GSY Vidéo PC PS4 Xbox One Xbox 360

Voilà bientôt une semaine que nous avons commencé à arpenter les USA made in Ivory Tower, et voici déjà venu le moment d'un premier état des lieux de ce titre que nous suivons depuis déjà un bon bout de temps. En sus de nos impressions, on vous livre huit nouvelles vidéos de la version PC en 60 images par seconde, de quoi vous proposer un rapide éventail des paysages que vous pourrez traverser.
Note : À l'exception de la première et la dernière, les vidéos d'aujourd'hui ont été capturées à l'aide de notre volant Fanatec Porsche 911 (boîte manuelle en H). Version PC réglée en ultra MSAA4X (sauf sur la dernière vidéo).
MAJ : Ajout de deux vidéos capturées au volant.


Impressions Crewstillantes

Pris dans le tumulte des critiques justifiées à l'égard du vivement décrié Assassin's Creed Unity, The Crew souffre avant tout de la mauvaise réputation actuelle de son éditeur auprès des joueurs. Autre raison du relatif manque d'intérêt auprès du gamer geek de base vis à vis du tout premier jeu du studio lyonnais, une plastique en deçà des attentes, conséquence des nombreux compromis concédés pour proposer un monde aussi vaste que vivant. Par rapport à la concurrence directe (Forza Horizon 2 et Need for Speed Rivals), les graphismes de The Crew font donc assez pâle figure lorsque l'on ne daigne pas y regarder de plus près, mais ce que le jeu d'Ivory Tower perd en sex appeal, il le gagne haut la main en immersion. En effet, en dépit d'un aliasing tenace et de certaines modélisations un peu moyennes pour un jeu de nouvelle génération, le titre des géniteurs de TDU parvient à recréer un monde que la circulation, les nombreux piétons, et la faune variée arrivent à rendre crédible. Bien sûr, la comparaison du Times Square virtuel avec l'original ramènera rapidement le joueur sur terre, le trafic de la Grosse Pomme n'étant pas à la mesure de la légende dans le jeu d'Ubisoft, mais au final, le monde ouvert de The Crew est bien plus vivant que ceux de Forza Horizon 2 et tous les Need for Speed sortis à ce jour. De plus, certains paysages naturels traversés ou certaines villes proposent de bien jolis panoramas à découvrir qu'il serait dommage de manquer en se cantonnant à un avis basé sur la première zone de jeu (la plus triste et la moins mémorable).

Malgré tout, ces premières heures passées entre aventure solo (ou en coop) et freedrive ne se seront pas faites sans quelques déconvenues, que nous allons enfin pouvoir vous détailler ci-après. La première vient déjà du mixage sonore lui-même, particulièrement mal équilibré, et qui rend le moteur des voitures quasi inaudible en vue interne (cockpit comme capot). Inutile de dire que cela complique inutilement la tâche lorsque l'on décide d'opter pour une boîte manuelle. Le passage des rapports, au lieu de se faire à l'oreille, finit par se faire en gardant un œil sur le compte tours de la voiture, un choix bien étonnant de la part de l'équipe de développement. Tout cela est d'autant plus frustrant que le moteur donne nettement plus de voix une fois en vue externe. Si le son des moteurs pouvait être réglé indépendamment dans les options, on pourrait difficilement se plaindre, mais malheureusement, c'est pour l'instant impossible. Compte tenu de la liberté laissée au joueur pour personnaliser le HUD du jeu, cet oubli est aussi surprenant que dommageable pour l'amateur de moteurs vrombissants. Gageons que la sympathique équipe derrière le jeu saura corriger ce détail d'importance dans les semaines qui viennent. Moins étonnant puisque nous étions au courant depuis des semaines, l'absence totale de reflets dans les rétroviseurs en vue cockpit laissera un petit goût amer à ceux qui privilégient les beaux intérieurs en cuir que l'on peut uniquement admirer via cette perspective.

