GSY Vidéo PS5 Xbox Series X PC

Un an après sa sortie sur PC et PS5, DEATHLOOP arrive enfin sur Xbox Series X|S, quelques jours seulement après son annonce assez tardive. L'occasion d'en remettre une couche sur l'excellent jeu d'Arkane et de vous en proposer une nouvelle vidéo de gameplay montrant trois des quatre modes graphiques disponibles. Pas de gros spoiler puisque nous nous sommes contentés de capturer la première grosse demi-heure de jeu.

Notre avis



En complément de notre vidéo dévoilant les 30 premières minutes sur Xbox Series X, voici en quelques mots ce que nous pouvons dé dire sur le nouveau jeu d'Arkane. Tout d'abord, celui-ci propose pas moins de quatre modes graphiques différents en fonction des goûts et des tolérances. Par défaut, le jeu se lance avec le mode Qualité qui fait tourner DEATHLOOP en 4K dynamique. Le framerate y est relativement fluide, mais nous avons tout de même constaté quelques saccades dans certains cas bien précis. Ceci étant dit, pour les amateurs de fluidité parfaite, il reste la possibilité de se tourner vers le mode Performance, normalement plus stable et profitant d'une qualité d'image qui reste assez exceptionnelle pour un tel mode. Ainsi, les textures sont bourrées de détails et d'une netteté qui fait plaisir à voir. Pour revenir au mode Qualité, il offre certes une meilleure fidélité graphique, bien que cela ne saute pas vraiment aux yeux quand on ne le compare pas directement avec le mode Performance. Comme annoncé dans le menu, le framerate maintient moins bien son 60 fps, mais comme la Xbox Series X est compatible VRR, on aura tendance à conseiller aux possesseurs d'un écran compatible de se laisser tenter. Le mode suivant active le ray tracing mais bloque le nombre d'images par seconde à trente. Le ray tracing affecte à la fois la gestion de l'éclairage et des ombres, mais aussi les quelques reflets actifs, comme les flaques d'eau à priori. À vous de voir si l'apport de la technologie justifie de vous passer des 60 fps, même si de notre côté, nous pensons que le sacrifice est un peu trop grand. Enfin, un quatrième mode est proposé pour les téléviseurs dotés d'un rafraîchissement d'image à 120 fps. La résolution est assez logiquement limité au 1080p, mais sachez également que la vsync n'est pas activée dans ce mode et qu'il vaut mieux posséder un écran compatible VRR. Dans le cas contraire, vous devrez subir les affres du tearing. Au final, quel que soit le mode, DEATHLOOP affiche un rendu vraiment réussi, tant visuellement qu'artistiquement.

Côté gameplay, si nous regardions le concept de boucle temporelle avec une certaine circonspection à la base, force est de constater que l'on se prend vite au jeu. Nous qui avions adoré The Sexy Brutale il y a quelques années, une sorte de Cluedo fantastique très réussi, on trouve à DEATHLOOP comme un petit lien de parenté. Bien sûr, on ne cherche pas à empêcher des meurtres ici, au contraire même puisque l'on est censé abattre les huit visionnaires cachés dans l'une des quatre zones de l'île de Blackreef. Mais tout l'aspect exploration-enquête obligatoire pour être en mesure de remplir sa mission en une seule journée nous fait vraiment penser à l'approche du jeu de Cavalier Game Studios, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Chaque journée est divisée en quatre périodes (matin, midi, après-midi et soir) et en fonction de l'heure à laquelle on se rend dans les différentes zones, les événements ne sont pas les mêmes. De plus, des actions entreprises dans l'une le matin aura des répercussions sur la suite de la journée à ce même endroit. Un principe intéressant qui semble permettre d'éviter de trop s'appuyer sur l'impression de redondance inhérente au concept de boucle temporelle. Par exemple, certains lieux d'une zone ne seront accessibles qu'à des moments précis de la journée, obligeant donc le joueur à y revenir pour découvrir de nouveaux indices et progresser dans l'aventure. DEATHLOOP nous laisse libre d'opter pour l'infiltration ou l'action pure, même s'il sera parfois difficile d'éviter de faire parler la poudre. On retrouve certains pouvoirs (les fameux modules des visionnaires, que l'on récupère en les tuant) de Dishonored et Arkane a aussi implémenté ce qu'ils ont appelé les breloques, des objets bonus que l'on peut associer à ses armes ou au personnage lui-même. À chaque mort (ou à chaque fin de journée), on repart de zéro côté équipement, sauf si on a eu les moyens d'infuser les armes et breloques qui nous tenaient le plus à cœur. Pour ce faire, il faut tout d'abord récolter du Residuum dans certains objets du quotidien que l'on trouve sur son chemin. Une anomalie à laquelle on aura uniquement accès après une bonne heure et demie de jeu très guidée.

