GSY Vidéo Switch

Dernier jeu Microïds à sortir cette année après Vertigo, Arkanoid: Eternal Battle, Astérix & Obélix XXXL, Garfield Lasagna Party et Horse Tales : La Vallée d’Émeraude, Schtroumpfs Kart propose sans surprise de transposer le concept de Mario Kart dans l'univers imaginé par Peyo pour permettre aux plus jeunes de retrouver ses personnages sur Switch. Mine de rien, cela faisait vingt-deux ans que l'on avait pas eu droit à ce genre de tentative, la dernière en date remontant à novembre 2000 avec Turbo Schtroumpf. En amont de la sortie officielle du jeu, nous vous proposons une longue vidéo de gameplay présentant quelques circuits et et les deux vitesses de jeu, Fun et Super Vitesse. En complément, vous trouverez bien évidemment nos impressions sur le titre d'Eden Games.

Verdict


Pour les plus vieux, Eden Games, ce sont surtout les jeux V-Rally ou le très estimé (ici du moins) Test Drive Unlimited, mais depuis quelques années, le studio lyonnais officie sur Nintendo Switch avec la série Gear.Club, elle aussi Unlimited d'ailleurs. Les voilà de retour dans un jeu de course nettement moins sérieux, mais qui n'a pas pour vocation à ravir la place de leader du grand Mario Kart. D'une part, ce ne serait pas un objectif très réaliste, et d'autre part, la production semble ici nettement plus modeste. Ainsi, le contenu s'avère assez limité, avec seulement douze tracés répartis en trois coupes pour le mode Grand Prix, un mode multijoueur en local, un mode chrono et un mode libre. Douze, c'est aussi le nombre de personnages disponibles, la sélection allant du Grand Schtroumpf à Tempête (du Village des Filles) en passant évidemment par la Schtroumpfette, le Schtroumpf Costaud ou le Schtroumpf Bricoleur. Si l'on n'attendait évidemment pas une centaine de personnages jouables, on s'étonne tout de même de l'absence du Schtroumpf à Lunettes (qui n'apparaît que pendant les écrans de chargement pour donner quelques brefs conseils) alors qu'il est pourtant devenu l'une des figures de proue de la série dans les derniers films en date et dans la nouvelle bande dessinée spin-off mettant en scène le village des filles. Cela n'a rien de très dommageable cependant, Eden Games ayant décidé de ne pas donner de caractéristiques de conduite différentes en fonction des personnages choisis.

Les véhicules utilisés arborent tous un look distinct bien sûr, et chacun des petits lutins bleus dispose d'un objet spécial qu'il peut récolter sur le circuit pour renverser la tendance de la course, mais en dehors de cela, les karts semblent tous se conduire de la même façon. Une décision que l'on peut tout de même un peu regretter car cela enlève une partie de la stratégie qui vient normalement avec le choix du personnage. Quand bien même le jeu se destine-t-il aux plus petits, on pense tout de même qu'il aurait été préférable d'intégrer des caractéristiques différentes à tous les bolides pour inciter plus facilement à en changer et offrir un peu plus de variété. Pour le reste, on est en terrain très connu, avec des power-ups à ramasser (représentés par des cadeaux pour être raccord avec la licence), des raccourcis à découvrir pour gagner du temps et une mécanique de dérapage qui permet d'accumuler des boosts pour gagner de la vitesse. En plus de cela, des rampes d'accélération sont disposées un peu partout sur le circuit, avec la possibilité de cumuler un bonus de vitesse en appuyant sur le bouton de saut juste avant d'arriver au bout d'un tremplin par exemple. La prise en main est relativement aisée, il existe même des aides à la conduite activables très facilement à l'écran de sélection du personnage pour peu que votre enfant ne soit pas à l'aise avec l'accélération, le freinage ou même le contrôle de sa trajectoire. Ceci étant dit, le jeu peut parfois s'avérer assez difficile, qu'il s'agisse des tracés (pour certains d'entre eux du moins) ou de la sale manie qu'ont les adversaires des Mario Kart-like à nous prendre pour cible à la chaîne dès que l'on est en tête.

Même si cela va généralement de paire avec le genre, on regrette aussi un peu l'absence de tutoriel en dehors des quelques conseils qui apparaissent pendant les écrans de chargement. Si au fil des années, on a appris à connaître tous ceux de l'univers Mario, il n'est pas évident de savoir exactement à quoi servent les power-ups de Schtroumpfs Kart au départ. Certains diront qu'il suffit de les essayer une fois pour en comprendre l'usage, et cela va évidemment de soi, mais on reste persuadés qu'un enfant pourra trouver cela un peu trop obscur au départ, et donc potentiellement frustrant. D'autant qu'aujourd'hui aucune documentation n'accompagne le jeu, y compris dans la version boîte, qui contient en revanche quelques petits stickers et un petit patch brodé du Grand Schtroumpf thermocollant qui devraient ravir les plus jeunes. Nous le disions en introduction, le mode Grand Prix propose deux vitesses de jeu, mais pas de mode de difficulté, mais en optant pour le mode libre, il devient possible de sélectionner le niveau de l'IA (facile, normal ou difficile), la présence d’objets ou non (avec ou sans power-ups, boosts uniquement), le nombre de courses et leur sélection (manuelle, aléatoire ou dans l'ordre). En remportant des courses ou des coupes, voire parfois juste à s’acquittant de certaines actions au cours d'une épreuve, on débloque des autocollants que l'on peut ensuite consulter dans la galerie du jeu. C'est peu de choses, mais cela fera certainement plaisir aux enfants. Malgré l'acharnement parfois frustrant de l'IA sur nous, y compris quand on ne se trouve pas dans le peloton de tête d'ailleurs, le gameplay reste agréable et le contrôle des karts est parfaitement réussi, bien que forcément pas très original dans son approche.


