GSY Vidéo PS5

La couverture d'une nouvelle machine n'est jamais de tout repos, même quand seules deux de ses exclusivités majeures sur les 4 prévues au lancement nous ont été envoyées avant la levée du NDA. Aussi, pour une fois, pour évoquer Marvel's Spider-Man: Miles Morales, nous avons opté pour un format écrit bien plus court qu'à l’accoutumée et pour une review vidéo fleuve en 4K (garantie sans le moindre divulgâchage évidemment). Malheureusement, il faudra encore attendre quelques heures le temps que l'encodage se termine. On espère que tout cela vous plaira !
MAJ : Ajout de la review vidéo en anglais. Le français arrivera ce soir.

C'est bon pour le Morales

On ne va pas se mentir, Marvel's Spider-Man: Miles Morales ne se démarque pas spécialement de son prédécesseur en termes de gameplay pur. On y retrouve le même mélange entre déplacements acrobatiques, combats et infiltration, avec tout juste ce qu'il faut de petits puzzles pour que la formule soit complète. Le panel de mouvements semble très proche de ce que l'on trouvait dans le jeu de 2018 (pour ne pas dire identique) et seul l'ajout de nouveaux pouvoirs électriques évolutifs donne à Miles une petite particularité supplémentaire. Ils lui serviront à la fois pour vaincre ses ennemis, certaines attaques permettant par exemple de briser les boucliers massifs des adversaires du tisseur, mais également à activer moult générateurs, qui faudra parfois relier à des mécanismes en utilisant les fils de toile du héros pour servir de conducteur. Pour le reste, on est en terrain connu, avec une carte remplie d'activités annexes, qu'il s'agisse de quêtes secondaires, de collectibles ou de défis divers. L'arbre de compétences est moins étendu que dans le jeu mettant en scène Peter Parker, mais certaines aptitudes ne pourront se débloquer que lors du New Game + (une par branche, donc 3 au total). À ces capacités que l'on débloque grâce aux points d'expérience acquis, il faut ajouter celles qui sont liées aux défis de déplacement (terminer un parcours donné dans un temps précis pour décrocher la médaille ultime), de combat ou d'infiltration. En marge de la quête principale, il existe aussi des zones en intérieur où il faudra se débarrasser de tous les ennemis présents. Du classique en somme.

L'histoire du jeu n'a pas pour ambition de bouleverser la licence non plus, mais elle s'avère très plaisante à suivre, avec une galerie de personnages attachants et bien doublés (en anglais comme en français). En ligne droite, elle est certes plus courte que celle de son prédécesseur, mais on reste tenus en haleine tout du long, avec une grande intensité dans les combats, même quand on ne fait face qu'à de simples soldats. Il faut dire que ce Spider-Man: Miles Morales n'hésite pas à étendre son champ de bataille à un périmètre plus conséquent, quitte à faire passer le héros de l'extérieur à l'intérieur pour terminer son nettoyage en règle de la zone. Le gameplay se veut toujours aussi dynamique, mais aucune modification n'a été apportée au contrôle du personnage, qui reste toujours un peu flottant quand il se déplace en courant par exemple. Une multitude de costumes est une nouvelle fois débloquable, à condition d'avoir le bon nombre de tokens nécessaires (que l'on gagne toujours en s'acquittant des diverses activités disponibles) et de matériel (à récupérer dans des coffres disséminés dans la ville). Spider-Man oblige, on retrouve la ville de New-York, vêtue cette fois d'un joli manteau blanc et de jolies guirlandes à l'occasion des fêtes de Noël. La ville n'a pas fondamentalement changé en dehors de cela, mais la rapidité des déplacements et la quasi absence de pop-up sont très appréciables.

Et puisque l'on parle technique, autant vous le dire tout de suite, c'est dans les détails que se fait la différence. Le Spider-Man de 2018 disposait déjà d'une qualité d'image phénoménale, mais le résultat semble ici encore plus net et précis sur Playstation 5. Deux modes graphiques sont proposés, l'un garantissant un affichage en 4K et l'implémentation du ray tracing, le tout à 30 images par seconde, là où l'autre propose ni plus ni moins de découvrir le monde ouvert du jeu à 60 images par seconde, sans pour autant rogner sur la résolution (que l'on suppose dynamique cependant). Dans le mode Fidélité, le ray tracing impressionne par son rendu et sa qualité. Là où Devil May Cry 5 Special Edition ne nous semblait pas vraiment profiter de sa présence, ici tout est fait pour que l'on ne l'oublie jamais. Les immeubles et leurs grandes baies vitrées, la devanture des magasins, le sol mouillé en extérieur ou parfaitement ciré en intérieur, on en prend plein les mirettes. Nos screenshots et notre review vidéo sont d'ailleurs là pour en attester, les images valant souvent mieux qu'un long discours. En optant pour le mode performance, la fluidité (pourtant quasi sans faille en 30 fps dans le mode Fidélité) impressionne, même si le prix à payer pour cela est la disparation des reflets en ray tracing (remplacés par une version bien pauvre visuellement). Nous n'avons jamais réussi à prendre le framerate en défaut dans ce mode, qui aura la préférence de bien des joueurs on l'imagine.

