GSY Review PS5 Xbox Series X PC

Après Shadow Tactics : Blades of the Shogun et Desperados III, Mimimi Games revient aux affaires avec Shadow Gambit: The Cursed Crew, qui nous emmène cette fois dans le joyeux petit monde de la piraterie. La formule reste évidemment inchangée, on se trouve face à un jeu tactique en temps réel qui fait la part belle à l'infiltration, et si vous aviez déjà apprécié les deux précédents titres, il n'y a aucune raison que ce ne soit pas encore une fois le cas ici.

Verdict


Afia Manicato, pirate maudite, cherche à entrer dans la légende, et pour ce faire, elle va commencer par libérer le Red Marley, le navire de feu le Capitaine Mordechai, pour partir à la recherche de son légendaire trésor. Shadow Gambit plongeant sans concession dans le surnaturel, le galion est animé par un esprit qui va guider Afia et l'aider à ranimer (dans l'ordre de son choix) les sept membres d'équipage dont elle aura besoin pour affronter l'Inquisition et arriver à ses fins. Autant de partenaires dont les aptitudes surnaturelles uniques l'aideront à rester aussi discrète que possible pour ne surtout pas déclencher l'alarme. Car vous vous en doutez, on ne change pas une recette qui gagne, Shadow Gambit s'appuie toujours sur des mécaniques d'infiltration qui reposent énormément sur l'observation et les différentes capacités des personnages jouables (ce qui inclut leur vitesse de déplacement, celle à laquelle ils tuent un ennemi, ou même le fait qu'ils sachent nager ou non par exemple). Le rythme est donc obligatoirement lent, dans la plus pure tradition du genre, et on prend plaisir à planifier son avancée dans des niveaux bien construits qui laissent une belle liberté au joueur.

Les îles que l'on traverse regorgent de points d'accès, et même si l'on est amené à revenir sur la plupart d'entre elles à plusieurs reprises, l'agencement des ennemis, leur type, les objectifs à atteindre et les moyens d'y parvenir varient suffisamment pour que la motivation et le challenge restent intacts. Il est vrai que l'inclusion de pouvoirs magiques tend à rendre la progression plus aisée parfois, notamment grâce au personnage de Suleidy, le médecin de bord, capable de faire apparaître un buisson à l'envi pour devenir invisible et faire disparaitre les ennemis mis hors d'état. Pratique évidemment. Les autres membres d'équipage ne sont pas s'en reste, avec entre autres un cuisinier ninja, une canonnière bretonne (parce que pourquoi pas) ou un vieux tireur d'élite pour n'en citer que quelques exemples. Bref, comme dans un bon vieil épisode de Mission Impossible ou du dessin animé Mask, il y a de quoi faire pour se façonner une équipe de choix ! On retrouve certes certaines aptitudes déjà croisées dans les précédents titres du studio, mais dans l'ensemble, le jeu fait place à la nouveauté et sait mettre à profit son cadre surnaturel. Mimimi Games a aussi pensé à ajouter certaines contraintes, comme ces magiciens qui œuvrent à deux et doivent être tués en même temps, sous peine de voir le survivant ranimer l'autre. Bien évidemment, ils ne sont jamais placés l'un à côté de l'autre, ce qui oblige à scinder son équipe en deux pour s'en débarrasser.

Si la jouabilité à la manette est toujours aussi bien pensée, elle demande néanmoins un peu d'habitude car les manipulations possibles sont importantes et il n'est pas rare de s'emmêler les pinceaux au départ. L'interface à la souris est, comme dans Baldur's Gate 3, différente de celle au pad, prouvant le soin apporté au confort de jeu en fonction du support sur lequel on se trouve. La sauvegarde rapide fait de toute façon partie du menu qu'elle que soit la plateforme sur laquelle vous jouez, et elle est même intégrée à la narration puisqu'il s'agit d'un pouvoir octroyé par le Red Marley, qui rappelle régulièrement au joueur l'importance d'enregistrer sa progression avant de continuer (et de tout ficher en l'air). Nous parlions de liberté tout à l'heure, cet aspect se retrouve également dans l'ordre dans lequel on va pouvoir aborder les missions données, que l'on peut choisir une fois le long prologue terminé. De même, on nous donnera petit à petit plusieurs points d'accès aux différentes îles, nous laissant alors libre de débuter une mission où on le souhaite, sans nécessairement devoir débloquer ces points d'entrée au préalable. Aux missions principales, il faut ajouter la possibilité d'en apprendre plus sur l'histoire de ses compagnons en se lançant dans des quêtes les concernant personnellement. Et comme les aptitudes de chacun d'entre eux peuvent être améliorées en récoltant l'équivalent de points d'expérience via une jauge de vigueur (rassurez-vous, un personnage laissé de côté pendant un temps en gagnera également pour le mettre à niveau le moment venu), l'intérêt est maintenu tout au long de l'aventure.