Notre autre reproche s'adressera lui à la manière dont se déroulent certains types de missions du mode histoire. Au banc des accusés, tous les passages demandant de rattraper une cible pour la mettre hors d'état de nuire ou, pire, ceux qui nous obligent à échapper à des poursuivants (flics ou bandits). Dans le rôle du chasseur, la tâche consiste finalement à retenir l'itinéraire unique de sa cible pour mieux la coincer lors d'une nouvelle tentative. S'il est évidemment possible de l'atteindre dès le premier essai, le comportement figé du fuyard ne laisse que peu de place à l'improvisation. Ajoutez à cela un moteur de collisions (et d'accidents) moyennement convainquant, et vous comprendrez que même si ces séquences peuvent être amusantes à plusieurs, elles ne laissent pas un souvenir impérissable. Le niveau de déplaisir atteint cependant son summum lorsque l'on se retrouve dans le rôle de la proie, obligé de semer des poursuivants belliqueux transfusés au Red Bull qui roulent apparemment en prototype du futur doué d'une vitesse de pointe indécente. Seul ou à plusieurs, la frustration est de mise lorsque l'on se fait rattraper injustement par une simple voiture de police, avant de finir dans le décor et d'être mis aux arrêts, signifiant l'échec de la mission. Les poursuites de GTA et de Watch_Dogs ont toujours eu quelque chose de palpitant, mais dans The Crew, le sentiment d'incompréhension et d'injustice prédomine, rendant ces missions particulièrement laborieuses.

Pour le reste, les autres épreuves de l'aventure principale s'enchainent sans grandes surprises pour l'instant, mais certaines courses s'avèrent cependant très sympathiques, en dépit d'une gestion de la difficulté un peu obscure. Tenter une épreuve sans le niveau requis s'avèrera ainsi totalement impossible (ce qui est en total accord avec la logique du game design, le jeu se voulant après tout un véritable RPG), mais y revenir plus tard avec une voiture plus performante ne signifiera pas forcément une victoire écrasante (au contraire de ce qui se passe dans un RPG donc). C'est du moins l'impression que ces premières heures ont pu nous donner. On retiendra toutefois les erreurs et les accidents de l'IA qui est capable de partir à la faute, ce qui ajoute dynamisme et suspens aux courses, sans compter que le trafic pourra lui aussi jouer son rôle. La possibilité de pratiquer l'essentiel des missions avec un ou plusieurs amis ajoute de plus une bonne dose de bonne humeur, les accidents amenant toujours leur lot de fous rires lorsque l'on joue entre amis. Coté conduite, les sensations sont bonnes et s'améliorent avec le temps, les nouvelles pièces acquises et les perks sélectionnables permettant de faire progresser sa voiture de manière plus ou moins significative. À la manette, les vibrations de cette version finale sont enfin satisfaisantes, mais la direction peut parfois être un peu délicate dans les moments demandant un peu plus de doigté. Au volant, la précision en virage est parfaite et le retour de force retranscrit précisément les chaos de la route. Tout juste peut-on regretter l'impression (fausse ?) que la voiture part plus difficilement en dérapage, même sur un revêtement en terre.

Ce qui nous semble plus discutable pour le moment, c'est le peu d'argent gagné lorsque l'on remporte épreuves et défis, le pompon étant même largement atteint quand, lors du gain d'une pièce déjà possédée, la conversion en "Bucks" (la monnaie virtuelle du jeu) se fait très nettement au désavantage du joueur (entre 4 et 20 Bucks pour une pièce, c'est possible !). Quand on sait qu'une "simple" Gallardo coûte plus de 500 000 Bucks et que nous en avons personnellement à peine 150 000 au niveau 21, on se demande réellement comment il est possible d'investir dans plusieurs beaux modèles. Conséquence, en dehors de notre voiture de départ (le choix étant aussi restreint que dans la beta), nous devons nous contenter des quelques modèles offerts en bonus de précommande (Mini, Z4, etc.). Les voitures ne seront de plus pas votre seule raison de dépenser votre argent durement gagné. La personnalisation de votre/vos véhicule(s) demande elle aussi de mettre la main au porte-monnaie (30 000B un sticker, vraiment ?), tout comme l'installation des pièces que vous aurez préféré acheter au garage du coin. Le "pay for time" promis par Fergus n'est-il pas alors un peu biaisé ? Le joueur désireux d'obtenir certains modèles risque en effet de se voir contraint de refaire certaines missions bon nombre de fois pour atteindre le pécule visé. Alors certes, contrairement à TDU en son temps, The Crew ne mise pas sur l'aspect collection du jeu de voiture ; ici, on choisit son véhicule comme on crée son personnage dans un RPG, et on peut lui rester fidèle jusqu'au bout. Mais pourquoi dans ce cas limiter le choix de départ à une gamme peu puissante de voitures ? On comprend bien qu'il s'agit là de ménager la surprise et de faire monter le jeu en puissance, mais l'apparente radinerie sur les gains risque pourtant de mettre un bon coup de frein dans les rêves de grosses cylindrées du joueur lambda. On vous conseille donc de miser vite sur la perk qui donne accès à des réductions chez les concessionnaires.

