GSY Preview PS4 Xbox One PC

À sa sortie, The Division semblait avoir tout ce que l'on peut attendre d'un shooter coopératif. Des fusillades fun, une réalisation immersive, des tonnes d'armes et d'équipements à débloquer puis améliorer, un code réseau solide et beaucoup de joueurs... Pourtant, il lui manquait un élément important : le Endgame, cette fameuse boucle d'activités et de récompenses qui incitent à revenir encore et encore, bien après la fin de l'aventure "principale". Malgré la désertion massive des joueurs, les développeurs ont soutenu leur bébé, comblant patch après patch ses lacunes, écoutant leurs fans fidèles et engrangeant de l'expérience pour la suite... Même si certains hésiteront peut-être à accorder ce statut à Tom Clancy's The Division 2.

White House Down

Il faut dire qu'une fois de plus, on incarne un agent gouvernemental dormant qui reprend du service suite à l'épidémie ayant ravagé les États-Unis. L'objectif est toujours d'aider les civils tentant de rebâtir une civilisation. Cela implique toujours de reconquérir une ville quartier par quartier, en aidant des campements à se développer, en sauvant des gens et en trucidant des vilains pas beaux à la douzaine. Certes, on troque un New York hivernal contre un Washington printanier riche en monuments et bâtiments iconiques, mais difficile d'échapper à une grosse impression de déjà vu.

Néanmoins, cela ne s'avère pas aussi gênant que ce que l'on pourrait croire. Lorsque l'on a quitté The Division depuis presque 3 ans, il y a un indéniable plaisir à replonger dans son ambiance décadente et ses environnements urbains, à écouter les échos restituant des tranches de vies, à reconstruire un abri pour une population à bout de souffle. L'ambiance était déjà l'un des points forts du premier épisode, mais nous sommes rassurés de la savoir tout aussi réussie dans ce second volet.

Les affrontements sont également toujours très efficaces. Le système de mise à couvert force les prises à revers, ce qui implique de communiquer avec ses équipiers, d'utiliser ses gadgets (tourelles, drones, grenades roulantes…) à bon escient et d'exploiter l'environnement. Les missions jouables durant la première partie de cette prise en main semblaient livrer un message simple : The Division est toujours aussi fun que dans votre souvenir. Plus même, car ce second opus intègre tous les ajustements (les ennemis font moins "sac à points de vie") et les systèmes (armes exotiques, boss élites, etc.) introduits durant le suivi du premier.

Quand il n'y en a plus...

Mais bien évidemment, c'est sur la question du Endgame que le jeu est attendu au tournant. Conscient de la chose, le studio Massive n'hésite pas à dévoiler ses cartes. Une fois l'intrigue principale terminée, le jeu évolue. Une troisième faction ennemie, disposant d'un arsenal ultra moderne, sort de l'ombre et déploie son influence sur toute la ville. Cela ouvre bien sûr de nouvelles activités mais impacte aussi les anciennes, notamment dans le monde ouvert où les factions s'affrontent dynamiquement. Des missions d'élite (jouables à 4) deviennent disponibles ainsi que des Raids (jouable à 8). Vos personnages débloquent aussi de nouvelles spécialisations, (Sniper, Survival et Assault) leur conférant des armes "signatures". Bien sûr, les Dark Zones font leur retour, accompagnées de zones purement PvP. Le studio promet aussi un suivi régulier avec, pour la première année, de nouvelles zones à explorer, des activités, des missions et des spécialisations supplémentaires ainsi que des armes ou sets d'équipement, le tout gratuitement.

Histoire d'appuyer ses annonces, Ubisoft nous a permis de jouer deux missions Endgame aux commandes de spécialistes bardés de matériel haut niveau. Il faut admettre que la dangerosité des ennemis implique une synergie accrue entre les membres de l'équipe et l'utilisation réfléchie des armes "signature" de chaque classe (fusil de sniper, lance-grenades, arbalète) pour faire basculer certaines situations tendues. Du moins, lorsque l'on trouve des munitions, car elles se font rares. Le challenge est au rendez-vous.