Enfin, terminons ce tour d'horizon de Marvel's Spider-Man: Miles Morales par l'implémentation des spécificités de la DualSense. Inutile de tergiverser, les apports restent minimes en comparaison de tout ce que l'on ressent dans Astro's Playroom. Déjà, il faut faire une croix sur tout ce qui touche aux fonctions gyroscopiques de la manette, ce qui n'étonnera personne toutefois. Le pavé tactile reprend l'utilisation classique qui en a été faite sur PS4, à savoir l'accès au menu, sans pour autant proposer de raccourcis vers certains onglets à la manière d'un Days Gone. Les gâchettes adaptatives sont mises à profit en revanche, bien qu'il s'agisse juste de les rendre plus résistantes quand Spider-Man lance sa toile pour se balancer d'immeuble en immeuble. Les bienfaits du retour haptique sont quant à eux assez discrets, en dépit d'un effort pour proposer certaines nuances que l'on ne ressentait pas forcément avant dans les jeux (un contact léger entre deux personnages dans une cinématique, le pianotement des doigts sur un clavier, etc.). Il faut dire aussi que, contrairement à un Astro's Playroom, plutôt posé dans son approche du gameplay, Spider-Man laisse sans doute un peu moins le temps au joueur de faire attention à ce type de sensations. On attend donc de voir comment Sackboy A Big Adventure et Demon's Souls tireront profit de la nouvelle manette.

Verdict


Marvel's Spider-Man: Miles Morales est un bon jeu Spider-Man dans la droite lignée du précédent, mais s'il plaira sans aucun doute aux fans du tisseur, il ne ravira pas nécessairement les amateurs de nouveautés. On se retrouve en effet avec un jeu très similaire au précédent, tant dans ses mécaniques que dans son rendu global (graphismes, animations, etc.), qui n'attirera pas nécessairement les joueurs qui avaient déjà eu leur dose de super-héros bondissant il y a 2 ans. Pour autant, malgré le côté déjà-vu indéniable, difficile de faire la fine bouche pour un lancement de console. Le jeu étant toutefois aussi disponible sur PS4, ce ne sera clairement pas lui qui aura le plus d'arguments à faire valoir pour faire craquer les indécis du portefeuille qui auraient la chance de tomber sur une Playstation 5 à la vente. Le ray tracing ou le 60 fps sont assurément des améliorations que l'on remarque, mais pas sûr que cela tisse des liens plus solides entre le public et le jeune Miles Morales. Pas de quoi bouder son plaisir si vous en demandiez encore après avoir terminé Marvel's Spider-Man en revanche, ce standalone a les reins suffisamment solides pour vous occuper cet hiver.
  • Les plus
  • Qualité d'image irréprochable
  • Le ray tracing envoie du bois en mode Fidélité...
  • ... mais le 60 fps aussi en mode Performance
  • Gameplay toujours aussi grisant et dynamique
  • Histoire et personnages accrocheurs
  • Riche en contenu
  • Le costume (et l'animation) de Into the Spider Verse
  • Les moins
  • Peu de nouveautés au final
  • Histoire principale plus courte que l'originale
  • Dommage de devoir payer plus cher pour obtenir le remake du premier
  • DualSense un peu sous-exploitée

Images maison - Mode Fidélité - 4K

  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
  • GSY Review : Spider-Man: Miles Morales - Images maison - Mode Fidélité - 4K
deathstrandingTea
deathstrandingTea
Commentaire du 06/11/2020 à 16:13:04
mon dieu les screens!!! rien qu'avec le mode photo, je vais sûrement exploser la durée de vie du 1er 
En réponse à
roreaver
roreaver
Commentaire du 06/11/2020 à 16:53:29
tellement chiant de pas avoir un raytracing et un 1440 p avec optimisation et les fps qui vont bien...  Bon ça sera donc mode performance pour moi...
En réponse à
CaptainTARASS - Lapin blanc
CaptainTARASS
Commentaire du 06/11/2020 à 17:02:13 En réponse à roreaver
Posté par roreaver
tellement chiant de pas avoir un raytracing et un 1440 p avec optimisation et les fps qui vont bien...  Bon ça sera donc mode performance pour moi...
Clair que le 1440p aurait été intéressant
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 06/11/2020 à 18:35:54
Le rendu est vraiment impressionnant ! J'y replongerai avec plaisir, j'étais sûr qu'Insomniac décevrait pas sur la technique malgré le côté spin-off/jeu de lancement. 

