GSY Review PC PS4 Switch

Remake intégral du troisième opus de la franchise Mana sorti au Japon en 1995 sous le titre de Seiken Densetsu 3, Trials of Mana est désormais disponible sur Switch, PC et PS4. C’est sur cette dernière que nous avons pu tester le jeu de Square Enix et nous pouvons désormais vous donner notre avis sur le retour de ce célèbre Action-RPG.

Dans la vallée de Mana

La découverte de Secret of Mana sur Super Nintendo il y a plus de 25 ans fut une superbe surprise à l’époque. Pas d’internet ou de Podcast en ces temps anciens, il fallait donc se fier aux différents magazines dédiés ou à notre instinct lorsque nous étions devant un rayon débordant de jeux connus (ou inconnus). C’était à cet instinct que nous avions fait confiance lorsque nous avions mis la main sur un exemplaire de Secret of Mana, et après de très nombreuses heures passées sur le jeu, il grava un souvenir impérissable dans notre mémoire de (vieux) gamers. C’est donc avec une impatience non feinte que nous attendions ce Trials of Mana, un remake de Seiken Densetsu 3, publié en 1995 toujours sur Super Nintendo, et récemment accessible dans la compilation Collection of Mana sur Nintendo Switch. On le remarque immédiatement, le traitement graphique réservé à ce remake ne passe pas inaperçu, les développeurs ne s’étant pas contentés d’une simple montée en résolution et de quelques ajustements, mais plutôt d’une refonte totale en passant, par exemple, le jeu en 3D.

Si l'on n'atteint évidemment pas le niveau des graphismes d'un Final Fantasy VII Remake, le style très coloré et la direction artistique des personnages principaux, mais également des ennemis, sont de bonne facture, même si le charme de la version 2D s'est bel et bien évaporé. Le framerate à 60 fps de cette version PS4 Pro n’est pas parfaitement locké, ce qui peut paraître étonnant, mais cela ne nous a globalement pas trop dérangés, à part en de rares occasions. Sur Switch après avoir passé un peu de temps sur la démo, nous avons évidemment remarqué une dégradation visuelle au niveau du rendu global, mais cela ne choque toutefois pas énormément dans le feu de l'action. Sur la console de Nintendo, le framerate passe assez logiquement à 30 fps et semble plus stable en version docké qu’en version portable, qui peut parfois subir des ralentissements plus visibles. Ce travail graphique n’est évidemment pas le seul point qui a été modifié pour ce remake, la partie sonore ayant également subi un lifting de rigueur. Ainsi, on profite de mélodies qui sont, pour la plupart, assez entraînantes et agréables, là où certaines d’entre elles s'avèrent un peu moins inspirées.

Duran Duran

Détail sympathique pour les vieux fans, vous pourrez sélectionner les musiques originales dans les options pour ajouter une touche de nostalgie, puis revenir sur les nouvelles mélodies si l'envie vous prend. Il est également possible de sélectionner un niveau de difficulté parmi 4, dont un mode débutant qui permet à ceux qui n’ont pas les moyens - ou l’envie - de s’investir trop dans les mécaniques de gameplay de progresser sans encombre. Sans rentrer dans l’éternel débat de la difficulté dans les jeux vidéo, ce choix de rendre l'aventure accessible à une plus grande frange de joueurs est un très bon point à notre avis, car cela permet à tout un chacun de découvrir le jeu comme il le souhaite. Le mode difficile vous demandera bien plus de concentration et de maîtrise lors des combats et apportera donc du challenge à ceux qui le souhaitent. Vient ensuite le moment de choisir les personnages qui vont vous accompagner pendant votre périple, l'une des caractéristiques déjà présente dans le jeu original.

En effet, vous aurez le choix entre 6 personnages, dont 3 sélectionnables lorsque vous démarrerez une nouvelle partie : un personnage principal et deux compagnons. Chacun d’entre eux dispose d’une histoire qui lui est propre mais également d’un gameplay différent lors des combats. Duran est un soldat combattant à l’épée, Angela une princesse utilisant la magie, Kevin un combattant hors pair capable de se transformer, Charlotte une elfe adepte des magies de restauration et de soutien, Hawkeye est très rapide et utilise des dagues pour se défendre et Riesz combat à l’aide d’une lance et de différents pouvoirs. Certaines associations sont plus efficaces que d’autres, mais il n’y a toutefois pas vraiment de mauvais choix, les combats seront simplement à aborder sous un autre angle si vous disposez de plus de puissance de frappe par exemple. L’important est surtout de constituer une équipe qui corresponde au mieux à votre style de jeu.