L'impression qui prédomine reste donc que tout semble pensé pour donner envie au joueur de dépenser quelques vrais euros pour acquérir les plus beaux modèles, jusqu'au généreux cadeau de 100 000 Crew Credits une fois la première faction rejointe. Seul problème, le prix des voitures en Crew Credits est lui aussi non négligeable, et pour obtenir deux modèles puissants de cette manière, il faudra payer (très cher qui plus est). Alors bien sûr, il est tout à fait possible de parcourir toute l'aventure avec sa première auto, de la faire évoluer et de lui faire atteindre les 300 km/h ou plus, mais sans tomber dans la collectionnite aiguë d'un TDU, le jeu aurait pu se permettre d'offrir quelques modèles de différentes classes à la manière de la série Forza. Comme si cela ne suffisait pas, l'absence de certaines specs sur certaines marques (la Lamborghini Gallardo ne propose par exemple que la modification Perf, tandis que la RUF 3400K n'autorise que les specs Perf et Raid) viendra contrarier vos projets d'achat, vous forçant à vous demander si une telle dépense est bien raisonnable pour un véhicule qui ne pourra pas être polyvalent. De même, les voitures offertes en bonus ne sont disponibles qu'en spec Street. Un constat potentiellement frustrant si ces limitations budgétaires venaient à se confirmer, car l’écueil aurait pu être largement évité en augmentant le montant des gains des missions. Un business model qui semble donc une fois de plus assez critiquable après un Assassin's Creed Unity qui avait lancé la polémique. On ne vous cache pas que si cela se confirme, notre déception serait à la mesure des espoirs que nous avions fondés suite aux déclarations du studio. Il n'est toutefois pas impossible que le contenu à venir corrige le tir et propose des épreuves plus généreuses. D'un autre côté, il ne faudrait pas non plus que les bolides les plus rapides s'obtiennent trop rapidement, un juste équilibre nous semblant important pour maintenir l'intérêt du jeu.

Malgré tout cela (ainsi que quelques autres couacs : impossibilité de mapper les touches sur consoles ou de comparer ses temps avec ses amis, caméra verticale bloquée en vue externe, manque d'explications, perte des statistiques de progression des joueurs), après une semaine essentiellement passée à découvrir une infime partie de l'immense carte, nous ne pouvons nier que nous sommes totalement tombés sous le charme de The Crew. Pour son seul attrait touristique, pour les longues discussions que Davton et moi avons pu mener tambour battant sur les routes américaines, et pour la variété de ses sensations de jeu, The Crew parvient à transcender l'expérience TDU pour lui donner ses lettres de noblesse. La découverte de nouveaux territoires, de toutes leurs ambiances uniques et l'exploration quasi infinie qu'offre le terrain de jeu sont à notre avis le véritable moteur du jeu. Il est évident que ceux qui ne seront pas sensibles à la liberté promise par The Crew n'y trouveront pas leur compte, mais si comme nous, vous attendez avant tout un beau voyage à partager entre amis, le titre d'Ivory Tower en a suffisamment sous le capot pour vous combler pendant un bon moment. Tout n'y est pas parfait, quelques questions restent en suspens, mais le plaisir de jeu est là et c'est déjà un premier pas dans la bonne direction. Nos prochaines heures confirmeront-elles nos craintes et nos coups de cœur ? Difficile à dire pour le moment. Ce qui est sûr, c'est qu'au delà de toutes nos critiques, il nous aura coûté de sacrifier un peu de notre temps sur les routes des USA pour vous consacrer ces quelques heures d'écriture et de relecture. The Crew est un jeu que l'on aime déjà énormément (même s'il fait parfois tout pour qu'on lui en veuille beaucoup), vous ne vous étonnerez donc pas que nous le chattions avec tout autant de cœur.

