu est mis en scène de façon très sympathique, entre des scènes animées au rendu tout mignon, et des dialogues plus figés entre plusieurs interlocuteurs. La direction artistique tend clairement vers l'animé japonais et possède un style assez particulier. Si la voie du sushi est assez simple au départ, on découvre vite de nouvelles subtilités de gameplay. Par exemple, relier au moins 7 assiettes fera apparaître une assiette arc-en-ciel. Elle pourra alors être liée à n'importe quelle couleur, ce qui vous facilitera la tâche pour créer votre association. Les couleurs d'assiettes justement sont au nombre de 9, et chacune d'elle correspond à une catégorie de sushi qui inflige des dégâts plus ou moins élevés à votre adversaire.

Plus vous mangez de sushis, plus la jauge de talent liée à une de vos sushinités - vous pourrez en utiliser 3 au maximum dans un combat - va se remplir. Une fois remplie, la jauge va alors clignoter, vous permettant d'utiliser le talent de la sushinité. Ces talents sont assez nombreux et peuvent vous donner un avantage offensif en faisant plus de dégâts, ou encore plus défensif en transformant les sushis en fruits que vous pourrez manger afin de récupérer des points de vie. Plus vous combattrez, et plus votre personnage et vos sushinités gagneront en expérience. Les combats justement, se dérouleront de façon linéaire en parcourant la carte du monde, tout en vous faisant découvrir dialogues et autres scènes animées.

Les affrontements s’enchaînent, les adversaires étant de plus en plus coriaces, vous découvrirez également au fur et à mesure de votre progression de nouvelles techniques à utiliser pour prendre l'avantage. Si la jouabilité en utilisant l'écran tactile est excellente, cela sera évidemment impossible si vous voulez jouer sur votre TV. Vous devrez alors vous rabattre sur les classiques joy-con ou la manette pro, qui sont légèrement moins agréables à utiliser malheureusement. Si vous aborderez vos premiers combats de manière plutôt lente, en réfléchissant longuement à vos associations d'assiettes, vous vous rendrez vite compte que la rapidité prend vite le pas et que des enchaînements rapides valent souvent plus la peine que de longues secondes perdues à rechercher la perfection.

En plus du mode solo classique, vous pourrez également affronter d'autres joueurs dans le mode online. Les combats se déroulent de la même manière, mais cela sera évidemment plus gratifiant lorsque vous parviendrez à remporter votre match. Il est bon de savoir également que le principe du jeu implique une forme de répétitivité, les combats se déroulant tous plus ou moins de la même façon. Cela est bien sûr lié au style de jeu, mais si certains n’éprouveront aucune lassitude après de nombreuses heures de jeu, d'autres s’ennuieront peut-être plus rapidement.

Verdict


Avec son design bien à lui, son gameplay rapide et assez profond, Sushi Striker: The Way of Sushido a des arguments à faire valoir. Si l'on ajoute une très bonne durée de vie pour le mode solo, les combats contre d'autres joueurs en local ou via Internet, vous devriez apprécier le plat proposé si vous êtes attiré par le genre. Le jeu n'est cependant pas exempt de défaut, le côté répétitif de l'action par exemple pourrait vous rebuter, ainsi que la jouabilité à la manette moins agréable qu'en tactile. Pour finir, sachez que vous pouvez toujours essayer la démo disponible sur l'eShop, de quoi vous faire une idée plus précise avant de vous décider ou non.
  • Les plus
  • Le design façon animé agréable
  • L'humour omniprésent dans les dialogues
  • Un concept simple mais finalement assez profond
  • Des combats courts et intenses
  • Les moins
  • Pas de voix japonaises pour les doublages
  • Maniabilité à la manette moins précise qu'en tactile
  • Un côté répétitif perceptible assez rapidement

Screenshots

  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
  • GSY Review : Sushi Striker - Screenshots
A propos du jeu
Plateformes
3DS SWITCH
Edité par
Nintendo
Patreon

140 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • XRacer

    XRacer [url] (il y a 2 Jours)

  • skiwi

    skiwi @bosozoku: on dirait Sarkozy jeune :D (il y a 3 Jours)

  • bosozoku

    bosozoku @skiwi: T'aime pas Bobby ?! [url] (il y a 4 Jours)

  • GTB

    GTB @skiwi: C'est dans son contrat donc c'est certain oui. (il y a 4 Jours)

  • skiwi

    skiwi @GTB: on parie combien que Bobby va partir avec un joli parachute doré ? (il y a 4 Jours)

  • kinghonk

    kinghonk @Pumba: Il est DL egalement, je vais tester dès que j'ai un peu de temps. (il y a 1 Semaine)

  • CraCra

    CraCra @Pumba: Pas encore eu le temps de le commencer mais il me tarde (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Présentation de Death's Door sur PS5

  • Mardi 23 novembre 2021
  • Driftwood

Lords of the Fallen et Dead Space 2 à 60 fps

  • Samedi 20 novembre 2021
  • Driftwood