Une IA en version Trial

Si vous désirez tout découvrir, il sera donc fortement conseillé de recommencer le jeu avec une équipe différente. Sachant que notre premier run nous aura captivés durant environ 25 heures, la durée de vie globale est donc tout à fait satisfaisante pour ce type de jeu. Les phases de gameplay sont très classiques, puisque vous alternerez entre des séquences d’exploration dans des villes ou autres lieux divers et variés, et des combats plutôt dynamiques en temps réel. Vous gérerez ainsi vous-même vos déplacements durant les affrontements, et différents didacticiels vous seront proposés afin de comprendre comment utiliser les différentes attaques, verrouiller la caméra sur vos cibles, faire progresser vos personnages, et bien d’autres choses encore. Rien de foncièrement révolutionnaire, mais le gameplay fonctionne plutôt bien et les combats sont assez dynamiques, grâce notamment à l’utilisation de nouvelles attaques et compétences qui seront mises à votre disposition au fur et à mesure de votre progression.

Un système de changement de classe est également disponible pour tous vos personnages, ce qui modifiera évidemment leur style de combat. Nous terminerons notre tour d’horizon avec quelques reproches, comme la caméra qui reste particulièrement capricieuse durant certains combats, rendant la lisibilité assez difficile lorsque l’action est à son comble, ou la disparition du multijoueur qui apportait tout de même beaucoup à l’opus original. On pourra également regretter une IA des alliés assez douteuse, puisque nous aurons par exemple remarqué plusieurs fois l'un des personnages se bloquer dans un élément du décor sans raison apparente. Une petite piqûre de rappel pour finir, une démo est disponible pour vous faire votre propre avis et les développeurs ont eu la bonne idée de rendre la sauvegarde compatible avec le jeu complet. Vous pourrez donc reprendre votre partie où vous en étiez si vous vous procurez la version complète du jeu.

Verdict


Si les remakes de Resident Evil 3 et de Final Fantasy VII ont particulièrement crevé l’écran ces dernières semaines, Trials of Mana n’est cependant pas à écarter d'un revers de la main. Malgré quelques défauts agaçants comme la gestion de la caméra ou l’IA un peu étrange de nos alliés, l’univers très riche et l’histoire prenante promettent plusieurs dizaines d’heures de jeu très agréables, tandis que le système de classes et les 6 personnages différents apportent suffisamment de variété au gameplay pour lui éviter de tomber dans une trop grande redondance. Néanmoins, l’action RPG de Square Enix n’aura pas autant d’impact que l’œuvre originale, le charme de la 2D faisant place ici à une 3D, certes de bonne qualité, mais aussi moins réussie de notre point de vue. Un bon jeu au final, qui aurait peut-être pu se hisser plus haut encore avec quelques détails ajoutés de-ci de-là.
  • Les plus
  • Un univers très intéressant
  • Les 6 personnages jouables et leurs différentes histoires
  • Le système de classe
  • Le nouveau chapitre
  • Une bonne durée de vie et une rejouabilité bien présente
  • Plusieurs niveaux de difficulté pour une accessibilité accrue
  • Les moins
  • Des soucis de caméra
  • Plus de multijoueur par rapport à la version originale
  • L’IA des alliés parfois suspecte
  • Le charme de la version 2D n’est plus
  • Des combats qui manquent parfois de subtilité

Screenshots

  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
  • GSY Review : Trials of Mana - Screenshots
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 SWITCH
Edité par
Square Enix
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Luffy

    Luffy @GTB: Manque un peu de gameplay quand même... Mais il y avait des infos intéressantes. (il y a 3 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust @augur: arf le boulet....fallait surtout pas que j'aille sur...ah non je vais pas le dire sinon Drif va encore vomir.^^ (il y a 3 Jours)

  • GTB

    GTB Plutôt propre et bien foutu ce Nacon Connect. (il y a 3 Jours)

  • augur

    augur Il fallait regarder le stream Fr... ^^ (il y a 3 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust C'est vraiment sympa de la part de Nacon de traduire en anglais en audio et même sous-titres du coup on y a plus du tout de place pour le Français.... (il y a 3 Jours)

  • SweeneyTodd

    SweeneyTodd @Bigquick: Haha j'avais bien aimé le solo mais le multi m'avait surpris dans le bon sens ! (il y a 4 Jours)

  • SweeneyTodd

    SweeneyTodd Triste nouvelle pour Ennio Morricone effectivement :/ (il y a 4 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Preview : Twin Mirror

  • Vendredi 10 juillet 2020
  • davton

Vidéo de Catherine: Full Body sur Switch

  • Vendredi 10 juillet 2020
  • davton

Star Wars Racer en vidéo sur Switch

  • Jeudi 9 juillet 2020
  • Driftwood