GSY Review PS5 PC PS4 Switch

Square Enix est sur tous les fronts en cette fin d’année avec des titres assez variés comme Harvestella, Star Ocean The Divine Force, Valkyrie Elysium ou encore celui qui nous intéresse aujourd’hui : The DioField Chronicle. Ce nouveau RPG Stratégique développé par Lancarse est disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X|S, Nintendo Switch et PC, et c’est sur cette dernière version que se base notre review.

La menue Wigan

The DioField Chronicle se déroule sur l’île de DioField, un monde où la guerre est malheureusement omniprésente. Au milieu du conflit, un groupe de mercenaires appelé les Renards Bleus tente de se démarquer et de se battre pour la bonne cause, même si les choses vont très vite devenir bien plus complexes qu’ils ne l’auraient imaginé. Cette petite équipe est composée de différents personnages au début de l’aventure, et ce groupe va d’ailleurs s’agrandir au fur et à mesure de votre progression dans la trame principale. Au départ, vous serez donc accompagné d’Andrias Rhondarson, Fredret Lester, Izelair Wigan ou encore Iscarion Colchester, et chacun de ces personnages possède une classe qui lui est propre. Certains seront plus doués pour le combat au corps-à-corps, d’autres vont combattre à longue distance, ou encore utiliser de la magie pour attaquer ou protéger des compagnons.

Pour ceux qui n’ont pas trop suivi la communication autour du jeu, The DioField Chronicle est un RPG Stratégique, avec une alternance entre des phases de dialogues et de préparation, puis des séquences de combat sur des maps plus ou moins grandes. Le gameplay s’articule autour d’un nouveau système que les développeurs ont sobrement intitulé Real Time Tactical Battle (ou RTTB). Ces combats se déroulent en temps réel, et vous aurez plusieurs choses à gérer durant les affrontements, allant de simples déplacements aux déclenchements d’attaques spécifiques, tout en étant obligé de réfléchir au préalable à la meilleure façon de gérer les différentes embuches qui vont se présenter. Les classes dont nous vous parlions sont découpées en 4 domaines bien distincts : Soldat, Cavalier, Tireur d'élite et Magicien. Chacune a son rôle, et sera plus efficace selon la situation rencontrée. Par exemple, les soldats seront généralement plus enclins à se focaliser sur la défense et la protection des alliés, en utilisant des techniques pour récupérer l’aggro par exemple.

Un jeu field good ?

Les Cavaliers possèdent la meilleure mobilité, et vous pourrez les utiliser lorsque vous devez parcourir rapidement une distance assez importante pour récupérer un trésor qui se trouve sur le champ de bataille, ou pour prendre à revers vos assaillants. Les tireurs d’élite vont évidemment attaquer à distance et utiliser différentes techniques d’attaque pour empêcher l’ennemi d’approcher, alors que les magiciens vont déclencher des sorts offensifs dévastateurs ou redonner des points de vie à leurs camarades. En dehors des combats, de nombreuses possibilités vous seront offertes pour améliorer vos troupes : vous pourrez débloquer des points d’habilités qui sont attribués indépendamment pour chacun des personnages, ces points rendant vos personnages plus forts en augmentant leur attaque ou d’autres statistiques par exemple. Vous pourrez ensuite dépenser des points de compétences dans les 4 arbres de compétences, chacun étant lié à l'une des 4 classes. Ce faisant, vous débloquerez des capacités pour tous les personnages de la même classe. Il y a également d’autres moyens d’upgrader vos mercenaires, comme les Orbes Magilumique, le développement des armes ou encore le rang des unités.

Toutes ces possibilités d’améliorations sont donc assez intéressantes, et vous permettent également de devenir de plus en plus puissant lors des combats. Peut-être un peu trop d’ailleurs, car même en mode difficile, nous n’avons jamais vraiment ressenti de difficulté particulière après avoir bien upgradé nos personnages. Cela ne retire rien à ce système de combat, qui se veut certes stratégique, mais aussi plutôt dynamique, et vous ne devriez pas vous ennuyer une seconde pendant un combat. Le scénario occupe également une place importante dans The DioField Chronicle et si l’on comprend assez vite les tenants et les aboutissants politiques et militaires derrière les agissements de chacun, le tout est un peu trop classique et ne décolle jamais vraiment pour nous en mettre plein la vue, même si l’histoire n’est pas déplaisante au final. Il en va de même en ce qui concerne les personnages, certains étant très peu charismatiques, alors que d’autres auront droit à un développement un peu plus étoffé, et se révéleront donc plus intéressants.