Les sensations manette en main sont convaincantes, avec un bon feedback des quelques armes que nous avons pu essayer et une bonne gestion des spécificités de la DualSense. Comme souvent, on a préféré pousser la sensibilité du stick droit et de la visée pour plus de dynamisme, mais chacun fera bien comme il le souhaitera. On ne doute pas que les actions d'éclat seront plus impressionnantes sur PC avec le combo clavier-souris, mais le jeu est parfaitement jouable au pad. Si vous jouez en ligne, votre partie pourra être envahie par un autre joueur (ou un ami si vous configurez le jeu ainsi) qui incarnera Julianna, l'antagoniste principale du jeu. Un mode hors ligne est bien sûr accessible pour les antisociaux et c'est à priori l'IA qui se rappellera parfois à votre bon souvenir. Le premier affrontement avec Julianna est une simple formalité, mais on ne doute pas que les prochains seront nettement plus délicats. Et puisque l'on parle de l'IA, quelques mots à son sujet, puisque c'était l'un des gros reproches des dernières previews. En effet, il est assez facile de se jouer d'elle dans certaines configurations (quand on est embusqué sur un toit et qu'on joue au tir aux pigeons sans être repéré, quand on enchaîne les stealth kills quand elle nous tourne le dos alors même qu'elle peut parfois se tenir aux côté d'un petit camarade), mais nous avons aussi mordu la poussière à plusieurs reprises dans certaines zones bien gardées. Quand le surnombre est trop important et que l'on ne parvient pas à s'enfuir, la mort arrive vite. Heureusement, Colt dispose du pouvoir de Reprise, qui rembobine sa position (mais pas les événements) de quelques secondes en arrière pour le mettre à l'abri. Comme il peut l'utiliser deux fois à chaque moment de la journée, cela peut aussi vous faciliter les choses. Notez enfin que l'IA peut tout aussi bien remarquer la disparition d'un autre garde à cause des traces de sang qu'il a laissé derrière lui (les corps disparaissent, mais c'est justifié par le scénario) ou mettre de longues secondes à réagir à votre présence (il lui est même arrivé de ne pas nous voir en contrebas alors qu'elle était pourtant en embuscade sur un toit à nous attendre). Bref, tout n'est pas encore rose de ce côté là, mais on ne peut pas dire que cela nous a gâché le plaisir de jeu pour le moment. Pour tout vous dire, cela nous a même arrangés parfois.

Il y aurait certainement encore de nombreuses choses à vous dire sur DEATHLOOP, comme l'importance du hacking par exemple, mais nous voulions surtout vous en rappeler les bases. N'hésitez cependant pas à poser des questions dans les commentaires des fois que nous puissions répondre à certaines interrogations concernant des points que nous aurions oubliés d'évoquer. Quoi qu'il en soit, on profite de l'arrivée du jeu sur Xbox Series pour souligner une fois de plus que DEATHLOOP propose une expérience qui mérite d'être vécue. Son univers, son intrigue, son humour et sa direction artistique donnent toujours une furieuse envie d'y revenir pour découvrir le fin mot de l'histoire et réussir à terminer l'aventure en une seule boucle. On espère donc que sa présence dans le Gamepass lui permettra de rencontrer le succès qu'il mérite !

3 images

  • DEATHLOOP sur Xbox Series X - 3 images
  • DEATHLOOP sur Xbox Series X - 3 images
  • DEATHLOOP sur Xbox Series X - 3 images
CraCra
CraCra
Commentaire du 20/09/2022 à 12:31:41
Plus qu'a tester 
En réponse à
Flash_Runner
Flash_Runner
Commentaire du 20/09/2022 à 17:13:01
Une jeu et une news qui méritent tout les deux ! Merci pour le retour technique Drift.
En réponse à
kinghonk
kinghonk
Commentaire du 21/09/2022 à 11:04:32
J'ai testé vite fait hier, l'ambiance est vraiment très sympa.
La première demi-heure m'a fait penser à la vieille série "The prisoner".
En réponse à
guts_o - Chauffeur de salle
guts_o
Commentaire du 21/09/2022 à 16:33:56 En réponse à kinghonk
"_Who are you?
_The new Number Two.
_Who is Number One?
_You are Number Six.
_I am not a number, I'm a free man!!"