Néanmoins, ces missions soulèvent aussi deux inquiétudes. La première est inhérente à l'univers réaliste de Tom Clancy qui limite forcément les possibilités. Même si cet opus va taper dans les prototypes militaires pour nous sortir quelques drones volants, rampants ou gambadants, on y affronte systématiquement des humains. Entre les premières missions et celles du Endgame, ils gagnent quelques couches d'armure, leurs armes piquent un peu plus, mais les comportements et les situations demeurent très similaires. Espérons que les développeurs ont gardé des surprises en réserve.

Le second point concerne le système d'apparition des ennemis. Il fonctionne par vagues très scriptées, mécaniques, simultanées, avec des soldats qui surgissent parfois d'une pièce qui était vide 3 secondes plus tôt. De plus, les points d'entrée ne sont pas toujours identifiables, or les tactiques de contournement amènent à se disperser dans les salles. Résultat, une porte lambda s'ouvre dans notre dos pour déverser un bataillon entier. Cela fait très mal et surtout, cela s'avère très frustrant. L'implémentation d'une gestion plus progressive, plus organique des renforts, par des accès plus identifiables arrangerait les choses, reste à savoir si ce type d'ajustement sera envisagé après les retours des joueurs.

Premières impressions


Pour être honnête, The Division 2 s'annonce plus comme une vision aboutie et peaufinée de son prédécesseur que comme une véritable suite. Malgré le changement de ville, il ne surprend pas spécialement mais propose toujours un gameplay solide et surtout un contenu incroyablement exhaustif. Là où l'épineuse question du Endgame s'est posée pour Destiny 2 et se pose encore pour Anthem, le studio Massive apporte des garanties claires sur son futur. Reste à voir si les restrictions imposées par l'univers réaliste ne pèseront pas trop lourd sur la répétitivité des actions.

Lynn0ne
Lynn0ne
Commentaire du 04/02/2019 à 19:11:10
Perso je suis impatient de replonger dans cette ambiance!!
En réponse à
nakadai
nakadai
Commentaire du 04/02/2019 à 19:34:44
Pareil je l'attend, j aime bien cette époque contemporaine réaliste finalement
En réponse à
DJOJO843
DJOJO843
Commentaire du 04/02/2019 à 20:06:09
Vivement le mois de mars et en attendant jeudi pour pouvoir y jouer un petit peu ;) j avais adoré le 1er et de ce que je vois du second je serais autant conquis
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 04/02/2019 à 20:22:50
Preview rassurante, notamment sur l'ambiance. Moins convaincu pour l'ambiance par les vidéos cela dit, même si le gameplay a l'air solide.
En réponse à
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 04/02/2019 à 23:14:12 En réponse à SweeneyTodd
Pour développer un peu, je trouve l'ambiance visuelle plus générique que le premier qui avait un contraste "fête de noël hivernale"/apocalypse assez unique.
Après, celui-ci a d'autres petites choses que l'on ne voit pas trop dans les vidéos : tout ce qui est conversations/cinématiques (pas le droit de capturer) et surtout les animaux qui vadrouillent un peu partout en ville, des détails dans les environnements et campements (que je n'ai pas forcément pris car on rushait un peu sur les missions).
Le coté "reconstruction" que l'on avait dans le premier est bien là.
En réponse à
SweeneyTodd - Undercover Modocop
SweeneyTodd
Commentaire du 05/02/2019 à 09:52:16 En réponse à cryoakira
D'accord je vois c'est en y jouant que ça pourra être palpable donc ! C'est clair que la ville a moins de charme mais je doute que le studio ait perdu son talent dans le domaine et comme les preview sont plutôt très positives, affaire à suivre !
En réponse à
Luffy
Luffy
Commentaire du 05/02/2019 à 18:52:27
Je trouve qu'on passe beaucoup de chose à Ubisoft quand même. Ça commence à faire quelques jeux où j'ai l'impression d'avoir des versions 1.5 quand même, entre les Assassin's Creed, Far Cry, Division etc.
Je trouve qu'ils font de bons jeux, mais pas de "grands" jeux.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 05/02/2019 à 19:39:59 En réponse à Luffy
On passe certainement moins de choses à Ubi qu'à Rockstar.
En réponse à
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 05/02/2019 à 20:02:13 En réponse à Luffy
Pour le coup, je ne leur passe "pas", puisque je le dis ^^
Après, ce seront les joueurs qui décideront de leur passer ou pas en l'achetant ou pas.
En réponse à
Luffy
Luffy
Commentaire du 06/02/2019 à 11:25:50 En réponse à Driftwood
Posté par cryoakira
Pour le coup, je ne leur passe "pas", puisque je le dis ^^
Après, ce seront les joueurs qui décideront de leur passer ou pas en l'achetant ou pas.
Je me suis mal exprimé, je ne parlais évidemment pas de ta preview
Posté par Driftwood
On passe certainement moins de choses à Ubi qu'à Rockstar.
Au niveau des joueurs, j'ai été assez (agréablement) surpris des avis sur le jeu de Rockstar, moins dithyrambiques que prévu. Quant à l'accueil de la presse... - -
Mais Ubisoft, cela fait des années qu'ils se contentent de légèrement améliorer leur recette, et quand je lis les joueurs et certains journalistes, ça leur suffit, c'est bien comme ça.
Je ne suis pas joueur à râler, je joue à tout, mais là j'avoue que ça commence à faire. C'est un grand studio qui pourrait faire tellement plus.
Que ce soit au niveau de leur gameplay, histoires, personnages, j'ai l'impression qu'ils s'enfoncent dans quelque chose dans lequel ils ont du mal à se sortir.
Ce n'est, évidemment, que mon ressenti.
En réponse à
GTB - Acapello
GTB
Commentaire du 06/02/2019 à 12:11:30
Comme tu le dis, c'est une direction qui semble parfaitement convenir aux joueurs. Ou du moins certains joueurs, ils ont leur public (assez nombreux). Perso je suis pas client, même si on me les filer gratos, mais force est de constater que c'est du beau boulot et que The Division, For Honor, RB Siege et autres cartonnent et tiennent sur la durée, c'est surement pas sans raison.