Au bout du compte, s'il ne surprendra pas les habitués de Desperados III ou Shadow Tactics, Shadow Gambit: The Cursed Crew ne devrait pas non plus les décevoir. L'histoire et les personnages sont intéressants à découvrir et à suivre, l'ambiance et l'humour sont au rendez-vous, et comme le plaisir de jeu répond bien présent à l'appel, difficile de faire la fine bouche quand on est sensible au genre. Un abordage réussi qui ne s'arrête d'ailleurs même pas à la fin du jeu, ce dernier permettant non seulement de terminer le contenu annexe une fois l'histoire terminée, mais aussi de relancer toutes les missions pour gagner les badges qui vous manqueraient. Du tout bon donc !

  • Les plus
  • Très joli
  • Système de jeu toujours aussi prenant
  • La pause tactique
  • Level design aux petits oignons
  • Des pirates et des fantômes
  • Du challenge pour tous les goûts
  • La sauvegarde rapide
  • Toujours aussi bien pensé au pad
  • Le Endgame permet de tout terminer
  • Jouable sur le Steam Deck
  • Les moins
  • Pas de grosse évolution de la formule
  • Toujours pas de VF pour l'audio

NeptuneMoods
NeptuneMoods
Commentaire du 16/08/2023 à 16:24:36
Merci pour la review, je ne savais pas que le studio sortait un nouveau jeu. Avec le ptit + jouable sur le deck qui fait bien plaisir en plus. Ca part dans la wishlist.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 16/08/2023 à 16:38:08 En réponse à NeptuneMoods
Oui, le jeu n'était pas Steam Deck verified au moment de la review mais ça fonctionnait bien (en passant le Deck en 40 Hz). C'est évidemment moins lisible que sur un grand écran, mais ça se fait bien quand même. 
En réponse à
Bigquick - Spider_-_-_man
Bigquick
Commentaire du 16/08/2023 à 17:10:39
Merci pour le p'tit verdict ! 
Les contrôles à la manette ont l'air un peu mieux foutu j'ai l'impression non ? ou c'est la même chose qu'auparavant ?
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 16/08/2023 à 17:24:11
Ça fait pas mal de temps que je n'ai pas lancé Desperados donc je vais avoir du mal à être catégorique. Ça me semblait assez proche, mais ils ont peut-être affiné l'ensemble. Il y a (toujours ?) la possibilité de switcher entre deux actions (quand les interactions sont proches l'une de l'autre) en utilisant R3. Je me souviens que certains avaient critiqué la maniabilité au pad sur DIII alors que moi et cryo avions trouvé les contrôles très bien fichus. Il doit toujours y avoir la démo de Shadow Gambit sur Steam si tu veux essayer. 
En réponse à
Bigquick - Spider_-_-_man
Bigquick
Commentaire du 17/08/2023 à 12:01:45
Ah oui c'est vrai qu'il y a une démo, je vais tester ça merci ! 
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 17/08/2023 à 13:03:55
La démo donnait envie et montrait un savoir-faire certain. Une typologie de jeu un peu compliquée pour moi, mais si on aime le genre il y a de quoi se faire plaisir.

HS : Est-ce que Under The Waves aura droit à quelque chose sur GSY (vidéo/impression/review) ? Et Sea of Stars tant qu'à faire ? :p
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 17/08/2023 à 13:20:41
Pour l'un des deux c'est possible, mais ne sachant pas ce que je peux dire ou non, je vais m'en tenir là. Par contre, On n'a encore rien reçu, donc tout dépendra du timing (sachant que je suis en vadrouille jusqu'à fin août et que davton ne pourra pas tout faire)
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC XBSX PS5
Edité par
Mimimi Productions
Developpé par
Mimimi Productions
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • reneyvane

    reneyvane Nouveau patch pour le DLC d'Elden-Ring 1.013.003, il ajuste la puissance d'armes et de boss. [url] (il y a 1 Semaine)

  • reneyvane

    reneyvane Deux mauvaises nouvelles pour le remaster de "Dead Rising", la version pc utilisera Denuvo & le doubleur original du héros du jeu "Terence J. Rotolo" serait remplacé. (il y a 1 Semaine)

  • reneyvane

    reneyvane @christrioul: Le Xboxlive qui ne marche plus après que le PSN est été en panne tout la journée, ce mardi 3/07 ? (il y a 1 Semaine)

  • Soda

    Soda @christrioul: Aucun souci chez moi. (il y a 1 Semaine)

  • christrioul

    christrioul Merci @Badogidon Visiblement panne générale relayée sur le net (il y a 1 Semaine)

  • badogidon

    badogidon @christrioul: moi aussi (il y a 1 Semaine)

  • christrioul

    christrioul impossible de me connecter au xbox live et vous ? (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Antro en vidéo maison

  • Jeudi 4 juillet 2024
  • Driftwood

BG&E 20th Anniversary Edition sur Nintendo Switch

  • Vendredi 28 juin 2024
  • Driftwood

Notre vidéo PC de MEGATON MUSASHI W: WIRED

  • Vendredi 28 juin 2024
  • Driftwood