C'est vrai qu'il y a un petit côté 60's qui y fait penser. Manque plus que la sphère blanche qui sort de la mer. :D
En réponse à
face2papalocust
face2papalocust
Commentaire du 22/09/2022 à 11:02:36
J'avais pas regardé,ni lu grand chose du jeu parce que je savais qu'il sortait dans le game pass un jour et l'autre et j'avoue que la découverte est plutôt très bonne tout comme les idées qu'Arkane a mit dans ce jeu c'est vraiment bien foutu et en plus on retrouve la richesse de gameplay de ce studio j'avais presque oublié à quel point c'est des cadors dans le genre (faut que je pense à m'emballer un peu plus sur Redfall).
Niveau level design là aussi c'est du tout bon même si on rejoue les mêmes maps c'est un grand plaisir de découvrir tout ça.

Par contre je comprend pourquoi des joueurs sont rester à la porte l'intro est vraiment longue et assimiler tout ça n'est pas évident c'est déstabilisant dans un fps mais une fois qu'on a bien compris on comprend aussi pourquoi certains adorent ce jeu et je risque d'en faire partie.

Bon deux petites ombres au tableau aucun checkpoint,sauvegarde quand on lance une map ce matin j'avais raser entièrement ma partie et j'ai eu un freeze de la mort je relance et surprise je me retrouve au tout début ça n'a servis à rien,la boucle est puissante.^^
Mon deuxième soucis c'est Julianna j'ai voulu lancé une game j'ai attendu 20 minutes c'est beaucoup trop long et c'est bien dommage parce que le principe est bien cool aussi,ils auraient dû forcer les gens à se faire envahir et ne pas choisir le mode solo pépére mais je comprends que sans checkpoint les gens n'ont pas envie de tout se retaper après leur mort.
En réponse à
Blackninja
Blackninja
Commentaire du 23/09/2022 à 14:51:11
Moi c'est le feeling des combats que je n'ai pas aimer du coup malgré l'univers sympa ... désinstaller.
En réponse à
Flash_Runner
Flash_Runner
Commentaire du 27/09/2022 à 12:37:43
Bon bah il met mon PC à genou, j'my attendais vu que Dishonored 2 tourne en ultra. Tanpis j'ai pas envie de jouer en 900p 30 fps, je désinstalle.
Mais franchement ça a l'air bien cool.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS5
Edité par
Bethesda Softworks
Developpé par
Arkane Studios
Patreon

135 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Soda

    Soda @bosozoku: :o (il y a 1 Heure)

  • bosozoku

    bosozoku Elle est bien la Series X, en fait. :Q (il y a 1 Heure)

  • Elidjah

    Elidjah @Blackninja: Excellent le style, j'espère que cela restera ingame et pas simplement sur le trailer. Bref, pour moi c'est un gros oui (j'étais fan de Underground) (il y a 1 Jour)

  • Blackninja

    Blackninja @kinghonk: l'effet cell shading renforce le côté réaliste et avec Criterion à la baguette j'ai confiance (il y a 1 Jour)

  • kinghonk

    kinghonk @Blackninja: Je viens de voir le trailer et ouais ca peut etre très sympa si ils font le truc à fond. (il y a 1 Jour)

  • Blackninja

    Blackninja Le Need for Speed claque bien comme il faut, ça donne envie pour une fois. (il y a 1 Jour)

  • GTB

    GTB @kinghonk: C'est pas si vilain ^^; mais tu vois que ce remake met un bon coup de jeune l'air de rien. (il y a 2 Jours)

  • Driftwood

    Driftwood Il est de nouveau possible de télécharger les vidéos sur le site. Désolé pour le mois et demi de panne. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Retrouvez notre review de Rift Apart dès 16h00 aujourd'hui, mais en attendant Guilty Gear -Strive- est en vedette en home ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le live commence d'ici 30 minutes, voici le lien GSY [url] et celui de Twitch [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Nouveau live sur Returnal à 14h30 aujourd'hui. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream via Twitch, ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Le stream maison ce sera ici : [url] (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 17h00 pour un direct de 40 minutes sur Returnal (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

GSY Preview : The Invincible

  • Vendredi 7 octobre 2022
  • Driftwood

Notre vidéo de NIS Classics Volume 3

  • Vendredi 7 octobre 2022
  • davton

GSY Review : le casque RIG 800 PRO HX

  • Vendredi 7 octobre 2022
  • davton