Avec un budget que l’on imagine bien loin des plus grosses productions actuelles, les développeurs de Lancarse ont tout de même réussi à proposer quelque chose de tout à fait acceptable sur le plan technique. On apprécie d’ailleurs la présence dans l’équipe de développement de quelques artistes de renom qui se sont occupés de divers domaines, comme le design général des personnages signé Taiki (Lord of Vermilion III, IV), l’art conceptuel d'Isamu Kamikokuryo (FINAL FANTASY XII, FINAL FANTASY XIII), et la musique orchestrée par les compositeurs Ramin Djawadi et Brandon Campbell, surtout connus pour leur travail sur Game of Thrones. De plus, le choix d’un doublage en anglais ou japonais est proposé, avec les textes traduits en français bien entendu. Le jeu est évidemment jouable au clavier/souris sur PC, mais les contrôles à la manette sont plutôt bien pensés, un point important pour les joueurs consoles qui ne devraient pas rencontrer de difficultés de prise en main particulières.

Verdict


Square Enix nous propose un SRPG assez différent avec The DioField Chronicle, et si tout n’est pas parfait, nous avons tout de même globalement apprécié la proposition des développeurs de Lancarse. Son gameplay stratégique et dynamique représente sa principale force, il parvient également à nous faire découvrir un univers assez complexe et une histoire intéressante, bien que malheureusement complètement linéaire. On espère désormais que le jeu rencontrera son public et qu’une future suite gommant ses quelques défauts pointera le bout de son nez dans le futur.
  • Les plus
  • Un gameplay dynamique et intéressant
  • Une OST de qualité
  • La direction artistique
  • Un univers bien construit
  • Les doublages en anglais ou japonais
  • Les moins
  • Un scénario totalement linéaire
  • On aurait aimé plus de variété lors des missions
  • Des personnages pas très charismatiques
  • Le manque de challenge même en difficile
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE XBSX PS5
Edité par
Square Enix
Developpé par
Square Enix
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • DJOJO843

    DJOJO843 Y a un nouveau match de déployé aujourd’hui 22go hier 12 go aujourd’hui autant que jouer au jeu c est pas pour aujourd’hui depuis hier j ai pu y jouer que 1h … faut le temps de download (il y a 19 Heures)

  • SweeneyTodd

    SweeneyTodd @face2papalocust: j'ignorais cette info aussi! (il y a 21 Heures)

  • face2papalocust

    face2papalocust @SweeneyTodd: Ces problèmes ont mit en avant une news que je ne connaissais pas Sony est venu aider le studio au développement...bon une sortie dans le game pass c'est mal barré.:/ (il y a 21 Heures)

  • SweeneyTodd

    SweeneyTodd @GTB: Oui pareil, je juge la réception plutôt bonne! Dommage pour les soucis techniques sur PC et Xbox cela dit mais ça sera vite régler je pense (il y a 21 Heures)

  • Bigquick

    Bigquick P'tite pause musicale avec le nouveau Metallica : [url] (il y a 21 Heures)

  • GTB

    GTB @skiwi: J'irai pas jusque très mitigé, sur metacritic il est qd même dans la fourchette 75-80%. Bien mais imparfait semble être ce qui ressort. /!\ la version steam se fait défoncer à cause de pb tech (il y a 1 Jour)

  • skiwi

    skiwi @face2papalocust: oui, c'est très mitigé globalement. (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Notre vidéo Switch de FRONT MISSION 1st: Remake

  • Mercredi 30 novembre 2022
  • davton

Les 15 premières minutes de Need for Speed Unbound

  • Mercredi 30 novembre 2022
  • Driftwood

GSY Review : The Knight Witch

  • Lundi 28 novembre 2022
  • Driftwood