Non moi le truc que je constate c'est qu'on nous a vendu au départ le Game as Service comme des jeux fait pour durer et que s'il y a effectivement une évolution constante des jeux, la plupart ont quand même "une suite" qui débarque 2 ou 3 ans après. Bref, le schéma habituel en fin de compte. C'est juste que t'as bien plus d'heures -et possiblement d'euros- au compteurs pour un jeu. Bien plus d'heures à faire les mêmes choses, et à ne pas jouer à autre chose. Il me semble que l'éditeur est plus gagnant que le joueur là dedans (sans nier le fait que les joueurs y prennent du plaisir hein ^^)
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 06/02/2019 à 12:36:06 En réponse à Luffy
Personne ici ne dit que leurs jeux sont innovants ou exceptionnels. Reste que dans un Assassin's Creed Odyssey, les devs n'oublient pas que l'open world et la liberté qu'il offre doiivent aussi servir le game design des missions. C'est déjà moins critiquable qu'un certain jeu qui te fait échouer une mission dès que tu t'êcartes de l'itinéraire prévu de 23 cm. ^^
En réponse à
cryoakira
cryoakira
Commentaire du 06/02/2019 à 12:45:50 En réponse à GTB
Posté par GTB
Non moi le truc que je constate c'est qu'on nous a vendu au départ le Game as Service comme des jeux fait pour durer et que s'il y a effectivement une évolution constante des jeux, la plupart ont quand même "une suite" qui débarque 2 ou 3 ans après. Bref, le schéma habituel en fin de compte. C'est juste que t'as bien plus d'heures -et possiblement d'euros- au compteurs pour un jeu. Bien plus d'heures à faire les mêmes choses, et à ne pas jouer à autre chose. Il me semble que l'éditeur est plus gagnant que le joueur là dedans (sans nier le fait que les joueurs y prennent du plaisir hein ^^)
Oui, c'est un peu le constat que j'en fais aussi, sauf qu'il me pose un vrai problème dans la mesure où ces suites (je parle autant d'un Destiny 2 que d'un The Division 2) peinent à s'éloigner du matériaux de bases.
Tu as l'impression qu'à faire un développement continu, sans "break", ils n'arrivent plus à prendre le recul (ou dégager les ressources) pour pondre une véritable suite. Sur Destiny 2 l'absence de nouvelles classes et de nouveaux ennemis m'a complètement tué le plaisir.
En réponse à
Luffy
Luffy
Commentaire du 06/02/2019 à 13:46:37 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Personne ici ne dit que leurs jeux sont innovants ou exceptionnels. Reste que dans un Assassin's Creed Odyssey, les devs n'oublient pas que l'open world et la liberté qu'il offre doiivent aussi servir le game design des missions. C'est déjà moins critiquable qu'un certain jeu qui te fait échouer une mission dès que tu t'êcartes de l'itinéraire prévu de 23 cm. ^^
On est complètement d'accord là dessus ^^
J'aimerai toutefois qu'Ubosoft fasse des mondes ouverts peut être un peu moins grands mais plus maîtrisés et plus propres graphiquement.
Si tout le monde ne dit pas que les jeux sont innovants ou exceptionnels, beaucoup sont prêts à repasser à la caisse pour des versions 1.5.
Si ça suffit à certains gamers, tant mieux pour eux (et Ubisoft), mais ça ne va pas aider le studio à faire des efforts. Ils pourraient faire tellement plus.
En réponse à
Zega
Zega
Commentaire du 07/02/2019 à 09:49:34 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
les devs n'oublient pas que l'open world et la liberté qu'il offre doiivent aussi servir le game design des missions.
Ca c'est un parti pris, rien n'oblige à faire un OW bac à sable. La preuve RD2 est un OW "linéaire" et ça fonctionne très bien (en plus d'être 30000000 fois plus rafraîchissant que n'importe quel OW actuel, exception faite de Zelda AMHA).