augur - Tkazual
augur
Commentaire du 06/12/2014 à 19:11:13
A noter que l'on peut aussi acheter des Perks/points de compétences et que je n'ai pas vu de limite à cela (à priori), ce qui veut encore dire que celui qui met la main au porte-feuille a là aussi un véritable avantage dans le gameplay comme dans le système de jeu.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 06/12/2014 à 21:51:43
Erf, c'est assez lamentable alors, car clairement celui qui achète toute les perks peut se faciliter la progression. :/
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 06/12/2014 à 22:19:36
C'est vrai que les dépenses dans le jeu sont vraiment mal foutues. Que les grosses voitures soient difficiles à acheter, ok mais comme indiqué dans le texte, la personnalisation coûte un bras également et finalement, il y a peu de moyen de gagner de l'argent.

Néanmoins le plaisir est vraiment là, c'est ce qui compte. J'ai hâte de voir les ajustements dans les prochaines semaines. Le plus gros des manques étant le mode photo !
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 07/12/2014 à 02:25:04
Bon il y a encore de quoi améliorer quelques soucis donc :). J'espère que les joueurs sauront malgré tout voir les qualités du jeu...même si ça doit prendre quelques semaines/mois. Le temps que le nuage sombre autour d'Ubi se dissipe.
En réponse à
Sopikey
Sopikey
Commentaire du 07/12/2014 à 09:33:25
Vivement The Crew 2 :x
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 10:48:44 En réponse à GTB
Malheureusement, en optant pour un business model très similaire aux jeux de voiture free to "pay" sur téléphones portables, pas évident que The Crew parvienne à dissiper le nuage de sitôt. À mon grand désarroi d'ailleurs.
En réponse à
Smart_Fury
Smart_Fury
Commentaire du 07/12/2014 à 11:42:17
mouais, j'arrive pas a me convaincre...
du coup j'ai une version Xone a vendre... neuf si ca vous interesse :P
En réponse à
bangy78
bangy78
Commentaire du 07/12/2014 à 12:01:54 En réponse à Smart_Fury
Posté par Smart_Fury
mouais, j'arrive pas a me convaincre...
du coup j'ai une version Xone a vendre... neuf si ca vous interesse :P
ah moi la beta m'avait calmer donc j'ai pas fais de preco ;)
Mais drift a tellement aimé que je vais quand meme lire les impressions après mon message, meme si je pense savoir plus ou moins le contenu :D
En réponse à
Smart_Fury
Smart_Fury
Commentaire du 07/12/2014 à 13:32:48
pareil... la beta m'a pas emballé et les tests ne rallume pas l'eteincelle :/
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 13:34:12 En réponse à Smart_Fury
Les tests ?
En réponse à
waronze
waronze
Commentaire du 07/12/2014 à 13:34:54 En réponse à Driftwood
Non car tu commence a mettre tes premiers points dans chance d'avoir 2 points de capacité au lieu d'un a chaque changement de niveau (tu fini avec 66 points au lieu de 50 au niveau 50, moyenne constaté avec 2 autres joueurs qui ont fait comme moi des le debut aussi).

Ensuite avec tes 100 000 CC qu'on te donne, au lieu de les claquer dans une voiture ou autre trucs, tu achète des points de capacités.
En tout et pour tout j'ai claqué 20 000 cc dans des points de capacité, et j'ai tout ce qui m’intéresse a ce niveau (en faisant ma respé lvl50).