Techniquement, il faut se contenter d'un framerate à trente images par seconde et non soixante comme dans Mario Kart, mais le jeu a le bon goût de rester fluide, en docké comme en mode portable. Nous n'avons pas constaté de problèmes de frame pacing, ce qui fait que l'expérience globale ne souffre d'aucun réel défaut rédhibitoire. Visuellement, le jeu est fidèle à l'univers inventé par Peyo, que ce soit au niveau de la modélisation des Schtroumpfs eux-mêmes ou en ce qui concerne les décors. Ceux-ci souffrent inévitablement d'un affichage un peu brouillon, avec des traces d'aliasing et du pop-up, mais cela passe plutôt bien quand on y joue en nomade. On remarque immanquablement plus les défauts quand on passe sur un téléviseur, mais on doute que cela soit à même de déranger les enfants. Même s'il n'est pas surprenant de voir que le jeu ne propose aucune trame narrative, on regrette l'absence de voix parlées dans le jeu, ce qui aurait pu égayer les courses à condition qu'elles n'aient pas été trop redondantes. Les musiques sont fonctionnelles mais, sauf erreur de notre part, elles ne sont pas issues des divers dessins animés ou longs métrages et c'est un peu décevant pour l'immersion. On pourrait d'ailleurs faire un peu le même reproche pour les power-ups, qui ne puisent pas assez dans le lore iconique de la série de BD à notre avis. Au final, Schtroumpfs Kart gagnerait surtout à être proposé à un prix plus doux car les 50€ demandés sur l'eShop ou par la grande enseigne bleue de jeux vidéo nous semblent un brin exagérés. Il reste la possibilité de se tourner vers la grande distribution (33/34€) ou certaines plateformes d'e-commerce (35€) pour avoir droit à un prix d'accès nettement plus raisonnable.

  • Les plus
  • L'univers des Schtroumpfs dans un jeu de Kart
  • Gameplay solide
  • Expérience fluide à 30 fps...
  • Multijoueur jusqu'à quatre
  • Les moins
  • L'acharnement de l'IA sur le joueur
  • Assez chiche en contenu
  • ... mais pas de 60 fps
  • Pas de différences entre les karts

deepbluesea - SLI ou caleçon ?
deepbluesea
Commentaire du 14/11/2022 à 22:42:05
Drift qui schtroumpfs un pavé de 1200 mots sur un jeu à licence Schtroumpfs. Rien que pour ca : GG
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 14/11/2022 à 22:46:10 En réponse à deepbluesea
C'est moins soporifique que Pentiment. ;p
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 14/11/2022 à 23:35:03 En réponse à Driftwood
Ah ouai? Un petit article prévu dessus (je suis curieux et vraiment aucune idée de si ça peut me plaire).

Sinon ce Schtroumph Kart me fait pas très envie (effectivement un prix notablement plus doux ferait mieux passer le truc). Ça semble assez loin des Mario Kart, Crash Team Racing et Sonic All-Star Transformed.
En réponse à
Bourru
Bourru
Commentaire du 15/11/2022 à 01:05:22
La base a l'air saine mais il faudrait un second épisode pour pousser un peu plus loin le level design, l'IA et la conduite.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 15/11/2022 à 07:20:11 En réponse à GTB
Quelque chose arrive pour 8h00 ce matin mais ce n'est pas une review et c'est un peu plus objectif que ma sortie d'hier soir. Il n'empêche que ce n'est pas un jeu pour moi, j'ai quand même trouvé ça rasoir, même si c'est vrai que c'est surtout l'interminable mise en place qui m'a refroidi le plus. 
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
SWITCH
Edité par
Microïds
Developpé par
Eden Games
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • reneyvane

    reneyvane @davton: Tu m'as rappelé le sketch des Guignols sur la World-Compagny & Mr Sylvestre ou ils se virent les uns les autres & à la fin, il reste un qui allume le matin & l'autre qui éteind le soir. LoL (il y a 15 Heures)

  • davton

    davton @Driftwood: [url] (il y a 18 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood @davton: Tifa y arriver t'en fais pas ! (il y a 19 Heures)

  • davton

    davton @Blackninja: oui il y aura un test mais il faudra être un peu patient (il y a 20 Heures)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: Après quelques heures je sens qu’il va être mon GOTY 2024 (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood @Blackninja: désolé de ne pas pouvoir être au rendez-vous, mais c'était très sélectif. (il y a 1 Jour)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: il télécharge depuis hier, mais c’est toujours bien de voir ton test pour patienter (il y a 1 Jour)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Expeditions: A MudRunner Game

  • Jeudi 29 février 2024
  • Driftwood

Notre vidéo PC de Pacific Drive

  • Mercredi 28 février 2024
  • Driftwood

GSY Review : Brothers: A Tale of Two Sons Remake

  • Mardi 27 février 2024
  • Driftwood