GSY Preview PS4 Xbox One Switch PC

Gamersyde étant toujours à la pointe de l'actualité, nous vous avons dégoté la preview parfaite pour la semaine de la Saint Valentin. Hellpoint se veut en effet aussi impitoyable que votre pire rendez-vous de la fête des amoureux, ouvrant les portes de l'enfer dans votre salon pour vous entrainer dans une danse macabre inspirée des jeux de From Software. Pour découvrir notre avis après quelques heures de jeu et jeter un œil à notre vidéo de gameplay de 15 minutes, vous savez ce qu'il vous reste à faire.

Verdict provisoire


Le genre créé par From Software a beau avoir le vent en poupe auprès des joueurs depuis le succès de Demon's Souls et autres Dark Souls, on ne peut pas dire que les clones se bousculent au portillon en dehors de quelques tentatives plus ou moins remarquables (Nioh, The Surge et Ashen du côté des réussites, Lords of the Fallen et Code Vein pour les échecs relatifs), à moins de se tourner vers des projets indépendants ayant opté pour la 2D et le pixel art. Il faut dire qu'au delà de leurs mécaniques de gameplay exigeantes, les jeux From Software s'appuient sur un level design parfaitement maîtrisé qu'il est souvent difficile de reproduire avec le même succès. Hellpoint, des Québécois de Cradle Games, a pourtant bien une petite chance de se démarquer dans le lot, en dépit de certains défauts de jeunesse, à commencer par des animations un peu raides (le saut notamment), une caméra capricieuse contre l'un des 3 boss croisés dans cette preview et une direction artistique qui manque un peu de mordant à en juger par le contenu que nous avons pu découvrir. Malgré cela, impossible de nier le soin apporté à l'ambiance particulière du titre, dont l'approche science-fiction tend à lui donner une personnalité propre dans le monde des Souls-like. Le parallèle avec les univers futuristes de Dead Space ou même DOOM est certes tentant, mais le mystère entourant le scénario du jeu et la création de l'avatar du joueur par celui qui se prénomme l'Auteur est suffisamment intriguant pour donner envie de s'y plonger. D'autant que le jeu n'hésite pas à implémenter quelques mécaniques originales, comme le fait que la station sur laquelle se déroule l'aventure se trouve en orbite autour d'un trou noir et que cette gestion en temps réel du phénomène a un impact sur les conditions de jeu (en bien - des portes secrètes se débloquent - comme en mal - des mini boss peuvent faire leur apparition). Et puis contrairement aux Dark Souls et Sekiro du développeur japonais, les failles qui font office de feux de camp ne font pas systématiquement réapparaître tous les ennemis dans Hellpoint, dont les adversaires repeuplent les couloirs de la station avec le temps, ajoutant un facteur d'imprévisibilité à la formule habituelle. On peut également évoquer le système de regain de santé, qui oblige à être offensif pour remplir la jauge qui donne accès aux deux injections de soin disponibles (qu'il est à priori possible d'augmenter). À tout ceci s'ajoute le fait que les failles ne permettent pas automatiquement d'utiliser le fast travel comme dans Dark Souls III ou Sekiro, mais qu'elles peuvent être connectées les unes aux autres à condition de trouver les items nécessaires pour créer des passages. D'où l'intérêt de ne pas négliger l'exploration comme dans tout bon Souls-like qui se respecte, d'autant que les raccourcis si chers aux différentes séries de From Software répondent aussi à l'appel. Enfin, notons la possibilité de partager l'aventure à deux en coopération, même en local, et d'envahir les parties d'autres "couples de joueurs" s'il vous prenait l'envie de vous mesurer à des adversaires humains. En résumé, Hellpoint a beau ne pas être un projet 100% original, il s'appuie sur une formule qui fonctionne toujours aussi bien et le fait avec suffisamment de maîtrise pour accrocher le joueur. C'est du moins ce qui ressort de ces 3/4 premières heures passées dans l'univers du jeu. Reste à savoir si l'ensemble de l'aventure saura réserver suffisamment de surprises et de grands moments pour lui donner la légitimité qu'il recherche. Réponse le 16 avril prochain sur PC, PS4, Switch et Xbox One.
Dazman - Stade Falloir
Dazman
Commentaire du 11/02/2020 à 16:01:01
Je suis sur Lords of the Fallen que j'adore (je bute sur le dlc à la difficulté de dingue) et celui là me tenait grave. Mais ta vidéo m'a refroidi vite fait. C'est pas très joli et l'ambiance n'est pas au rdv. Cela dit le gameplay a l'air solide. Donc ça sera sans moi. 
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 11/02/2020 à 16:30:44
Je trouve ça moins pénible à jouer que Lords of the Fallen, bien trop lent et lourdaud dans son gameplay. Hellpoint n'est certes pas frénétique, mais il ne donne pas l'impression de jouer au ralenti. Pour ce qui est de l'ambiance, je la trouve tout à fait correcte pour l'instant (en tout cas, clairement "au rendez-vous"), même s'il est vrai que les décors sont bien tristounets. Reste à voir le jeu complet.
En réponse à
Dazman - Stade Falloir
Dazman
Commentaire du 11/02/2020 à 18:12:10
LotF à de gros défauts mais cette ambiance a la BB/Darksiders est juste géniale. Et ce level design génial aussi. Ce Hellpoint a l'air trop sombre dans ses décors. 
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE SWITCH
Edité par
tinyBuild
Developpé par
Cradle Games
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Dazman

    Dazman @Driftwood: j'en ai pas noté assez pour que ça me dérange pourtant. En tout cas le jeu est énorme, tellement de possibilités... (il y a 2 Jours)

  • Blackninja

    Blackninja @Driftwood: LBP c'est pas le jeu le plus maniable du monde, il y avait déjà beaucoup de maladresses (il y a 3 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood @Dazman: il y a quand même quelques soucis de maniabilité, ce qui est un peu couillon pour une création de Media Molecule. :) (il y a 3 Jours)

  • Dazman

    Dazman Énorme coup de cœur pour l'aventure solo de Dreams.... Sublime :) (il y a 3 Jours)

  • Bigquick

    Bigquick @face2papalocust: ah ok ! ^^ Je verrai ça un peu plus tard j'ai d'autres jeux sur le feu. ^^ (il y a 4 Jours)

  • face2papalocust

    face2papalocust @Bigquick: sur Pc j'en sais rien je l'ai fait sur la One et r.a.s il etait nickel. (il y a 4 Jours)

  • ikhnaton

    ikhnaton Je me suis fait rembourser le jeu y'a quelques jour sur steam en me disant "15 balles c'est trop"... Bon ben voilà c'est le bon prix là :D merci pour l'info xD (il y a 4 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Review : The Suicide of Rachel Foster

  • Lundi 17 février 2020
  • Driftwood

Vous ne rêvez pas, Dreams est enfin disponible

  • Vendredi 14 février 2020
  • Driftwood

Vidéo Switch de Snack World

  • Jeudi 13 février 2020
  • davton