Dans ce jeu, tout est achetable facilement avec les dollars du jeu. L'astuce, c'est le pvp : une course (lvl 50) ca rapporte entre 16500 et 18000 $ que tu soit premier ou dernier (que tu franchisse la ligne d'arrivée, ou pas). Sachant qu'une course dure 5 minutes environ, ca rapporte tres gros !
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 13:41:43 En réponse à waronze
Donc, pour gagner de l'argent tu es obligé de jouer comme tu ne veux pas (le pvp, je m'en contrefiche, je déteste ça). Elle est belle la liberté. :(

Quoiqu'il en soit, devoir grinder comme un ouf pour pouvoir acheter une seule grosse voiture, je ne trouve pas ça normal. Je suis quasi niveau 25, donc à la moitié du max et je n'ai toujours pas les Bucks pour acquérir une grosse cylindrée alors que je n'ai fait aucun achat cosmétique (hormis une peinture ou deux) et que j'ai juste payé le montage de quelques pièces sur une autre de mes voitures (obtenues gratuitement en bonus de préco). Je continue de ne pas trouver cela normal car j'y ai quand même passé pas mal d'heures.

L'exploration et le freeride ne rapportent pas grand chose (en expérience comme en argent), et je persiste à penser que la conversion des pièces déjà obtenues en argent virtuel est une pure plaisanterie.

Après, ça ne m'empêche pas d'adorer le jeu mais je ne trouve pas le système de micro-transactions très honnête. Pour moi, il ne vaut pas beaucoup mieux que ce qu'on a sur mobiles avec les jeux d'EA ou de Gameloft.
En réponse à
waronze
waronze
Commentaire du 07/12/2014 à 13:49:28 En réponse à Driftwood
Moi non plus j'y tient pas, je farm une heure de pvp de temps en temps (je fini souvent dernier mais je m'en fous), je me fais 300 000 $ et j’achète une bagnole avec modif et je refarme mes pièces en platine (30 min/1 heure et j'ai une voiture a fond).

Quand je vois parler de pay 2 win, c'est archi faux.

Pour le coté "PVE", c'est clair que ca paye pas ! 8000$ pour une course de 10 min, 80 000 pour les course 1h et >1h (dont la course de 2h/2h30). Impossible de revendre les vehicules, ...

Il y a beaucoup de défauts mais c'est "patchable" dans l'ensemble.

Moi qui suis atteins de collectionnite aigu dans ce genre de jeu, ce qui me rend malheureux, c'est le manque de véhicules.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 13:53:22 En réponse à waronze
Oui la plupart des défauts sont patchables comme tu dis, mais la direction que prend Ubi en ce qui concerne les micro-transactions est assez puante malgré tout. La génération d'avant, on s'est farci les DLC, et celle qui commence semble se diriger vers les achats in-app, comme sur mobiles. Je trouve quand même ça assez lamentable, pas parce que ça va forcément déséquilibrer la progression entre les joueurs, mais parce que dans ce cas, tout est vraiment fait pour que tu craques et que tu paies en plus. Dans The Crew, c'est clairement le cas. Quand en plus j'entends qu'un modèle coûte dans les 15€ (à moins que certains journalistes soient encore plus incompétents que je le pensais :p), on marche sur la tête.
En réponse à
waronze
waronze
Commentaire du 07/12/2014 à 14:10:12 En réponse à Driftwood
Je suis toujours pas d'accord, acheter une Avantador a 12/13 €uros ou farmer les sous pendant 2 heures pour l'acheter est un choix.

Et le gars en Avantador ne sera pas avantagé a la personne en Mustang 2015 gonflée au même level.

Quand aux pièces, elles se farm aussi sans dépenser d'argent (et de toute façon, tu peux pas en acheter si tu les a pas débloquées une fois)

Ce qui ne veulent pas farmer lâche la Cb (comme les sites qui vendent des golds pour les MMORPG, mais la c'est encadré. Blizzard s'y est mit aussi pour Diablo III).

BF4 est concerné aussi avec leurs pack a 3 € pour avoir 2 skin, et 2 amélioration d'armes qui sont aussi accessible dans le jeu en jouant tout simplement.