Pour ce qui est du jeu, ayant aimé l'original et Into the spider verse au cinéma, j'ai vraiment envie d'y jouer ! A voir si j'attends de prendre une PS5 pour le faire !
En réponse à
Kayjiro
Kayjiro
Commentaire du 06/11/2020 à 19:18:25 En réponse à SweeneyTodd
C’était plus fort que moi, ayant déjà platiné la version ps4, je vais entièrement recommencer le jeu via cette version ps5...
En réponse à
rouge - et Noir
rouge
Commentaire du 06/11/2020 à 19:42:48
J'ai regardé, enfin surtout écouté, la review et ça ma convaincu. Qui plus est je viens de re regarder Into the Spider Verse du coup j'suis complètement dans l'ambiance !
En réponse à
roreaver
roreaver
Commentaire du 06/11/2020 à 22:09:15
vraiment très très agréable de t'écouter parler anglais ;) super review :) 
En réponse à
Dazman - Stade Falloir
Dazman
Commentaire du 06/11/2020 à 22:12:59 En réponse à Kayjiro
Posté par Kayjiro
C’était plus fort que moi, ayant déjà platiné la version ps4, je vais entièrement recommencer le jeu via cette version ps5...
Idem. 
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/11/2020 à 00:24:00 En réponse à roreaver
Si mes élèves pouvaient t'entendre !

Merci. :)
En réponse à
Julien71
Julien71
Commentaire du 07/11/2020 à 09:06:19
Vraiment bluffant graphiquement
En réponse à
diemza
diemza
Commentaire du 07/11/2020 à 09:39:19
J'ai hâte de voir la vidéo review fr !
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 07/11/2020 à 11:36:52
Le jeu a beau être cross-gen, il y a une différence vraiment notable de rendu entre le premier jeu sur PS4 et celui-là sur PS5. Le RT semble très bien géré effectivement. Et c'est du 4k natif. Non vraiment, quand la PS5 et la SX vont se tourner vers le next-gen only, elles vont pouvoir cracher des trucs assez dingues, il y a aucun doute là dessus. Je croise les doigts pour que le 4k natif et le concours de fps ne viennent pas leur mettre des bâtons dans les roues.
En réponse à
czouper
czouper
Commentaire du 08/11/2020 à 08:54:34 En réponse à Driftwood
J’ai fait écouter un bout de la review à une collègue de ma femme qui est prof d’anglais, elle a dit que tu parlais vraiment trop bien 👍👍👍 et je suis d’accord c’est très agréable à écouter ton anglais 💪
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 08/11/2020 à 09:21:21 En réponse à czouper
C'est gentil. :)

Bon par contre, et je suis d'accord, sur YT on me reproche mes trop nombreux "hmmmmm". :D

J'aurais préféré avoir le temps d'écrire un script en anglais comme en français, mais j'ai déjà fait assez de nuits courtes cette semaine pour que tout soit prêt à l'heure pour vous. :/
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PS5
Edité par
Sony Computer En...
Developpé par
Insomniac Games
Patreon

140 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • XRacer

    XRacer [url] (il y a 3 Jours)

  • skiwi

    skiwi @bosozoku: on dirait Sarkozy jeune :D (il y a 3 Jours)

  • bosozoku

    bosozoku @skiwi: T'aime pas Bobby ?! [url] (il y a 5 Jours)

  • GTB

    GTB @skiwi: C'est dans son contrat donc c'est certain oui. (il y a 5 Jours)

  • skiwi

    skiwi @GTB: on parie combien que Bobby va partir avec un joli parachute doré ? (il y a 5 Jours)

  • kinghonk

    kinghonk @Pumba: Il est DL egalement, je vais tester dès que j'ai un peu de temps. (il y a 1 Semaine)

  • CraCra

    CraCra @Pumba: Pas encore eu le temps de le commencer mais il me tarde (il y a 1 Semaine)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood L'annonce n'a pas l'air de passionner grand monde mais on rappelle que l'on sera en direct sur Hitman 3 à 21h00 pour 45 minutes de présentation du dernier volet de la trilogie. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Présentation de Death's Door sur PS5

  • Mardi 23 novembre 2021
  • Driftwood

Lords of the Fallen et Dead Space 2 à 60 fps

  • Samedi 20 novembre 2021
  • Driftwood