GSY Review PC PS4 Xbox One

Il était une fois une petite roquette accro au soda qui décida d'entrer en guerre contre un horrible fabricant cherchant à retirer les bulles de sa boisson favorite. Oui, les développeurs de Wavey the Rocket ont visiblement bu autre chose que du soda durant le développement mais on ne va pas vraiment s'en plaindre, les histoires farfelues étant devenues un peu rares dans le medium ces derniers temps.

Wavey Race

Derrière son monde un peu délirant et psychédélique, Wavey the Rocket révèle un gameplay atypique vraiment prenant. L'idée est de diriger une roquette à travers des niveaux vus de profil et remplis d'obstacles en tout genre, tout en collectant des pièces. Le soucis, c'est que le moindre contact avec l'un desdits obstacles entraîne la mort et que Wavey ne peut s'empêcher d'avancer. De plus, on ne contrôle pas directement la petite roquette, mais plutôt une onde qui la guide. Une onde dont on peut faire varier l'ondulation (amplitude verticale), la fréquence (amplitude horizontale), ainsi que la direction (vers l'avant ou l'arrière). Ajoutez un petit boost et nous avons fait le tour des commandes. Cela peut sembler limité et, après les quelques niveaux nécessaires à la prise en main, on pense en effet avoir cerné le principe de ces ballades sinusoïdales rythmés par un groove entraînant. Puis les développeurs passent la seconde, prouvant à la fois leur talent et leur sadisme.

Ils ont fumé la roquette !

Des passages étriqués, des enchaînements précis pour ramasser toutes les pièces, des boosts à utiliser au pixel prêt si l'on veut collecter certains éléments, la nécessité de gérer les variations de vitesse ou les déports de Rockey lorsque l'on modifie brutalement l'onde, des vrilles, des pinces, des plafonds qui s'écroulent… Plus on progresse et plus les niveaux nécessitent de parfaitement maîtriser toutes les subtilités du gameplay, d'autant qu'il ne s'agit pas juste de franchir la ligne d'arrivée. Wavey the Rocket est avant tout un jeu de scoring qui tient compte de la vitesse, du nombre de pièces ramassées et des morts… Il n'est pas forcément très difficile de déverrouiller les différentes régions (du moins au départ) mais déverrouiller les niveaux secrets ou accrocher le top des classements pour chacun des 80 niveaux mettra vos réflexes à rude épreuve. Si le concept implique inévitablement une certaine répétitivité, les développeurs font cependant l'effort d'inclure des mini-jeux et des affrontements de boss qui permettent de décompresser avant de replonger dans des séances masochistes.

Verdict


Wavey the Rocket est vraiment une bonne surprise : son concept est original, son gameplays simple mais subtil et son excellente bande-son compense un univers visuel peu inspiré. Dans la veine de titres comme Super Meat Boy, il séduira surtout les joueurs qui apprécient le challenge et la compétition, et qui ont la patience de recommencer encore et encore pour avoir le plaisir de maîtriser à la perfection un niveau.
  • Les plus
  • Concept original
  • Gameplay précis
  • Musique groovy
  • Niveaux redoutablement sadiques
  • Les moins
  • Univers visuel pas super inspiré
  • Inévitablement répétitif sur la longueur

4 images

  • GSY Review : Wavey the Rocket - 4 images
  • GSY Review : Wavey the Rocket - 4 images
  • GSY Review : Wavey the Rocket - 4 images
  • GSY Review : Wavey the Rocket - 4 images
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 11/05/2020 à 11:26:51
Tient, pas pensé à le dire mais il profite d'un rabais au lancement.
J'ai l'impression que cela devient assez courant sur Steam.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE
Edité par
Upperroom Games ...
Developpé par
Upperroom Games ...
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Jaipur

    Jaipur @Soda: on en connaiît déjà 2^^ (il y a 1 Jour)

  • Soda

    Soda @Piteur_Parcoeur: :o (il y a 1 Jour)

  • Piteur_Parcoeur

    Piteur_Parcoeur Présentation de la Ps5 (enfin des jeux) jeudi 04/06 a 22h heure FR (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood @Bigquick: elle y est peut-être, faudrait que je regarde, mais ce n'est pas par défaut en tout cas. (il y a 3 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @Driftwood: je vois pourquoi, et ça me semble logique vu le gameplay, mais ça aurait été bien d'avoir l'option. (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @Bigquick: oui ça marche bien, c'est juste bizarre que la caméra ne suive pas le personnage alors qu'on le bouge au stick. (il y a 3 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @Driftwood: Shadow Tactics était très bien adapté au pad il me semble. ^^ (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Nos vidéos de Those Who Remain

  • Vendredi 29 mai 2020
  • Driftwood

La splendide démo de Spiritfarer en 4K

  • Jeudi 28 mai 2020
  • Driftwood

La démo de Destroy All Humans! en vidéo

  • Jeudi 28 mai 2020
  • Driftwood