Après on aime ou pas, c'est autre chose.

Et pour revenir à Ubi, bien sûr qu'on leur passe moins de chose étant donné la production en quantité industrielle de leur jeu, spécialement de leur OW ultra générique où en plus il faut attendre 2 ou 3 itérations d'une même licence pour voir les principales défauts corrigés.
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/02/2019 à 10:35:06 En réponse à Zega
Posté par Zega
La preuve RD2 est un OW "linéaire" et ça fonctionne très bien
Les missions de RDR2 sont, pour la plupart, les pires de ces dernières années en termes de game design et de plaisir de jeu, donc non ça ne fonctionne pas très bien à mon sens. :x
En réponse à
Zega
Zega
Commentaire du 07/02/2019 à 10:40:16 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Les missions de RDR2 sont, pour la plupart, les pires de ces dernières années en termes de game design et de plaisir de jeu, donc non ça ne fonctionne pas très bien à mon sens. :x
Ce qui fonctionne très bien c'est l'approche OW "linéaire", j'ai eu aucun soucis à ne pas pouvoir appréhender une mission comme je le souhaite et à me retrouver à jouer à un jeu linéaire dans un OW.
Après je suis d'accord avec toi dans RD2 c'est assez merdique dans sa réalisation, mais pour moi c'est un problème de gameplay et moins de gamedesign.
Dur d'être clair aujourd'hui désolé ^^
En réponse à
Driftwood - Dictateur en chef
Driftwood
Commentaire du 07/02/2019 à 11:20:30 En réponse à Zega
Disons qu'ils auraient pu laisser un brin plus de latitude dans les mouvements du joueur pour lui éviter des game overs inattendus.
En réponse à
Altanyx
Altanyx
Commentaire du 08/02/2019 à 13:10:41 En réponse à Driftwood
Posté par Driftwood
Les missions de RDR2 sont, pour la plupart, les pires de ces dernières années en termes de game design et de plaisir de jeu, donc non ça ne fonctionne pas très bien à mon sens. :x
Carrément, ceci explique certainement que je n'avance pas dans le jeu et que je ne l'ai pas relancé depuis 2-3 mois. Son univers me manque, mais pas les missions vraiment naze où tu perds sans savoir pourquoi.

Sinon un peu déçu par la beta. Pour moi le choix de Washington en été, pour ce que j'en ai vu, n'est vraiment pas à la hauteur de New York en hiver, mais vraiment pas. Il n'y a pas d'identité. Ca pourrait être n'importe quel jeu de base alors que The Division 1er du nom avait une véritable personnalité. Là je trouve ça un peu fade.

