GSY Review PC PS4 Xbox One Switch

West of Dead débute là où les westerns finissent : avec la mort du héros. Lâché dans un purgatoire mal famé, notre cowboy amnésique compte bien obtenir des réponses en faisant parler la poudre. Et si ses monstrueux adversaires se montrent récalcitrant, ce n'est pas grave, il a toute la mort devant lui.

West of Dead s'inscrit directement dans la lignée des rogue-like tels que The binding of Isaac ou Enter the Gungeon. Il vous propose d'explorer une succession de niveaux générés aléatoirement en faisant progresser votre héros jusqu'à sa mort. Il faudra alors recommencer depuis le début. Heureusement, certains éléments sont débloqués de façon permanente, vous permettant d'aller toujours plus loin dans votre exploration. Un principe répétitif certes, mais qui, correctement appliqué, donne des expériences terriblement addictives.

Que la lumière soit

Le jeu du studio Upstream Arcade opte pour une déclinaison "Cover shooter" de la formule. Comme dans un Gears of War, vous pouvez vous mettre à couvert derrière les éléments destructibles disposés dans les zones de combats, les longer ou glisser par dessus et faire des roulades. Deux mécaniques de base viennent enrichir ce système. Premièrement la gestion des munitions. Celles-ci sont illimitées mais la vitesse de rechargement de vos armes dépend de votre posture : rapide à couvert, lente à découvert. Deuxièmement, la gestion de la lumière. Le purgatoire s'avère être un lieu très sombre et une partie des arènes de combat est plongée dans les ténèbres. Non seulement vous ne voyez pas certains ennemis mais même lorsque vous devinez leur présence (généralement aux balles qui fusent), vous ne pouvez pas les cibler précisément. Heureusement, des lampes sont disposées un peu partout. Les allumer permet d'enfin voir et aligner vos cibles, avec en bonus un aveuglement qui les immobilise temporairement. Mine de rien, ces systèmes qui vous incitent à la fois à rester à couvert tout en étant mobile offrent une dynamique efficace, d'autant que les sensations de tir sont vraiment bonnes.

Wanted Dead or Not Alive

Durant votre exploration, vous tomberez sur des améliorations (vie, dégâts), des armes (fusils, revolvers), des équipements (explosifs, pièges, armes blanches, etc.) et des charmes (magie), qui malheureusement disparaissent dès que vous mourrez. Néanmoins, entre chaque zone, vous pouvez aussi déverrouiller des éléments permanents auprès d'une sorcière : charges pour la gourde de soin, qualité accrue des armes de départ, ainsi que de nouveaux types d'armes, équipements et charmes. Tout ce qu'il faut pour survivre plus longtemps. Sans révolutionner le genre, West of Dead aligne suffisamment de variations pour permettre des approches diversifiées. Vous pouvez privilégier le combat à distance ou à courte portée, vous focaliser sur les pièges, les dégâts progressifs ou le fait d'attaquer les ennemis dans le dos… En battant certains boss, vous recevez aussi des aptitudes (téléportation, chute indolore) qui ouvrent l'accès à d'autres niveaux, que l'on pourrait qualifier de raccourcis s'ils n'étaient pas aussi dangereux.

Hellboy me parle

Cette progressivité se retrouve dans la narration. Le jeu dispose d'une identité artistique vraiment marquée, jouant à fond la carte du Western surnaturel. Le style visuel fonctionne bien, tout comme la présence à la narration de Ron Perlman. Sa voix graveleuse narre vos actions et les fragments de mémoire que l'on récupère en éliminant des mini-boss. Sauf que… Si West of Dead dispose d'excellentes bases, plus on joue et plus des grains de sable viennent gripper la machine. Oui, le gameplay est efficace, mais on note encore de nombreux bugs (notamment dans le comportement des ennemis) et les angles de caméra ne sont pas toujours optimaux. Oui, il y a plein d'éléments sympathiques à débloquer, mais les prix élevés impliquent d'enquiller beaucoup de parties similaires avant de pouvoir en profiter. Oui, le design est cool, mais il uniformise terriblement les niveaux. Oui, la narration est chouette mais les répliques tournent en boucle en nous forçant parfois à l'immobilisme alors que l'on veut juste enchaîner.

Verdict


Trop tôt. Même s'il est indéniablement fun à jouer et possède une richesse appréciable, West of Dead a été dégainé prématurément. Alors que les meilleurs rogue-lite ouvrent de façon fluide de nouveaux horizons à chaque nouvelle tentative, le jeu du studio Upstream Arcade donne parfois l'impression de s'enliser. L'équilibrage économique, le blabla invasif, le visuel un peu trop uniforme ou les bugs constituent autant d'éléments de friction dans l'expérience. La bonne nouvelle, c'est qu'une bonne partie de ces soucis peut être corrigée rapidement, donc si le concept vous parle, garder un œil sur l'évolution du jeu.
  • Les plus
  • Les sensations de tir
  • Le design visuel et sonore
  • La quantité d'armes, d'équipements et de charmes
  • Les ennemis variés
  • Les moins
  • Encore pas mal de petits bugs
  • Uniformité visuelle
  • Économie à revoir
  • Laissez moi zapper les blablas

Présentation du jeu

Dazman - Stade Falloir
Dazman
Commentaire du 05/07/2020 à 23:15:19
Ho Cryo qui présente un jeu. Je vais le regarder ça :) 
En réponse à
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 06/07/2020 à 13:28:06
Merci ^^
D'ailleurs, j'ai vu que le jeu était inclus dans le Gamepass PC pour ceux qui cela intéresse.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE SWITCH
Edité par
Raw Fury
Developpé par
Upstream Arcade
Patreon

182 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • regal58

    regal58 Dans l’idée j’attend d’abord de voir la qualité des jeux et surtout j’ai retrouvé ma gameboy color donc plus envi de faire des jeux bon dessus pour pas grand chose ^^ (il y a 50 minutes)

  • comette

    comette Acceptable? Un truc qui vaut 3 euros à produire et qui n’utilise rien de révolutionnaire? La R&D c’est bien jolie mais ici c’est bien surfait 😆 (il y a 9 Heures)

  • Jaipur

    Jaipur @regal58: oui c'est vrai. Mais les jeux sont inclus, ça rend le prix plus acceptable. (il y a 1 Jour)

  • regal58

    regal58 J’adore le principe de cette console mais je sais pas le prix fait quand même très mal je trouve. (il y a 2 Jours)

  • Jaipur

    Jaipur Dans un tout autre style que la Steam Deck les préco pour la PlayDate débutent le 29/07 à 19H (il y a 2 Jours)

  • Pumba

    Pumba Bon ben tant pis le formatage des comments foire lol (il y a 2 Jours)

  • Pumba

    Pumba Pardon... je sais pas ce que j'ai fait.. le bon lienhttps://www.race department.com/downloads/circuit-du-laqu oads/circuit-du-laquais.44028/ ais.44028/ (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a 6 Semaines)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

L'Early Access de Baldur's Gate III en vidéo

  • Dimanche 25 juillet 2021
  • davton

Vidéo Xbox Series X de Last Stop

  • Dimanche 25 juillet 2021
  • davton