Je suis pas adepte de cette politique, mais dans The Crew, les micro payements ne désavantage pas du tout les joueurs qui veulent pas payer.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 14:28:21 En réponse à waronze
12€ une voiture tu penses que c'est normal ??? C'est tout bonnement aberrant, tout autant que pouvaient l'être les mecs qui vendaient des PS4 trois fois leur prix l'an dernier. Ce n'est pas parce que tu as des gens prêts à payer que ça rend la pratique plus respectable. L'avantage donné est pourtant important si tu compares ce qui est comparable. Un joueur qui manque de temps pour jouer sera automatiquement désavantagé par rapport à un autre dans le même cas qui a de l'argent à jeter par les fenêtres. De quoi renforcer encore plus les castes sociales dans un lieu (le jeu vidéo) où ela ne devrait pas se faire. Et encore une fois, je reviens à la question du prix : 12/15€ pour une voiture !!! Quand je pense que certains trouvent qu'une chanson à 1€ ou qu'un DLC à 5€, c'est trop cher payé, elle est où la justification du tarif là ? ne pas avoir de temps de jeu, c'est avoir de l'argent à perdre ? Bonjour le message. ^^
En réponse à
Blackninja
Blackninja
Commentaire du 07/12/2014 à 14:52:30 En réponse à Driftwood
Euh...pas mieux.
12 euros pour une voiture...dans un jeu qui coute déjà 60!Faut le vouloir!
Déjà que je suis pas fan du système comme dans Forza ou GT où l'on est obligé de devoir tourner pendant des heures pour "acheter" une voiture dans un jeu de course, alors payer en argent réel...
C'est également pour ça que j'aime Driveclub et PGR, ce sont des jeux qui te récompense en véhicules, pas besoin de farmer des heures pour obtenir des modèles dignes de ce nom, on est là pour s'amuser pas pour se faire chier à économiser des milliers d'euros, pour ça il y a la vraie vie.
M'enfin...on dirait que Ubi est passé maitre dans l'art et ce ne sont pas les seuls.
Maintenant trouver ça normal...Non désolé, autant le mettre en free2play.
En réponse à
waronze
waronze
Commentaire du 07/12/2014 à 14:55:44 En réponse à Driftwood
En effet c'est pas normal 12€ une voiture, mais cela m'affecte pas trop car jamais je lacherais de l'argent pour ca ! En plus, je vois pas ou est le plaisirs alors que quand tu farm ta voiture, tu prend plus de plaisirs a la piloter.

Mais il faut se faire une raison, les micro-paiements, les DLC pour 3 maps, 2 pistolets, 3 bagnoles, 4 meubles Ikea, ou une veste Lacoste pour ton avatar existe depuis bien longtemps, et si ça existe toujours, c'est qu'il y a des pigeons qui payent.

En plus, les mecs doivent se marrer car les prix sont de plus en plus élevés pour de moins en moins de contenu, mais ça se vend quand même. Alors pourquoi ils laisseraient tomber ?

Je dis pas que j'ai jamais rien acheté, je pense au casino dans TDU 2, les packs de voitures de TDU 1 et 2 ou un ou deux pack dans Sim City. Le contenu etait potable pour le prix (meme si sa gratuité serait mieux passé).

Mais a 10 € les 100 000 cc pour the Crew pour acheter une voiture que tu peux avoir sans de difficultés In Game, sans moi.

Il faut se faire une raison.

Dans The Crew, ce système n'avantage personne donc ça me dérange moyen.
En réponse à
augur - Tkazual
augur
Commentaire du 07/12/2014 à 15:28:16
Ce qui est super gênant aussi c'est de ne pas pouvoir revendre une voiture ou une spec (considérée comme une voiture à part entière dans The Crew), car même si on essaie la voiture avant de l'acheter (et encore on ne peut tester que le FullStock) on ne peut pas connaitre son comportement une fois modifiée. Ainsi ma 350Z en mode perf est inconduisible dans les derniers niveaux en hardcore, tête à queue sur tête à queue et je ne peux pas la revendre. Même chose avec n'importe quelle Dirt propulsion sur la neige, etc,... En mission/compétition c'est impossible d'être compétitif en hardcore.