Et les biches qu'on retrouve à 2 mètres de nous un peu partout dans la ville, je trouve ça too much.

Bref, pour l'instant je ne suis pas du tout convaincu. Surtout que j'ai un problème de son, tous les ennemis parlent comme dans un masque façon "Bane". Pareil pour les tirs d'armes étouffés. Bref, ça aide pas...
En réponse à
chris_lo
chris_lo
Commentaire du 08/02/2019 à 15:19:53 En réponse à Altanyx
Posté par Altanyx
Et les biches qu'on retrouve à 2 mètres de nous un peu partout, je trouve ça too much.
tu vois que RDR2 te manque :D
En réponse à
blameblame
blameblame
Commentaire du 09/02/2019 à 14:08:54
Pour l'instant j'aime bien ce que je vois et ça m'intéresse plus qu' Anthem, j'attends de voir si les serveurs vont suivre.
En réponse à
A propos du jeu
Plateformes
PC PS4 XBOXONE
Edité par
Ubisoft
Developpé par
Massive Entertai...
Patreon

224 $ de 400 $ par mois

Quoi de neuf ?
  • Bigquick

    Bigquick @atN: j'ai plus d'interrogation sur l'argent que toucherait les éditeurs et les développeurs dans ce cas, plus que Steam ou même un Epic. (il y a 20 minutes)

  • Bigquick

    Bigquick @atN: "Valve va pas se laisser faire, ils ont rien à gagner la dedans" bah en fait si, vu qu'ils prendraient une com sur la revente (comme le fait un magasin d'occaz). (il y a 22 minutes)

  • CraCra

    CraCra MS au lancement de la one en avait parler et on en a parler aussi pour la PS5, ca mettrait a mal les boutiques mais vu la place que prends le démat ca serait bien pour nous et les studios (il y a 1 Heure)

  • atN

    atN Si ca permet de revendre a petit prix à d'autres consommateurs steam, le marché de l'occasion digital, ce serait un énorme pas en avant je trouve. (il y a 2 Heures)

  • atN

    atN Ce serait quand meme vachement bien, bon j'imagine que Valve va pas se laisser faire, ils ont rien à gagner la dedans... mais j'ai une pléthore de jeux qui ne servent a rien sur mon compte ! (il y a 2 Heures)

  • atN

    atN L'UFC Que Choisir et surement d'autres associations dans le monde j'imagines... qui attaquent les plateformes de téléchargements (steam et autres) pour pouvoir revendre ses versions Digital :D (il y a 2 Heures)

  • MadPchhit

    MadPchhit @CraCra: Nul, j'en sais rien. Y'en a quelques uns qui sont étranges et ressemblent à rien. Mais d'autres je pense, qu'on est pas du tout le public. Soit en tranche d'âge soit parceque c'est spécialisé (il y a 4 Heures)

  • Driftwood

    Driftwood Ce soir dès 21h00, une grosse couverture de Outlast 2 avec des vidéos, dont 2 GSY Offline pas piqués des vers. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rendez-vous à 18h pour notre preview audio de Watch_Dogs 2 accompagnée de vidéos maison. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du contenu sympatique à venir dans l'après midi sur GSY avec la première partie de notre dernier podcast et des vidéos d'un jeu très attendu de la fin novembre. :) (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Du gros contenu sur GSY dès 15h00 avec des vidéos preview de Deus Ex Mankind Divided et le podcast de juillet ! (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Rdv pour un rapide livestream dès 16h00. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Pas d'oeufs en chocolat sur GSY demain mais du Quantum Break dès 9h00. On ne vous prend pas pour des cloches. (il y a > 3 Mois)

  • Driftwood

    Driftwood Firewatch arrive en review à 19h00, sauf changement. (il y a > 3 Mois)

Aussi sur Gamersyde

Nos vidéos de Devil's Hunt

  • Mardi 17 septembre 2019
  • Driftwood

Gsy Review : NBA 2K20

  • Mardi 17 septembre 2019
  • davton