Donc on a vite plein de véhicules qu'on n'utilisera plus, sans possibilité de revente. :(
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 18:00:23 En réponse à waronze
L'impossibilité de vendre des voitures (ou des pièces pour des sommes un peu crédibles) et le peu d'argent gagné en faisant des missions solo ou des défis oblige à dépenser les 100 000 CC pour acheter les perks qui permettent de gagner un peu plus et de payer les voitures un peu moins. Cela prouve tout de même que le système n'est pas pensé pour arranger le joueur qui ne veut pas mettre la main à la poche.
En réponse à
MadDemon
MadDemon
Commentaire du 07/12/2014 à 20:45:25
Entre parenthese le PvP est encore pire que sur DC ça pousse dans les virages volontairement pour te foutre au tas et il n'y a pas de matchmaking équilibré. Je me suis retrouvé avec ma dodge niveau 330 contre des voitures de niveau 100 et quelques a plus de 1100 !!
En réponse à
chris_lo
chris_lo
Commentaire du 07/12/2014 à 20:46:58
j'étais intéressé par le jeu, et j'ai lu et regardé la review complète, mais ce sera sans moi.

j'ai bien senti que Drift a essayé de retranscrire au mieux les aspects positifs qui l'ont fait craqué (notamment l'exploration et la découverte, en sus des balades), et qui sont spécifiquement les choses qui m'intéressent dans un jeu de ce genre... mais malheureusement tous les aspects négatifs mis bout à bout en contre-balance, non c'est pas possible franchement. Le jeu a pour moi trop de "casseroles" pour justifier un achat plein pot, d'autant que j'ai de moins en moins de temps pour m'investir dans un tel jeu (j'avais donné à l'époque sur TDU ou sur FUEL et ça me suffit^^)

c'est dommage parce que ça promettait vachement, je me demande si le jeu n'aurait pas mérité encore 6 mois à 1 an de développement supplémentaire, et/ou s'il n'aurait pas fallu abandonner les versions old-gen pour éviter la surcharge de boulot et un moteur 3D mieux optimisé, pour se concentrer vraiment sur le cœur du projet. Après, l'an prochain à petit prix pourquoi pas, mais comme le jeu est basé sur un principe communautaire, ce sera peut-être pas l'idéal.

j'espère néanmoins que les ventes seront correctes pour récompenser les développeurs et pourquoi pas initier une suite plus aboutie !
En réponse à
skiwi - Ranma ½
skiwi
Commentaire du 07/12/2014 à 20:48:01 En réponse à MadDemon
J'ai fait deux courses en PvP cet après-midi : la première ça a été, la deuxième, un festival de tôles froissées, de poussettes, de percussions dans le décor volontaires et autres joyeusetés. Alors oui, tu gagnes des sous et de l'exp, mais tu passes vraiment un moment désagréable.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/12/2014 à 20:55:10 En réponse à chris_lo
Ce n'est pas une review. Ce sont des impressions au niveau 21 avec deux specs qui restent à débloquer.

Il n'y a qu'une version old gen et ce n'est pas Ivory qui l'a développé.
En réponse à
MadDemon
MadDemon
Commentaire du 07/12/2014 à 20:56:33 En réponse à skiwi
Mais carrément c'est désagréable au possible. Perso je ne suis jamais tombé sur du PvP "propre". Sinon on gagne différemment qd on joue chacun pour soi ou faction contre faction?
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC X360 PS4 XBOXONE
Edité par
Ubisoft
Developpé par
Ivory Tower
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • bosozoku

    bosozoku @face2papalocust: Un crevards, oui ! (il y a 22 Heures)

  • face2papalocust

    face2papalocust @bosozoku: increvable.^^ (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku @face2papalocust: Exactement ! [url] (il y a 1 Jour)

  • face2papalocust

    face2papalocust @bosozoku: c'est trop moi le mec au milieu .^^ (il y a 1 Jour)

  • bosozoku

    bosozoku Putain, j'oubliais face de pet ! [url] (il y a 1 Jour)

  • Bigquick

    Bigquick @bosozoku: et Miguel aussi. (il y a 1 Jour)

  • face2papalocust

    face2papalocust @bosozoku: eh ouai la liste de toutes les personnes qui en ont marre de toi.:D (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : Horizon: Zero Dawn sur PC

  • Mercredi 5 août 2020
  • Driftwood

GSY Review : Le Revolution Pro Controller 3

  • Mardi 4 août 2020
  • Driftwood

Notre avis sur Grounded

  • Samedi 1 août 2020
  • Driftwood